Travaux du mois: février/mars au jardin

Les jours commencent à rallonger, certaines vivaces pointent déjà le bout du nez, les oiseaux viennent visiter les nichoirs en repérage… Ca sent le printemps…

J’ai toujours hâte d’être en février/mars pour nettoyer les parterres, écarter les feuilles mortes pour voir les premiers bulbes de l’année, couper court quelques vieilles branches des cornus alba pour favoriser l’apparition de bois plus coloré, tailler les nombreuses clématites, la glycine et les rosiers

Aussi, un tout petit peu à la fois, une heure par-ci, une demi-heure par là, en saisissant au vol une furtive éclaircie, j’ai fait quelques modestes travaux au jardin ces derniers jours…
Je ne suis pas pressée car je n’ai pas envie de déloger trop tôt la petite faune cachée au jardin, les nuits sont encore fraîches! Et comme mon jardin est petit, j’ai bien le temps…

Note : Le meilleur moment pour nettoyer le jardin dépend toujours de la région et de la météo!

La taille des graminées

Au tout début du printemps, au moment où les nouvelles pousses vertes apparaissent, rabattre sévèrement, à 10 ou 20 cm du sol, les graminées au feuillage caduc (celles dont le feuillage se renouvelle intégralement chaque année) : pennisetum, miscanthus, briza, panicum, imperata,…  Inutile de se presser, les touffes de graminées abritent de nombreux insectes et autres alliés du jardinier. Ne les délogez pas trop tôt!
Les graminées au feuillage persistant ne doivent pas être taillées, tout juste « peignées » pour ôter les feuilles sèches : carex, fétuques, stipa, avoine bleue (helictotrichon sempervirens), deschampsia,…

Tous les 3-4 ans, on peut diviser les touffes dont le centre se dégarni et repiquer les plus beaux éclats.

taille des graminées

La taille des clématites à floraison estivale et des glycine

Rabattre à hauteur des genoux les Clématites estivales comme les viticella ou tangutica (soit toutes les tiges charpentières, soit seulement une partie), afin de favoriser l’émergence de nouvelles pousses. (attendre la fin de la floraison pour les clématites montana, ‘Armandii’ ou ‘alpina’ qui fleurissent au printemps).

Sur les clématites à grandes fleurs telles que ‘The Président’, ‘Mme Lecoultre’ ,’Nelly Moser’, etc. ne taillez qu’une branche sur 3. (sauf un vieux pied qu’il faut rajeunir sévèrement).

On peut aussi mettre une petite pelletée de compost bien mûr ou d’engrais organique au pied de chaque clématite, au printemps.

Taille et entretien des clématites, et les glycines (clic).

taille des clématites

La taille des arbustes à floraison estivale

Dernière limite pour tailler les arbustes à floraison estivale et les fruitiers (pommiers, poiriers, vignes, petits fruits,…), toujours hors période de gel bien sûr!  Cette opération favorise la pousse de jeune bois qui portera les fleurs dans l’été
Céanothe d’été, hortensias, spirées d’été, abelia, bruyères (mars à mai), caryopteris, cornus alba, hydrangea paniculata, hydrangea quercifolia, hydrangea arborescens, potentilles, rosiers, buddleia, euonymus, cotinus, hebe, althéa… (dès leur troisième année, pour qu’ils restent florifères et sains le plus longtemps possible.

J’ai rabattu sévèrement le Caryopteris et les Pérovskias, à 10 cm, au dessus de deux yeux.
Tailler les Bruyères défleuries…
Il n’est pas trop tard pour tailler vos lavandes si vous ne les avez pas égalisées en fin d’été.

On ne taille pas maintenant les arbustes à floraison printanière! On attend qu’ils aient fini de fleurir!

taillé sévèrement début mars, le caryopteris refait des jeunes pousses à peine visibles mi-avril

Taille des hydrangea arborescens et paniculata

Ajoutez un engrais organique (poudre d’os + corne broyée par exemple) et/ou du compost au pied des hydrangea afin d’entretenir le sol et de favoriser une abondante floraison.
Appliquez particulièrement pour les jeunes plantations, un anti-limaces bio tous les 15 jours de mi-mars à mi-mai.

Avant la mi-mars, effectuez les tailles sur les hydrangea paniculata, arborescens et involucrata (cette taille peut être faite entre novembre et mi-mars)

Paniculata:  éliminer environ 2/3 des grosses branches qui ont fleuri l’année dernière et supprimer les tiges les plus frêles (diamètre inférieur à un crayon) pour qu’il s’étoffe bien et soit plus florifère. A l’exception des variétés suivantes : H. paniculata ‘Dharuma’, ‘Prim white’, ‘Early sensation’, ‘White moth’, ‘Praecox’, ‘Sparkling’, ‘Wim red’, ‘Yuki kesho’ et ‘Quick Littel Fire’. Pour ceux-là, ne retirer que les fleurs fanées et éventuellement retailler de ¾ les branches trop fines.

Arborescens : Retaillez à 40 cm du sol l’entièreté de la plante, sans aucun scrupule.

Involucrata: Rabattre la plante de moitié.

sedum et hydrangea arborescens

Quercifolia: Mi-mars, retailler les branches basses poussant latéralement, garder les branches verticales et retirer bois sec et déchets de fleurs fanées.

Macrophylla et serrata: Adjoindre une petite poignée de sulfate d’alumine si vous désirez les garder bien bleus. Ne rien tailler à présent, attendez la fin avril pour que tout risque de gelée printanière soit écarté. En avril, vous taillerez le bois mort et les fleurs fanées.

Soins aux rosiers

Tailler les rosiers remontants (càd ceux qui refleurissent une seconde fois pendant la saison) entre la mi février et la mi-mars, hors période de gel. On peut aussi se fier à la floraison des forsythia comme point de repère pour tailler au bon moment.
Cet après-midi, après la balade de Nala, j’ai déjà taillé certains rosiers. J’ai ôté le bois mort et les branches trop fines, aéré le centre des rosiers, équilibré la charpente, rabattu de moitié ou d’1/3, c’est selon la forme et la taille que je veux leur donner.
Je commence généralement par la taille des rosiers grimpants en février, avant de m’attaquer aux arbustifs et aux buissons en mars. (Note: inutile de tailler les rosiers grimpants l’année qui suit leur plantation).
On ne taille pas maintenant les rosiers non remontants (càd ceux qui ne fleurissent qu’une seule fois). On attend la fin de leur floraison, en juin.

Les rosiers ont tous reçu un amendement organique approprié (Or Brun rosiers ou compost mûr).

Tailler le cornus alba ‘elegantissima’
(et autres arbustes à bois colorés).

Tailler de moitié les branches des Cornus alba et couper au ras du sol les tiges les plus anciennes (les plus foncées) pour favoriser l’apparition de bois bien coloré.

Cornus Alba Elegantissima

Taille des Spirée d’été

Dès avril, les spirées de printemps ‘Van Houtteï’ et ‘arguta’ offrent une longue et abondante floraison blanche, qui fait ployer les branches sous son poids. On ne les taille qu’après la floraison.

D’autres, plus tardives, comme ma spirée bumalda ‘Anthony Waterer’, fleurissent en été.  Ce sont ces dernières qu’il faut tailler maintenant, au sortir de l’hiver.  Je rabats d’1/3 les tiges et supprime les tiges âgées.  Pendant l’été, en coupant régulièrement les fleurs fanées, je prolonge la floraison tard dans la saison.

Les arbustes d’hiver

Ce n’est pas vraiment nécessaire mais on peut tailler légèrement les arbustes d’hiver après la floraison si on souhaite limiter leur développement, leur garder une belle silhouette ou simplement densifier leur port : les cognassier du japon, viburnum bodnantense, laurier tin, mahonia, etc.

Les azalées et rhododendrons n’exigent aucune taille. Eliminez juste le bois mort et les rameaux mal dirigés qui compromettent la symétrie de la plante. Apportez un engrais adapté et paillez avec des écorces de pin.

Enlevez les fleurs fanées de vos Camélia Japonica et faites un apport d’engrais adapté.
Achetez maintenant un nouveau camelia pour pouvoir le choisir en fleurs. Vous le planterez en pleine terre en avril/mai, quand la terre sera réchauffée, dans un endroit abrité des vents froids.

camélia japonica à l’arboretum de Kreftenbroeck, fin février 2020

Nettoyer et diviser les vivaces

Certaines développent déjà leurs premières feuilles!
Trop impatiente pour attendre davantage, j’ai profité du soleil ce midi pour nettoyer les sédums. Leurs fleurs séchées ont décoré les parterres durant l’hiver et, dessous, des corolles de jeunes feuilles gris-bleu affleurent déjà, aussi impatientes que moi de voir arriver le printemps!
C’est qu’il y en a déjà pas mal des petites plantouilles qui font leurs nouvelles petites pousses : sedums, géraniums, anémones, dicentra, hémérocalles,…  Coupez les tiges sèches le plus bas possible. (nettoyage des vivaces sèches au jardin, clic)

 

Supprimez seulement les feuilles abîmées des hellébores, bergenia, carex, alchemilles,… les frondes fanées des fougères.

Divisez les plantes plus âgées pour régénérer les touffes: asters, géraniums, alchemilles, hémérocalles, hostas, phlox, anémones du Japon, bergenia…
Ne conservez que les pousses vigoureuses du pourtour des souches et repiquez sans attendre chaque éclat dans une terre bien préparée et amendée : humus + engrais de fond.

sedum

Les hellébores

Coupez les fleurs avant la formation complète des graines si vous ne voulez pas avoir des semis spontanés partout autour.
Si vous obtenez des semis, déplacez-les aux endroits que vous voulez fleurir plutôt que de les laisser envahir le pied du plant mère.
Ne paillez pas le pied des hellébores mais apportez-leur éventuellement un peu d’Or Brun.

hellébores Double Pink et cyclamen coum

Les bulbes

Vous pouvez diviser maintenant les touffes de perce-neige en place depuis plusieurs années.
Coupez les fleurs fanées des narcisses mais surtout pas le feuillage afin de permettre aux bulbes de se régénérer.

Au printemps, on plante les bulbes d’été! Faites votre choix! 😉

c’est le bon moment pour diviser les bulbes de perce-neige

Désherbage et bordures

La plupart de mes massifs sont paillés de cosses de cacao ou de broyat, et ça aide fichtrement.

Dans les massifs où je n’ai pas mis de paillage, pour laisser leur chance aux semis spontanés, les mauvaises herbes ont poussé et un petit désherbage est de mise. Je ratisse ces parterres avec un mini râteau à feuilles pour enfants. Il se faufile partout, entre bulbes et vivaces, sans abîmer les jeunes pousses et les bulbes. Super pratique!
Pendant que je bine les massifs, que je nettoie, que je ratisse, le parterre reprend une allure correcte, les bulbes sont mis en lumière.

Toutes les bordures sont relevées. La découpe nette des bordures parachève l’entretien du jardin et met les massifs en valeur!

Fertilisation et paillage

Incorporez dans les massifs du compost bien mûr et/ou un engrais organique à dissolution lente, en griffant légèrement la terre au niveau des racines (par exemple un fumier en granulés ou de la corne torréfiée).
Un apport d’engrais profitera aux iris, pivoines, hémérocalles, asters…

Épandre une couche de 6 à 8 cm de paillis organique (broyat de feuillus, coques de cacao, paillette de lin, de miscanthus ou de chanvre,…) entre les plantes permet de conserver une bonne humidité du sol (donc moins d’arrosages), d’empêcher les mauvaises herbes de se ressemer et d’enrichir le sol (le paillis se transforme en humus en se décomposant).

Taille indispensable pour les tilleuls palissés

On peut tailler les tilleuls palissés au printemps (février/avril), avant la reprise de la végétation mais hors période de gel! (attendez la fin de la floraison si vous avez choisi des arbres à floraison printanière).
Il peut être nécessaire de tailler une seconde fois à la fin de l’automne.
Il s’agit principalement de raccourcir les brindilles qui filent dans le mauvais sens, de façon à garder la forme de « rideau » sur un seul plan et ainsi maintenir un beau port, un « squelette » harmonieux.
Ma palissade de tilleuls (clic ici)

taille printanière d’un tilleul palissé

Planter les petites fleurs printanières en jardinières

J’ai testé les primevères mais elles ont souffert des gelées. Les pensées supportent mieux les températures encore bien basses en février.

Avant la plantation, faites tremper les godets quelques minutes dans une bassine d’eau pour bien humidifier bien la motte. Si nécessaire, défaites délicatement la motte avec les mains pour « démêler » les racines.

hanging basket

Prendre soin des oiseaux du jardin…

Continuez à nourrir les oiseaux jusqu’aux beaux jours.  Pensez à leur donner de l’eau fraîche! Nettoyer les nichoirs et installez-en de nouveaux!

mésange bleue sur la mangeoire à silo

Vous pouvez encore planter des rosiers, arbres, arbustes et fruitiers

Février est le dernier mois pour planter des rosiers, des arbres et des arbustes à racines nues, hors période de gel bien sûr!
Les arbres et arbustes en conteneurs peuvent être plantés jusqu’à la fin du printemps.

Soins aux fruitiers

Il n’est pas trop tard pour tailler et faire un apport d’engrais organique (compost ou fumier bien décomposé) au pied des fruitiers : pommiers, poiriers, groseilliers, vignes…

Au potager

Vous récoltez encore les poireaux, chicons, épinards, mâche, oseille, choux…
Fin février, si le temps est clément, on peut commencer à planter l’ail, les échalotes, oignons, topinambours, pommes de terre… et semer les fèves.
C’est aussi le moment de semer sous châssis froid vos épinards, laitues, roquette, cerfeuil, persil, radis hâtifs, carottes de printemps,…

 

Ça me fait tellement de bien de retrouver le jardin, de le bichonner, de tailler et désherber…. Bonheur, satisfaction et tour de reins de la jardinière à la clé!
Après tout ça, on rentre se réchauffer au coin du feu…
Il reste beaucoup à faire mais je ne suis pas pressée. La petite faune cachée au jardin a encore besoin d’un peu de temps avant d’être délogée, les nuits sont encore fraîches (certains jours aussi!).

19 commentaires sur “Travaux du mois: février/mars au jardin

  1. Coucou Malo,
    J’ai vu la météo à 15 jours, plus de gel réel annoncé. donc j’ai commencé aussi les tailles des rosiers, et d’Anabelle. J’avais déjà entamé les Penissetum il y a 10 jours car la verdure était déjà bien présente. Les jours sont à plus de 10 heures de clareté.. les oiseaux sont très actifs et chantent.. On revit dehors.. et comme il semble qu’on aura pas mal de pluie les prochains jours, le sol sera content (aie pour les limaces) J’ai mis un peu d’engrais organique au pied des rosiers. tes photos sont toujours si jolies !

  2. Kikoo Malo,
    j’ai taillé aujourd’hui tous mes rosiers, il n’y a plus de gel annoncé même si ces deux dernières nuits étaient blanchies de givre, une bonne taille courte et aérée devrait permettre une jolie reprise dans les prochaines semaines
    Je profite dès qu’un rayon de soleil se faufile entre les nuages plutôt nombreux ces dernières semaines, la pluie est annoncée, voila qui devrait réjouir les baveux, beaucoup moins les plantes
    Passe un très beau week end
    des bisous

  3. Bonsoir Malo qui vas doucement mais surement le résultat seras beau ,ici je fais de même et je dirais que je n’ai pas fait grand chose même ,en pleine campagne chez moi je commence souvent début mars dans mon Nord .
    Tout comme chez vous la faune à besoin encore leurs petits nids .
    Belle semaine Malo .
    Emmanuelle

  4. J’ai aussi recommencer à jardiner! Comme c’est chouette! J’ai principalement entamé la taille des rosiers. Olivier a taillé les miscanthus avec le gros taille haie électrique. Aujourd’hui, il fait gris mais doux. Je vais continuer à tailler et couper les fleurs fanées. Ma petite famille m’a dit qu’elle viendrait m’aider à transporter tous les déchets de taille au fond de jardin. Une aide bienvenue car, c’est à cette époque qu’il y a le plus de travail au jardin. Beau dimanche Malo. A très bientôt!

  5. Ce n’est que du plaisir cette reprise, à petites doses… Je lutte toujours contre les feuilles mortes, mais je commence à voir le bout – il faut dire que le vent m’en a apporté des tonnes! Je prends le temps d’admirer les toutes premières floraisons, et de profiter parfois de la tiédeur du soleil. Mais ce n’est pas gagné : on nous prédit la neige encore pour ce début de semaine!
    Bon dimanche!

  6. Je fais aussi un peu à la fois. Même à 36 ans, je dois ménager mon dos et mes poignets. Et puis il y a tellement à faire. En plus j’attends ma commande de roses de chez Lottum, une première pour moi, je n’ai jamais commandé par correspondance, et là j’ai craqué pour 9 rosiers. Je vais devoir tous les mailler car j’ai des invasions de rats taupiers. J’ai commandé Vent d’été , en relisant ton article sur les petits rosiers. Bon dimanche

  7. Et bien nous sommes parfaitement synchro ! Quel bonheur, ce retour aux mains dans la terre ! Enfin… plutôt les mains au sécateur en ce moment. Comme toi, je ne touche pas à la couverture du sol et tous les déchets coupés en morceaux retournent sur le sol.
    Gros bisous Malo !

  8. J’étais en vacances cette semaine mais la météo ne fut pas vraiment avec moi. Alors j’ai surtout fait des crêpes, des gâteaux et oeuvrer à l’intérieur de la maison. Par contre, les deux derniers week end ont été beaux: j’ai pu tailler les vivaces, les rosiers, les graminées, les hydrangeas…
    Bref, j’ai bien avancé et je suis contente du travail effectué .
    Il m’en reste encore mal mais bon, on est qu’en février!
    Demain c’est le retour au bureau. Le coté positif, c’est qu’il fait jour plus tard le soir.
    Et que je verrai peut être un peu le jardin en rentrant!
    Bonne semaine

  9. Je n’ai toujours rien commencé, car il y a encore des gelées matinales. Mais je serais être patiente. Le printemps n’est pas encore là. Ça manque de ne pas gratter la terre et de planter.
    Bisous.

  10. J’ai également hâte de pouvoir à nouveau mettre mes mains dans la terre. Mais il fait encore un peu trop froid pour moi. Je prolonge donc quelque peu mon hibernation. Jusqu’à présent, j’ai juste taillé quelques graminées. En tout cas, toi tu as déjà bien travaillé. Belle semaine.

  11. Les beaux jours que nous avons eu ces deux dernières semaines donnent envie de retourner au jardin même si l’hiver n’est pas fini. J’ai comme toi taillé les graminées. J’ai taillé aussi toutes mes vivaces et rosiers. Par contre, je n’ai pas encore taillé les hydrangeas. Et maintenant, j’ai des envies de plantations qui me démangent. Je viens d’ailleurs de passer commande chez Promesse de fleurs 🙂

  12. Bonjour Malo merci pour tes commentaires. Concernant les mésanges huppées c’était vraiment une surprise, la toute première fois que je les voyais et en plus j’ai réussi à les photographier ! C’était vraiment inattendu. Le vent souffle encore plus fort qu’hier, mes canisses lâchent une après l’autre. Tant pis s’il n’y a pas plus de dégâts ! Bonne journée. Bises

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *