Ma palissade de tilleuls

tilleul palissé  (tilia europaea pallida)

Voilà déjà un an que nous avons planté les 4 tilleuls palissés, dans le but de cacher l’affreux immeuble qui nous gâche la vue quand on est sur la terrasse ronde. (je prends toujours bien soin de ne pas montrer cet angle là sur mes photos. Toute l’importance du cadrage… Mais croyez-moi sur parole, c’est moche!).

A la base, je ne suis pas une grande fan de ces structures artificielles mais cette solution s’est néanmoins imposée pour atteindre mon but en tenant compte des végétaux déjà densément plantés au jardin.  Ces arbres feront office de fond de verdure à l’arrière de mes massifs sans que je sois obligée de supprimer certains rosiers.
Deux auraient suffit pour cacher cette perspective disgracieuse mais d’un point de vue esthétique, on a préféré en planter tout le long de la palissade en béton: 4 arbres donc!

La structure

Mon papa était alors venu 2 journées m’aider à construire la structure et à planter les arbres.
Deux journées de dur labeur! Qu’est-ce que papa a pesté contre les épines de mes rosiers! « Gottferdom de nondedju » (en bon belge qui jure).
J’avais déjà des poteaux espacés de 2m, sur lesquels couraient des câbles pour attacher mes rosiers grimpants mais il a fallu remonter tous les poteaux de 20 cm (pour les mettre à la hauteur des arbres) avant d’y fixer les lattes horizontales espacées de 40 cm.

mars 2017, la structure installée et les arbres plantés.

Les arbres sont espacés de 4m.
Chaque branche a été attachée sur la structure avec un lien souple.

Le choix des arbres

Avec Hugo, on avait envie d’arbres fruitiers palissés mais je n’avais la patience d’attendre pour les former.
J’ai aussi songé un temps aux hêtres pourpres, fond sombre pour les rosiers et clématites… Mais il y a déjà le sambucus nigra à cet endroit là, j’ai donc préféré un feuillage vert.

Les tilleuls (tilia europaea pallida) sont excellents pour la formation en palissage car ils supportent très bien les tailles sévères. Ils ont en plus l’avantage de pousser plus vite!  On a hâte d’avoir un écran végétal efficace, en espérant que la structure se laisse oublier avec le temps et disparaisse dans le feuillage.

tilleuls palissés, juin 2017, premier été

Au bout d’un an, je trouve qu’ils ont bien poussé! Je suis très satisfaite!
Celui-ci avait une branche cassée lors de la plantation et j’ai du en palisser une nouvelle. La pousse est déjà belle!

tilleul palissé (avril 2018, 1 an après la plantation)
tilleul palissé (1er mai 2018), le feuillage se développe bien!

Il ne fallait pas que ce soit trop haut pour ne pas ombrager cette terrasse qui profite, le soir, des derniers rayons du soleil. Ce qui répondait au plus près à ces attentes, et qui était disponible tout de suite en pépinière, c’étaient des arbres de 2,70 m de hauteur totale (1,90 de tronc + 3 étages espacés de 40 cm). Un peu plus grand que prévu mais tant pis! Adjugé, vendu!

Le jour de la plantation: 3 étages espacés de 40 cm, chaque branche est attachée sur la structure avec un lien souple

 

J’ai quand même conservé un câble en acier pour palisser mes rosiers grimpants et clématites.
Si des curieux veulent regarder chez moi, la vue sera quand même ajourée grâce aux rosiers!
Je tiens à notre intimité quand même! 😉

rosier palissé sur un câble en acier

Quand je vois les belles pousses de l’année, je pense que d’ici deux ou trois ans, nous verrons nettement moins le bâtiment en face de chez nous. J’ai déjà hâte de voir le résultat!

tilleuls palissés

5 commentaires sur “Ma palissade de tilleuls

  1. La démonstration est convaincante! C’est un gros travail… Je ne savais pas que le tilleul se prêtait au palissage, mais le résultat est vraiment sympathique. Quel beau vert tendre!

    1. On voit ça beaucoup en Belgique, souvent dans des jardins de style plutôt contemporain. Mais c’est vraiment la solution idéale pour créer un brise-vue chez moi.

  2. C’est vraiment chouette!
    J’ai une question technique, comment vous avez fait tenir les poteaux bois sur ceux en béton?
    Il me semble voir des vis, ce serait percé dans le poteau béton avec chevilles et le poteau vissé dessus?
    Car j’ai une clôture avec poteaux bétons de 150, mais je voulais la rehausser d’au moins 30cm car il y a le passage de la voir verte à côté. Du coup j’ai accroché en serrant fort des tasseaux d’une cinquantaine de centimètres sur les poteaux béton, tendu un câble et mis un brise vu mais au fil du temps ça se détend… J’ai depuis mis des panneaux bois de 180cm mais je réfléchissait à tout refaire propre, les poteaux bétons sont sur un muret, donc soit je rajoute des poteaux bois sur le muret à côté de ceux en béton, soit je visse sur ceux en béton.
    Mais je me demandais si en perçant le béton je n’allais pas tomber sur une structure en féraille.

    1. Tu as l’oeil! On a effectivement foré dans les poteaux en béton et placé des chevilles avant de visser le piquets en bois dessus.
      En perçant bien au milieu, on ne tombe pas sur les barres en fer qui se trouvent dans le béton. Apparemment ces barres en fer sont positionnées dans le poteau en beton comme le schème 5 sur un dé, si bien qu’en perçant au milieu, ça passe! 😉

  3. Super merci, parce que bon les forets béton n’aiment pas trop tomber sur de la ferraille!
    Je ne pense pas mettre des poteaux aussi gros vu que ce sera juste pour y accrocher un brise vue, donc ce seront des petites chevilles.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *