Petite bête: Oh, Punaise !

Petite bête: Oh, Punaise !

Les punaises ont une grande famille et j’en ai déjà observé différentes espèces dans mon jardin, au printemps ou en été. Le réchauffement climatique crée les conditions propices à leur développement…
On les connaît surtout pour cette effroyable odeur qu’elles dégagent afin de se protéger et pour le goût désagréable qu’elles laissent dans leur sillage après avoir visité une framboise. Beurk!
Mais sont-elles nuisibles?
Lire la suite de à propos dePetite bête: Oh, Punaise !

❤ Focus sur le rosier ‘Mortimer Sackler’

❤ Focus sur le rosier ‘Mortimer Sackler’

Entre Mortimer et moi, dès le début, ça a été une véritable histoire d’amour!
Un coup de coeur, un coup de foudre, appelez-ça comme vous voudrez, mais je le trouve complètement irrésistible ce rosier!
Il a un charme déconcertant! Je suis tombée fada au premier regard, il n’a pas dû me faire la cour bien longtemps celui-là! Lire la suite de à propos de❤ Focus sur le rosier ‘Mortimer Sackler’

Chroniques de mon jardin : Tulipes, narcisses & Cie (2)

Chroniques de mon jardin : Tulipes, narcisses & Cie (2)

J’avais déjà planté des tulipes ‘Charming Lady’ il y a quelques années… et elles n’étaient pas si jaunes! Alors?… Attendons voir… Les ravissantes tulipes ‘Apricot Beauty’ en fleurs hier matin au pied du rosier ‘Ghislaine de Féligonde’… Derrière le petit bassin, un mélange très varié et plein de surprises… Autant j’étais déçue de ne pasEn savoir plus surChroniques de mon jardin : Tulipes, narcisses & Cie (2)[…]

Auxiliaires du jardinier : la Malachie à deux points, drôle d’insecte aux fesses rouges

Auxiliaires du jardinier : la Malachie à deux points, drôle d’insecte aux fesses rouges

Ce joli petit coléoptère a les fesses rouges comme les babouin! Ses élytres sont vert bronze, métalliques, avec deux petites taches de couleur rouille à l’extrémité.
On le rencontre souvent sur les fleurs en été car il se délecte du pollen et du nectar, et aussi des psylles et des pucerons. C’est donc un auxiliaire du jardinier. Lire la suite de à propos deAuxiliaires du jardinier : la Malachie à deux points, drôle d’insecte aux fesses rouges

Auxiliaires du jardinier : L’aphidius

Auxiliaires du jardinier : L’aphidius

« Mais qu’est-ce que c’est encore cela? » se demande-t-on en découvrant ces espèces de pucerons obèses, beige clair, collés sur un rosier… . Rassurez-vous, rien de grave, que du contraire! Avec les voraces larves de coccinelles et de syrphes, voilà d’autres auxiliaires parasites de pucerons! C’est une sorte de petite guêpe noire ( l’aphidius)  qui pond ses œufs dans les pucerons. L’adulteEn savoir plus surAuxiliaires du jardinier : L’aphidius[…]

Chroniques de mon jardin: tulipes, narcisses & cie (1)

Chroniques de mon jardin: tulipes, narcisses & cie (1)

J’ai planté quelques dizaines de bulbes en fin d’automne et en hiver…  Je suis donc toute fébrile à l’idée de les découvrir quand je devine un bout de pétale coloré. J’ai eu de jolies surprises… D’autres moins bonnes… Les erreurs d’étiquetages arrivent souvent avec les bulbes achetés par correspondance.  Lire la suite de à propos deChroniques de mon jardin: tulipes, narcisses & cie (1)

Auxiliaires du jardinier: les larves de syrphe

Auxiliaires du jardinier: les larves de syrphe

Vous repérez sur des feuilles de rosiers ces espèces de petits cocons en virgule? Et aussi ces larves transparentes et gluantes comme des mini limaces? Ou vertes comme des petites chenilles? Réjouissez-vous, ce sont des larves de syrphe! Or, les syrphes sont des insectes auxiliaires et leurs larves sont des prédateurs de pucerons, de cochenilles, deEn savoir plus surAuxiliaires du jardinier: les larves de syrphe[…]

Mes incontournables : le Géranium macrorrhizum, un tout-terrain!

Mes incontournables : le Géranium macrorrhizum, un tout-terrain!

Tout le monde se doit d’avoir des géranium macrorrhizum au jardin!
Pour moi, il est indispensable avant tout pour son feuillage semi-persistant qui forme un parfait couvre-sol dans les endroits les plus ingrats du jardin, mais aussi parce qu’il est extrêmement facile de culture, qu’il ne nécessite jamais aucun entretien, qu’il s’étale rapidement mais se limite facilement grâce à ses rhizomes qui rampent en surface, qu’il se divise sans le moindre effort et se partage sans compter. Lire la suite de à propos deMes incontournables : le Géranium macrorrhizum, un tout-terrain!

Spiraea prunifolia Plena

Spiraea prunifolia Plena

Je l’ai photographiée cet après-midi, par-dessus une clôture, en promenant le chien près de chez mes parents. J’ai eu un vrai coup de foudre pour ces petits pompons floconneux, blanc pur au coeur vert!
On dirait presque de minuscules roses de moins d’1 cm… J’étais en pâmoison!
« Oooh regardez, il y a un rejet à côté du pied mère! Papa, maman, vous les connaissez ces gens là?… Croyez-vous qu’on pourrait leur demander?…  » 😉 Lire la suite de à propos deSpiraea prunifolia Plena

Mes incontournables : la pulmonaire saupoudrée

Mes incontournables : la pulmonaire saupoudrée

Il n’y a que les imbéciles qui ne changent pas d’avis, pas vrai?! Aussi, je dois avouer que je n’ai vraiment apprécié les pulmonaires qu’en les découvrant en fleurs dans le jardin d’André Eve.
Avant, je ne le trouvais pas très joli ce feuillage tacheté comme si on l’avait « éclaboussé » avec de la javel!
Mais depuis, j’ai planté des pulmonaires dans les zones ombragées du jardin et elles se ressèment spontanément un peu partout pour mon plus grand plaisir et celui des abeilles!

Lire la suite de à propos deMes incontournables : la pulmonaire saupoudrée

Mes incontournables : l’erysimum ‘Bowles Mauve’, une giroflée arbustive

Mes incontournables : l’erysimum ‘Bowles Mauve’, une giroflée arbustive

Quoi de mieux qu’une vivace qui offre des épis de fleurs mauves, parfumées, du début du printemps jusqu’en automne, sans qu’on aie rien à faire pour l’y encourager?
Cette giroflée arbustive est un vrai coup de coeur pour moi, un incontournable au jardin, un beau feuillage gris bleuté persistant et une des plus longues floraisons.  Lire la suite de à propos deMes incontournables : l’erysimum ‘Bowles Mauve’, une giroflée arbustive

Chroniques de mon jardin: le printemps m’émerveille (2)

Chroniques de mon jardin: le printemps m’émerveille (2)

Je retrouve avec joie quelques « vieux de la vieille » au jardin comme ces tulipes botaniques que j’adore! Et puis je (re)découvre quelques nouveautés plantées ces deux derniers automnes… Celui-ci devait être un narcisse ‘Lemon Drops’… Il doit y avoir une erreur sur la marchandise!  J’en ai planté 15 bulbes cet automne… Y aura-t-il des ‘Lemon’En savoir plus surChroniques de mon jardin: le printemps m’émerveille (2)[…]

Utiliser le marc de café au jardin

Utiliser le marc de café au jardin

A ce qu’on dit, le marc de café favorise la fertilité du sol et enrichit le compost.
Il posséderait peut-être également un effet répulsif contre certains insectes et ravageurs.
Le problème, c’est que je n’aime pas le café et mon Chéri ne boira jamais assez de café pour tant d’usages possibles ! Alors je me contente de l’utiliser dans mon petit potager en carré. Lire la suite de à propos deUtiliser le marc de café au jardin

Nandina domestica: un arbuste flamboyant!

Nandina domestica: un arbuste flamboyant!

Je l’aime pour son feuillage léger, persistant, flamboyant, dont les couleurs évoluent au fil des saisons!
Ses panicules de petites fleurs blanches étoilées, en début d’été, restent discrètes en comparaison des rutilantes baies rouges qui persistent de l’automne à la fin de l’hiver, mais qui malheureusement intéressent peu les oiseaux contrairement à ce qu’on lit souvent.
C’est un arbuste élégant, intéressant toute l’année et qui ne demande que peu d’entretien puisqu’il a un port naturellement harmonieux. Lire la suite de à propos deNandina domestica: un arbuste flamboyant!

Installer un câble pour attacher un grimpant sur le mur

Installer un câble pour attacher un grimpant sur le mur

Cette année, j’avais envie que le rosier liane multiflora encadre la fenêtre du bureau et pas seulement la pergola. Au moment de la taille, j’ai donc laissé quelques tiges en suspens… et nous sommes allés acheter de quoi installer un support pour les palisser. Un piton avec une simple attache d’un côté… Un tendeur avecEn savoir plus surInstaller un câble pour attacher un grimpant sur le mur[…]

Chroniques de mon jardin: Le printemps m’émerveille

Chroniques de mon jardin: Le printemps m’émerveille

Beaucoup de travail en ce moment, la saison bat son plein dans les jardins!
Mais je m’accorde quand même une petite pause quotidienne pour faire le tour du jardin et prendre des photos de ce printemps qui m’émerveille toujours… Le moindre rayon de soleil me tire dehors par la peau du cou! Docile, je ne résiste pas, je ne fais aucune difficulté à le suivre…
Aujourd’hui encore, le jardin m’a conté fleurettes!  Il m’a dévoilé de tendres pousses, m’a montré ses bourgeons charmants et m’a chuchoté de belles promesses…
Lire la suite de à propos deChroniques de mon jardin: Le printemps m’émerveille

Oiseaux du jardin: la Pie bavarde

Oiseaux du jardin: la Pie bavarde

J’étais au spectacle ce midi: 5 pies se chamaillaient dans l’arbre du voisin.
Elles visitent régulièrement le jardin, marchant dans la pelouse à grands pas décidés et sautant de côté quand elles sont excitées, mais elles restent sur leurs gardes et ne tolèrent pas que j’approche trop, si bien que je n’arrive jamais à leur tirer le portrait.
Tandis que là, pendant qu’elles jacassaient bruyamment, j’ai pu faire quelques photos de loin. Lire la suite de à propos deOiseaux du jardin: la Pie bavarde

Parasites au jardin: l’araignée rouge, un acarien

Parasites au jardin: l’araignée rouge, un acarien

Ceux que l’on appelle souvent « araignées rouges » sont en réalité des acariens de 3 à 5 mm, donc visibles à l’oeil nu. Ils apprécient les atmosphères chaudes et sèches qui favorisent leur prolifération. D’ailleurs, il a suffit de deux journées avec des températures au dessus de 20° pour que j’en observe quelques-uns aujourd’hui, qui parcourentEn savoir plus surParasites au jardin: l’araignée rouge, un acarien[…]

Renaissance printanière

Renaissance printanière

Plus de 21° au thermomètre pour ce premier jour du printemps! Quel bonheur!  J’ai dîné dehors ce midi, sur la terrasse ronde…  Ça m’a fait un bien fou, je me suis gorgée de soleil!
J’ai fait le tour du jardin, observant tous les signes de renaissance. Le signal est donné aux 4 coins du jardin qui semble claironner « le printemps est arrivé! »  Lire la suite de à propos deRenaissance printanière

Chroniques de mon jardin: C’est déjà le printemps!

Chroniques de mon jardin: C’est déjà le printemps!

Mars n’aura pas été si beau que février mais c’est sans doute mieux ainsi… Le vent, la pluie, les dernières giboulées, c’est de saison après tout!
Voilà 2 jours que le soleil revient timidement et cette douce chaleur dans le dos quand on jardine fait un bien fou.
Demain, 20 mars, ce sera officiellement le premier jour du printemps et il en sera ainsi jusqu’en 2043! Lire la suite de à propos deChroniques de mon jardin: C’est déjà le printemps!

❤ Focus sur le rosier ‘Roville’, sublime liane remontant!

❤ Focus sur le rosier ‘Roville’, sublime liane remontant!

Les rosiers lianes remontants sont rares, mais le merveilleux ‘Roville’, obtenu par André Eve, est de ceux-là!
Il offre lors de sa première floraison une masse de grandes fleurs rose vif, suivie d’un renouvellement plus léger mais continu jusqu’à la fin de l’automne.
Vigoureux, avec un feuillage brillant et sain, il se couvre de bouquets au coloris chaud et lumineux: de larges églantines de 8 cm, rose soutenu plus clair au centre, avec des étamines dorées.  Lire la suite de à propos de❤ Focus sur le rosier ‘Roville’, sublime liane remontant!

Strobilanthes penstemonoides (rankanensis)

Strobilanthes penstemonoides (rankanensis)

Bien qu’on lise sur divers sites spécialisés qu’il ne devrait fleurir qu’en septembre-octobre, c’est en juillet 2017, dans le jardin personnel d’André Eve, que j’ai photographié ce beau buisson d’un peu plus d’1 m de hauteur, couvert d’une nuée de fleurs en trompettes mauves.
J’ai assez d’arguments en sa faveur pour vous prouver que ce strobilanthes mérite une place de choix au jardin!
Lire la suite de à propos deStrobilanthes penstemonoides (rankanensis)

Retour d’une charrette au jardin d’André Eve

Retour d’une charrette au jardin d’André Eve

Nouvelle charrette ces vendredi 8 et samedi 9 mars. « Charrette », c’est ainsi que l’on appelle les séances de travail dans le magnifique jardin d’André Eve, à Pithiviers, dans le Loiret. J’ai donc une fois de plus retrouvé avec plaisir les amis bénévoles hyper motivés dans ce jardin enchanteur! Pour ces deux belles journées de mars,En savoir plus surRetour d’une charrette au jardin d’André Eve[…]

Des pustules oranges sur les branches: la maladie du corail

Des pustules oranges sur les branches: la maladie du corail

J’ai observé ces petits pustules lisses, orange saumoné, de 1 à 2 mm de diamètre, sur l’écorce d’un groseillier, chez des clients.  C’est à cela qu’on reconnaît la maladie du corail. Malheureusement, à ce stade, l’arbuste est déjà parasité en profondeur depuis plusieurs semaines… Les plantes sensibles Cette maladie cryptogamique n’est pas spécifique aux groseilliers,En savoir plus surDes pustules oranges sur les branches: la maladie du corail[…]