Ibéris sempervirens

J’admire toujours les beaux coussins blancs des ibéris que je vois fleurir partout en ce moment, en particulier chez un vieux voisin où les corbeilles d’argent forment un joli tapis persistant en toutes saisons, dans un parterre plein nord. J’en ai donc planté au nord moi aussi, en bordure de Park Allée.

ibéris sempervirens ou corbeille d’argent, environ 15 cm de hauteur x 30 cm d’étalement.

Si elles se plaisent là, le feuillage persistant vert foncé me fera de belles bordures basses toute l’année, soulignant la courbe du chemin tout en évitant la prolifération des adventices.
La floraison mellifère, de mars à mai, est très courtisée par les abeilles.  Elle coïncide un temps avec celles des bulbes printaniers: mariez-les donc avec des narcisses, des tulipes, jacinthes, muscaris, véronique rampante
Parmi les différentes espèces vivaces, on trouve aussi iberis ‘Absolutely Amethyst’ (hauteur 30 cm, floraison violette en mai/juin), ‘Pink Ice’ (25 cm, fleurs roses d’avril à juin) ou ibéris gibraltarica, aux fleurs pouvant tirer sur le violet.

ibéris sempervirens, corbeille d’argent

Où la planter?

Très robuste, cette vivace couvre-sol pousse en tous sol bien drainé.
Même si elle s’accommode de la mi-ombre, elle affectionne tout particulièrement le soleil ardent et ne craint pas du tout la sécheresse estivale. Au contraire, les ibéris ne supportent pas un excès d’humidité.
Un sol ordinaire, léger, bien drainé, même caillouteux, suffit pour une bonne croissance de la plante. Un mélange de terre de jardin et de terreau est idéal à la plantation.
Peu exigeants, les ibéris végétalisent les endroits arides et difficiles et conviennent bien en rocaille, en bordure ou sur un talus en plein soleil.
Je verrai donc si mon allée ne sera pas trop ombragée, et s’ils supporteront le sol argileux, côté nord de la maison… Ce n’est pas gagné d’avance mais puisqu’ils se plaisent chez le voisin, pourquoi pas chez moi!?

Conseil d’entretien et de culture de la Corbeille d’argent

Facile d’entretien, l’ibéris ou Corbeille d’argent ne réclame que peu de soins. C’est une plante idéale pour les débutants ou pour les jardiniers pressés.
Elle résiste assez bien à la sécheresse et ne doit être arrosé que durant les premiers mois après la plantation.  Ensuite, aucun arrosage n’est nécessaire sauf en cas de sécheresse prolongée.

Supprimez les fleurs fanées au fur et à mesure.
L’entretien se réduit à une taille pas top courte à la fin de la floraison, pour densifier le feuillage et améliorer la prochaine floraison. La plante aura une allure plus ou moins stricte en fonction de la taille effectuée.

On peut diviser les touffes soit au printemps, soit à l’automne.

L’apport d’engrais n’est utile que si les ibéris sont cultivés en pot.

8 commentaires sur “Ibéris sempervirens

  1. Ca sera joli l’an prochain malo: les iberis vont te souligner ton allée à merveille! puis avec le blanc, tu ne peux pas te tromper!
    Bon dimanche!
    Et bonnes fêtes de pâques!

  2. Oui, je suis d’accord avec Sophie, pas de faute de goût avec le blanc. Dis-moi Malo, tu connaissais l’Alcalthaea x suffrutescans « park allée », ils l’ont baptisé en l’honneur de ton massif ? J’en ai un exemplaire, je te reserverai quelques graines 😉

    1. Tiens, maintenant que tu le dis, oui, j’en ai déjà entendu parler! Tu as raison, ils ont dû le baptiser ainsi en l’honneur de mon allée! C’est une évidence! 😉
      Et au fait, bon anniversaire Christophe! 😉

  3. Tu verras avec les années, l’ibéris s’installe facilement et allègrement, chez moi cette année il est magnifique et fleuri depuis belle lurette. J’aime bien le tailler pour faire des petits tapis verts et il se bouture très facilement.

    1. Que voilà des bonnes nouvelles! J’espère obtenir vite ce petit tapis vert que j’imagine le long de l’allée… Et s’il en manque à certains endroits, je pourrai donc les bouturer!
      Bon lundi de Pâques! Bisous

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *