Des rosiers (presque) sans épines?

« Il n’y a pas de rose sans épines » dit-on!
Mais je me dois de vous dire qu’il existe bel et bien quelques rosiers dits « inermes », c’est-à-dire avec des tiges presque totalement dépourvues d’aiguillons.

Parfaits pour fleurir les lieux de passage, garnir une arche au bord d’une allée ou simplement pour tous ceux qui aiment les roses, leur générosité, leurs parfums,… mais qui ne veulent pas trop s’y piquer!

Bien entendu, on ne peut pas se baser sur ce seul critère pour faire son choix. J’ai donc sélectionné un échantillon de rosiers qui ont peu ou pas d’aiguillons et qui présentent une très bonne résistance aux maladies!

Parmi les variétés sélectionnées, certaines conservent des épines seulement sur le vieux bois, donc à la base du rosier, mais peu ou pas du tout en hauteur, ce qui les rend plus faciles à tailler et à palisser…
Les aiguillons ayant tendance à rigidifier les tiges, le rosier a donc une meilleure tenue à la pluie et au vent.

1. Des Rosiers Grimpants (presque) sans épines

Rosier grimpant ‘Inermis’

❤ ❤ Grimpant (5 à 10 m x 3 à 5 m) sans épines, Parfumé, Non remontant, très vigoureux, à planter au soleil, en situation abritée (rusticité -14°C). Croissance rapide.
Bouquets de petites fleurs simples, blanches, de la fin du printemps à l’été, suivis de fruits rouges décoratifs. Une taille de nettoyage annuelle suffit pour supprimer les bouquets fanés.

Rosa multiflora ‘Inermis’ – Rosier sans épines

Rosier grimpant ‘Petit Bonheur’

❤ ❤ ❤ ❤ Adorable petit grimpant (250 x 250 cm), Branches souples peu épineuses, Parfumé *, Très Remontant (06-09), Très bonne résistance aux maladies et au gel (-25°)
Trop large pour une simple arche mais idéal pour tonnelles, pergolas, grand mur de façade, petit arbre. Il supporte l’ombre claire.
Innombrables petites fleurs très doubles en pompons roses avec un petit cœur pistache.
En voilà un pour lequel j’aimerais trouver une place dans mon jardin!…

rosier ‘Petit Bonheur’ (crédit photo : Cordula)

Petit rosier grimpant ‘Isabelle du Portugal’ 

❤ ❤ Petit rosier grimpant (100 à 180 x 120 cm), aux rameaux frêles presque totalement inermes, faciles à palisser. Parfumé *, Remontant, Rustique. Feuilles de pêcher et petites fleurs pâles, chiffonnées, plus ou moins doubles, arborant des panachures rosées à violacées.

rosier ‘Isabelle du Portugal’, Bourbon, Lebrun, France 2008, (crédit photo créamelarosa)

Rosier grimpant ‘Malvern Hills’

❤ ❤ Grimpant (300 à 350 x 200 cm) Peu épineux, Très bonne résistance aux maladies, Parfumé **, Très Remontant (06-09), Résistance au gel: -20°
Plantez-le au soleil.  Le prélèvement régulier de ses fleurs fanées et une terre enrichie de bon compost l’aideront à donner sa pleine mesure durant toute la saison. Arrosez en cas de sécheresse.

rosier ‘Malvern Hills’, Obtenteur : David Austin (UK) 2000

Rosier grimpant ‘Snow Goose’

❤  ❤  ❤  Grimpant (300 x 150 cm) quasiment dépourvu d’épines,Très remontant, indemne de maladie, résistant au gel (-20°), parfumé**, avec des petites fleurs adorables d’un blanc laiteux de juin à septembre, voire jusqu’aux premières gelées.
Il forme des colonnes fleuries et ne s’élargit pas à la base ce qui le rend idéal pour les lieux de passage. Il se cultive très bien en pots et ne devient jamais envahissant.

rosier ‘Snow Goose’, Liane 1996, Obtenteur: Austin (UK) 1997 (crédit photo David Austin roses)

Rosier grimpant ‘Frau Eva Shubert’

❤ ❤ ❤ Grimpant (300 x 100 cm), Peu épineux, Indemne de maladies, aucun traitement nécessaire, Parfumé **, Très Remontant (06 – 09), , Résistance au gel: -20°
Il ne se dégarnit pas du pied. Rose tendre à blanc.

rosier ‘Frau Eva Shubert’, Multiflora, Obtenteur : Von Tepelmann (De) 1937 (crédit photo Filroses)

Rosier grimpant ‘Tausendschön’

❤ ❤  Grimpant (300/500 cm), sans épines, Non remontant, Feuillage sain, Vigoureux, Bouquets de fleurs doubles, moyennes, à pétales ondulés rose tendre.

Rosier ‘Tausendschön’, hybride multiflora (crédit photo : Roses anciennes André Eve)

Rosier ‘The Generous Gardener’

❤ ❤ ❤ Arbuste/ Grimpant (250 à 350 x 130 cm), Presque sans épines, Parfumé ***, Très Remontant (06-09), Très bonne résistance aux maladies et au gel (-20°). Focus sur ce rosier : clic ici
En grand arbuste, il ne nécessite aucun support (180 cm). Arbuste ou grimpant palissé, on le taillera très peu. Idéal sur murs et pergola. Je le trouve un peu raide pour une arche mais ça peut fonctionner…
Fleurs en coupes, rose tendre à blanc.
Comme tous les performeurs anglais, il aime être bien nourri pour offrir le meilleur. Il peut s’en passer mais la générosité des floraisons s’en ressentira.

rosa ‘The Generous Gardener’ CLG, Obtenteur: David Austin (UK) 1991

Rosier ‘Mme Alfred Carrière’

❤ ❤ ❤ Grimpant (400 à 650 x 300 cm), Sans épines, Parfumé ***, Très Remontant (06-09), Très bonne résistance aux maladies. Résistance au gel: -10°, tolère l’ombre. Jeunes tiges souples.
Grandes fleurs (8/9 cm), en coupes blanc crème-rosé.   Focus sur ce rosier, clic ici
Vigoureux, de port érigé et plutôt raide, il sera à sa place palissé à l’horizontale sur une façade ou une pergola, ou même un arbre pas trop grand. Il peut être planté sans problème contre un mur nord abrité des courants d’air. Il se dégarni du pied avec les années. Il peut être sujet à l’oïdium si il est planté en situation trop confinée.
Une bonne nourriture favorisera une belle remontée automnale. Evitez le soleil brûlant.

Mme Alfred Carriere’, Noisette, Obtenteur : Schwartz, 1879

Rosier ‘A Shropshire Lad’

❤ ❤ ❤ Arbustif / petit grimpant (180 x 70), Parfumé ***, Très Remontant (06-09), Très bonne résistance aux maladies, il peut se passer de traitements, Résistance au gel: -25°
Chez moi je le cultive en fond de massif, situation idéale puisqu’il se dégarni un peu à la base.
Je l’aimerais un peu plus vigoureux mais je l’aime vraiment beaucoup!
Fleurs rose pêche. Plantez-le au soleil. Une bonne nourriture (engrais spécifiques en granulés) + la suppression des fleurs fanées garantiront une remontée abondante. Focus sur ce rosier, clic ici

rosier ‘A Shropshire Lad’, Obtenteur : David Austin 1997

Rosier grimpant ‘Jean-Jacques Rousseau’

Très florifère, Peu épineux.
De larges panicules floraux donnent naissance à de douces corolles d’un blanc rosé.

rosier grimpant ‘Jean-Jacques Rousseau’ ® Lebseau, hybride de Moschata, (crédit photo Créamelarosa)

Rosier grimpant ‘Eléonore Berkeley’

Presque inerme, non-remontant, très sain, rustique. Un très beau multiflora, origine inconnue. Floraison précoce (vers la mi-mai, pendant 3 à 4 semaines), abondants bouquets de toutes petites fleurs semi-doubles, rose lilas à blanc. Petit liane très vigoureux (2 à 4 m x 2 m), parfum*

rosier 'Eleonore Berkeley'
rosier ‘Eleonore Berkeley’, liane, non-remontant, floraison précoce (de la mi-mai à mi-juin environ), parfum*, fructification insignifiante (crédit photo Françoise de Marilles)

2. Rosiers arbustes (presque) sans épines

Rosier arbustif ‘Kew Garden’

❤ ❤ ❤  Arbustif (140 x 100 cm), Sans épines!, Parfumé*, Très remontant (06-10), Très bonne résistance aux maladies, Rusticité -20°
Floraison généreuse, quasi ininterrompue durant toute la saison. Boutons légèrement abricotés, fleurs simples blanc pur aux étamines jaunes. Très sain, jamais malade, il peut se passer de traitement. Prélevez les fleurs fanées régulièrement pour ne pas l’épuiser.

rosier ‘Kew Garden’, Obtenteur: Austin (UK) 2009 (crédit photo Filroses)

Rosier arbuste/grimpant ‘Mortimer Sackler’

❤ ❤ ❤ Arbustif/Grimpant (110 à 180 x 150 à 300 cm), aux longues tiges presque inermes, Rose pâle, Parfumé **, Très Remontant (06-09), Très bonne résistance aux maladies, il peut se passer de traitements, Résistance au gel: -20°   Focus sur ce rosier : clici ici

rosier ‘Mortimer Sackler’, Obtenteur: David Austin (UK) 2002

Rosier ‘Jardin de Granville’

Buisson (80 à 100 x 60 cm) presque sans aiguillons. Parfumé **, Très remontant (floraison continue 6-10), indemne de maladies.
Fleur de 12 cm rose tendre au coeur, ourlé de blanc laiteux, ne craignant pas les intempéries et gardant toujours un aspect « propre » (les pétales abîmés tombent naturellement).
Plantez-le au soleil dans les massifs et même en grand pot (port compact et supporte bien la taille).
La rose ‘Jardin de Granville’ a été sélectionnée par la Maison Christian Dior pour un usage cosmétique.

Rosier ‘Jardin de Granville’, Rosier Buisson – Hybride moderne – Jérôme Rateau – 2010, (proposé exclusivement par « Roses anciennes André Eve ») (crédit photo Maryse Clabots)

Rosier arbustif ‘Mme Legras de St Germain’

❤ ❤ Rosier arbuste (150 x 125 cm) ou grimpant (200 à 400 x 200 cm), Ancien, Presque sans épines, Parfumé***, Non remontant (06), Très bonne résistance aux maladies. Feuillage vert clair.
En mai/juin, grandes fleurs (7 cm), doubles, en pompon, blanches à centre ivoire. Hauteur : 150 à 350 cm.  Il tolère l’ombre légère. Résistance au gel: -25°
Souple et élancé, il peut être rabattu pour former un gros arbuste arrondi, ou bien conduit pour former un rosier grimpant élégant de plus de 3,5 mètres de haut. Les longues branches souples sont faciles à palisser. On peut les courber vers le sol pour provoquer la pousse de nombreuses tiges secondaires florifères. Convient pour des fonds de massifs, haies fleuries, ou pour fleurir de vieux arbres.
La plupart des rosiers anciens ne demandent qu’une taille légère après la floraison.

rosier ‘Mme Legras de St Germain’ , Alba, Obtenteur: Inconnu 1846 (crédit photo David Austin roses)

Rosier arbuste ‘La Belle Sultane’

❤  ❤ ❤ Arbustif (180 à 200 x150 cm), Peu épineux, Parfumé **, Non Remontant (06), Très bonne résistance aux maladies, tolère l’ombre légère, Résistance au gel: -25°
Port érigé. Fleurs presque simples (8 cm) rouge foncé-mauve-pourpre-grenat, aux étamines jaunes. Comme tous les galliques son feuillage d’automne est beau. Fruits ronds et rouges.

La Belle Sultane (Violacea), Gallica, Obtenteur : Inconnu, avant 1795, (crédit photo : Le jardin de Béné)

rosier arbustif ‘Thérèse Bugnet

❤ ❤  ❤ Arbustif (200 x 160), Quelques épines sur le vieux bois, Parfumé *, Remontant (06-09), indemne de maladies, Résistance au gel: -30°.  Focus sur ce rosier : clic ici
Il se contente de tous les terrains et de toutes les situations. Fleurs rose tendre. En hiver, les jeunes pousses sont d’un beau rouge décoratif. Idéal en fonds de massifs ou en haies libres.

rosier Therese Bugnet’, Rugosa, Obtenteur: Georges Bugnet (Can) 1950

Rosier ‘Marie Pavié

❤ ❤ ❤  Arbustif/Couvre Sol (40 à 100 x 60 à 80 cm), Peu épineux, Parfumé *, Très Remontant (06 – 10), Très bonne résistance aux maladies et au gel (-20°),  Convient en bordure de massif ou en pot.
Bouquets de petites roses couleur crème, boutons roses.

rosier ‘Marie PAvié’, Polyantha, Obtenteur: Alégatière (Fr) 1888

Rosier ‘Reine des Violettes’

❤  Arbustif (120 à 150 cm), Sans épines, Parfumé ***, Remontant (06 & 09), Résistance maladies: Moyenne (Sensible au marsonia), Résistance au gel: -20°   Focus sur ce rosier: clic ici
Ses fleurs très doubles, rose-mauve violet, font penser à un rosier gallique remontant. Feuillage gris vert. Plantez-le au soleil et arrosez en cas de sécheresse. Le prélèvement régulier de ses fleurs fanées et une terre très enrichie (compost, apports d’engrais « spécial rosiers » ) favoriseront une belle remonté à l’automne.

rosier ‘Reine des Violettes’, Hybride Remontant 1860, Obtenteur : Mille-Mallet, 1860

Rosier ‘Geoff Hamilton’

❤  ❤  ❤  Arbustif (150 x 80 cm), Presque inerme, Parfumé **, Très Remontant (06-09),Très bonne résistance aux maladies et au gel (-25°), vigoureux
Grosses fleurs en calices, rose chaud et tendre.  Focus sur ce rosier, clic ici
Plantez-le de manière à pouvoir fourrer le nez dans ses corolles parfumées à chaque fois que vous passez tout près! Il demande un sol enrichi et déteste la sécheresse au pied.

rosier ‘Geoff Hamilton’, Obtenteur: David Austin (UK) 1997

Rosier ‘Dinky’

❤  ❤  ❤  Arbustif (100 à 120 x 80 à 100 cm), inerme, non parfumé, Très remontant (06-09),Très bonne résistance aux maladies et au gel (-25°)
Une obtention belge de Ann Velle Boudolf (rosiers Lens). Les petites fleurs doubles sont d’un sombre rose fuchsia, et forment de grands bouquets sur de longues branches souples, sans épines, avec un feuillage très sain.
Les fleurs tiennent pendant longtemps et résistent bien à la pluie. (focus sur ce rosier ici)

rosa 'Dinky', Obtenteur: Ann Velle Boudolf (Be) 2002, Moschata, Arbustif 100 à 120 x 80 à 100 cm, rose fuchsia, très remontant (06-09), Très sain, convient aussi en pot, Rustique à-20°
rosa ‘Dinky’, Obtenteur: Ann Velle Boudolf (Be) 2002, Moschata, Arbustif 100 à 120 x 80 à 100 cm, rose fuchsia, très remontant (06-09), Très sain, convient aussi en pot, Rustique à-20°

Rosier ‘Chloris’ (syn. ‘Rosée du matin’)

Hauteur : 120 à 200 cm, Quasiment inerme, Parfumé**, Non remontant, Très facile à cultiver, même en sols médiocres, Longues tiges arquées, feuillage sain, belles fleurs doubles, rose pâle.

Alba – Gallica, Origine : Descemet av.1815 (crédit photo, roses anciennes Talos)

rosier arbustif ‘Cornélia

❤ ❤  Arbustif ou petit grimpant (180 x 150 cm), Peu épineux, Rose abricoté, Parfumé *, Très Remontant (06-09), Résistance maladies: Moyenne (il peut parfois avoir un peu de marsonia), Résistance au gel: -15°
Arbuste très florifère et facile de culture, sa floraison se renouvelle 2 à 3 fois sur la saison si on prend soin d’ôter les fleurs fanées. Taillez-le à 1/3 des branches au printemps, jamais plus.  Focus : Clic ici

Rosa ‘Cornelia’, Moschata, Obtenteur : Pemberton 1925

rosier ‘Lambert Wilson’

❤ ❤ ❤ Presque inerme. Très remontant et résistant aux maladies.  Fleurs simples en camaïeux de jaune, rose et abricot. Parfum* léger de tilleul et chèvrefeuille. 1er Prix au Concours International de Roses Nouvelles de Paris – Bagatelle en 2012 et Certificat de Mérite à Genève dans la catégorie Floribunda. (clic ici)

rosier 'Lambert Wilson', hybride moderne, Eve par Jérôme Rateau 2015,
rosier ‘Lambert Wilson’, hybride moderne, Eve par Jérôme Rateau 2015, 135 cm port semi-érigé; rose de 5 cm, parfumé**, remontant++, très facile de culture

Rosier arbuste ‘Jardin des Lianes’

❤ ❤ Grand arbuste libre (arqué sur 2 m d’envergure) ou grimpant palissé sur une pergola, gloriette.
Peu d’épines, Port souple, croissance rapide, Très remontant, Parfumé*, tolère l’ombre légère.
Larges panicules floraux. Petites fleurs très doubles, rose tendre.
Rosier ‘Jardin des Lianes’, hybr de moschata, Lebel, France, 2008

Rosier ‘Iceberg’ (syn. ‘Schneewitchen’)

Arbustif (120 x 70cm) ou grimpant (400 x 200), Peu parfumé, Très Remontant et rustique (-20°) mais résistance aux maladies moyenne (sensibilité au marsonia les étés chauds et pluvieux).
Ceci dit, il n’est jamais sans fleur de juin aux gelées ! Prélevez les bouquets fanés pour stimuler la floraison. Installez-le au soleil et nourrissez-le bien, il vous le rendra. Si le marsonia le déshabille, enlevez les feuilles touchées, arrosez, apportez un engrais organique et il se remplumera aussi vite.

rosier 'Iceberg' clg
rosier ‘Iceberg’ clg

Rosier  arbuste ‘Martin Frobisher’

Grand arbuste (150 à 200 x 125 cm), presque sans épines (quelques épines sur le vieux bois), Parfumé**, Remontant, Très rustique, Résistance aux maladies: Moyenne
fleur en rosettes doubles et pleines, rose pâle.
Obtenteur : Svejda, Int Canada Dept, 1986

Rosier buisson ‘Jeannette et Paul’

Joli rosier buissonnant, mellifère, très peu épineux, très rustique, très remontant, mais non parfumé et sensible à l’oïdium.
Port souple et arqué « en fontaine » (120 à 140 cm). Grappes de petites roses simples, couleur « framboise cramoisie ».  Fructification automnale.
Rosier ‘Jeannette et Paul’, hybride de moschata, Obtenteur: Jean-Lin Lebrun, France, 2014

Le célèbre rosier ‘Zéphirine Drouin’

Si je ne le cite pas, je vais me faire taper sur les doigts par tous ses fans… Mais il est sensible aux maladies! (sujet à la rouille si la situation ne lui convient pas!), Résistance au gel: -20°
Grimpant ou arbustif, vigoureux (200 à 400 cm x 250 cm), Sans épines, Parfumé ***, Remontant (06 & 09), il tolère la mi-ombre mais y sera peut-être malade. Plantez-le plutôt sur une tonnelle ou une pergola, au soleil, en situation assez aérée.
Fleurs moyennes (6 à 8 cm), rose soutenu, semi-doubles.

Voir aussi ‘Kathleen Harrop’, Rosier Grimpant, Mutation rose doux de ‘Zéphirine Drouhin’, peut-être un peu moins vigoureux mais floraison continue et bien parfumée.

Zephirine Drouhin’, Bourbon, Obtenteur: Bizot (Fr) 1868, (crédit photo Tuincentrum)

3. Rosiers lianes (presque) sans épines

rosier liane ‘François Juranville’

❤ ❤ D’après Francia Thauvin, un des meilleurs hybride de Wichuaiana.  Il est quasiment inerme.
Rosier liane (4 à 7m), Pas ou peu remontant (6-7), Parfumé *, Bonne résistance aux maladies,
Petites grappes de fleurs moyennes (7 cm), doubles ébouriffées, s’ouvrant à plat, de couleur rose-corail et au parfum de pomme.  Abondante floraison en juin-juillet.
S’adapte au soleil ou à mi-ombre.

rosier ‘François Juranville’, Liane H. Wichuraiana, Obtenteur : Barbier 1906 (crédit photos David Austin roses)

Rosier liane ‘Lykkefund’

❤ ❤ ❤ (5 à 7 m x 3 à 5 m), Obtenteur: Olsen (DK. 1930), Sans épines, Non remontant, Parfumé**, Superbe fructification orange en automne/hiver, Très rustique (-35°C), sain, Tolère la mi-ombre et s’adapte en sol pauvre.
Gros bouquets de petites fleurs de 4 cm, semi-doubles parfumées, aux pétales presque ondulés, s’épanouissant blanc crème ombré de jaune orangé et évoluent vers le blanc pur.
Non remontant, mais la floraison est suivie de nombreux fruits oranges persistant de l’automne à l’hiver.  Abondant feuillage, très sain. Très facile de culture. Croissance rapide.
Taille facultative mais au moins un rajeunissement tous les 3 ou 4 ans. Comme il est vigoureux, il a besoin d’un palissage solide. Parfait pour les treillages et les arbres.

rosier ‘Lykkefund’ (crédit photo LesRacinesDuVent)

Rosier liane ‘Banksiae lutea’ (syn. ‘Lady Banks Rose’)

❤ ❤  Liane (4 à 10m), absolument sans épines, non remontant, qui offre des corymbes de petits pompons de 2 cm, jaune pâle, dès avril-mai, pendant un bon mois! Non parfumé, Très sain. Très vigoureux!
Rusticité moyenne
(-12° à -15°), il faudra lui réserver un endroit protégé des vents froids mais sinon, il s’adapte bien à notre nouveau climat belge!  Il est cultivé dans le jardin personnel d’André Eve, près d’Orléans.
Feuillage léger, vernissé, toujours sain, persistant en situation protégée.
Convient bien sur une pergola, palissé sur un grand mur ou libre dans un arbre. Si vous devez le maintenir dans des proportions raisonnables, taillez de moitié après la floraison, voire davantage.
Plantez-le au soleil ou à ombre légère, à l’abri des vents dominants. Une fois bien installé, il résiste bien à la sécheresse.

rosier de 'Banks' , Banksiae lutea
rosier de ‘Banks’ , Banksiae lutea, Rosier botanique

Rosier liane ‘Neige d’Avril’

❤ ❤ ❤ Rosier liane (500 à 600 cm), Non remontant, floraison hâtive (05), fleurs blanches de 4 cm, Parfum de pomme. Tolère la mi-ombre. Tiges souples et peu épineuses, faciles à palisser.

rosier ‘Neige d’Avril’, obtenteur Robichon 1908, (crédit photo Bénédicte du Jardin des Mille temps)

rosier ‘Veilchenblau’

❤ ❤  Grimpant (440 à 750 x 400 cm), Presque sans épines, Parfumé **, Non Remontant (06), indemne de maladies, Résistance au gel: -25°, Il tolère l’ombre claire.
Vigoureux rosier aux rameaux longs et souples, il couvre de vieux arbres, clôtures, murs, pergolas…
Bouquets de petites fleurs (3/4 cm) bleu violacé avec le coeur blanc et les étamines jaunes à l’odeur de pomme. En fin de floraison elles prennent une couleur ardoise.
De ce rosier sont issus ‘Rose Marie Viaud’ (bleu clair) et ‘Violette’ (violet foncé) également intéressants.
Dans ces tons, mon coeur penche davantage pour ‘Perennial Blue’ qui est remontant, mais épineux! 😉

rosier ‘Veilchenblau’, Multiflora, Obtenteur: Johan Christoph Schmidt (De) 1909
(crédit photo Promesse de fleurs)

rosier liane ‘Maria Lisa’

❤  ❤  ❤  Liane très vigoureux (3.50 m x 2.50 m), indemne de maladie, Non remontant (6-7), presque dépourvu d’épines, Très rustique, il accepte la mi-ombre.
Généreux bouquets de fleurs semi-doubles, rose vif à centre blanc (3cm). La floraison est particulièrement longue.
Sa vigueur lui permet de partir à la conquête des arbres ou d’être formé en arbuste dans une haie libre.
Palissé sur une arche, il constituera un passage romantique, marié à une clématite à grandes fleurs dont la floraison estivale prendra le relais.

Rosa (x) multiflora Maria Lisa, Rosier liane ancien, obtenu en 1925 par le moine Alfons (crédit photo Chouchouhouse, Sophie Plamont)

La liste est encore longue et je pourrais écrire un deuxième article au moins aussi fourni que celui-ci, avec…
‘Goldfinch’ (grimpant non remontant, jaune et blanc), ‘Hippolyte’ (rosier ancien, non remontant, 150 cm, mauve-violet), ‘Mme Plantier’ (Alba, blanc, parfumé), ‘Cinderella’ (Kordes, arbuste 180×90 cm, rose), ‘Aimée Vibert’ (grimpant, blanc, parfumé), ‘Cardinal de Richelieu (ancien, 140×80 cm, pourpre, parfumé, Non Remontant, très sain), Rosa blanda (botanique), ‘Complicata’ (gallique, fleurs simples), ‘Blue for You’ (bleu/mauve),   ou des anglais comme ‘Héritage’ (rose doux), ‘The Shepherdess’, ‘Crown Princess Margareta’, ‘Leander’ (abricot), ‘Lichfield Angel’ (crème),‘Golden Showers’ (grimpant jaune), ‘James Galway’ (grimpant rose), ‘Lasse de Pique’ (de chez Mela Rosa), ‘Hume’s Blush Tea’ (peu épineux), ‘La dame du lac’ (petit grimpant très souple, presque sans épines, de chez Melarosa)…

Je n’ai pas la prétention d’être exhaustive, alors n’hésitez pas à chercher ailleurs et vous renseigner pour trouver votre rosier désarmé… 🙂
A moins que vous l’ayez déjà au jardin?
Quels sont vos rosiers inermes préférés?…

24 commentaires sur “Des rosiers (presque) sans épines?

    1. Bonjour,

      J’ai découvert avec ravissement votre site ainsi que les rosiers sans épines ! beaucoup me tentent mais je me demande si on les trouve facilement. J’habite près de Gembloux et aimerait en trouver pas trop loin de mon domicile. Par exemple, chez Filroses à Orp, ils n’auraient que deux espèces : Collines de Malern et Kew garden.

      Si vous avez de bonnes adresses, merci de le mentionner.

      Anne

      1. Bonjour,
        Vous pouvez trouver sur mon blog une liste de bonnes adresses avec entre autres quelques rosiéristes. Voici le lien https://lesjardinsdemalorie.be/de-bonnes-adresses/
        Si il y a un rosier de chez André Eve qui vous intéresse, je peux le commander pour vous en automne, en même temps que d’autres rosiers pour mes clients, afin de partager les frais de port 😉
        Peut-être pourriez-vous également envoyer votre liste de rosiers à la pépinière Paquet & Fils à Beuzet et voir avec eux si ils ont la possibilité de vous commander ces variétés chez leurs fournisseurs? Qui sait?
        Bonne soirée

  1. Très intéressant et très complet, et bienvenu pour rêver en hiver à un beau jardin ensoleillé !
    Je fais des listes … même si peu de place au jardin.
    Bonne journée
    Christine

  2. Déjeuner en regardant des roses que demander de plus quand il pleut et vente…j aime aussi madame Grégoire Stachelin sans épines qui ne remonte pas mais dont les fleurs roses sont du plus bel effet…bonne journée Malorie je vais faire un trou pour rambling rosie …

  3. Très bel article comme d’habitude Malo !
    Je rêve d’encore ajouter à ma collection déjà grande de rosiers , toutes ces merveilles une tu présentes , j’en ai repéré quelques unes …
    Merci pour ma photo de Jardin de Granville que tu as partagé , ce rosier à toutes les qualités , il mérite d’être Dans tout les jardins pour son coloris particulier rose opaline , sa tenue , sa vigueur par tout les temps …et oui je pourrais en parler pendant des heures !
    Bonne journée et gros bisous

  4. j ai été l’heureuse possesseuse du rosier Zéphirine Drouhin que j’avais acheté à l’époque où je ne connaissais aucun rosier.
    Dans la longue liste que l’on m’avait proposé, j’avais été séduite par son nom.
    Il a vaillement couvert la façade de ma maison exposée plein sud, c’était une splendeur….. jusqu’à ce que ma chienne un jour d’ennui décide de sectionner toutes les branches à raz.
    Il a repoussé mais jamais aussi beau et toujours malade depuis.
    J’ai aussi le rosier petit bonheur découvert dans les pays de Loire.
    Je l’ai changé d’emplacement et là où il se plait maintenant ( il court sur le pourtour d’un gros vase médicis gris) c’est un vrai petit bijoux qui fleurit abondamment et que je trouve ravissant.
    Merci pour votre article , merci aussi pour l’article concernant les rosiers pour arche romantique qui sont une mine pour les jardiniers à la recherche de pépites.
    Bonne journée.
    Véronique

  5. Ca alors ! je les ai presque tous !!!

    Cela dit, ils ne sont tout de même pas sans aiguillons ! Mais il est évident qu’à coté d’eux, un Jean-Marie Pelt est un monstre.

    Il y a un GRAND manquant dans ta liste, et qui n’a AUCUN aiguillon ; Lasse de Pique.
    Une merveille de chez Mela Rosa. Une merveille hybride d’un rosier botanique canadien.
    J’ai aussi la chance d’héberger un exemplaire de Hume’s Blush Tea, qui est à coté de Frau Eva Schubert. et il est moins piquant que la joli Frau.

  6. Merci pour ce bel article, moi qui cherche effectivement des rosiers inermes, mon choix s’est porté sur jardin de granville et j’ai lu les compliments de la part de Maryse, il y en aurait bien d’autres mais le jardin est complet !! bonne journée

  7. Bonjour Malorie,
    Après la lecture de cet article, j’ai fait le tour de mon jardin pour voir où planter « petit bonheur » et « snow gooze » et  » jardin de Granville « et « Mortimer Sackler’ »et Marie Pavie et …
    Dans mon jardin, j’ai le rosier Banksia Lutéa qui illumine le début de printemps, Neige d’Avril en 2 exemplaires (il est superbe), Mme Alfred Carrière plein Sud et le rosier multiflora Inermis qui drageonne et se ressème tous indemnes de maladie.
    Merci pour tout ce travail réalisé pour notre plus grand bonheur.

  8. Tous plus beaux les uns que les autres …
    Je n’ai que zéphyrine et je l’adore !
    Il cache une partie du mur du garage exposition sud ouest, je le laisse un peu vivre sa vie , il fleurit très tôt et remonte bien .Aucun problème de maladie .Il se bouture aussi très facilement .
    La couleur de ses roses dans le soleil couchant est splendide .
    Si je le perd je le rachète illico !
    Merci Malorie pour tous ces articles inintéressants!

  9. Comme les rosiers ont décidé de me griffer chaque fois que je travaille au jardin, des rosiers sans épines, ça serait bien. Je ne savais pas qu’il en existait autant de sortes !
    Quelques coups de coeur pour moi…

  10. Merci pour cet article fort intéressant ! J’ai un petit faible pour Petit Bonheur et Frau Eva Shubert mais ils sont tous très beaux … Bonne journée, bisous

  11. Coucou Malorie c’est chouette d’avoir listé les plus « gentils » rosiers ! Ils ne sont en effet pas tous « cactus » !

    Je pense aussi à Guislaine de Feligonde et de mémoire mais sans avoir l’occasion d’aller vérifier parce qu’il douche dehors en ce moment, il me semble qu’Alden Bissen est peu piquant également. Ils sont tous deux très remontants et indemnes de maladies. Bon week-end

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *