Daphné ‘Eternal Fragrance’

En cette mi-septembre, dans le jardin de Maryse, j’ai admiré le Daphne ‘Eternal Fragrance’.  Un nom qui en dit long sur l’intensité de son parfum et sa longue floraison!
Ce ravissant petit buisson de 80 cm, rond et compact, comptabilise en effet pas moins de 5 à 6 mois de floraison, mellifère et délicieusement parfumée!

Même quand il n’est pas fleuri, ce rustique montagnard au sombre feuillage persistant, a une très belle allure, comme un petit coussin dodu, vert toute l’année!

Il est donc bien adapté aux petits espaces, aux bordures de massifs, aux rocailles restant fraîches et même à la culture en pot.

Maryse l’a installé en bordure de massif, pour profiter de son parfum à chaque passage…
Je n’avais pas mon bon appareil photos et la lumière, en milieu de journée était trop forte… :/

Daphne x transatlantica ‘Eternal Fragrance’ (Bois-joli ou Bois-gentil ‘Eternal Fragrance’), 80 à 100 cm en tous sens, parfumé***, mellifère, persistant, Rustique au delà de -15°,

Les fleurs de 2 cm, blanches à peine ombrées de rose, sont réunies en corymbes au parfum fruité.
Mellifères, elles sont courtisées par les butineurs dès le mois de mai, jusqu’en juillet.
Après une pause en août, la floraison reprend de plus belle de la fin de l’été jusqu’aux premiers froids!

Ce daphné est également disponible en rose sous le nom de ‘Pink Fragrance’.

Daphne x transatlantica 'Eternal Fragrance'
Daphne x transatlantica ‘Eternal Fragrance’

Plantation et entretien

Plantez-le au soleil ou à mi-ombre, en climat pas trop sec.
Il apprécie un sol humifère, restant frais mais drainé, acide à neutre, mais pas calcaire.

Cette jolie montagnarde est résistante au froid mais n’aime pas les sols trop secs.
Un paillis organique à son pied
préservera la fraîcheur. Il sera peut-être nécessaire de l’arroser quand même, en période de sécheresse estivale.

Si vous le cultivez en pot, plantez-le dans un terreau de qualité, avec un lit de billes d’argile au fond du pot pour améliorer le drainage.  Arrosez-le à l’eau non calcaire.

Cet arbrisseau de croissance lente, doté d’un port naturellement compact, n’a pas besoin d’être taillé, excepté les rameaux morts. 

Il est résistant au maladies mais peut parfois être atteint de marsonia. Dans ce cas, traitez préventivement au printemps, avant la floraison.

Daphne x transatlantica Eternal Fragrance
Daphne x transatlantica ‘Eternal Fragrance’

Merci Maryse pour cette belle rencontre et la découverte de ce petit bijou, parmi tant d’autres, dans ton joli jardin! 😉

9 commentaires sur “Daphné ‘Eternal Fragrance’

  1. Merci d’avoir présenté le Daphné de mon jardin Malo, son parfum est extraordinaire.
    Il mérite d’être plus planté, car il est facile d’entretien.
    Mais ne supporte pas d’être déplacé, il ne resisterait pas.
    Tu en fais une belle description qui convaincra j’espère tes lecteurs de ton super blog.
    Bonne semaine Malo

  2. Pour sa quatrième année au jardin, il a pris une belle dimension, malheureusement,
    j’ai vu une partie de son feuillage jaunir et j’ai du couper une branche de souche
    je crains qu’une autre commence le même problème.; Un champignon ? j’espère ne pas le perdre ! J’en ai planté un second il y a deux ans, lui est en super forme.. il commence a prendre sa belle forme boule.. ils sont dans deux coins du jardin donc bien séparés.. En tout cas, je pense qu’il faut surveiller une certaine sensibilité chez cette merveille….

  3. Merci aussi à toi pour ces infos car je viens d’en planter un au jardin. Je l’avais depuis longtemps dans mon collimateur. Je l’ai enfin trouvé en Hollande. Bises

  4. Bonjour Malo, superbe ce petit arbuste que j’avais repéré sur un site par correspondance. Je lui ai même trouvé un emplacement mais j’ai peur qu’ il ne résiste pas à mon sol sec.

  5. Bonjour Malorie, je possède ce daphné depuis presque 10 ans, il est planté à mi-ombre près de la maison ( parfum) dans un mélange 1/3 terre de jardin-1/3 terre de bruyère et 1/3 sable du Rhin ( drainage) il est paillé d’écorces de pin, il supporte des périodes de secheresse mais est sensible au vents froids d’Est qui peuvent dessecher toute une partie de l’arbuste exposée au froid, j’ai acheté le livre en anglais de Robin White sur les Daphnés ( c’est l’obtenteur de ce Daphné) et je suis parvenu à le bouturer ( 80% de réussite).
    Ce Daphné n’aime pas etre déplacé trop souvent, son enracinement est peu profond ( comme les plantes de terre de bruyère) je l’arrose donc lors des périodes sèches et surtout les 2 premières années,je lui donne un engrais organique  »rhodos » en avril et en fin d’automne. il faut aussi surveiller les vieilles branches qui sous le poids des feuilles et des fleurs peuvent se casser à l’aisselle du tronc principal et on ne le voit pas tout de suite, s’ensuit alors une infection de la blessure qui débouche sur la mort de la branche et de l’arbuste quelques années plus tard, cet arbuste vivant en moyenne 10-12 ans.
    Un arbuste exceptionnel à posséder au jardin en fleurs d’avril à fin octobre.
    Pat

    1. Bonjour Sylvine, en effet le mien commence aussi a s’étendre un peu trop en largeur et  »étouffe » les plantes voisines, je vais essayer de le réduire en largeur lors d’une journée sèche d’Automne en espérant que cette taille ne lui soit pas néfaste.
      Patrick

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *