Quels rosiers pour fleurir une pergola?

Autour de ma terrasse, glycines, clématites et rosiers grimpants se côtoient pour fleurir la pergola.
J’ai donc eu envie de rassembler ici une petite sélection de vigoureux rosiers grimpants ou lianes, aux branches souples, faciles à conduire, pour garnir une pergola ou une grande tonnelle.
J’ai déjà fait un article avec une liste de rosiers qui conviennent pour garnir une simple arche. La plupart d’entre eux peuvent parfaitement garnir une petite tonnelle ou un pilier d’une pergola.
Dans cet article-ci, je choisis des rosiers plus conquérants, pour garnir des structures d’envergure.
Une liste non exhaustive bien sûr, ce sont juste mes coups de coeur et des valeurs sûres…

Lisez aussi mon article sur les rosiers inermes, si vous cherchez des idées de rosiers (presque) sans épines pour un lieu de passage…

Non remontants à associer à une belle clématite

1. rosier ‘Adélaïde d’Orléans’

❤  ❤  ❤  Grimpant/petit liane de 340 x 100 cm, non remontant (fleurit une seule fois, en juin),  Parfumés**, indemne de maladies, aucun traitement nécessaire.
C’est sans conteste un de mes chouchou, malgré qu’il ne fleurit qu’un mois, en juin, qu’il est bien épineux et souvent trop volubile!
A part ça, il est totalement indemne de maladie et ses innombrables fleurs blanc carné sont sublimissimes, d’un romantisme à couper le souffle! Vigoureux, il faudra maîtriser au fur et à mesure les pousses de l’année. A cause de ses aiguillons acérés, il est préférable de ne pas le planter près d’un lieu de passage…
Résistance au gel: -15°. Il garde son feuillage durant tout l’hiver si il n’est pas trop rude. (clic ici)
Plantez-le au soleil, en compagnie d’une clématite viticella qui prendra le relais.

rosier ‘Adélaïde d’Orléans’, Liane Hybride de Sempervirens, Obtenteur : Jacques (France), 1826.

2. rosier ‘Laure Davoust’

❤  ❤  ❤  Grimpant (400 à 600 x 250 cm), non remontant (une seule floraison, spectaculaire, en juin), indemne de maladie, aucun traitement n’est nécessaire.
Floraison parfumée ***
, en bouquets de pompons (4 cm) rose lilacé.
Plantez-le dans un endroit abrité des vents froids (résistance au gel: -10°), au soleil ou à mi-ombre (la palette de couleurs sera plus claire au soleil).

rosier ‘Laure Davoust’ , Hybride  de Multiflora, Obtenteur : Jean Laffay, 1834

3. rosier ‘Maria Lisa’

❤  ❤  ❤  Liane très vigoureux (3.50 m et + x 2.50 m), indemne de maladie, Non remontant (6-7), souple, presque dépourvu d’épines, Très rustique, il accepte la mi-ombre. Très petits fruits rouges.
Généreux bouquets de fleurs semi-doubles, rose vif à centre blanc (3cm). Un peu tardif (fin juin), mais très florifère (3 semaines , voire plus à mi-ombre),
Sa vigueur lui permet de partir à la conquête des arbres ou d’être formé en arbuste dans une haie libre.
Palissé sur une tonnelle, il constituera un passage romantique. Presque sans épines, on peut l’installer à proximité d’un lieu de passage sans se faire écorcher!

Rosa (x) multiflora Maria Lisa, Rosier liane ancien, obtenu en 1925 par le moine Alfons (crédit photo Chouchouhouse, Sophie Plamont)

4. rosier liane ‘François Juranville’

❤ ❤ D’après Francia Thauvin, un des meilleurs hybride de Wichuaiana.  Il est quasiment inerme.
Rosier liane (4 à 7m), Pas ou peu remontant (6-7), Parfumé *, Bonne résistance aux maladies,
Petites grappes de fleurs moyennes (7 cm), doubles ébouriffées, s’ouvrant à plat, de couleur rose-corail et au parfum de pomme.  Abondante floraison en juin-juillet.
S’adapte au soleil ou à mi-ombre.

rosier ‘François Juranville’, Liane H. Wichuraiana, Obtenteur : Barbier 1906 (crédit photos David Austin roses)

5. rosier ‘Seven Sister Rose’

❤  ❤  Grimpant (600 et + x 300 cm), Parfumé***, Non remontant (06), Très bonne résistance aux maladies, Rusticité -20°. Ses branches souples sont faciles à palisser.
Idéal sur mur, pergola, vieux arbres, clôtures…
Durant la floraison, ses bouquets de fleurs doubles passent par une palette de couleurs allant du mauve pâle au blanc lilacé en passant par le rose carminé. Parfum fruité et frais. La floraison unique est longue et spectaculaire. Il se plaît au soleil ou à la mi-ombre (il sera plus pâle au soleil).
Il est très sain et se passe de traitements.

rosa ‘Seven Sister Rose’, Hybrides de Multiflora, Polyantha, Obtenteur : Sir Charles Greville, 1817, Grimpant (600 et + x 300 cm), Parfumé***, Non remontant (06), Très bonne résistance aux maladies, Rusticité -20° (crédit photo Filroses)

6. rosier grimpant ‘Veilchenblau’

❤  ❤  Grimpant (400 à 750 x 400 cm), Parfumé**, Non Remontant (06), presque sans épines, indemne de maladies, il ne faut pas le traiter. Très rustique (-25°)
Ce rambler vigoureux tolère l’ombre claire. Il est idéal sur de vieux arbres, clôtures, pergola… qu’il couvre en juin d’une multitude de petites fleurs (3/4cm) en bouquets, bleu violacé avec le centre blanc et les étamines jaunes. En fin de floraison elles prennent une teinte ardoise.

Voir aussi ‘Violetta’, très intéressant également, de couleur violet foncé, non remontant.
Ou ‘Perennial Blue’, une belle alternative, moins encombrant sur une petite tonnelle.

rosier 'Veilchenblau'
rosier ‘Veilchenblau’, Multiflora, Obtenteur: Johan Christoph Schmidt (De) 1909,

7. Rosier grimpant ‘Aimée Vibert’

Rosier Grimpant (300 à 550 cm) – Noisettiana (noisette ) – Vibert (1828), Peu Parfumé*, Presque sans épines, Légèrement remontant (si taillé), Très sain, Très facile à cultiver, rustique.
Pompons blanc pur de 4 cm, en bouquets. Convient dans un lieu de passage car il est très peu épineux mais à maîtriser car il est très vigoureux (2 ou 3m/an). Demande peu ou pas de soins.

8. rosier ‘Violetta’

Liane (4 x 2 m), Non remontant, très parfumé**, fructifie en automne. Quasi indemne de maladies, Branches souples, peu d’épines.
Fleur de 4 cm, pourpre foncé/violet à étamines jaunes
Note : Dans la catégorie de ‘Veichenblau’ mais + foncé, + sain et + parfumé.
Clic ici pour mieux le découvrir.

rosa ‘Violette’, Turbat 1921, liane x multiflora,

9. rosier ‘Chateau de Guillerval’

Lianambelles 2009, Obtenteur: Dominique Massad (Fr) 2009
Grimpant (400 x 100), Blanc, Parfumé***, Non Remontant (06), Très bonne résistance aux maladies, Résistance au gel: -15°
Grand liane qui part à l’assaut des arbres. Fleurs semi-doubles de couleur crème puis blanc dont le parfum embaume tout le jardin. Les abeilles l’adorent. Excellente santé, aucun traitement requis.

10. rosier ‘Paul Transon’

Liane (4 x 2 m), Non remontant, Parfumé**, fleur de 7 cm, rose corail, Souple, feuillage sain et quasi persistant. Très florifère. Senteur de pomme.
D. Schmidt lui prêtait une bonne remontée en situation chaude et si on taille les fleurs fanées?!…
 

rosier ‘Paul Transon’ (Barbier 1900), Liane (4 x 2 m), Non remontant, Parfumé**, fleur de 7 cm, rose corail, Souple, feuillage sain et quasi persistant.

 

Rosiers remontants, pour fleurir tout l’été!

Le prélèvement régulier des fleurs fanées favorise encore la formation de nouvelles tiges fleuries durant toute la saison. Un apport de compost les aidera à donner leur pleine mesure…

1. rosier grimpant ‘Petit Bonheur’

❤ ❤ ❤ ❤ Adorable petit grimpant (250 x 250 cm), Branches souples peu épineuses, Parfumé *, Très Remontant (06-09), Très bonne résistance aux maladies et au gel (-25°)
Trop large pour une simple arche mais idéal pour tonnelles, pergolas, grand mur de façade, petit arbre. Il supporte l’ombre claire.
Innombrables petites fleurs très doubles en pompons roses avec un petit cœur pistache.
En voilà un pour lequel j’aimerais trouver une place dans mon jardin!…

rosier ‘Petit Bonheur’ (crédit photo : Cordula)

2. rosier ‘The Albrighton Rambler’

❤  ❤  ❤ Grimpant (400 à 500 x 150 cm), Très remontant (06-10), indemne de maladies, aucun traitement nécessaire.  Résistance au gel: -25°
Grands bouquets de petites fleurs (3cm) rose pâle, très doubles, parfumées * (léger parfum musqué). Elles résistent remarquablement à la pluie.

rosier ‘The Albrighton Rambler’, Austin, Obtenteur : Austin (UK) 2013 (crédit photo David Austin roses)

3. rosier ‘The lady of The Lake’

❤ ❤ ❤ Grimpant (400 x 150 cm), Parfumé **, Très Remontant (06-10), Très bonne résistance aux maladies, Résistance au gel: -25°
Bouquets de fleurs (5/6cm) rose carné, légèrement parfumés.

rosier ‘The Lady of the Lake’, Ramblers, Obtenteur : Austin (UK) 2014 (crédit photo David Austin roses)

4. rosier ‘Cepcor’

❤  ❤ ❤  Grimpant (600 x 200 cm), Remontant (06 et 09), Indemne de maladies, Rustique (-15°)
Rosier de grandes dimensions qui refleurit. Boutons rosés, floraison rose tendre, blanchissant à l’épanouissement. Facile de culture. Comme il est indemne de maladies, aucun traitement n’est requis.

rosier ‘Cepcor’, Lianambelles, Obtenteur: Dominique Massad (Fr) 2008, (crédit photos Filroses)

5. rosier ‘Musquée sans soucis’

❤  ❤  ❤  Grimpant (400 x 200 cm), Parfumé**, Remontant (06 et 09), Très bonne résistance aux maladies, Résistance au gel: -15°
Parfum musqué et remontée d’automne correcte (lorsqu’il est bien installé). A la fin du printemps, les grappes de fleurs blanches couvrent le feuillage. En automne, il est couvert de jolis petits fruits oranges.
Feuillage très sain, aucun traitement nécessaire.

rosier ‘Musquée sans Soucis’, Moschata, Obtenteur: Ivan Louette (Be) 2002 (crédit photo Lens roses)

6. rosier ‘Phyllis Bide’

❤  ❤  Grimpant 200 à 300 x 170 cm, rose abricoté, Parfumé *, Très Remontant (06-09), Très bonne résistance aux maladies et au gel: -20°
Grappes de petites fleurs ébouriffées qui changent de couleur tous les jours : crème, jaune pâle, abricot, rose tendre, revers pistache. Une exposition ensoleillée favorisera de belles couleurs.
Il ne demande pas à être taillé sauf s’il dépasse les dimensions voulues. Apportez-lui du bon compost chaque année et arrosez en cas de sécheresse.

rosier ‘Phyllis Bide’, Liane Obtenteur: Byde (UK) 1923

7. rosier ‘Marietta Silva Tarouca’

❤  ❤  ❤  Petit rosier liane remontant, à port souple et au feuillage sain. Vigoureux grimpant (3 à 5 m), fleurissant tout l’été, par vagues successives, en larges bouquets de petites églantines rose vif plus clair au cœur, non parfumées. (clic ici)

rosier ‘Marietta Silva Tarouca’, Hybride de multiflora, František Zeman 1925 (Tchécoslovaquie), Grimpant (3 à 5 m), Remontant, Non parfumé.

8. rosier ‘Opalia climbing’

❤  ❤  ❤  Grimpant (350 x 150 cm), Parfumé **, Très Remontant (06 & 09), indemne de maladies.
Fleurs blanches, semi doubles, de 6 cm de diamètre, qui tiennent bien à la pluie.
Feuillage brillant qui persiste lors d’hiver doux. Il ne se dégarnit pas du pied. Croissance rapide.
Il s’adapte facilement en toutes situations: sur une arche, une tonnelle, pergola, clôture, mur, vieil arbre.

Assez semblable, regardez aussi le rosier ‘Hella’.

rosa ‘Opalia’, Obtenteur : Noack (De) 2008

9. rosier ‘Louise Dupin’

Grimpant sarmenteux (300 x 150 cm), non parfumé, Remontant. Très sain, robuste et vigoureux.
Il lance de nombreuses tiges depuis la base et ne se dégarni pas du pied.
Grappes de fleurs turbinées, roses au revers ardoisé. La couleur tient bien au soleil même caniculaire.  Facile d’entretien: les pétales fanés tombent tout seuls.
Il sera ravissant avec une clématite viticella violette.

rosier ‘Louise Dupin’ (crédit photos CréaMelarosa) Hybride moderne, Obtenteur: J.L. Lebrun (France) 2012

10. rosier ‘Belle de Sardaigne’

❤  ❤  ❤ Arbuste ou Grimpant (350 x 200 cm), Très Remontant (06-10), indemne de maladies, Résistance au gel (-20°) et aux grosses chaleurs. Vigoureux, très florifère, croissance rapide.
On peut l’utiliser en arbuste ou palissé en petit grimpant sur une arche, un mur ou une pergolas.
Grands bouquets de roses moyennes, rose lilacé. (clic ici)

rosa ‘Belle de Sardaigne’, Generosa, Obtenteur : Dominique Massad (Fr) 2006

11. rosier ‘Malvern Hills’

Grimpant (300 à 350 x 200 cm) Couleur jaune chamois, Parfumé **, Très Remontant (06-09), Peu épineux, Bonne résistance aux maladies, Résistance au gel: -20°
Plantez-le au soleil.  Le prélèvement régulier de ses fleurs fanées et une terre enrichie de bon compost l’aideront à donner sa pleine mesure durant toute la saison. Arrosez en cas de sécheresse.

rosier ‘Malvern Hills’, Obtenteur : David Austin (UK) 2000

12. rosier ‘Ghislaine de Féligonde’

❤  ❤  ❤ Arbustif/Grimpant (250 à 350 x 200 à 250 cm), Parfumé **, Remontant (06 et 09), indemne de maladies, Résistance au gel: -15°
Branches souples presque sans épines,
bouquets de petits boutons orange, qui s’ouvrent en pompons (4 cm) abricot puis jaune à blanc ivoire. Se plait au soleil, à la mi-ombre ou même sur un mur nord.
Facile de culture. Une bonne fumure annuelle favorise une belle remontée à l’automne.  Chez moi, la remontée est légère. Il n’est pas sensible aux maladies. Aucun traitement nécessaire. (clic ici)

Voir aussi ‘Pink Ghislaine de Féligonde’, une mutation rose pâle qui a hérité de toutes les qualités de ‘Ghislaine de Féligonde’, tout en se montrant un peu moins envahissant (plus adapté pour une arche romantique par exemple).

rosier 'Ghislaine de Féligonde'
rosier ‘Ghislaine de Féligonde’, Obtenteur : Eugène Turbat, 1916

13. rosier ‘Westerland’

❤  ❤  Grimpant (350 x 140cm), Parfumé***, Très Remontant (06-09), Très bonne résistance aux maladies (Récompense: ADR 1974), Résistance au gel: -25°, Bien épineux
Très facile de culture, fleurs semi-doubles assez grandes (8/9cm), en bouquets de 5 à 10 inflorescences, qui se renouvellent toute la saison. Fort parfum fruité.
Un peu trop large et épineux pour une simple arche, il sera idéal palissé sur un mur, une tonnelle ou une pergola. (clic ici)

rosier 'Westerland'
rosa ‘Westerland’

14. rosier ‘Perennial Blue’ et ‘Perennial Blush’

❤  ❤  ❤  Grimpant/ petit liane (350 x 250 cm), Parfumé **, Remontant (06-09), indemne de maladies, Résistance au gel: -20°
Dans ces coloris rouge-mauve-magenta, c’est une belle alternative à ‘Veilchenblau’, avec une jolie remontée en plus, et l’encombrement en moins. Quoique, il ne faut tout de même pas une arche trop étroite car s’étale bien (350 x 250 cm).
Il ne se dégarni pas du pied. Idéal sur une pergola, un mur ou un vieil arbre.
Une fois bien installé, il offre une remontée intéressante. Très facile de culture, il ne demande d’autres soins que le prélèvement de ses bouquets fanés afin de favoriser une remontée florale. (clic ici)

Voir aussi ‘Perennial Blush’, le même en blanc rosé, comme des fleurs de pommier! Liane 2005 (450 x 240 cm), Parfumé*, Remontant un peu (06 & 09), indemne de maladies, Résistance au gel: -15°

rosier 'Perennial Blue'
rosa ‘Perennial Blue’, Obtenteur : Bernard Merhing (UK) 2003, rosier grimpant (petit liane), 350 x 250 cm, rouge magenta-lilas, parfumé**, Remontant (06-09), indemne de maladies, rustique (-20°)

15. rosier ‘Rambling Rosie’

❤  ❤  Arbuste ou grimpant (300 et + x 100 cm), Parfumé **, Très Remontant (06-09), Très bonne résistance aux maladies, Résistance au gel: -20°. Convient même pour une culture en pot. S’accommode d’une situation semi ombragée.
Ses petites fleurs se renouvellent jusqu’aux gelées, d’autant plus si on coupe les bouquets fanés.
Sur une arche, il faudra un peu le contenir en le taillant au printemps…
Mais non taillé, il peut aussi escalader un arbre (+ 4m de haut), ou courir sur une barrière/palissade.

rosier ‘Rambling Rosie’ , Ramblers remontant rose/rouge foncé, Obtenteur: Horner (UK) 2005 (crédit photo Filroses)

16. rosier ‘Amadeus’

❤  Grimpant (200 à 400 x 100 cm), Très Remontant (06-09), Très résistant aux maladies, apprécie une ombre légère, Non parfumé, Résistance au gel: -25°
Bouquets de grosses roses doubles d’une couleur rouge cerise qui fonce avec le temps. Plantez-le à l’ombre légère ou au soleil non brûlant pour magnifier sa couleur.
Les floraisons se succèdent durant toute la saison, même si on ne supprime pas les bouquets fanés au fur et à mesure. Vigoureux, il ne demande que peu de soins, si ce n’est un arrosage régulier en période de sécheresse prolongée. (sans quoi, une attaque de marsonia n’est pas totalement exclue après la première floraison. Arrosez bien le pied et  ôtez les feuilles tachées).

rosier grimpant ‘Amadeus’, Obtenteur : Kordes (De) 2003, Grimpant (200 à 400 x 100 cm), Très Remontant (06-09), Très bonne résistance aux maladies, apprécie une ombre légère, Résistance au gel: -25°(crédit photo Promesses de Fleurs)

17. Rosier liane ‘Treasure Trove’

❤  ❤  5 à 10 m x 4m, Parfumé***, Non remontant (06), Grands cynorrhodons oranges en automne, Indemne de maladies, Peu épineux.  Rusticité (-15°)
En mai-juin, nombreux bouquets de petites fleurs de 5 cm, semi-doubles, abricot/crème.
Ses branches souples et peu épineuses sont faciles à palisser mais il est tellement vigoureux qu’il faut lui prévoir un support à sa mesure.
Il est capable de recouvrir un bâtiment disgracieux ou de partir à l’assaut d’un grand arbre. Au soleil, à la mi-ombre ou même sur un mur nord.

rosier ‘Treasure Trove’

18. rosier ‘Cécile Brunner Clg

❤  ❤  600 x 200 cm, Parfumé*, Remontant (06 et 09), Très bonne résistance aux maladies, Rusticité moyenne (-12°)
Grand grimpant vigoureux et très florifère. Il offre des bouquets de roses miniatures, rose nacré. Après une pause, la remontée d’automne est correcte surtout si vous prenez soin de prélever les bouquets fanés.
Il est pratiquement indemne de maladies et peut se passer de traitements.

rosier 'Cécile Brunner clg'
rosier ‘Cécile Brunner clg’, Grimpant, Obtenteur : Kershaw 1904, Polyantha,

19. rosier ‘Adenochaeta’

Botanique (1920), Arbustif/Grimpant (300 x 200 cm), Parfumé**, Remontant (06 et 09), Indemne de maladies, Résistance au gel: -25°
En juin , il croule sous de nombreux bouquets de petites fleurs (4cm) rose pâle assez parfumées.
Supprimez les fleurs fanées et mettez un engrais organique pour favoriser la remontée.
De l’automne à l’hiver, de nombreux fruits
Facile d’entretien. Feuillage impeccable. Il n’aime pas trop être taillé.

rosier ‘Adenochaeta’ (crédit photo Le Jardin de Béné)

20. rosier Roville’

❤  ❤ ❤ Liane (5 x 3 m), Très remontant, sain,
Il offre lors de sa première floraison une masse de grandes fleurs simples de 8 cm, rose vif, suivie d’un renouvellement plus léger mais continu jusqu’à la fin de l’automne.
Prévoyez un support assez grand, ‘Roville’ est vigoureux!   clic ici

rosa ‘Roville et ‘Mademoiselle des Minuits’

Et vous, quels rosiers aux tiges souples et au feuillage sain, conseilleriez-vous pour fleurir une pergola?

33 commentaires sur “Quels rosiers pour fleurir une pergola?

  1. Bonsoir Malorie ! J’ai planté Rambling Rosie il y a 3 mois à l’avant de la maison pour cacher une vieille souche. Je l’ai associé à une clématite Miss Bateman. Je ne le pensais pas si exubérant. On verra bien…
    J’ai reçu dernièrement New Dawn, cadeau d’une cliente. Je compte le faire grimper, non pas sur une pergola, mais dans un vieux buisson de cotoneaster.
    Merci pour ces conseils judicieux.

    1. Je t’envie ‘Rambling Rosie’… Je ne sais pas où je pourrais mettre un grimpant rouge chez moi mais si je pouvais pousser les clôture… 😉 Est-il fort épineux?
      Mon ‘New Dawn’ a toujours été décevant. Marsonia à gogo après la floraison de juin et quasi aucune remontée depuis 15 ans… J’espère que tu auras plus de chance avec le tien!

  2. Oh là là Malo c’est indécent de me proposer autant de merveilles .
    Ta liste est extraordinaire.
    J’en retiens quelques uns mais le soucis …où les mettre ?
    Merci pour ce Post qui est hyper intéressant .
    Gros bisous ´petite Famille

  3. J ai plante Marie Lisa il y a un an dans la haie il a bien fleuri malgré l ombre du pommier…Quand à Ghislaine de Feligonde c est une merveille un Must il est aussi un peu à l ombre, ses couleurs y sont plus belle,il est encore tout fleuri,non stop depuis juin…Louise Dupin et rambling rosie me font envie…

  4. madame Alfred Carrière,une valeur sûre.
    Très remontant de mai au gelée,…..encore fleuri en décembre ….
    Rosé nacré virant au blanc.
    Bien parfumé.
    Fort développement.

    1. C’est vrai qu’il est superbe ‘Mme Alfred Carrière’, florifère, sain et délicieusement parfumé!
      Je l’imagine mieux palissé à l’horizontale sur une façade car il est très vigoureux mais assez raide et il se dégarni du pied.
      Le mien est sur une simple arche ce qui ne lui convient pas trop mais je n’ai pas trouvé d’autre place… 😉

  5. Bonjour Madame,
    Article intéressant, mais j’aimerais apporter quelques petites correction. ‘Cepcor’, que j’ai depuis 5 ou 6 ans, n’est pas remontant. ‘Perennial Blue’ n’est pas remontant.’Ghislaine de Féligonde n’est pas remontant non plus. Et pourtant, je donne 2 fois de l’engrais dans la saison et de l’eau en suffisance. Alors, où est le problème?

    1. Apparemment, ‘Perennial Blue’ remonte vraiment bien, une fois bien installé (2-3 ans), si il ne fait pas trop sec…
      Dans mon jardin, ‘Ghislaine de Féligonde’ offre une remontée, certes légère, mais tout de même. Il remonterait sans doute plus si je supprimais les fleurs fanées mais je ne le fait pas.
      Puisque vous les nourrissez et que vous arrosez, ils ne manquent de rien… Je suppose que vous veillez à supprimer les fleurs fanées au fur et à mesure pour stimuler la remontée?

  6. j’ai Louise Dupin, et chez moi elle ne remonte pas, après une extraordinaire floraison de printemps..j’ai déjà demandé à Jean Lin Lebrun pourquoi, mais je n’ai pas obtenu de meilleurs résultats avec ses explications..dommage, car les roses ont superbes!
    Ghislaine est une petite remontante chez moi..
    j’ai planté sur ma gloriette en automne 2019 Roville et Fifi sur la volière, qui ont fait des tiges de plusieurs mètres, sont magnifiques et ont fait chacun des fleurs pour un premier printemps, j’en étais bien contente! mais la remontée a été un peu brève..
    J’ai déjà planté 2 Westerland ici, mais ils sont tous les deux morts, je ne comprends pas pourquoi..les fleurs sont si jolies!
    voilà mon point de vue..
    tu nous as conseillé de très beaux rosiers, hélas, les, jardins ne sont pas extensibles..
    bonne soirée Malo

    1. Comment cela les jardins ne sont pas extensibles??? Je suis extrêmement déçue!!! 😉
      Comment n’ai-je pas pensé à mettre ‘Roville’ dans ma liste alors qu’il est sur ma pergola dans Park Allée? Je ais l’ajouter!

  7. Bonsoir, je voudrais tout de même signaler que parmi cette liste de rosier, j’en connais bien certains. Adélaïde d’Orleans est chez ma fille, le long de la terrasse et c’est une catastrophe. terriblement piquant, il faut constamment la retailler, ce qui est un problème dans une famille ou les parents travaillent full time et élèvent de très petits enfants. Il y a aussi très souvent un problème d’oïdium avec elle. Par ailleurs, Cepcor est en effet un excellent rosier sain et plus facile à mener, j’en avais planté deux exemplaire. Westerland est un rosier qui fleuri en bout de longues cannes, de façon un peu désordonnée… Perrenial Blue est très vite énorme et de nombreuses cannes partent du pied… Ces deux derniers rosiers ont des branches assez rigides. Enfin, je ne connais pas Opalia grimpant, mais j’ai le buisson au jardin, les fleurs ne durent qu’un jour et puis les pétales tombent, et il faut nettoyer le rosier car ils ne sont vraiment pas jolis… En buisson il est aussi très piquant … Voilà voilou

    1. Merci pour ces précisions. ‘Adélaïde d’Orleans’ est sur ma pergola, le long de la terrasse, et je n’ai pas de mal à la maîtriser car il n’est pas dans un lieu de passage. Ses longues pousses retombent souplement au-dessus d’un massif. Je les coupe court quand j’ai le temps… Mais ma belle-mère a aussi du mal à le maintenir. Par contre, je n’ai jamais eu d’oïdium sur lui!
      ‘Perrenial Blue’ remonte-t-il bien?
      C’est amusant de lire ton avis sur Opalia car moi je suis plus que ravie de mes 3 ‘Opalia’ buissons! Toujours en fleurs, je trouve qu’ils fanent proprement. Je n’ai pas besoin de les nettoyer. C’est peut-être parce qu’ils sont à mi-ombre que les fleurs tiennent plus longtemps ici ?!

    1. D’après les témoignages que j’ai pu lire, il ne remonte pas les 2 ou 3 premières années, mais beaucoup mieux une fois qu’il est bien installé! Quel âge a le vôtre?

  8. Bonjour, Que de beautés ! Nous allons avoir bientôt une pergola à couvrir avec vignes, rosiers et clématites et cet article tombe à pic. Malvern Hills, the Albrington Rambler, Lady of the Lake et Rambling Rosie me font de l’œil, mais sont t’ils fort épineux ? Ici plantés depuis 2 ans, Mme Alfred Carrière (blanc nacré remontant) et Treasure Trove (pêche rosé non remontant avec fructification) commencent à montrer l’ampleur de leurs développements. Ils sont tous les 2 peu épineux et accompagnent Ghislaine de Féligonde le long du balcon. A bientôt

    1. Bonsoir,
      Si vous voulez, j’ai aussi écrit il y a quelques temps un article avec une sélection de rosiers (presque) inermes. Cela peut vous intéresser pour votre nouvelle pergola.
      Il faut une grande structure pour ‘Treasure Trove’. Il est vigoureux!

  9. Pile dans mille
    Je suis en train de construire une structure que je vais chercher à couvrir dans des tons abricots, jaune mais aussi blanc. Une liste bien utile surtout avec les rusticités et avec comme à chaque fois, de belles découvertes.

    Bises montagnardes et masquées.

  10. Bonjour,
    Un grand merci pour toutes ces informations…
    De cette liste, j’ai planté Phyllis Bide chez ma mère cette année. Trop tôt pour vous donner mon avis. Il a eu un peu chaud cet été avec ces chaleurs dans le Sud Ouest de la France. Mais se requinque déjà avec les récentes pluies.
    Personnellement, je suis très contente d’Isaac Pereire planté en deux exemplaires sur des obélisques, j’ai réussi à les faire se rejoindre à l’horizontale sur une corde tendue malgré la raideur des tiges.
    Lorsque je les ai plantés je ne connaissais rien des rosiers. Il ont fleuri et refleuri au moins 4, 5 fois par vagues en les nourrissant bien.
    Pouvez vous me conseiller un rosier pour mettre sur une structure en fer construite pour ma maman par mon epoux (style gloriette). En fait il faudrait habiller les quatre poteaux assez fin. De préférence rose, souple, sans épine! Je sais je suis exigeante…par avance, merci

  11. Bonjour Malo
    Zephirine Drouhin ,une beauté sans épine le premier en fleurs et le premier à remonter .
    New Dawn que j’aime beaucoup mais qui remonte peu chez moi .
    Ghislaine de Feligonde en gros buisson à mi ombre dans mon jardin remonte bien (il est encore en fleurs )!Bouturage ultra facile .
    Westerland le plus costaud ,Il grimpe parce que je ne sais pas le maitriser en arbuste,encore en fleur actuellement ,il a été rasé complétement il y a deux ans ,il supporte tout !
    Clair matin petit grimpant superbe ,remontant s’il y a de l’eau (difficile en ce moment )
    J’ai une bouture de prête parce qu’il périclite un peu .Un de mes premier rosier .
    Mne Isaac Perreire au parfum envoutant , qui lui ne veut pas grimper .
    Dernièrement j’ai planté pink cloud que je vais essayer de traiter en arbuste .
    Depuis l’année dernière je ne mets plus d ‘engrais après le première floraison parce que qui dit engrais dit arrosage et que cela devient très compliqué avec le manque de pluie!
    Voila tu sais tout !
    Bonne journée !

    1. Bonjour Dominique,
      Je suis intéressée par votre avis sur le bouturage de Ghislaine de Féligonde.
      Planté au jardin depuis au moins 5 ans, je n’ai jamais réussi à le bouturer. Comment procédez-vous ? Merci, bonne journée

  12. Alors ça, c’est malin! Il me reste à garnir UN poteau de LA dernière pergola possible sur le terrain, et tu m’en proposes…20!
    Comme d’habitude, un article fort intéressant quand on cherche un rosier pour une situation bien précise (même si j’ai souvent eu le problème inverse, avoir le rosier en main et faire dix fois le tour du jardin pour savoir où le mettre…).
    Bravo Malorie !

    Au pied des pergolas, ici, j’ai planté quelques uns que tu as cités, des valeurs sûres également au jardin. Mais aussi ‘jardin des lianes’, ‘le tourbillon d’la vie’, ‘ la dame du lac’ (tous les trois chez Melarosa)

  13. Et moi qui ai oublié Blush Noisette encore en fleurs qui grimpe aissi beaucoup alors que je le voulais en buisson ! Une merveille sans pratiquement aucun entretien!

    1. il est adorable ! Je l’ai mis dans l’article sur les rosiers pour fleurir une arche car il a des dimensions raisonnables, étroit donc ne déborde pas trop sur un support comme une simple arche, en plus il est peu épineux donc idéal dans un lieu de passage. Ne se dégarnir pas du pied, Tres remontant très sain, parfumé …

      1. ….grand merci Malorie!!.. tu es de bon conseil!…je vais aller relire l’article…il y en a tant qui font envie qu’on ne sait plus où donner de la tête!…..merci pour ton blog et tes partages….

  14. Bonjour Malorie,
    je viens de découvrir vos articles, je suis arrivée chez vous par hasard en cherchant des renseignements sur le rosier Astronomia… et je viens de m’en prendre plein les yeux depuis 2 heures!!!!
    Merci pour tous ces articles, ces renseignements, ces belles photos!!!
    Je cherchais aussi à installer 2 rosiers grimpants sur l’ancienne structure en bois d’une balançoire( j’ai vu que vous l’aviez fait aussi) , j’ai prévu de mettre un Generous Gardener, et cet article me laisse hésitante sur le compagnon à lui trouver, il y a trop de tentations!
    belle journée à vous
    Magali

    1. Je suis désolée pour toutes ces tentations, je décline toute responsabilité si vous contractez le virus de la Rosomania 😉
      Merci pour votre si gentil message 😉
      Belle journée, pluvieuse chez nous, pour le bonheur des jardins!

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *