Metasequoia

Metasequoia

Je ne les avais jamais côtoyés auparavant mais depuis un an, j’admire au fil des saisons les grands metasequoia près de chez nous, à Strasbourg. Leur fin feuillage, léger comme des plumes, vert tendre au printemps, plus sombre en été, est maintenant en train de virer au roux avant de tomber pour l’hiver!
En effet, contrairement à la plupart des conifères, celui-ci a un feuillage caduc qui prend de remarquables couleurs d’automne! Lire la suite de à propos deMetasequoia

❤ ❤ ❤ Focus sur le rosier ‘Ritausma’ (syn. Polareis, Kamtschatka)

❤ ❤ ❤ Focus sur le rosier ‘Ritausma’ (syn. Polareis, Kamtschatka)

Ce vigoureux rosier rugueux se trouve dans le jardin de Grany.
A l’origine, il s’appelle Ritausma mais il est souvent commercialisé sous les noms Polareis ou Kamschatka.
Il porte d’innombrables bouquets de fleurs rose doux pâlissant presque au blanc, dont les pétales fins comme de la soie contrastent avec l’épais feuillage gaufré, très sain.
Selon la manière dont on le taille, il forme un gros buisson robuste et dense de 100 à 150 cm en tout sens, voire de 2 m et plus si on le laisse libre.
Il a été créé dans les années soixante en Lettonie, c’est dire qu’il est très résistant au froid!

Lire la suite de à propos de❤ ❤ ❤ Focus sur le rosier ‘Ritausma’ (syn. Polareis, Kamtschatka)

Souvenirs du jardin de Grany

Souvenirs du jardin de Grany

Elle me disait souvent qu’elle aimait me lire, que j’avais une belle plume…
Mais depuis 15 jours, je ne trouve plus les mots… qu’elle ne lira plus.
Grany nous a quittés et elle laisse un vide immense…
Je vous ai souvent parlé d’elle à travers des publications sur les roses de son jardin ou sur nos folles virées aux fêtes des plantes… Lire la suite de à propos deSouvenirs du jardin de Grany

🦔 Un hérisson dans mon jardin…

🦔 Un hérisson dans mon jardin…

C’est un bonheur et une chance d’accueillir un hérisson au jardin… Pour rendre mon jardin plus accueillant, je leur offre les matériaux utiles pour construire leur nid dans le total respect de leurs habitats naturels : je laisse des tas de branches mortes, de feuilles mortes et de brindilles en fond de massifs, à l’abri du soleil et des intempéries, contre un mur ou sous une haie, et je laisse un espace vide sous le tas de bois au cas où ils voudraient y nicher…
Lire la suite de à propos de🦔 Un hérisson dans mon jardin…

Roses simples, roses doubles…

Roses simples, roses doubles…

J’avoue un petit penchant pour les roses simples, du type églantier, plus légères, plus naturelles, moins sophistiquées… Et ce que j’aime plus encore, c’est leur mariage avec des roses plus pleines, aux multiples jupons froufroutants, élégantes et voluptueuses.
Des petites, des grandes, des simples, des doubles, c’est leur diversité qui fait leur charme! En ce début d’automne au jardin, elles me ravissent encore… Lire la suite de à propos deRoses simples, roses doubles…

Ceratostigma plumbaginoides

Ceratostigma plumbaginoides

Depuis quelques semaines, à deux pas de notre appartement à Strasbourg, je vois fleurir cette large bordure de Ceratostigma plumbaginoides, le long d’une façade en plein soleil.
Cette floraison bleu vif durera longtemps, de août jusqu’aux gelées, et bientôt le feuillage prendra une belle coloration automnale.
Cette plante tapissante forme un couvre-sol dense qui limite efficacement les herbes indésirables et qui est particulièrement adapté aux situations sèches et ensoleillées. Lire la suite de à propos deCeratostigma plumbaginoides

Le compostage de surface

Le compostage de surface

Au jardin, quand je taille les fleurs fanées, tiges sèches, feuillages fatigués et arbustes, je laisse ces « déchets » directement sur le sol des massifs où ils forment un paillage sans cesse renouvelé et gratuit, qui préserve la fraîcheur du sol en été et protège du gel en hiver, tout en limitant les herbes indésirables.
C’est également une sorte de compostage en surface : mon sol est nourri, assoupli et enrichi en continu par la décomposition des matières organiques.
Lire la suite de à propos deLe compostage de surface

Chroniques de mon jardin : Bilan de Août  2022 (2/2)

Chroniques de mon jardin : Bilan de Août 2022 (2/2)

Rétrospective des 10 derniers jours du mois d’août, après un été sec et des périodes de canicule…
Le jardin s’en sort plutôt bien dans l’ensemble. Le compostage de surface a préservé les massifs de vivaces et de roses.  Mais certains arbustes ne s’adaptent clairement pas au changement climatique et devront tôt ou tard être remplacés par d’autres, plus résistants à la sécheresse.

Lire la suite de à propos deChroniques de mon jardin : Bilan de Août 2022 (2/2)

Chroniques de mon jardin : Bilan Août  2022 (1/2)

Chroniques de mon jardin : Bilan Août 2022 (1/2)

La première partie de cette rétrospective se situe entre le 4 et le 12 août. Malgré la sécheresse et sans aucun arrosage, le jardin offre plusieurs jolies floraisons, encore beaucoup de vert et de belles promesses de roses mais il n’est pas pour autant épargné par les brûlures du soleil qui grille certains feuillages. Petit tour du jardin… Lire la suite de à propos deChroniques de mon jardin : Bilan Août 2022 (1/2)

Cochenilles farineuses

Cochenilles farineuses

Dans différents jardins cet été, j’observe des arbustes infestés de cochenilles farineuses.
Je n’en avais jamais vu dans ma région avant cette année.
Ces petits insectes suceurs de sève se présentent comme des petits amas blanchâtres et cotonneux, fixés sur les tiges et les feuilles des plantes, et provoquent le dessèchement des plantes.
Les attaques sont favorisées par le temps chaud et sec donc je crains qu’elles deviennent plus fréquentes avec le réchauffement climatique!
En avez-vous aussi chez vous?  Lire la suite de à propos deCochenilles farineuses

Arbres parasols

Arbres parasols

Les arbres sont plus précieux que jamais et lors des étés chauds et secs, ils offrent une ombre agréable et bienfaisante tant pour les hommes que pour les plantes alentours ou le gazon! Même dans un tout petit jardin de ville ou dans un patio, il est possible de planter un arbre de dimensions réduites.
Et pourquoi ne pas choisir un arbre parasol, dont le port horizontal est très esthétique, bien que cette forme soit évidemment moins naturelle et demande une taille d’entretien.

Lire la suite de à propos deArbres parasols

Chroniques de mon jardin: rétrospective de juillet 2022

Chroniques de mon jardin: rétrospective de juillet 2022

Histoire sans paroles… Je suis un peu en retard pour cette rétrospective de juillet mais même si le temps me manque pour rédiger un article, je trouve dommage de ne pas partager les photos de cet été.
Les photos suffisent à montrer les floraisons de juillet cette année. Je trouve que l’impact de la sécheresse n’est pas énorme comparé à d’autres jardins. Lire la suite de à propos deChroniques de mon jardin: rétrospective de juillet 2022

Aider la petite faune en été…

Aider la petite faune en été…

Dans un jardin, faune et flore sont indissociables, et l’on se doit de préserver l’une pour cultiver l’autre…
Pensons à donner de l’eau fraîche aux oiseaux, aux insectes, aux hérissons… surtout en ces périodes de sécheresse et canicules!
Évitons les traitements insecticides, même le savon noir.
Semons et plantons des fleurs mellifères et des petits fruits… Lire la suite de à propos deAider la petite faune en été…

Chroniques de mon jardin : juin 2022

Chroniques de mon jardin : juin 2022

Je retrouve ce brouillon d’article rédigé fin juin, que j’avais oublié de terminer et de publier…  Pourtant, il y avait beaucoup de jolies choses au jardin la dernière quinzaine de juin… Trop de choses à vous montrer sans doute puisque je n’arrivais pas à trier mes nombreuses photos…
Retour en images vers le début de l’été, quand les rosiers étaient à leur apogée… Lire la suite de à propos deChroniques de mon jardin : juin 2022

Étonnant Phytolacca acinosa

Étonnant Phytolacca acinosa

Ce printemps, j’ai découvert plusieurs pieds de Phytolacca dans mon petit jardin près de la prairie, à Strasbourg. C’est une plante vigoureuse, avec une souche imposante et des tiges robustes. On la remarque d’abord pour son très large feuillage, puis pour ses grappes dressées de fleurs blanc rosé, en juin, et enfin pour ses grappes de petites baies charnues, noires, retombant au fur et à mesure que les fruits mûrissent.
Lire la suite de à propos deÉtonnant Phytolacca acinosa

❤ ❤ ❤ Focus sur le rosier liane ‘Ethel’

❤ ❤ ❤ Focus sur le rosier liane ‘Ethel’

Le rosier Ethel est un des lianes les plus tardifs puisqu’il ne fleurit qu’à partir de mi juin. Il succède donc à tous les autres et quand il commence, c’est d’une beauté éblouissante! J’adore ses bouquets de petit boutons roses qui s’ouvrent en fleurs doubles, toutes rondes, rose nacré puis blanches! Lire la suite de à propos de❤ ❤ ❤ Focus sur le rosier liane ‘Ethel’