🐦 Comptage des oiseaux du jardin pour Natagora (2020)

Ce week-end, Natagora nous proposait de participer au comptage des oiseaux mais j’ai préféré, et de loin, aller au mariage de mes belles-soeurs!
J’ai donc fait mon comptage avec un peu de retard, ce mardi, pendant ma pause de midi, moins de 1h…

En 2019, la neige avait incité les oiseaux à s’approcher de la maison et j’avais même pu observer des petits nouveaux (15 espèces et 38 individus). Mais cette année, l’hiver est doux et les oiseaux trouvent leur nourriture ailleurs, dans leur milieu naturel…
Pas de surprises donc cette année, seulement les habitués, et encore, certains sont resté cachés pour s’abriter de la pluie… (11 espèces et 31 individus)
Je n’ai pas vu les longue-queue que je vois pourtant de temps en temps.
Difficile de compter les moineaux. Il y en a sans doute davantage mais j’en ai compté 9 avec certitude… Les mésanges bleues volent dans tous les sens et les compter est tout aussi compliqué. 6 au moins…

le rouge-gorge

Mes observations:

6 mésanges bleues,
4 mésanges charbonnières,
2 pinsons des arbres
moineaux domestiques,
rouge-gorge,
2 accenteur mouchet,
tourterelles turques,
1 pigeon ramier
merles noirs, mâle et femelle
1 choucas des tours
1 pie

un choucas

A vous de jouer, il n’est pas trop tard pour participer!

Natagora souhaite recevoir encore beaucoup d’observations dans les jours qui viennent et rappelle aux participants d’encoder leurs résultats, même s’ils ont observé peu ou pas d’oiseaux !
Les observations de plusieurs milliers de participants peuvent mettre en évidence des informations sur les changements qui affectent ces populations d’oiseaux.
Il n’est pas nécessaire d’être un expert, ni d’avoir un jardin! Il suffit d’avoir un peu de temps, d’aimer regarder ce qu’il se passe dehors! Un jardin privé ou un balcon, à la ville ou en campagne, et même un parc public peut servir de lieu d’observation…

Sur le site web de l’opération, vous trouverez toutes les informations pour encoder vos données, des photos pour identifier les espèces communes et des conseils pour aider les oiseaux au jardin.

moineau domestique
accenteur mouchet
mésange bleue
mésange bleue
mésange charbonnière
moineau domestique
merle
pinson des arbres
moineau domestique
mésange charbonnièez
mésange bleue

tourterelle turque
mésange bleue
mésange bleue
merlette
moineau domestique
mésange bleue
rouge-gorge
l’accenteur mouchet
accenteur mouchet
mésange bleue
mésange charbonnière en repérage pour une nichée…

12 commentaires sur “🐦 Comptage des oiseaux du jardin pour Natagora (2020)

  1. Dimanche, j’ai également participé au comptage des oiseaux. Ils n’étaient moins nombreux que d’habitude, probablement à cause de la pluie et des températures plus douces.
    Je constate que mon jardin abrite à peu près les mêmes variétés que toi (j’habite en périphérie bruxelloise).
    Merci de partager avec nous tes belles photos qui ne sont pas toujours faciles à réaliser !

    1. Il semble que nous ayons au jardin les oiseaux les plus fréquents dans nos contrées 😉
      C’est chouette de pouvoir les observer chez soi! Un spectacle dont je ne me lasse jamais…

  2. Pas beaucoup d’oiseaux cet hiver à cause de cette douceur sans doute. De plus, la pluie n’arrange rien !
    Je ne vois jamais que 2 mésanges bleues et 2 charbonnières, jamais plus !
    J’ai, par contre, compté 18 étourneaux, oiseaux que je déteste !
    Il y a beaucoup moins de merles qu’avant. Il parait que c’est dû à un virus qui les décime !
    Tu as réussi de belles photos !
    Bonne journée.

  3. Je suis en admiration devant la qualité des photos. La petite mésange bleue dans un rayon de soleil est à croquer (comme dirait mon chat). Je n’ai pas pu faire le comptage ce week-end et je pensais qu’il était trop tard, mais après avoir lu cet article… je vais le faire aujourd’hui même.

  4. bravo pour le comptage. En week-end en Hautes Fagnes je n’ai pas participé au comptage cette année. Mais je m’y collerai vendredi et je ne devrais pas avoir une autre diversité que la tienne. Seuls les moineaux ne viennent jamais dans mon jardin, par contre le geai et le grimpereau sont des habitués avec les mésanges, pinsons, merles, accenteurs mouchets, rouge-gorge ….
    Merci pour le partage et les jolies images. Bisous et belle journée à toi.

  5. très jolies photos..
    cette année j’ai toujours autant d’oiseaux, pourtant le a température est très stable, surtout ces dernières semaines, 10°C à 12°C dans la journée, vers 4 ou 5°C au minimum!
    très compliqué à compter..ces oiseaux si vifs et si gloutons 😉
    j’ai du mal à différencier accenteur mouchet et moineaux.. peut être le bec??
    merci de ce reportage!
    bonne journée Malo, bises

  6. Bonjour Malo, les oiseaux que tu as répertoriés dans ton jardin sont à peu près les mêmes que les nôtres mais je trouve que cet hiver nous avons eu une plus grande diversité dans les espèces. En effet, nous avons vu des oiseaux qui ne viennent pas habituellement comme le pinson du Nord ou le Pic épeiche. Bonne idée d’avoir ajouté de belles photos pour illustrer le sujet.
    Bonne fin de semaine à toi, Shuki

  7. C’est vrai que ce n’est pas évident de sa fenêtre de la cuisine. Moi, j’ai une grosse colonie de moineaux et je n’arrive pas à déterminer précisément leur nombre. Sans parler de voir quelle espèce est présente tout en haut de mon cerisier même avec une paire de jumelle, c’est compliqué avec un risque d’erreur. L’hiver, je fais au moins 1 comptage par mois que je saisie dans un site français.
    En France, il n’y a pas que les oiseaux à compter mais je me contente que de ce groupe. Je pourrais faire les insectes pollinisateurs mais la reconnaissance des genres d’abeilles sauvages est très compliquée (il faut être spécialiste peut être aurais je un jour une formation dans le cadre de mon travail ?). Bonne soirée

    1. Pas facile d’identifier les oiseaux sur l’instant, surtout si ils sont loin. Je fais beaucoup de photos sur lesquelles je peux zoomer ensuite pour mieux voir les caractéristiques des oiseaux. Ici, je fais aussi le recensement des papillons. Par contre, ça semble en effet compliqué le recensement des insectes. Quel métier fais-tu pour qu’une formation à ce sujet entre dans le cadre du boulot? Ce serait chouette en tout cas!

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *