Cercis canadensis ‘Forest Pansy’, grand séducteur!

J’ai planté au printemps 2016 un très beau cercis ‘Forest Pansy’ qui m’a complètement séduit avec ses jolies feuilles lustrées en forme de coeur!

cercis canadensis ‘Forest Pansy’ , Gainier du Canada ‘Forest Pansy’ ou Arbre de Judée ‘Forest Pansy’, mi-mai 2017
le jeune cercis canadensis ‘Forest Pansy’, planté dans le massif du toboggan en 2016, entre le wegelia variegate, rosa ‘Jacques Cartier et syringa microphylla ‘Superba’, avec en bordure hosta sieboldiana ‘Elegans’, heuchère pourpre, épimedium rubrum, carex testacea ‘Prairie fire’, géranium ‘Nimbus’ (2016)
le cercis canadensis ‘Forest Pansy’

Un romantique!

Je l’ai planté au sud-est de manière à profiter dès le lever du jour du spectacle de la lumière du soleil à travers ses  grandes feuilles pourpres.
Et ce sont mes voisins qui profitent de ce magnifique tableau au coucher du soleil!
On pourrait craindre qu’il soit trop sombre mais le soleil, dans sa course, fait resplendir son feuillage!

cercis ‘Forest Pansy’ (mai 2018)
cercis ‘Forest Pansy’
jeune feuillage du cercis (fin avril)
cercis ‘Forest Pansy’
cercis ‘Forest Pansy’ fin mai 2017
cercis ‘Forest Pansy’
cercis ‘Forest Pansy’
cercis canadensis ‘Forest Pansy’ , avec un géranium ‘Nimbus’ et rosa ‘Blue Eden’
cercis canadensis ‘Forest Pansy’ (juillet)

Ah mais qu’il est beau! Ah mais que je l’aime quand le soleil révèle ses sublimes couleurs!
De rouge-violacé veiné de vert au printemps, il devient rouge sombre plus ou moins verdâtre selon l’exposition puis, en automne, c’est un mélange de vert, de rouge et d’orange….

cercis ‘Forest Pansy’, son premier automne en octobre 2016
cercis canadensis ‘Forest Pansy’ (octobre)
cercis ‘Forest Pansy’ en octobre 2016
cercis ‘Forest Pansy’ en octobre 2016

Un séducteur!

Je suis donc sous le charme de mon jeune cercis ‘Forest Pansy’ et de ses jolies feuilles en coeur! Voilà, c’est dit!

cercis canadensis ‘Forest Pansy’
cercis
cercis ‘Forest Pansy’

Quelques déboires sentimentaux…

Sa forme la plus naturelle est la cépée, ce qui lui donne un port large avec des branches étalées. Il mesure en moyenne 5 m de hauteur pour une largeur de 3 ou 4 m.

cercis ‘Forest Pansy’ mi-mai 2017

Mais même les plus grands séducteurs, baratineurs, bourreaux des coeurs, ont parfois des déboires sentimentaux!
Ce petit arbre buissonnant est idéal pour un petit jardin mais hélas, chaque année, mon cercis perd une branche principale! Sécheresse estivale ou gelées hivernales, allez savoir! En tout cas, de sa forme bien ramifiée de départ, il ne reste aujourd’hui plus qu’un seul tronc que je couve du regard comme une mère poule!

Je n’ai donc plus le choix, si ce dernier tronc veut bien vivre, je le conduirai en tige, sur un tronc unique, même si ce n’est pas sa forme de prédilection.  Je croise les doigts parce que je l’aiiime! Il est maintenant bien installé et devrait être plus résistant aux aléas climatiques.
Et comme souvent le destin fait bien les choses, il se peut que cette forme plus étroite soit finalement parfaite à cet emplacement, entre le weigelia panaché et le lilas!

une branche morte sur mon cercis, en août 2017, la sécheresse a sévi sur cet arbre encore jeune

Une floraison discrète

La floraison, très discrète pour ne pas dire insignifiante, apparaît en avril-mai, avant les feuilles, directement sur le bois nu.
Les petites grappes de boutons rose foncé s’ouvrent rose pâle.
Malheureusement en cas de gel à la période de floraison, les boutons floraux tombent avant d’éclore.

cercis ‘Forest Pansy’, début de floraison en mars
floraison du cercis ‘Forest Pansy’ après les gelées nocturnes de 2017, un bouquet de boutons floraux, rose foncé, autour du 20 avril
cercis ‘Forest Pansy’, début de floraison en mars
floraison discrète du cercis ‘Forest Pansy’
floraison du cercis
floraison du cercis

Plantation et entretien

Il préfère un sol profond, fertile, frais et bien drainé mais en fait, sa seule véritable exigence semble être un sol ni trop humide ni trop sec. C’est pas gagné avec nos étés de plus en plus secs…
Peu exigeant, il supporte les sols compacts, légers, pauvres, acides ou basiques ainsi que les sols gorgés d’eau de façon temporaire.

Une fois installé, il paraît qu’il a une bonne résistance à la chaleur ainsi qu’aux gels tardifs et précoces. Ce sera à vérifier!
Il préfère la mi-ombre, mais il supporte aussi la pleine lumière à condition que la situation ne soit pas brûlante où que le sol ne soit pas sec.

Soleil (il le supporte d’autant mieux que le sol est frais) ou mi-ombre, mais à l’abri des vents froids et desséchants.

jeune feuillage du cercis ‘Forest Pansy’ en avril
cercis canadensis ‘Forest Pansy’
rosier ‘Jacques Cartier et cercis ‘Fotrest Pansy’
cercis ‘Forest Pansy’ et rosier ‘Blue Eden’

C’est un petit arbre qui mérite d’être mis en valeur, en isolé ou en fond de massif associé à d’autres arbres ou grands arbustes.
Pour garder le sol frais l’été, surtout en cas de sécheresse, il est bon d’étendre un paillage.
Ici est planté à son pied un tapis de vivaces avec des couvre-sol persistants en bordure et l’heuchère pourpre qui rappelle la couleur du cercis.

weigelia variegata et cercis ‘Forest Pansy’, vasque de succulentes sur la table
cercis ‘Forest Pansy’ (mai 2019)
cercis ‘Forest Pansy’, camomille et une vasque de succulentes en fleurs (2019)
cercis ‘Forest Pansy’
cercis ‘Forest Pansy’ en juillet
cercis ‘Forest Pansy’ (juillet 2019)
cercis ‘Forest Pansy’ (juillet 2019)

7 commentaires sur “Cercis canadensis ‘Forest Pansy’, grand séducteur!

  1. Ce Cercis Forest Pansy, je l’ai en 3 exemplaires tellement j’ai aimé le premier que j’ai planté il y a pas mal d’années maintenant. Ils sont adultes et n’ont jamais souffert ni du froid ni de la sécheresse qui peut être intense comme en ce moment ni du vent car ils sont exposés dans toutes ces situations. Il faut prévoir de la largeur car ils sont tous très larges mais on peut mettre d’autres plantes en dessous ce que j’ai fait. Ils sont beaux en toutes saisons de la floraison jusqu’en automne où ils font de magnifiques couleurs…..rien à voir avec le Cercis ordinaire qui fait de vilaines gousses qui pendent !!!!!!

  2. C’est vrai qu’il est très séduisant et j’aimerais bien le planter dans mon jardin, mais il faut que j’oublie: on se prépare pour la 2e série de canicule. Désormais, il faut des plantes chameau par chez moi….
    Mais bravo pour ton jardin, toujours un délice et une source d’idées

  3. Avec la chaleur que l’on nous annonce ce n’est pas le moment de planter quoi que ce soit. Sinon ce Cercis n’a pas besoin d’être arrosé souvent : ils n’ont pratiquement pas d’arrosage en Bourgogne Sud…….

  4. C’est super de voir son évolution année après année. J’en ai un aussi depuis un certain temps et même constat que toi. Certaines branches meurent sans explication. J’ai même vu chez Claire, carrément la moitié de la ramure qui a séché d’un coup. Il avait alors une allure peu commune. Mais bon on va croiser les doigts. Il est si beau. Bises et bonne semaine à toi

    1. On croise les doigts pour qu’à partir de maintenant, ils ne fassent que nous enchanter!
      Comme toi je le trouve si beau, je serais triste de devoir le remplacer…
      Bises

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *