Les clématites viticella: faciles et florifères

A voir les clématites viticella si belles pendant des semaines et des semaines, on a forcément envie d’en planter plein d’autres de ces viticella qui fleurissent tout l’été en myriades de petites fleurs.

clématis viticella ‘Rubra’, des fleurs de 5 à 8 cm de diamètre, d’un beau pourpre profond
clématis viticella ‘Rubra’

Extrêmement florifères et jamais malades, elles sont parmi les plus faciles à cultiver, supportant le vent sans broncher.
Idéales pour habiller des petits arbres à port aéré ou des rosiers non remontants, puisqu’elles fleurissent après ceux-ci (souvent de juin/juillet à septembre).

rosier ‘Théo’ et clématis ‘Little bas’, qui atteint 5m de hauteur avec ses clochettes bleues.

Ces clématites d’environ 3 x 1m se couvrent de fleurs aux étamines proéminentes et poilues. Selon les variétés, elles sont bleues, violettes, blanches, roses ou rouges.

clématis viticella ‘Black Prince’, une fleur aux étamines proéminentes et poilues

Les Clématites du groupe Viticella sont des grimpantes caduques à floraison tardive.
Comme elles fleurissent sur les pousses de l’année, on taille simplement toutes les tiges à hauteur du genou, en automne ou en hiver. C’est un jeu d’enfant!

Si vous aussi vous craquez pour une de ces belles viticella, n’hésitez pas, elles sont faciles de culture, contrairement aux hybrides à grandes fleurs qui sont plus capricieuses.
Je vous conseille d’acheter votre clématite en fleurs pour choisir la couleur qui vous plaît!

clématis viticella ‘Walemburg‘

Planter une clématite

Plantez-la au soleil ou à mi-ombre, mais surtout le pied à l’ombre, dans une terre fraîche, humifère et bien drainée, en prenant soin d’enterrer les premiers bourgeons et en mettant les racines « couchées » en oblique dans le trou de plantation.
Gourmandes, les clématites apprécient un apport de compost chaque année.

La plantation :

  • Immergez le pot dans un seau d’eau jusqu’à ce qu’il n’y ait plus de bulles qui remontent.
  • Creusez un trou de plantation plus long que profond car les clématites ont la particularité de devoir être plantées les racines couchées, en oblique (retirer 10 à 20 L de terre).
  • Les clématites ont besoin d’une terre humifère et drainée, donc si votre terre est argileuse et collante, prévoyez un bon drainage : mettez une couche de graviers ou de billes d’argiles au fond du trou et remplacez la terre retirée par un terreau de qualité (ou un mélange 1/3 terre de jardin, 2/3 terreau).
  • Mettez un petit matelas de bonne terre ameublie (ou terreau) au fond du trou. Dépotez la clématite délicatement avant d’installer ses racines « couchées » dans leur lit. Rebouchez le trou avec une bonne couverture de terre et tassez légèrement (inutile ensuite de lui raconter une histoire…).
  • Arrosez (10 L d’eau).
  • Plantez une ou deux belles vivaces ou petits arbustes devant, pour garder le pied à l’ombre fraîche.

10 commentaires sur “Les clématites viticella: faciles et florifères

  1. Ce sont mes préférées, mais je peine à les trouver à un prix abordable… Pour un bel exemplaire, il faut compter environ 35 € – pour un pas beau, aussi! Est-ce le même prix chez toi?
    L’année passée mes viticella ont eu de la peine, certainement à cause de la neige du mois de mai, mais en 2018, c’était l’explosion. Je croise les doigts pour 2020!!!

  2. Quelle belle idée en ce jour pluvieux et glacial de partager ce souffle de printemps 😉
    J’ai toujours hésité à en planter au jardin, me voilà convaincue !
    Une rouge Rubra sera du plus bel effet sur l’arceau en compagnie des deux clématites Montana blanche. Le relais de floraison sera assuré.
    Belle après-midi, au plaisir de vous lire.

    1. Oui, quelques photos ensoleillées et fleuries font du bien au moral! 😉
      Effectivement, une viticella prendra le relais de floraison! Mais les montana peuvent devenir géantes, êtes-vous sûre qu’il y a la place pour une troisième clématite sur le même support?
      A bientôt!

  3. J’adore les clématites,et justement je pensais planter Rubra avec un rosier
    Blanc dont je ne sais pas le nom mais que j’ai appelé Brigitte du nom de mon amie qui me l’a donné.Il est remontant et je pense que l’association
    Des deux couleurs pourraient être intéressant.

  4. J’adore les clématites et justement j’ai choisis Rubra pour accompagner un
    rosier blanc remontant dont je ne connais pas le nom.Je l’ai appelé Brigitte
    du prénom de l’amie qui me l’a donné.je pense que ce sera une belle association.
    Merci pour tes bons conseils et ta philosophie du jardin.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *