Oiseaux du jardin : le pigeon ramier

Hier, deux pigeons et une tourterelle se sont posés en même temps sur le portique de la balançoire.
En les observant côte à côte sur le toit de la tour, la différence de taille était évidente. Presque 10 cm d’écart tout de même!
Il faut dire que le pigeon ramier est le plus grand des pigeons d’Europe! Il mesure environ 41 à 45 cm, tandis que la tourterelle mesure seulement 32 cm.

deux pigeons ramiers  (Columba palumbus) 

Quand seul un pigeon restait longuement perché sur le toit de la tour, je l’ai observé qui roucoulait et sa gorge rose se gonflait et vibrait par vagues au rythme de ses « rou-cou-cou-cou » répétitifs.

Pigeon ramier (Columba palumbus) un plumage bleu-gris, rosâtre sur la poitrine, une tache blanche sur le côté du cou, le bout du bec crochu jaune et les pattes roses

Les adultes ont un plumage bleu-gris sur le dos, rosâtre sur la poitrine et une large tache blanche sur le côté du cou.  Les jeunes sont plus ternes et n’ont pas de tache blanche sur le cou.

pigeon ramier adulte

Il viennent rarement aux mangeoires.  Je les vois plus souvent boire dans le bain d’oiseaux mais ils s’envolent quand j’approche un peu trop.
Le pigeon ramier est assez craintif au jardin alors qu’en ville, il s’approche volontiers des passants pour ramasser quelques miettes de pain…

pigeon ramier – Columba palumbus

Dans la campagne, le pigeon ramier se nourrit essentiellement de végétaux : des céréales, des légumineuses (pois, choux, colza, navets,…), des feuilles vertes, des pousses, des graines, des baies, des glands, les fruits du sureau et de l’aubépine, les baies de lierre, des bourgeons, des racines, mais également des insectes, des vers et des mollusques.
Il avale également des graviers qui servent à broyer les aliments dans le gésier.

pigeon ramier

Son nid rudimentaire est une structure faite de brindilles enchevêtrées, située dans une fourche d’arbre ou dans une épaisse végétation au sol. Il niche aussi dans les nids de corneille abandonnés et les nids d’écureuil, parfois même sur les rebords de bâtiments urbains.

Le nid est souvent utilisé pour 2 à 3 couvées successives. Il est de plus en plus volumineux avec le temps. La femelle pond à chaque fois 2 oeufs blancs.
Le ramier nourrit ses petits avec le « lait de pigeon », production du jabot riche en protéines et en graisse, ce qui lui permet de se reproduire à tout moment de l’année.
Il construit son nid et couve même au milieu de l’hiver, bien que la période principale de couvaison reste d’avril à septembre.

4 commentaires sur “Oiseaux du jardin : le pigeon ramier

  1. Notre jardin a l’honneur d’acceuillir Plusieurs pigeons ramier ,c’est mon petit bonheur ,ils ne sont guère craintif ici ,mais il faut dire que c’est les mêmes sujets depuis plusieurs années ,tu vas me dire mais comment le sais tu ? Et bien j’ai entre autre ,un mâle qui boite et c’est facile de le reconnaître ,il a au moins 3 Ans ,ils nichent dans les arbres ,au beau temps je les observe chaque soir de la terrasse ,un des couples s’installent sur une branche de l’arbre de mes voisins ,j’adore observer leurs relations de couple ,tu sais qu’un pigeon est fidèle à sa compagne toute sa vie ? Mon papa était colombophilie et on observe des similitudes avec nous les humains .Papa me disait , un pigeon revient toujours dans sa maison pour sa femme ,ses enfants ,si son pigeonnier est propre et qu’il a de la nourriture ,il peut faire des milliers de km pour les retrouver .
    Ce qu’ils adorent c’est les fruits de l’ amelanchier ,ils viennent boire dans mon petit étang et n’ont pas peur du chien sauf quand Sissi décide de les chasser !
    Bonne journée Malo

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *