Mes incontournables : l’erysimum ‘Bowles Mauve’, une giroflée arbustive

Quoi de mieux qu’une vivace qui offre des épis de fleurs mauves, parfumées, du début du printemps jusqu’en automne, sans qu’on aie rien à faire pour l’y encourager?
Cette giroflée arbustive est un vrai coup de coeur pour moi, un incontournable au jardin, un beau feuillage gris bleuté persistant et une des plus longues floraisons. 

erysimum ‘Bowles mauve’ butiné par une abeille
erysimum ‘Bowles mauve’ butiné par une abeille

Feuillage persistant et loooongue floraison

Voilà bien 5 ans qu’elle est au jardin. Auparavant, elle ourlait joliment le bord de ma terrasse ronde, autant avec son coussin de feuilles persistantes, longues et étroites, qu’avec sa floraison presque continue. Elle ne se fait pas attendre longtemps au printemps, fleurissant dès les premiers beaux jours! Depuis fin mars cette année!

géranium ‘Sherwood’, nigelles de Damas, rosier ‘Reine des Violettes’, erysimum ‘Bowles mauve’, sisyrinchium striatum

Cette giroflée arbustive a ensuite déménagé au bord du bassin puis je lui ai donné la mission de recouvrir l’amas de pierres que nous avons installé pour la nouvelle cascade.
Comme sa croissance est rapide, elle a vite rempli ce défi.

erysimum ‘Bowle mauve’, sedum et géranium sanguineum au bord du bassin, avec l’iris en fleur

Les petites fleurs mauves de moins de 2 cm sont rassemblées en longs épis au sommet des tiges.
Elles s’épanouissent successivement, puis laissent place à des fruits appelés siliques qui contiennent de nombreuses graines.

Giroflée arbustive – Erysimum ‘Bowles Mauve’ avec ses longues grappes de fleurs s’épanouissant successivement, qui laissent place à des siliques.

Les fleurs se renouvellent pendant des mois mais la chaleur et la sécheresse de l’été peuvent interrompre momentanément la floraison, comme ce fut le cas l’été dernier. Ceci dit, l’arbuste taillé en juillet/août (après la première période de floraison) a refleuri aux alentours du mois de septembre et jusqu’aux premières gelées.
En revanche, les années où les températures sont douces, mon erysimum ‘Bowles Mauve’ fleurit quasiment 9 mois sur 12!

Giroflée arbustive – Erysimum (x) linifolium ‘Bowles Mauve’

Plantation au soleil, en sol bien drainé

Dans mon sol trop fertile, elle pousse vite et avec un port plus dégingandé. Elle me plaît beaucoup ainsi, je trouve qu’elle a une silhouette plus naturelle.

En terrain sec, elle forme une belle touffe arrondie et dense d’environ 70 cm de haut, et jusque 1 m d’étalement.

erysimum ‘Bowles mauve’ au bord du bassin avec un sedum panaché et un géranium sanguineum

C’est une vivace méditerranéenne qui supporte de courtes gelées de l’ordre de -12°C si le sol est drainé. Elle demande le plein soleil pour s’épanouir et elle est parfaitement à l’aise en sol légèrement acide, neutre à calcaire, même secs et caillouteux.  C’est dans ces conditions qu’elle vieillira le mieux.
Ainsi, cette vivace sobre et frugale a sa place dans une rocaille, un jardin de graviers, au-dessus d’un muret, sur un talus ou dans une bordure ensoleillée… Elle s’adapte bien à la culture en grand pot sur la terrasse ou le balcon.
Plantez les giroflées vivaces en automne.

Un sol trop fertile la fera pousser plus vite et avec un port plus lâche, mais réduira sa durée de vie.

Comme elle redoute un sol trop lourd et humide, surtout en hiver, ajoutez du gravier grossier et un peu de compost pour drainer et alléger un sol argileux.

erysimum ‘Bowles mauve’ – Giroflée arbustive
au bord du bassin fin mai 2017, alchemille, erysimum ‘Bowles mauve’, sedum, iris
demoiselle sur l’erysimum ‘Bowle mauve’

Heureux mariages

D’abord au bord de la terrasse puis ensuite au bord du bassin, je l’ai mariée à des géraniums vivaces, des sisyrinchium striatum, des bulbes de tulipes et narcisses, des iris, des alliums, des semis d’annuelles, une alchemille, un sedum panaché, des rosiers, une pivoine, un carex,…

Mais il y a plein d’autres associations possibles, par exemple avec une lavande mauve ou blanche, le feuillage gris et duveteux des stachys byzantina, du romarin, la floraison jaune acide des euphorbes, un pennisetum ou un calamagrostis brachytricha, monarde, erigeron, linaria, pavots de Californie etc.

erysimum ‘Bowles mauve’, sisyrinchium striatum, ammi majus, géranium pyrenaicum, nigelles de Damas, trèfle incarnat
erysimum ‘Bowles mauve’ et ammi majus
l’erysimum ‘Bowles Mauve’ avec les rosiers ‘Charles de Mills’ et ‘Puccini, la pivoine, l’alchemille, le sedum, au bord du bassin en 2017
géranium vivace psilostemon ou ‘Patricia’? avec erysimum ‘Bowle Mauve’
sur la cascade du petit bassin, l’erysimum ‘Bowles mauve’
ancolies ‘Black Barlow’, géranium ‘Derrick Cook’, alchemilla mollis et erysimum ‘Bowles mauve’
pivoine et erysimum ‘Bowle mauve’

Entretien

Très facile à vivre, elle ne nécessite pas d’apport d’engrais organique.
Elle tolère la sécheresse et la chaleur estivale. Cela interrompt simplement la floraison qui reprend de plus belle dès le retour de températures plus clémentes.

La taille est facultative pour les variétés vivaces.
Vous pouvez cependant, en juillet/août (ou à la fin de la floraison), retaillez légèrement les tiges et fleurs fanées, et ce même si la floraison n’est pas tout à fait terminée. Cela relance une nouvelle floraison et permet de garder au buisson un port bien dense, en évitant que ce sous-arbrisseau ne devienne trop ligneux.

Si vous la cultivez en pot, veillez tout de même à ce que le substrat ne dessèche pas trop l’été, pour soutenir la floraison.

sur la cascade du petit bassin, l’erysimum ‘Bowles mauve’
L’hiver, au bord du bassin, le feuillage de l’erysimum ‘Bowles Mauve’ est une belle présence
erysimum ‘Bowle mauve’ fin février

D’autres couleurs?

Bien qu’ils aient une durée de vie limitée à quelques années, les erysimum vivaces sont des plantes colorées et peu exigeantes, qui ont un intérêt toute l’année!
Cela suffit à me donner envie d’accueillir d’autres espèces arbustives au jardin, pour illuminer mes massifs au printemps. L’automne venu, je planterai peut-être une petite jaune pâle comme ‘Rysi Moon’ peut-être?… Ou une tendre ‘Winter Romance’, mauve et crème, très romantique…

choisya ‘White Dazzler’ et erysimum ‘Bowles mauve’ avec quelques bulbes printaniers

13 commentaires sur “Mes incontournables : l’erysimum ‘Bowles Mauve’, une giroflée arbustive

  1. Je l’adore cette plante. Au jardin, depuis quelques années, je me souviens qu’elle a vite grossit. Plantée au printemps, elle ne m’en a pas tenu rigueur. J’ai vraiment l’impression que c’est une plante facile et très généreuse. Une petite taille des fleurs fanées ne prend guère de temps alors qu’elle nous offre des fleurs pendant des mois. C’est une pépite cette plante ! Bises.

  2. Une petite question, quelle est la différence entre Erysimum et Cheirantus ? j’ai fait des semis de Cheiranthus « Primrose Dame » et « Progress » et j’ai l’impression que la plante est très ressemblante sauf la couleur.
    Je l’aime beaucoup autour du bassin et c’est une bonne idée pour garder un feuillage l’hiver.
    Merci.

    1. En effet, elles se ressemblent fort! Cheiranthus cheiri est un synonyme de giroflée ravenelle, giroflée des murailles ou encore erysimum cheiri.
      Ce sont plutôt des vivaces cultivées en bisannuelles et elles ont l’avantage de se ressemer seules si la terre leur convient! 😉

  3. Moi aussi je l’aime énormément cette giroflée mais elle ne pousse que sous la fenêtre de ma chambre à l’est donc mi- ombre dans une terre très sableuse à côté d’un rosier ,d’une agapanthe,d’un ceanothe, d’un nandina,d’une scille péruviana et de geraniums vivaces. J’ai essayé de la transplanter sans succès dans d’autres endroits au printemps je retenterai à l’automne.Evidemment chez moi elle ne fleurit qu’au printemps car les étés sont trop secs . Qu’importe ! Son parfum me fait oublier cet inconvénient.

  4. J ai aussi cette plante que j aime beaucoup. Je la bouture pour avoir plus de pieds mais surtout parce que l on dit qu’elle ne vit pas longtemps.
    En te lisant j apprends que je la nourris trop et qu’elle serait aussi bien dans une terre plus sèche.
    Lydie

  5. Je devrais en remettre une au jardin car la mienne à tenu 5 ans puis elle a fini vraiment sans forme et de voir vos photos voilà un souvenir à refaire ……
    Que vos photos et associations sont belles .
    Merci Malo

  6. Coucou, dans ton mariage, ce ne sont pas des ammis majus mais des orlayas grandiflora 🙂
    Chez moi, elles poussent effectivement vite et au bout d’un moment, il faut les enlever et les bouturer (super facile) pour les remplacer. Les papillons l’aiment beaucoup.
    Bisous, belle fin de semaine !

  7. tu m’avais très gentiment envoyé des graines, et cela a été assez long pour avoir une belle plante! mais à présent elle se ressème seule , bien meilleure que moi pour les semis!
    comme elle a un gros tronc et des branches trop grandes, j’ai coupé et planté des bouts et je crois que ça prend bien.
    merci donc pour ta générosité.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *