Des petits arbustes à fleurs pour créer une haie libre basse

Un petit florilège d’arbustes bas (maximum 1,50m) pour border une terrasse ou un chemin, pour délimiter un espace sans cacher une belle perspective ou pour placer devant des arbustes plus hauts… Les utilisations sont multiples.
Comme ils gardent naturellement un port compact et des proportions raisonnables, ils sont bien adapté aux petits jardins.

En tenant toujours compte de l’exposition et de la nature du sol, on peut combiner divers arbustes pour constituer une haie basse intéressante tout au long de l’année.

Spiraea ‘Arguta’

J’❤  son port souple et retombant quand il est recouvert, en avril, de cette cascade de fleurs blanches qui lui donne une allure à la fois élégante et champêtre.  Les ombelles de fleurs mellifères s’épanouissent tout le long des rameaux de l’année précédente.
C’est un arbuste au port arrondi, compact, qui a un bien joli petit feuillage vert bleuté, puis jaune à l’automne.

Rustique, peu exigeant, facile d’entretien. Au soleil ou à mi-ombre, s’adapte à tous les climats pas trop arides, en tout sol, même pauvre et calcaire, mais sans excès d’humidité.
Il atteint 1,50 m en tous sens.  Taillez après la floraison pour conserver une forme compacte et améliorer la prochaine floraison.

spiraea arguta

Dans une haie au nord, vous pouvez associer la spirée avec rosier rugosa, le feuillage pourpre d’un berberis, fusain, seringat, cognassier du Japon, charme, pyracantha, laurier palme, laurier cerise, houx, laurier-tin, eleagnus, noisetier, troène, weigelia, forsythia…

Rosiers buissons

J’  un peu, beaucoup, passionnément…  A fleurs simples, à fleurs doubles, petites ou grandes corolles, remontants et avec un feuillage bien sain par dessus le marcher!  Pourquoi s’en priver?
‘The Fairy’, ‘Frau Dagmar Hastrup’, ‘Opalia’, ‘Emera’, ‘Little white pet’, ‘Venice’, ‘Diamant’, ‘Blanche cascade’, ‘Dinky’, ‘Ballerina’ ou ‘Red Ballerina’, ‘Bingo’ (inerme), ‘Blanc Double de Coubert’, ‘Calizia’, ‘Louise Bugnet’, ‘Olivia’, etc.

rosa ‘The Fairy’

Spiraea japonica, petites spirées d’été

J’❤ leurs corymbes de fleurs roses ou blancs, entre juin et septembre, et leur feuillage assez coquet, parfois orangé au printemps.

Arbuste facile, rustique, sain, il s’adapte à tout sol pas trop sec, au soleil ou à mi-ombre.
Installez-la en bordure de massif, en rocaille, ainsi que dans les petits jardins, en association avec un feuillage pourpre, une hémérocalle, une graminée…
– ‘Little Princess’ (50 x 75 cm, fleurs rose carminé en juillet/août. Petites feuilles d’abord bronze, puis vert foncé)
– ‘Goldflame’ (feuillage décoratif au printemps et jolies fleurs roses en été)
– ‘Magic Carpet’
– ‘Anthony Watherer’ (longue floraison rose foncé, de mai à septembre)
– Spirée double play ‘Big Bang’ (nouvelle obtention, amélioration de ‘Goldflame’). Elle forme un arbuste nain, rond et très compact. Larges fleurs rose soutenu tout l’été. Son feuillage évolue en couleur pendant la saison (de rouge-orangé à orange puis jaune en été puis vert anis avant de redevenir jaune d’or l’automne).

Tailler ces espèces à floraison estivale en automne (novembre-décembre) ou début mars.

Spiraea japonica ‘Magic Carpet’ (feuillage au printemps)
Spiraea japonica ‘Anthony Watherer’ (floraison estivale)
spiraea japonica ‘Little Princess’

Potentille arbustive : fleuri de l’été à l’automne

J’❤  son allure de petit rosier à fleurs simples. De juillet à octobre, elle produit une profusion de fleurs aux coloris vifs ou pastel selon les variétés, sur un fin feuillage assez joli.

C’est le buisson pour jardinier débutant: très facile de culture, il pousse dans tous les sols, même en sol léger, aride, pauvre et calcaire. Plantez-le au soleil.

La potentille forme un buisson arrondi de 1 à 1,20 m de hauteur. Elle est idéale en haie libre car elle n’exige pas de taille régulière (rajeunir les touffes tous les 3 ou 4 ans).  Néanmoins, on peut aussi la tailler en boule, chaque fin d’hiver.

potentille

Choisya ‘White Dazzler’: un oranger du Mexique nain

J’❤ les choisya pour leur beau feuillage vert brillant, persistant, leur port naturellement compact et arrondi, et bien sûr leurs nombreuses fleurs blanches au sublime parfum de fleur d’oranger, de mai à juin puis à nouveau en août/septembre, très nectarifères!

– ‘White Dazzler’ est une variété récente, plus petite et compacte, qui convient donc parfaitement pour une haie basse (ou pour une culture en bac). 80 cm à 120 cm en tout sens (peut-être un peu plus si on ne le taille pas).
Comme il peut se contenter d’un sol pauvre et ingrat, on peut aussi le planter en grande rocaille.
Abondante floraison blanche, parfumée, en mai-juin puis à nouveau en août, sur un élégant feuillage étroit.

– Le choisya ‘Apple Blossom’ a une floraison rosée en avril-mai puis août-septembre.

Associez-le à des rosiers, des vivaces ou des graminées.

Peu exigeants, les choisya préfèrent le soleil mais acceptent toutes les expositions, tout type de sol drainé et ils supportent la sécheresse.
Plantez-le en situation protégée du gel pendant l’hiver.
Ils supportent très bien la taille.

choisya ternata ‘White Dazzler’

Caryopteris x clandonensis ‘Grand Bleu’ (Barbe bleue)

J’❤  son feuillage vert-de-gris et sa floraison bleu/violet, tardive, en août/septembre, qui plaît aux papillons. 100 x 150 cm. Plantez-le au soleil, en sol ordinaire, drainé, voire sec, au soleil ou à mi-ombre.
Rabattez-le en mars, la floraison sera encore plus belle!

– Caryopteris ‘Petit Bleu:  60 cm
– Caryopteris clandonensis ‘Heavenly Blue’: 80 cm
– Caryopteris ‘Hint of Gold’ : nouvelle variété au feuillage printanier doré puis vert lime en été. 100 cm. Fleurit de juillet à septembre.

caryopteris x clandonensis

Deutzia gracilis

J’❤  ce petit buisson caduc, souple et touffu, qui se couvre en avril/mai ou mai/juin de grappes de petites fleurs blanches ou roses, de 2 cm, non parfumées mais mellifères. Ses rameaux grêles deviennent arqués avec le temps. Je l’ai planté à l’ombre portée d’un arbre qui le préserve un peu des gelées tardives auxquelles il est sensible. Facile de culture, peu exigeant. Sa croissance est lente mais il fleurit dès la première année.
Il aime les sols frais et profonds, tous pH, exposés à mi-ombre ou au soleil. Il s’adapte malgré tout aux jardins secs avec un bon paillage.

– ‘Aureovariegata’ a un feuillage plus lumineux, avec une bordure plus claire
– ‘Mont rose’ :  (120 x 120 cm et +) qui se couvre en juin-juillet de grappes de fleurs parfumées, étoilées, roses
– Deutzia ‘Yuki Cherry Blossom’ (50 cm) fleurs roses
– ‘Strawberry Fields’Arbuste (150 cm) fleurs rose framboise foncé entourées d’un liseré blanc, au cœur blanc.
– Deutzia gracilis ‘Aurea’, panaché de jaune.
– Deutzia gracilis ‘Chardonnay Pearls’, a un feuillage vert acide (plus propice à mi-ombre.
– Deutzia gracilis ‘Nikko’, variété très basse (30 à 50 cm), approprié pour la rocaille.
– Deutzia x elegantissima, fleurs plus ouvertes, roses

deutzia gracilis

En juin/juillet, juste après la floraison, rabattez les tiges défleuries en laissant 1 ou 2 nœuds (emplacement des feuilles). Les boutons se forment en effet sur le bois de un an.

Physocarpus ‘Little Devil’

J’❤  son feuillage presque noir au printemps puis cuivré en automne, et sa floraison blanche de mai à juillet. C’est une forme naine et compacte de Physocarpus ‘Diabolo’. 100 cm. Soleil, mi-ombre,

– Physocarpus ‘All Black’, 100 x 80 cm a un feuillage exeptionnellement sombre, presque noir jusqu’à l’automne où il vire au rouge-orangé. En mai-juin, floraison blanc rosé.

physocarpus ‘Little Devil’ chez mon amie Béné

Weigelia florida ‘Monet’

J’❤  sa généreuse floraison en mai et juin, sur un feuillage marginé de crème qui reste très décoratif toute la saison, avec un port compact et étalé de 50 cm à 1m x 1,50 m.  Ce weigela nain a tout le charme du grand weigelia variegata (clic) mais il convient pour un petit jardin ou une bordure.

– weigela florida ‘Foliis Purpureis’ est une autre variété naine, 100 cm x 150 cm, au feuillage bronze pourpré, et fleurs rose franc.

Arbustes sans-soucis, les weigela sont rustiques et sains, ils s’accommodent de tous les sols fertiles, même calcaires, mais pas trop secs. Ils apprécient le plein soleil, mais peuvent aussi prospérer à mi-ombre. La mi-ombre convient d’ailleurs mieux aux feuillages panachés.

weigela florida ‘Foliis Purpureis’, variété naine 1m x 1,5m, feuillage bronze pourpré, fleurs rose franc

Cotinus nain, arbre à perruques

J’❤ la floraison vaporeuse spectaculaire et le feuillage caduc qui prend de somptueuses couleurs automnales. Il existe des variétés compactes, parfaites pour les petits espaces.
Robuste et de culture facile, d’une sobriété exemplaire, il s’adapte à tous les sols même secs et lourds ou pauvres et calcaires. Il ne redoute que l’humidité excessive en hiver.

– Cotinus coggygria ‘Lilla’, 100 x 75 cm. Feuillage pourpre-violacé liseré de rose, puis écarlate en automne. Inflorescences estivales pourprées.
– Cotinus coggygria ‘Young Lady, 120 x 100 cm, Feuillage vert pomme qui passe progressivement du doré au rouge vif au fil des saisons.

cotinus pourpre

Hydrangea divers et variés

J’❤  Ils sont nombreux a mériter leur place dans une haie basse où ils fleuriront la fin d’été et l’automne: des macrophylla, des paniculata, des arborescens, des quercifolia…  Investiguez un peu et vous serez séduit par plus d’un hydrangea!

– Hydrangea macrophylla ‘Mme Emile Mouillère’ est un classique indémodable, une ancienne variété qui a fait ses preuves! Ses nombreuses inflorescences blanches se colorent de rose pâle en fin de saison et le feuillage s’empourpre à l’automne.  C’est une plante d’ombre ou mi-ombre, vigoureuse. 150 cm.
– hydrangea arboorescens 80 cm à 150 cm

hydrangea paniculata ‘Méga Mindy’
hydrangea arborescens ‘Annabelle’

Céanothe ‘Gloire de Versailles’ (lilas de Californie)

J’❤  sa belle et longue floraison (d’août à octobre) en légères panicules de fleurs bleu ciel qui attirent papillons et abeilles. Il se plaît au soleil ou à mi-ombre.
C’est un bel arbuste de 150 cm en tout sens, touffu et vigoureux, à feuillage vert tendre semi-persistant. Un parfait compagnon pour les rosiers!

Le Céanothe ‘Gloire de Versailles’ est plus rustique que les espèces persistantes, surtout en sol bien drainé, léger, pas trop calcaire et en plein soleil ou mi-ombre légère, mais doit être abrité des vents dominants! Sol à pH neutre, riche et léger (argilo-limoneux).

– Céanothe ‘Marie Simon’ forme un joli buisson à floraison rose tendre

Apportez du compost et arrosez en été les deux premières années pour favoriser sa croissance.
Taillez très légèrement après la floraison. Rabattez-le en début de printemps près du sol si l’hiver l’endommage.

mon Céanothe ‘Gloire de Versailles’ en 2011

Clethra alnifolia

J’❤  floraison estivale parfumée, mellifère, épis dressés au parfum doux, de juillet à septembre. Feuillage vert qui vire au jaune en automne.
Soleil, mi-ombre, terre humide,  150 à 200 cm
– ‘Ruby Spice’ a des fleurs roses

Exochorda racemosa ‘Niagara’, l’arbre aux perles

J’❤  son port pleureur. Ses  branches arquées portent en mai/juin une multitudes de petites fleurs blanc pur, non parfumées. 150 cm. Très rustique.  Le feuillage caduc vert moyen prend une teinte jaune d’or à l’automne.
Plantez-le au soleil non brûlant, dans toute bonne terre de jardin. Sol fertile, frais mais bien drainé, quel que soit le pH.

Taillez légèrement après la floraison pour éliminer les rameaux défleuris. Tous les 2 à 3 ans, rabattre les branches les plus anciennes d’un tiers pour favoriser la formation de jeunes tiges et éviter que l’arbuste ne se dégarnisse de la base.

– L’Exochorda ‘The Bride’ est plus grand! Il a une croissance moyenne mais il peut atteindre à maturité 200 cm x 300 cm (peut être maintenu plus bas par la taille).

exochorda

Lilas nain – Syringa Bloomerang ‘Pink Perfume’

J’❤  son abondante floraison printanière, rose, très parfumée, mellifère, avec sa remontée de fin d’été. Port compact, 130 cm.
Sa croissance est assez lente et sa végétation dense.
Facile à cultiver en tous sols riche, profond, proche de la neutralité, humide à frais et bien drainé. En plein soleil ou à mi-ombre.
Couper les inflorescences fanées favorisera une floraison plus abondante l’année suivante.
Associez-le à des pivoines, des iris, des rosiers, des asters…

– Syringa persica Laciniata – Lilas de Perse 150 x 200 cm, Un lilas rare, léger et plein de charme. Feuillage découpé un peu comme celui du persil, floraison précoce en petites grappes légères bleu-violacé doux, parfumées.
– Syringa meyeri ‘Flowerfesta White’ 125 cm, lilas blanc.

lilas, syringa microphylla ‘Superba’

Sureau – Sambucus racemosa ‘Lemony Lace’

J’❤   son feuillage caduc, rouge-orangé au débourrement, devient doré jusqu’en début d’été, puis vire au jaune-vert en été, finement découpé, léger, très lumineux, graphique comme un érable japonais mais plus facile à cultiver. Floraison printanière en ombelles blanches, mellifère, suivie de grappes de petits fruits rouges qui font le régal des oiseaux. 150 x 150 cm

Port buissonnant, rameaux retombants, il forme une masse plumeuse, très aérienne. Croissance rapide.
Peu exigeant sur la nature du sol, pourvu qu’il soit bien drainé, cette variété préfère la mi-ombre mais tolère le soleil non brûlant.
Associez-le au feuillage sombre d’un Physocarpus, d’un cotinus ou d’un berberis, et au rosier pimprenelle ‘Stanwell Perpetual’ (150 x 170 cm), un hydrangea quercifolia…

Euonymus alatus Compactus – Fusain ailé nain

J’❤   arbuste caduc compact 100 x 120 cm, dont le feuillage prend en automne une teinte orange vif, puis rouge brillant, puis rouge-rose plus clair, tandis que ses baies sont devenues rouges et orangées.
Vraiment peu exigeant, il s’adapte à tous les sols suffisamment profonds et ne demande absolument aucun entretien. Soleil, mi-ombre.

Lavande

J’❤  ses fleurs parfumées, mellifères, en juillet/août, et son feuillage persistant. 35 à 80 cm. Au soleil, en sol ordinaire, bien drainé.
Pour la réalisation d’une haie de lavande, plantez un pied tous les 30 à 40 cm. Au pied des rosiers, elle éloigne les pucerons.

lavande

Abelia ‘Confetti’

J’❤  son petit feuillage d’abord marginé de rose au printemps puis marginé de blanc, lumineux et décoratif toute la belle saison.
Longue floraison estivale, rose tendre. Il forme un petit buisson dense de 80 cm à 1 m. Mi-ombre, en sol frais et drainé.
Se taille bien, jolies couleurs d’automne, petites bractées décoratives…

abelia

Seringat ‘Belle étoile’ (philadelphus)

J’❤  cet arbuste à branches arquées. En juin, profusion de fleurs très parfumées, blanches avec une tache purpurine à la base, 120 cm x 250 cm

Cornus à écorce colorée

J’❤  Il existe de nombreuses variétés de cornus à bois jaune, orange ou rouge qui sont particulièrement intéressants au jardin en hiver!
En mars, on taille toutes les branches à 10 cm du sol pour recéper entièrement l’arbuste et favoriser la pousse de nouvelles tiges bien colorées.
– Cornus sericea ‘Flaviramea’ (écorce jaune clair). 150 cm
– Cornus sericea Kelseyi – Cornouiller stolonifère, 100 x 75 cm, arbuste compact, rampant, au feuillage caduc vert clair, virant au jaune orangé à rouge en automne et à rameaux rouge brun très décoratifs en hiver.
– Cornus alba Ivory Halo – Cornouiller blanc 150 x 120 cm, rameaux rouges, feuillage vert bordé de blanc crème se teintant d’orange à l’automne.

cornus à bois coloré

Chaenomeles

J’❤  C’est un arbuste buissonnant, épineux et décoratif en fin d’hiver. La floraison mellifère apparaît en mars-avril, avant les feuilles. Cette floraison est remplacée à l’automne par des coings, fruits décoratifs jaunes.
Plante très facile de culture. Préfère un sol ordinaire, plutôt frais mais bien drainé, tous pH, au soleil ou à mi-ombre. Il nécessite peu d’arrosage car il est résistant à la sécheresse.

– Chaenomeles superba ‘Cameo’, fleurs de 3 cm, doubles, rose saumoné, peut atteindre 150 cm x 100 cm, vigoureux et très rustique.
– Chaenomeles ‘Yukigoten’ 100 x 150 cm, feuillage rougeâtre puis vert, fleurs doubles, blanc crème.
– Chaenomeles speciosa ‘Mango Storm’, 100 cm, très grandes fleurs de camélia doubles, orange corail aux reflets saumon. Rameaux dénués d’épines. Arbuste dense au port un peu raide. Cette variété ne produit pas de fruits.

En juin après floraison, taillez légèrement (couper les pousses qui ont fleuri juste au-dessus de la ramification inférieur ou d’un œil afin de garder un port compact). Sur les arbustes palissés, rabattez les rameaux à quelques yeux de la branche principale en mai.

cognassier du Japon – chaenomeles

Graminées

J’❤  leur fin feuillage, léger, qui danse avec le vent : miscanthus, calamagrostis, pennisetum… Sol frais. Taillez à ras du sol en mars.
– Miscanthus sinensis par exemple M.’Adagio’ au feuillage argenté, inflorescences en épis rosés puis blancs, 80 à 130 cm. 
– Pennisetum ‘Hameln’ : 50 cm Accepte tout type de sol.
– Calamagrostis brachytricha – Herbe aux diamants, dont les fleurs accrochent la lumière 100 x 50 cm
– Calamagrostis ‘Avalanche’ ou ‘Overdam’ H 120 cm

miscanthus ‘Krater’

Azalées

J’❤  l’azalée de Chine ‘Persil’ (125 x 100 cm) ou l’azalée du Japon ‘Schneewittchen’ (60 x 100 cm) en blanc.
Au soleil ou à mi-ombre,
dans un massif de terre de bruyère ou dans un sol humifère, frais mais drainé.
Ou d’autres, en rose, jaune…
La taille est facultative. Après la floraison, supprimez le bois mort et si nécessaire, limiter la ramure, mais avec parcimonie car une taille sévère pourrait hypothéquer la floraison de l’année suivante.

azalée ‘Schneewittchen’

Genêt à balais

J’❤  cet arbuste très florifère, aux branches arquées, se couvrant d’une multitude de fleurs à la fin du printemps, de mai à juin. Soleil.

– Cytisus procumbens ‘Zeelandia’, fleurs rose, lilas et crème, 150 cm
–  Cytisus ‘Boskoop Ruby’, fleurs rouge rubis, 150 cm
– Cytisus scoparius ‘Goldfinch’, 150 cm, fleurs jaune-orangé et rouge.
– Genêt précoce – Cytisus praecox Albus 120 x 150 cm, floraison en mars-avril

Berberis

J’❤ Berberis thunbergii, arbuste buissonnant, épineux, qui fleurit en mai, au soleil ou à mi-ombre, feuillage caduc à belles colorations automnales.

– Berberis thunbergii ‘Rosy Glow’, 100 cm, feuillage pourpre tacheté de rose clair, discrète floraison jaune pâle.
– Berberis thunbergii ‘Orange Dream’ 90 x 120 cm, feuillage juvénile orangé, puis pourpre en été, qui vire au rouge-orangé en automne. Fleurs orangées au printemps, puis baies rouge vif en fin d’été. Port gracieux grâce à ses rameaux légèrement arqués.
– Berberis thunbergii ‘Admiration’, 120 x 150 cm, feuillage pourpre marginé de jaune virant au rouge-orangé en automne, floraison printanière jaune.
– Berberis thunbergii atropurpurea, 150 cm, feuillage pourpre et nombreuses fleurs jaune pâle striées de rouge.
– Berberis thunbergii ‘Atropurpurea Nana’, 60 x 75 cm, (forme naine du Berberis thunbergii Atropurpurea). Feuilles rouges au printemps, puis pourpres et enfin rouge vif en automne. Floraison printanière jaune, suivie par des baies rouge vif.
– Berberis ‘Harlequin’ 120 cm, petit feuillage pourpre panaché de rose et de blanc-argenté au printemps. A nouveau pourpre en été, il vire au rouge écarlate en automne. Discrète floraison jaune suivie par quelques baies rouge vif en fin d’été.
– Berberis thunbergii ‘Golden Rocket’ 150 x 80 cm, arbuste compact au port dressé, lumineux feuillage jaune vif. Discrète floraison jaune puis baies rouge vif à l’automne.
– Berberis thunbergii ‘Orange Rocket’, idem avec un petit feuillage orange vif, puis vert tendre à maturité et rouge vif en automne.

J’❤ Berberis darwinii ‘Nana’ arbuste nain et très compact (90 cm), à feuillage persistant, brillant, vert sombre qui rappelle celui du houx.
Belle floraison printanière et automnale, jaune orangé très lumineux. Un arbuste décoratif, sans exigences et sans entretien.
J’❤ Berberis buxifolia ‘Nana’, à feuilles de buis, 50 x 45 cm, semi-persistant, peu épineux, nain et compact, floraison printanière jaune orangé.

berberis buxifolia ‘Nana’

Hibiscus syriacus ‘Pink Chiffon’

J’❤  l’interminable floraison estivale des hibiscus (ou Althéa) mais ils sont le plus souvent trop hauts pour une haie basse, sauf…  Sauf ce joli ‘Pink Chiffon’ aux larges corolles chiffonnées, rose tendre, qui fleurit de juillet à septembre.  150 x 100 cm

L’hibiscus est un arbuste caduc très rustique, très florifère, facile de culture, de croissance lente. A planter en sol ordinaire, frais, bien drainé, neutre à légèrement calcaire. De préférence au soleil même s’il supporte la mi-ombre. A arroser en été!
Au printemps, raccourcir les pousses de l’année précédente.

Viorne Davidii

J’❤  son grand feuillage sombre, persistant, qui permet des contrastes avec des feuillages plus délicats. 100 x 110 cm. Floraison en juin.
Au soleil non brûlant ou à mi-ombre. Dans un sol frais et bien drainé, plutôt acide. 
La taille n’est pas nécessaire, juste supprimer les rameaux secs.

viorne Davidii

Skimmia japonica: persistant à floraison hivernale

J’❤  l’épais feuillage vert persistant et la floraison abondante, parfumée et mellifère. Les arbustes mâles portent des fleurs groupées en gros bouquets terminaux. Ombre, mi-ombre, terre fraîche, ordinaire. Rustique jusqu’à -15°C.
Les boutons floraux rose/rouge sont décoratifs l’hiver, puis ils s’épanouissent au printemps en fleurs blanches, parfumées.
Les skimmia sont des plantes dioïques, c’est à dire qu’il y a des pieds mâles et des pieds femelles.
– Chez la variété ‘Rubella’, ce sont les mâles qui fleurissent. 120 x 100 cm
– Skimmia japonica ‘Kew Green’ 100 x 100 cm
– Le skimmia japonica ‘Fragrans’ a des fleurs blanches au fort parfum de miel et jasmin 100 x 100 cm

skimmia japonica thunb.

Le Prunus laurocerasus ‘Otto Luyken’ (Laurier du Caucase)

J’❤  cette variété très compacte et dense de Laurier du Caucase, 150 x 150 cm. Vigoureux, rustique, facile de culture, il est idéal pour former une haie basse, grâce à son beau feuillage persistant et très touffu. En avril/mai, apparaissent des grappes de fleurs blanches parfumées, suivies, en été, de petits fruits toxiques, rouges puis noirs à maturité. Une deuxième floraison a lieu en fin d’été, si l’arbuste n’est pas taillé.
Croissance lente. Vraiment peu exigeant quant au sol et à l’exposition, il se contente d’un sol ordinaire sans trop de calcaire, frais et drainant.
Les premières années, ne pas hésiter à pratiquer une taille sévère au niveau des branches latérales pour obtenir une végétation bien compacte. Ensuite, effectuer une taille d’entretien en fin d’hiver. Parfaitement adapté à la taille, il est idéal pour la confection de haies denses taillées ou non.

Attention : Les feuilles, les fruits et toutes les parties du Laurier-cerise sont toxiques.

Autres arbustes persistants

J’❤  Nandina ‘Obsessed Seika’ et d’autres  (clic ici)
J’❤ Viburnum tinus (laurier-tin)
J’❤  Lonicera nitida (chèvrefeuille arbustif)
J’❤ Euonymus japonicus (fusain)
J’❤ Sarcococca confusa

Clic ici pour voir un article avec des petits arbustes persistants

euonymus fortunei

Alternez les arbustes à floraisons précoces et tardives, à feuillages caduques et persistants, verts, dorés, panachés ou pourpres, avec des couleurs d’automne flamboyantes ou des tiges colorées pour l’hiver, et composez une haie qui a de l’attrait tout au long de l’année!
Un deutzia gracilis, l’Osmanthus x burkwoodii, l’oranger du Mexique ‘Apple Blossom’, un Physocarpus à feuilles pourpres, un petit seringat ‘White Rock’, un weigélia, des rosiers arbustifs et du Cornus alba ‘Ivory Halo’… Inventez votre haie personnalisée!

30 commentaires sur “Des petits arbustes à fleurs pour créer une haie libre basse

  1. Merci pour toutes ces idées de plantations !
    J’en ai quelques-uns au jardin.
    J’ai déjà planté deux Sambucus : morts tous les deux !
    Le Choisya : gelé lors d’un hiver froid.
    Annabelle est magnifique en ce moment. Il ne faut pas oublier de l’arroser !
    36° annoncé pour mercredi ! Pauvres plantes !
    Bon weekend.

  2. Merci pour cet article bien complet. J’adore les arbustes. Je ne vois pas ce qu’on pourrait ajouter de plus…peut-être l’hibiscus, que j’adore, qui se taille facilement et qui fleuri en été et fin d’été. bonne journée

  3. Merci pour toutes ces idées… je veux faire un massif au soleil, en associant lavande, graminès et quelques arbustes ( je vais pouvoir y trouver l’inspiration 🙂 ) … J’ai déjà quelques arbustes dans mon jardin, mais je ne sais jamais quand les tailler et comment ? Avez-vous le titre d’un livre, pouvant m’aider ? Merci et bonne journée à vous

    1. En me promenant dans des chemins , au mois de mai, j ai vu beaucoup de ravissants arbustes très fleuris dont les fleurs ressemblaient à des roses blanches anciennes , le feuillage très vert et les tiges sans épines . Arbustes d environ 1m50 d envergure. Region Ille et Vilaine. Pourriez vous m indiquer le nom de ces très jolis arbustes. Merci de votre aide.

    2. Bel article Malorie, je découvre le sambucus ‘Le mon Lace qui manque à ma collection. Le plus dur sera de trouver quelques uns de ces arbustes, mais chercher, ça on aime

  4. Magnifique article, très inspirant! Merci Malo pour avoir pris le temps de nous présenter ces petits bijoux végétaux! Mon regret éternel restera toujours le choisya, mais en climat montagnard, le pauvre ne serait pas à son aise! Très bel été à toi! Delphine

  5. Merci pour cet article où je retrouve quelques uns de mes arbustes et noter quelques infos concernant leur période de taille et me donner l’envie d’autres.
    Lydie

  6. Que d’idées, que d’idées ! Et très bien documentées en plus! Ça tombe bien, j’ai un grand parterre que je voudrais complètement restructurer cet automne! Moins me focaliser sur les rosiers que j’adore mais qui me déçoivent beaucoup cette année . Merci Malo pour cet excellent article! Bon WE à toi!

  7. Bonjour Malo ! Très intéressant, c’est vrai que les rosiers on n’y pense pas toujours ! Abélia confetti, est-ce que c’est lui qui est à gauche du cabanon chez A. Eve ? Bonne journée, bises

    1. Très intéressant reportage (texte et photos)
      Plein sud de la France,  » le CENTRE DEL MON » de Dani, le « Bout du Monde » (Cerbère)…sommes obligés de composer avec une terre à vigne que nous avons dû amender…Du travail mais de la variété…Bien sûr, un arrosage intégré automatique mais complété pour les endroits
      …oubliés.
      Je garde votre site.
      Cordialt…

    1. Merci Merci Merci Malorie
      C’est exactement ce qu’il me fallait !!
      Génial
      Me voilà devant un nouveau dilemme : le choix
      Ça ira j’ai pas mal d’espace à combler
      Au plaisir de te lire encore et encore
      Virginie

  8. Superbe article très intéressant comme toujours ! Je vais puiser dans la liste pour remplacer deux spirées de printemps par des arbustes à floraison estivale .Connaissez-vous le leucothoe qui se mêle aux arbustes voisins (azalées ),le loropétalum au feuillage pourpre, l’hebe salicifolia qui fleurit l’été, le lagerstroemia et le buddléia que l’on trouve maintenant en « nain » ? Tous ces arbustes moyennant quelques arrosages les deux premiéres années résistent bien à la sécheresse. On peut ajouter les camélia champêtres, sasanqua pour l’automne.

    1. Leucothoe, Loropétalum, lagerstroemia, camélia, etc. Voilà encore plein de bonnes idées! Il faudra que je prenne le temps de les ajouter à ma liste! Merci beaucoup! Ils sont d’autant plus intéressants si ils peuvent supporter la sécheresse estivale, même si ils sont moins rustiques…
      J’ai juste une réserve sur les buddleia car j’ai entendu dire qu’ils n’étaient pas si bénéfiques qu’on le croit pour les papillons. Néanmoins, je n’ai trouvé aucune étude scientifique ni pour étayer ni pour contredire, alors en attendant je les évite par précaution.
      Dans tous les cas, il faut choisir des arbustes stériles car les buddleia sont des espèces invasives chez nous.
      Merci pour toutes ces suggestions intéressantes! Belle semaine!

  9. Une mine de renseignements, article très bien rédigé comme d habitude… je vais m en inspirer pour mes achats à l automne afin d agrandir mes parterrew.
    Merci Malorie !

  10. Merci pour ce long article foisonnant d’idées .Voilà qui est intéressant,je vais transmettre à mes enfants car ils ont l’envie de jardins fleuris avec de la diversité mais ils n’ont guère le temps pour beaucoup jardiner et leurs jardins ne sont pas grands alors ces arbustes c’est parfait !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *