Quels rosiers pour fleurir une arche romantique ?

Une arche marque généralement un lieu de passage au jardin. Pour la fleurir, rien de tel qu’un romantique rosier grimpant aux tiges souples, qui retombent avec grâce et qui sont faciles à conduire.  Il est préférable de choisir un rosier qui ne s’élargit pas trop à la base, pour pouvoir le contenir sur le support étroit, et si possible sans trop d’aiguillons, pour ne pas s’y écorcher les épaules à chaque passage…
A part ça, c’est encore mieux si il ne se dégarni pas du pied.
Et autant qu’il soit indemne de maladie et très florifère, tant qu’à faire!
Mais la perle rare existe-t-elle vraiment?

Je vous propose une sélection de rosiers « romantiques » pour garnir une arche… ou une petite gloriette!

Rosier très remontants, pour fleurir tout l’été!

Le prélèvement régulier des fleurs fanées favorise encore la formation de nouvelles tiges fleuries durant toute la saison. Un apport de compost les aidera à donner leur pleine mesure…

1. rosier ‘Brise parfum’ (syn. ‘Parfum d’Evita’)

❤  ❤  ❤  Grimpant (250 x 150 cm), très remontant, indemne de maladie, et résistant au gel (-20°).
Ses fleurs rose pâle et parfumées*** se renouvellent toute la saison, d’autant plus si on supprime les fleurs fanées au fur et à mesure.  Plantez-le au soleil. Ses dimensions raisonnables en font un rosier idéal sur une arche.

rosier ‘Brise Parfum, Obtenteur : Barni (Italie) 2006. (crédit photo Filroses)

2. rosier ‘Snow Goose’

❤  ❤  ❤  Grimpant (300 x 150 cm) très remontant, indemne de maladie, résistant au gel (-20°), parfumé**, quasiment dépourvu d’épines, avec des fleurs adorables d’un blanc laiteux de juin à septembre, voire jusqu’aux premières gelées.
Selon Filroses, c’est « Le meilleur grimpant blanc à petites fleurs ! C’est l’un des rares rosiers grimpants capable de fleurir naturellement de bas en haut en formant des colonnes fleuries somptueuses. Il ne s’élargit pas à la base ce qui le rend idéal pour les lieux de passage. C’est un rosier vivement recommandé pour tous les supports étroits. On peut aussi le laisser vagabonder sur une clôture. Il se cultive très bien en pots et ne devient jamais envahissant. »

rosier ‘Snow Goose’, Liane 1996, Obtenteur: Austin (UK) 1997 (crédit photo David Austin roses)

3. rosier ‘The Albrighton Rambler’

❤  ❤  ❤ Grimpant (400 à 500 x 150 cm), Très remontant (06-10), indemne de maladies, aucun traitement nécessaire.  Résistance au gel: -25°
Grands bouquets de petites fleurs (3cm) rose pâle, très doubles, parfumées * (léger parfum musqué). Elles résistent remarquablement à la pluie.

rosier ‘The Albrighton Rambler’, Austin, Obtenteur : Austin (UK) 2013 (crédit photo David Austin roses)

4. rosier ‘Sweet Siluetta’

❤ ❤ ❤ Grimpant/petit liane (250 x 140 cm), Obtenteur: Kordes (De) 2019, Parfumé **, Très Remontant (05 – 10), Très bonne résistance aux maladies, Résistance au gel: -25°
Refleurit plusieurs fois sur la saison, de fin mai aux gelées. Bouquets blanc rosé, romantiques. Port souple, ne se montre jamais envahissant. Convient aussi pour la culture en pots.

❤ ❤ ❤ Grimpant/petit liane (250 x 140 cm), Obtenteur: Kordes (De) 2019, Parfumé **, Très Remontant (05 – 10), Très bonne résistance aux maladies, Résistance au gel: -25° (crédit photo Filroses)

5. rosier ‘Frau Eva Shubert’

❤ ❤ ❤ Grimpant (300 x 100 cm), Rose tendre à blanc, Parfumé **, Très Remontant (06 – 09), Peu épineux, Indemne de maladies, aucun traitement nécessaire., Résistance au gel: -20°
Il ne se dégarnit pas du pied. Assez étroit, il convient parfaitement sur une simple arche.

rosier ‘Frau Eva Shubert’, Multiflora, Obtenteur : Von Tepelmann (De) 1937 (crédit photo Filroses)

6. rosier ‘Melina’

❤  ❤  Grimpant (200 x 100 cm), parfumé ****, Très Remontant (06 – 11), indemne de maladies.
Fleurs moyennes (5/6cm) d’un coloris particulier violacé qui exhalent un puissant parfum.
Idéal sur une simple arche. Convient aussi pour garnir une colonne, et même dans un grand pot. Résistance au gel: -25°
Plantez-le dans un endroit clair et aéré.

rosier ‘Melina’, Patio Ramblers, Obtenteur: Tantau (De) 2013 (crédit poto : roses.shoutwiki.com)

7. rosier ‘Narrow Water’

❤  ❤  ❤  Grimpant (250 x 170 cm), Parfumé ***, Très Remontant (06-10), Très bonne résistance aux maladies surtout si il est bien nourri, mais épineux! Accepte l’ombre légère. Résistance au gel: -15°
Larges bouquets de petites roses semi-doubles, rose lilacé à crème.

rosa ‘Narrow Water’, Noisette, Obtenteur : Daisy Hill, 1883

8. rosier ‘Camelot’

❤ ❤  ❤  Grimpant (250 x 120 cm) à grandes fleurs de 10 cm, Rose poudré, Parfumé **, Très Remontant (06 – 10), Très bonne résistance aux maladies, aucun traitement nécessaire. Résistance au gel: -25°
Idéal sur une simple arche. On peut aussi le cultiver en grands pots. Il sera ravissant avec une clématite ‘Prince Charles’.

rosier ‘Camelot’ Obtenteur : Tantau (De) 2012, (crédit photo Filroses)

9. rosier ‘Alaska’

❤  ❤  ❤ Grimpant (200 x 100 cm), Parfumé *, Très Remontant (06 – 10), Très bonne résistance aux maladies), Résistance au gel: -25°
Idéal sur une simple arche, il convient aussi pour une culture en pot.
Fleurs doubles (8cm) blanc pur. Il apprécie les situations ensoleillées. Croissance lente. Arrosez-le en cas de sécheresse.

rosier ‘Alaska’, Grimpant Obtenteur: Kordes (De) 2014

10. Le rosier ‘Volare’

❤  ❤  ❤  rosa ‘Volare’, Grimpant (300-150 cm), Obtenteur: Michel Adam (Fr) 2016, Parfumé**, Très Remontant (05-10), Très bonne résistance aux maladies (Médaille d’or Bagatelle 2017 et 1er prix du sarmenteux de la Société Royale d’Horticulture de France en 2018), Résistance au gel: -20°
Nombreux bouquets de fleurs en forme de coupes chiffonnées qui se succèdent de fin mai aux premières gelées. Lumineux coloris rose indien. Son port très souple le destine aux arches, pergolas, tonnelles, le long des palissades ou sur un mur.

rosier ‘Volare’, 300-150 cm, Obtenteur: Michel Adam (Fr) 2016, Parfumé**, Très Remontant (05-10), Très bonne résistance aux maladies (crédit photo Filroses),

11. rosier ‘Opalia climbing’

❤  ❤  ❤  Grimpant (350 x 150 cm), Parfumé **, Très Remontant (06 & 09), indemne de maladies.
Fleurs blanches, semi doubles, de 6 cm de diamètre, qui tiennent bien à la pluie.
Feuillage brillant qui persiste lors d’hiver doux. Il ne se dégarnit pas du pied. Croissance rapide.
Il s’adapte facilement en toutes situations: sur une arche, une tonnelle, pergola, clôture, mur, vieil arbre.

Assez semblable, regardez aussi le rosier ‘Hella’.

rosa ‘Opalia’, Obtenteur : Noack (De) 2008

12. rosier ‘Hella’

❤  ❤  ❤  Grimpant (250 à 300 x 100 cm), Obtenteur: Kordes (De) 2009, Parfumé*, Très Remontant (06-10), Indemne de maladies, (Récompense: ADR 2010), Résistance au gel: -15°, Fleurs de 8 cm, semi doubles, blanc pur.
Joli petit grimpant peu envahissant. Comme il n’est pas très large, bien remontant et avec des branches souples, faciles à palisser, il est parfait pour fleurir une arche ou une colonne.

rosier 'Hella'
rosier ‘Hella’

13. rosier ‘Louise Dupin’

Grimpant sarmenteux (300 x 150 cm), non parfumé, Très remontant. Très sain, robuste et vigoureux.
Il lance de nombreuses tiges depuis la base et ne se dégarni pas du pied.
Grappes de fleurs turbinées, roses au revers ardoisé. La couleur tient bien au soleil même caniculaire.  Facile d’entretien: les pétales fanés tombent tout seuls.
Il sera ravissant avec une clématite viticella violette.

rosier ‘Louise Dupin’ (crédit photos CréaMelarosa) Hybride moderne, Obtenteur: J.L. Lebrun (France) 2012

14. rosier ‘Pink Ghislaine de Féligonde’

❤  ❤  ❤ Arbustif/Grimpant (250 x 120 cm), Parfumé **, Remontant (06 – 09), indemne de maladies, Résistance au gel: -15°
Mutation rose pâle du célèbre rosier ‘Ghislaine de Féligonde’ dont il hérite de toutes les qualités tout en se montrant un peu moins envahissant.

rosier ‘Pink Ghislaine de Féligonde’, Multiflora, Obtenteur: Ducher (Fr) 2007

15. rosier ‘Belle de Sardaigne’

❤  ❤  ❤ Arbuste ou Grimpant (350 x 200 cm), Très Remontant (06-10), indemne de maladies, Résistance au gel (-20°) et aux grosses chaleurs. Vigoureux, très florifère, croissance rapide.
On peut l’utiliser en arbuste ou palissé en petit grimpant sur une arche, un mur ou une pergolas.
Grands bouquets de roses moyennes, rose lilacé.

rosa ‘Belle de Sardaigne’, Generosa, Obtenteur : Dominique Massad (Fr) 2006

16. rosier ‘Jasmina’

❤  ❤  ❤ A la recherche d’un rosier grimpant bien remontant, souple et à petites fleurs, le rosiériste Daniel Schmitz avait suggéré ‘Jasmina’, « Un super rosier, très poussant, très remontant et sans maladies ».
‘Jasmina’, Obtenteur: Kordes (De) 2004, Grimpant (200 x 100 cm), Parfumé***, Remontant (06 & 09), Très bonne résistance aux maladies (ADR 2007) et au gel (-25°)

17. rosier ‘Laguna’

❤  ❤  Grimpant (250 x 100 cm), Contemporain, Obtenteur: Kordes (De) 2004, Parfumé**, Très Remontant (06-09), Très bonne résistance aux maladies (Récompense: ADR 2007) et au gel (-20°)
Très florifère, il offre plusieurs fois sur la saison de nombreux bouquets de roses doubles rose soutenu.
Prélevez les fleurs fanées afin d’assurer de belles remontées. Le feuillage sain se passe de traitements et une taille légère suffit.

18. rosier ‘Little rambler’

❤  ❤  ❤ Patio Ramblers 1995, Obtenteur : Warner (UK) 1995, Grimpant (220x110cm), Parfumé***, Très Remontant (05-10), Indemne de maladies, Résistance au gel: -15°

Romantiques petites fleurs rose pâle, de mai aux gelées. Il résiste à toutes les maladies et s’épanouit dans toutes les situations. Il suffit de couper les bouquets fanés pour stimuler la refloraison. La taille n’est nécessaire que lorsque le rosiers dépassent les dimensions que l’on souhaite obtenir.

19. rosier ‘Maid of Kent’

Obtenteur : (Rumwood Nursery, 2000), Grimpant (350 cm), souple et remontant, à petites fleurs roses…

20. rosier ‘Libertas’

rosier ‘Libertas’, Obtenteur: Tantau (De) 2015 , Grimpant (250 x 100 cm), Parfumé**, Très remontant (06-10), Très bonne résistance aux maladies (Récompense: ADR 2015), Résistance au gel: -25

rosier 'Libertas'
rosier ‘Libertas’

21. rosier ‘Emera Clg’

❤  ❤ Grimpant (200 x 100 cm), Obtenteur: Noack (De) 2102, Couleur rose fuschia, Très Remontant (06-10), indemne de maladies, Résistance au gel: -20°

rosier ‘Emera clg’ (crédit photo Filroses)

« Romantique », mais pas forcément rose…

1. En jaune, le rosier ‘Malvern Hills’

Grimpant (300 à 350 x 200 cm) Couleur jaune chamois, Parfumé **, Très Remontant (06-09), Peu épineux, Très bonne résistance aux maladies, Résistance au gel: -20°
Plantez-le au soleil.  Le prélèvement régulier de ses fleurs fanées et une terre enrichie de bon compost l’aideront à donner sa pleine mesure durant toute la saison. Arrosez en cas de sécheresse.

rosier ‘Malvern Hills’, Obtenteur : David Austin (UK) 2000

2. Orange, le rosier ‘Bridge Of Sighs’

❤  ❤  Grimpant (300 x 150 cm), à grandes fleurs orange abricoté, Parfumé ****, Très Remontant (06 -10), Bonne résistance aux maladies, Résistance au gel: -20°
Parfum enivrant des roses presque simples aux pétales légèrement frangés, de couleur abricot pâle .
D’après Filroses « Le feuillage lustré résiste bien aux maladies même s’il demande quelques traitements préventifs pour rester impeccable. Si vous ne le traitez pas du tout, il pourra développer quelques taches de marsonia, vous pourrez vous contentez d’ôter les feuilles tâchées. »
Traitez par exemple au purin Spécial rosiers en début de saison.

rosier ‘Bridge Of Sighs’ Grimpant à Grandes Fleurs Obtenteur: Harkness (UK) 2000,

3. rosier ‘Alibaba’

❤  ❤ ❤  Grimpant (250 x 120 cm), Parfumé*** (Prix du Parfum Lyon 2009), Très remontant, (06-10), Très bonne résistance aux maladies et au gel (-25°).
Fleurs doubles au coloris orange cuivré, qui se renouvellent toute la saison.
Feuillage très sain qui ne nécessite pas de traitements. Parfait en plein soleil comme à mi-ombre, sur un mur, une arche, tonnelle, ou même en pot.

rosier ‘Alibaba’ Obtenteur: Warner (UK) 2009, (crédit photos Filroses)

4. Rosier ‘Aloha climber’

Grimpant (250 x 100 cm), Parfumé***, Très remontant (06-10), Très bonne résistance aux maladies, Résistance au gel: -25°
Convient bien sur un mur, une clôture, une arche et même en pot.
Ses grosses fleurs doubles, rose abricoté, se renouvellent durant tout l’été et tiennent assez bien à la pluie. Une taille légère est suffisante.

rosier ‘Aloha clg’ Obtenteur : Kordes 2003

5. Rosier ‘Oh Wow’ (syn. ‘Purple Splash’)

rosier ‘Oh Wow’, Obtenteur: Tom Carruth (USA) 2009, Grimpant (200 x 110 cm), Très Remontant (06-10), Très bonne résistance aux maladies, port étroit, Résistance au gel: -25°
Pourpre éclaboussé de crème, très florifère, il refleurit plusieurs fois sur la saison, ne se dégarni pas du pied. 
On peut également le cultiver en grands pots.
Facile de culture, ne nécessite quasiment aucune taille à part le prélèvement des fleurs fanées..

rosier grimpant 'Oh Wow'
rosier grimpant ‘Oh Wow’

6. Rouge, le rosier ‘Crimson Siluetta’

Grimpant / Petit liane, Obtenteur: Kordes (De) 2019, (250 x 100cm), Parfumé*, Très Remontant (05-10), Très bonne résistance maladies, Résistance au gel: -25°
Il rassemble toutes les qualités des rosiers lianes remontants ; souplesse des branches qui s’enroulent facilement sur divers supports, santé irréprochable et floraisons spectaculaires répétées, petits pompons d’un superbe rouge cramoisi. Idéal pour les petits jardins et la culture en pots.

rosier ‘Crimson Siluetta’ (crédit photo Filroses)

7. Rouge, le rosier ‘Rambling Rosie’

Arbuste ou grimpant (300 et + x 100 cm), Parfumé **, Très Remontant (06-09), Très bonne résistance aux maladies, Résistance au gel: -20°. Convient même pour une culture en pot. S’accommode d’une situation semi ombragée.
Ses petites fleurs se renouvellent jusqu’aux gelées, d’autant plus si on coupe les bouquets fanés.
Sur une arche, il faudra un peu le contenir en le taillant au printemps…
Mais non taillé, il peut aussi escalader un arbre (+ 4m de haut), ou courir sur une barrière/palissade.

rosier ‘Rambling Rosie’ , Ramblers remontant rose/rouge foncé, Obtenteur: Horner (UK) 2005 (crédit photo Filroses)

Que pensez-vous de cette petite sélection?
Si vous en avez certains au jardin, en êtes-vous pleinement satisfaits?
Quel(s) rosier(s) aux tiges souples, au feuillage sain, ajouteriez-vous à la liste pour fleurir une arche romantique?

49 commentaires sur “Quels rosiers pour fleurir une arche romantique ?

  1. Bonjour Malorie,
    Ici près de Mons, je taille tous mes rosiers  »remontants » vers le 15 mars, l’idéal étant d’attendre la floraison du  »Forsythia » qui nous indique que nous pouvons tailler nos rosiers  »remontants », et lorsque les rosiers  »remontants »sont en fleurs on peut alors tailler le  »Forsythia ».
    Par contre les rosiers  »non remontants » sont taillées juste après la floraison en juillet.
    Amitiés,
    Patrick

    1. Bonjour,
      C’est aussi ce que je recommande pour les arbustifs et grimpants. 😉
      Seuls les rosiers lianes sont taillés en janvier, comme le préconisait d’ailleurs André Eve. Les lianes débourrent plus précocement que les autres et une taille et palissage plus tardifs risquent davantage d’abîmer les boutons et jeunes pousses sur les tiges. André commençait même leur taille en décembre mais il était seul pour tailler les dizaines de lianes sur ses pergolas! Il s’agissait de ne pas s’y prendre trop tard 😉
      C’est maintenant la tâche principale des bénévoles qui participent aux charrettes d’entretien dans son jardin personnel, en janvier et encore d’ici 15 jours, en février.

  2. Bonjour Malorie, bien chez moi mon coup de cœur était  » pierre de Ronsart »pour le grimpant, J ai d autres rosiers mais sans noms prestigieux que J achete sur le marché hebdomadaire de Binche, je taille qd la météo est sereine, et qd J ai le temps, J essaye d aller ds le jardin 1 à 2 fois semaine l hiver, voir plus qd je sais, hâte de vous rendre visite, à très bientôt, bizzzzz Nancy

    1. Ma belle-mère en est fan également! Je l’admire chez elle où il a trouvé la place idéale, sur sa façade plein sud. Mais j’avoue qu’il me séduit moins. Dans d’autres conditions moins abritées, j’ai noté que ses fleurs n’aiment pas la pluie.
      N’est-il pas trop raide pour une arche? Il me semble qu’un mur ou une palissade lui conviennent mieux…
      Ravie de vous recevoir bientôt! Et merci pour votre commentaire 😉

  3. Vous m’en mettrez un de chaque! Comment choisir ? Ils sont tous plus bluffant les uns que les autres. Alaska sera le seul que je rechercherai, car il me manque un rosier blanc… J’aime beaucoup Opalia, qui est moins souple semble-t-il, mais qui fleurit non stop, avec des fleurs bien rondes et un parfum léger mais très frais. De la porcelaine!
    Je garde cet article sous la main, pour le cas où mon jardin s’agrandirait… 🙂
    Merci, bon weekend!

    1. Je me suis dit la même chose en préparant l’article! Il me faudrait un de chaque! mdr
      Tu crois vraiment possible que nos jardins s’agrandissent? 😉
      Je ne connais pas ‘Alaska’ mais quand je l’ai repéré sur le site de Filroses, il m’a semblé intéressant pour cet usage.
      Les ‘Opalia’, j’en ai trois en petit buisson que j’adore! Longue floraison pleine de charme, indemne de maladies, et les fleurs tiennent bien à la pluie! Je ne crois pas qu’il soit trop raide pour une arche! Tu as raison, je vais l’ajouter à ma liste! Merci pour cette idée!

  4. Merci pour ces explications bien détaillées, j’avoue que je ne connais pas la plupart de ces rosiers , mais nous en avons repérés quelques-uns d’intéressant .
    Bon dimanche

  5. Une petite sélection qui me met l’eau à la bouche, mais je n’ai pas de place pour des grimpants, malheureusement !
    Je suis toujours attiré par les roses orange. Ce rosier est vraiment superbe !
    Merci pour toutes ces tentations !!!!
    Bon dimanche.

  6. une belle collection de rosiers, j’ajouterai Louise Dupin de MelaRosa, peut être Madame Alfred Carrière? plus connue mais en fleurs toute l’année (j’en ai encore en ce moment, sur les vieilles branches?..) Il y en a d’autres, mais plus communs
    merci pour ce billet
    bon dimanche Malo

    1. Bonjour,
      Je ne connais pas bien les rosiers de Jean Lin et pourtant ils m’attirent par leurs nombreuses qualités! Je devrais programmer une visite de son joli jardin cet été!
      J’ai ajouté Louise Dupin à la liste, grâce à toi! Merci 😉
      Par contre, j’ai ‘Mme Alfred Carrière’ sur une arche au jardin et cette situation ne lui convient pas vraiment. Il est trop vigoureux et trop raide, il a tendance à se dégarnir du pied. Je le conseillerais plutôt sur un mur, éventuellement une grande tonnelle.
      Bon dimanche!

      1. tua s raison,chez moi, Mme Alfred Carrière est contre une palissade, et déborde de tous côtés, mais les fleurs arrivent assez haut dans le rosier..
        (j’en ai deux, un vrai et une de ses boutures)

  7. Merci Malorie pour ces photos et renseignements, nombreux parmi ton choix sont présents au jardin. J’aime beaucoup le rosier ‘ Pink Ghislaine de Feligonde ‘ 3 à 4m, très remontant, chez moi jamais malade et peu d’épines, des petites roses hyper nombreuses qui passent du rose-doux au blanc. Bonne journée.

    1. C’est vrai qu’ils conviennent bien aussi les ‘Ghislaine’ ! D’autant plus que je vois que la version ‘Pink’ est apparemment un peu plus petite que l’original donc sans doute plus facile à maîtriser sur un support étroit tel qu’une arche. Je note, je note! 😉
      Merci de ce retour d’expérience!

    2. Bonjour,
      Quel super article ! Je les voudrais tous. J’ai une arche avec des rosiers grimpants mais qui sont moches car trop à l’ombre et au sec. Il faudrait que je les remplace ou par d’autres rosiers ou par d’autres grimpantes. J’ai  » phyllis bide  » qui pousse dans une azalée. J’avais dû faire une bouture en pleine terre et l’oublier et planter ensuite l’azalée qui fait maintenant 1,80 m de haut et autant ou plus de large. Il fleurit remonte sans taille sans engrais sans arrosage bref sans soins. Le même Phyllis bide au soleil taillé et engraissé n’est pas aussi florissant: à ne rien y comprendre. Chez moi Evangéline pousse contre un chêne et supporte bien la sècheresse. J’ aime beaucoup ses petites fleurs.

      1. Eh bien, ce ‘Phyllis Bide’ semble bien volontaire! Incroyable! Étonnant que celui qui est au soleil et bien nourri ne soit pas aussi généreux!
        On m’a dit qu’Evangeline était sensible au marsonia. Il n’en est rien chez toi?
        Bon dimanche!

    1. Un excellent rosier très sain et très remontant! J’ai lu qu’il était sans doute plus adéquat palissé sur un mur ou en tout cas un support plus large qu’une simple arche? Que vous semble-t-il?
      Bon dimanche!

      1. les branches sont très souples très fines les fleurs de 5 cm de diamètres il reste de dimension très convenable maximum 3 m de haut sur un mètre de large…sans tailles juste palisser ses petites branches…..et couper la masse de fleurs d’années en juillet…

  8. Tu as des antennes. Je suis occupée à plancher sur le sujet et voilà que tu m’offres des réponses à mes questions. Merci !
    Je n’y connais pas grand chose en rose. Mais j’ai un grimpant qui me plait bien, tout jeune mais déjà plein de promesse. C’est Rosa Belle de Sardaigne.
    Bises

    1. Je suis heureuse de pouvoir t’être utile! 😉
      Ouiii ‘Belle de Sardaigne’, je l’ai! Je l’aime beaucoup! Comment n’y ai-je pas pensé?! J’ai fini par le guider plutôt en buisson ici. Un romantique, sain et bien remontant aussi! 😉

  9. Merci Malorie, cet article est précieux! Et si tu le permets ira agrémenter la page des piques de la rose! Il y a aussi Evangeline, petites fleurs roses, parfumé.

  10. Dommage que ton article arrive un peu tard pour moi car tu viens de me faire
    découvrir Rambling Rosie que je trouve fabuleux. Hélas, l’été passé j’ai acheté Madrigal (je cherchais un rouge framboise) et je lui aurais préféré celui que tu viens de nous montrer. Tant pis! On ne peut pas tout avoir…
    A part ça, j’ai Phyllis Bide et Bridge of Sighs et je les adore tous les deux. Vraiment à recommander! Bridge of Sighs est très spectaculaire et très admiré par les visiteurs de mon jardin. Bon dimanche et gros bisous.

    1. Coucou Anne-Marie!
      Je ne connais pas ‘Madrigal’ et je ne trouve pas grand chose à son sujet sur le net.
      Tu vas pouvoir faire des articles et enrichir la toile avec tes photos de ce rosier! 😉
      Je suis contente de ton retour d’expérience sur ‘Phyllis Bide’ et ‘Bridge of Sighs’! Merci!
      Bon dimanche! Le soleil est de retour!

  11. J’avais déjà repéré « Bridge of sighs » après avoir vu l’émission « Jardins et loisirs », en me demandant où je pourrais bien le mettre, mais ta sélection me donne envie d’en mettre encore plus de ces rosiers grimpants! Il faudrait que je puisse agrandir mon jardin…
    Bon dimanche, Véro.

    1. Le retour d’Anne-Marie au sujet de ‘Bridge of Sighs’ est en tout cas très positif! 😉
      Moi aussi je voudrais parfois agrandir le jardin pour y planter mes coups de coeurs!… :/

  12. Merci pour ces conseils ; des rosiers connus et déjà dans mon jardin ; des rosiers prévus ce printemps, des rosiers dont j’ai déjà entendu parlé et des rosiers totalement inconnus
    Bon dimanche

  13. quelle sélection! je n’ai que Narrow Water sur une palissade, et le moins que l’on puisse dire c’est qu’il n’est pas pressé! plein de branches et pas de fleurs! j’espère beaucoup de cette année ,la 3eme! et puis tu ne lui as pas mis de coeurs…sniff….

  14. Quelle belle sélection… Difficile de choisir…Du coup petite hâte d’être au mois d’avril, lorsque certains commenceront à faire pointer leurs boutons…
    J’aimerais , comme Gine, avoir un jardin qui puise s’agrandir en fonction des envies …

  15. Merci Malo pour ton travail très intéressant! Je vois que les rosiers passionnent toujours autant de lecteurs. Tu pourrais peut-être nous présenter d’autres sélections thématiques…. (je te donne du boulot, désolée).
    Mon grimpant préféré est « Petit bonheur » qui est charmant, pas trop envahissant, peu épineux, sain, très remontant (le prince charmant, quoi) et qui est devenu mon cadeau préféré quand je veux offrir un rosier grâce à son nom.

    1. C’est en cours… Ça demande un petit travail de recherche… 😉
      ‘Petit bonheur’ fait justement partie de la prochaine thématique! Tu as d’ailleurs peut-être une belle photo pour illustrer l’article?

  16. Merci beaucoup pour toutes ces informations si claires . Ayant un minuscule budget et plein de problématiques qui font que je ne peux pas planter ce que je veux/où je veux dans mon jardin, je cherchais un rosier sans réussir à trouver de quoi comparer, là j’ai tout ce qu’il me faut pour prendre une décision !

      1. A priori ce sera soit albright rambler soit opalia climbing (région assez pluvieuse), et si je peux vendre quelques bricoles pour augmenter la tirelire, je pense qu’un joli camelot dans un immense pot trop vide serait une bonne idée 🙂

  17. Très belle sélection Malo !
    Juste un témoignage pour Perrenial Blue, vu que je l’avais planté et géré plusieurs années, c’est un TRÈS grand rosier, peut être un peu trop raide pour un arche. Parfait pour envahir un petit arbre ou sur une palissade. bien arrosé, il remonte très bien. et il a une particularité très significative, ses fleurs peuvent être soit très foncées, soit très claires, et cela varie au cours de la même saison parfois.
    Chez moi, Parfum d’Evita, ou autrement nommé Brise Parfum est planté contre le coin d’un mur nord avec un mur ouest. et il est en effet constamment occupé à produire de nouvelles branches fleuries

    dans les grands monstres non remontant, je suis très contente d’Eléonore Berkeley, presque inerme, un très beau multiflora très sain.

  18. Bonsoir Malorie,
    J’aime Beaucoup tous vos articles que je lis avec grand plaisir. Pour ma part j’ai Planté l’année dernière snow goose en pensant avoir le rosier parfait pour mon arche. Quelle déception pourtant commandé chez David austin il ne grandit pas reste comme un petit buisson sans grand charme car aussitôt les fleurs éclosent elles se fanent. Suite à plusieurs articles je l’ai Commandé mais je pense l’enlEver pour le remplacer.
    Malgré tout je note vos remarques et le petit bonheur me fait de l’oeil. Merci du temps passé pour notre plus grand plaisir

    1. Bonsoir,
      ‘Snow Goose’ est pourtant ravissant. Il faut peut-être simplement lui laisser un peu de temps si il n’a que un an…
      Les fleurs se fanent naturellement plus vite quand il fait si chaud que ces dernières semaines, et avec la sécheresse, il ne faut surtout pas négliger d’arroser abondamment, une fois par semaine, toutes les plantations de l’année.
      Cela dit, ‘Petit bonheur’ est adorable! 😉

  19. Merci beaucoup pour cet article que je découvre seulement maintenant en explorant le blog. Une autre idée de jaune souple ? j’ai déjà Phyllis Bide dans l’allée couverte, et je souhaite remplacer mon choix de Golden gate que j’adore mais que je vais déplacer, il est vraiment trop raide, et trop vigoureux, il lance des branches immenses qui cassent et ne s’adapte pas du tout au support. Un grand merci pour la réponse éventuelle. Sinon je suis une fan des rosiers de Jean-Lin Lebrun, il faut vraiment les découvrir !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *