Corbeille d’or…

Cette corbeille d’or, qui se couvre d’un nuage de petites fleurs jaune très vif, est un éclat de soleil éblouissant au printemps!
J’aurais tendance à dire « trop jaune pour moi »… Mais chez les autres, j’aime bien! 😉
Je vais même sans scrupules jusqu’à vous la conseiller car c’est une vivace couvre-sol persistante vraiment facile, résistante au froid de nos hivers et qui tolère parfaitement la sécheresse estivale.

Chez mes parents, elle est en bordure d’une allée ensoleillée mais exposée plein nord et ne s’en plaint pas le moins du monde.

Alyssum saxatile - Corbeille d'Or à fleurs jaunes
Alyssum saxatile, Aurinia saxatilis – Corbeille d’Or à fleurs jaunes, alysse, Soleil, Couvre-sol tapissant, Sol drainé, même sec, floraison en avril-mai, H 20 à 40 cm selon les variétés
Alyssum saxatile - Corbeille d'Or à fleurs jaunes
Alyssum saxatile, Aurinia saxatilis – Corbeille d’Or à fleurs jaunes,

Toute l’année, son feuillage forme un coussin compact, duveteux, vert grisé.
En avril-mai, et parfois même jusqu’en juin, la généreuse floraison mellifère est appréciée des butineurs.

Alyssum saxatile – Corbeille d’Or à fleurs jaunes, feuillage vert-de-gris
Alyssum saxatile - Corbeille d'Or à fleurs jaunes
Alyssum saxatile, Aurinia saxatilis – Corbeille d’Or à fleurs jaunes, alysse, Soleil, Couvre-sol tapissant, Sol drainé, même sec, floraison en avril-mai, H 20 à 40 cm selon les variétés

Où l’installer?

Elle apprécie le plein soleil et s’adapte en tout sol ordinaire et drainant, riche ou pauvre, légèrement acide, neutre ou calcaire, même caillouteux et sec.

Très peu de terre lui suffit pour se développer. Elle se sème entre les pierres et dans les joints d’un dallage, dans les interstices des escaliers en pierre, dans les fissures au bord d’un trottoir… Elle s’étale doucement et son port tapissant la fera joliment retomber d’un muret fleuri. Elle sera idéale dans une rocaille ou dans un jardin sur graviers.
Les variétés les plus compactes (par exemple ‘Goldkugel’) s’installent bien entre deux pavés un peu disjoint d’une terrasse.

Utilisez-la aussi pour souligner une bordure de massif, border une terrasse ensoleillée ou ourler un escalier…

Alyssum saxatile – Corbeille d’Or à fleurs jaunes retombe d’un muret
Alyssum saxatile – Corbeille d’Or à fleurs jaunes se contente de très peu de terre pour pousser
Alyssum saxatile – Corbeille d’Or à fleurs jaunes, pousse dans les graviers

Jolis mariages

Je vous l’ai dit, la floraison est vraiment très jaune! Aussi, j’éviterais les mélanges de coloris trop vifs qui risquent de faire très tape à l’oeil!

Il sera plus harmonieux de marier la Corbeille d’or à des tons bleu-violet puisque ce sont des couleurs complémentaires, ou alors à du pourpre sombre, voire des feuillages noirs… Et du blanc, évidemment!

Au printemps, accompagnez sa floraison de ibéris sempervirens, armeria maritima, muscaris, véronique rampante ‘Georgia blue’, aubriètes mauves, campanules des murs, tulipes et narcisses jaune doux (Tulipe fosteriana ‘Sweetheart’ ou ‘Concerto’, Tulipe ‘Honky Tonk’, Narcisses des poètes, Narcisses ‘Thalia’, ‘Topolino’ ou ‘Milner’…), Jacinthe Carnegie, dianthus deltoides ‘Albiflorus’, ceraistes,…
Ou des alysses odorantes, annuelles celles-là (Alyssum maritimum syn. Lobularia maritima), dans d’autres coloris, blanc, bleu, violet…

Quand la Corbeille d’or n’est pas en fleurs, son feuillage argenté sera très élégant avec le feuillage pourpre d’une heuchère ou d’une euphorbe Chameleon…
Pour un contraste très marqué, des feuillages noirs comme l’ophiopogon nigrescens, ajuga reptans ‘Black scallop’, sedum Black Knight, euphorbia purpurea, des sempervivum noirs,…
Il habillera l’avant-plan d’un parterre avec des sauges arbustives, des sedums, des gauras, un erysimum ‘Bowle mauve’, des rosiers, des lavandes, un caryopteris.

Elles s’adaptent également très bien en pot sur la terrasse ou dans les jardinières.

corbeille d’or et muscaris armeniacum
aubriètes et Alyssum saxatile – Corbeille d’Or à fleurs jaunes
tulipes jaunes
ophiopogon nigrescens
Alyssum saxatile – Corbeille d’Or à fleurs jaunes, avec des aubriètes mauves, des euphorbes, des sedum rampants…

Entretien

La corbeille d’or ne demande pas beaucoup de soins.
Si l’on prend la peine de faire une taille légère en juin, pour éliminer les fleurs fanées, la floraison peut légèrement remonter en automne.

Elle supporte bien la sécheresse mais elle appréciera quelques arrosages en période de sécheresse et canicule prolongée.

Après la floraison, rabattez-la d’un tiers pour garder une touffe arrondie.

Au bout de 3 ou 4 ans, il se peut que la touffe se relâche. On peut alors renouveler le pied en bouturant (août) ou en divisant la touffe en gardant les éclats situés en périphérie (mars). Mais on peut aussi compter sur des semis spontanés si le terrain lui plaît!

Alyssum saxatile – Corbeille d’Or à fleurs jaunes

Notez qu’il y a aussi une espèce annuelle nommée Lobularia maritima aussi connue sous le nom d’alysse odorante et dont les conditions de culture sont sensiblement les mêmes: soleil, sol drainé.

Alyssum saxatile - Corbeille d'Or à fleurs jaunes
Alyssum saxatile – Corbeille d’Or à fleurs jaunes, qui cache le feuillage des muscaris fanés ou des narcisses.
Alyssum saxatile – Corbeille d’Or à fleurs jaunes
Alyssum saxatile – Corbeille d’Or à fleurs jaunes
Alyssum saxatile – Corbeille d’Or à fleurs jaunes
Alyssum saxatile – Corbeille d’Or à fleurs jaunes
anémones des bois, euphorbes, tulipes et Alyssum saxatile – Corbeille d’Or à fleurs jaunes
Alyssum saxatile – Corbeille d’Or à fleurs jaunes
Alyssum saxatile – Corbeille d’Or à fleurs jaunes
Alyssum saxatile – Corbeille d’Or à fleurs jaunes
Alyssum saxatile – Corbeille d’Or à fleurs jaunes
Alyssum saxatile – Corbeille d’Or à fleurs jaunes
Alyssum saxatile – Corbeille d’Or à fleurs jaunes avec des narcisses et le feuillage gris des ceraistes
Alyssum saxatile – Corbeille d’Or à fleurs jaunes
Alyssum saxatile – Corbeille d’Or à fleurs jaunes

9 commentaires sur “Corbeille d’or…

  1. Bonjour Madame, Votre article me redonne l’envie d’essayer encore une fois cette plante dans mon jardin. Je suis toujours en admiration devant ces propriétés où la corbeille d’or, les aubriètes, les campanules des murailles, le phlox mousse, l’érigeron, …. s’épanouissent si bien. Ce n’est, hélas, pas le cas chez moi et je le regrette vivement. Belle journée et merci pour vos articles.

  2. Il y a une trentaine d’années, j’en avais au jardin puis elle a disparu ou arraché, le jaune n’était plus à la mode ! Quelle bonne idée cet article, je n’y pensais plus et cela me donne l’envie d’en remettre sur mon muret. Merci malorie pour vos articles très intéressants

    1. Bonjour Malo, pas possible pour moi de garder plus d’une saison alysse, aubriète, ibéris,armeria maritima. Terrain trop acide,trop sec? Par contre,j’ai depuis des années dans un grand bac une abysse blanche aux feuilles panachées que je n’ai jamais réussi à bouturer. Cette année, j’ai tenté un helianthème. A suivre.

      1. Bonjour Capucine,
        Trop acide sans aucun doute car l’alysse se moque bien de la sécheresse! Comme tu le vois sur mes photos, l’alysse pousse même dans des fissures entre un mur de pierres et un trottoir.

  3. Le terrain qui jouxte le nôtre a été vendu. Jusqu’à ce jour, nous en avions la jouissance. Nous sommes à la recherche d’idées pour réaliser une clôture mitoyenne qui ne demande pas trop d’entretien. Merci de nous renseigner.
    Bien à vous.
    Jacques et Bernadette

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *