Cultiver un rosier en pot

C’est sûr, ils sont mieux en pleine terre!  Mais si vous n’avez pas de jardin, vous pouvez cultiver un rosier en pot sur votre terrasse ou sur un balcon ensoleillé, à condition de choisir un rosier adapté à ce type de culture, et de lui offrir un pot assez grand avec un substrat de qualité et des soins appropriés. Les rosiers ont l’avantage d’offrir des vagues de floraisons tout au long de l’été et jusqu’à l’automne.

Sur une terrasse, les rosiers ‘Nina’ (rouge) et ‘Mareva’ (rose), plantés en pots (crédit photo Charlotte Leblanc, blog « Jardin du Chat Vert »)

Plantation: Quel pot ?

Prévoyez un pot assez large et profond afin que les racines puissent se développer : au moins 40 cm de profondeur pour un buisson, 80 cm pour un petit rosier grimpant (on conseille une profondeur égale à 1/3 tiers de la taille du rosier adulte), de préférence en terre cuite (car ce matériau permet aux racines de respirer) et comportant un trou de drainage.
Note : Les bacs en bois sont également robustes et isolants, mais doivent être entretenus plus régulièrement. Le plastique présente l’avantage de mieux conserver l’humidité mais il est peu isolant et peut être à l’origine de pourriture racinaire si le drainage est insuffisant.

rosier ‘Nozomi’ dans un grand pot sur une terrasse (crédit photo Charlotte Leblanc, blog Jardin du Chat Vert)

…et quel substrat?

Dans un pot, le volume de terre étant réduit, il est important d’offrir un substrat de qualité au rosier. Mettez une couche de drainage au fond (5 cm de graviers, billes d’argile ou morceaux de poteries cassés) puis, idéalement, un mélange 1/3 de bonne terre de jardin et 2/3 de terreau organique spécial rosiers (qui contient généralement déjà de l’engrais à diffusion lente).
Sinon, utilisez juste du terreau spécial rosiers (mais évitez le terreau « universel » qui n’est pas adapté).

rosiers ‘Roald Dahl’ avec ‘Pomponella’ et ‘The Faun’. (crédit photo Estelle du blog « Jardin de Nell »)

Entretien et soins des rosiers en pot

Placer votre rosier au soleil (au moins 5h /jour) et à l’abris du vent.

Faites régulièrement un apport d’engrais naturel, par exemple du compost ou du fumier en granulés ou du Tonnerre d’engrais (crottin de cheval déshydraté).
Une poignée tous les 15 jours en mai, juin et juillet pour soutenir la floraison des rosiers remontants. Seulement 2x/an pour un non-remontant.

Un arrosage régulier est important, sans toutefois laisser de l’eau stagner dans la coupelle au risque de voir les racines s’asphyxier! En cas d’absence prolongée, on embauche la voisine pour qu’elle vienne arroser tous les 2 à 4 jours (selon la météo).
(éviter d’arroser le feuillage pour limiter l’apparition de maladies cryptogamiques).

Pour éviter que le rosier ne s’épuise, supprimez les fleurs fanées avant la formation des fruits.

Comme au jardin, taillez les rosiers en février/mars. (clic ici pour des conseils sur la taille des rosiers)

Renouveler une partie du substrat chaque fin d’hiver (le surfaçage = prélever environ 5 cm de terre et la remplacer par du nouveau terreau spécial rosier).
Tous les 3 ans, il sera nécessaire de changer totalement le substrat (entre novembre et mars).
Un rosier peut vivre en pot une petite dizaine d’années.

Plantez à proximité des plantes aromatiques qui repoussent les insectes et préservent les rosiers des maladies : lavande, thym, ciboulette, sauge, menthe, armoise,…

❤ ❤ ❤ rosier ‘Xantippe’, couvre sol 50 x 80 cm, petites fleurs (3-4 cm) blanches, simples, aux étamines rosées qui résistent remarquablement bien à la pluie. C’est un rosier qui se nettoie tout seul! Parfum léger, floraison quasi continuelle et indemne de maladie. Convient en pot. -20°.

Quels rosiers choisir pour une culture en pot?

Des variétés naturellement compactes : les rosiers nains (dits « miniatures »), les rosiers couvre-sol (dont la gamme des Decorosiers®) qui retomberont gracieusement d’un pot haut, les rosiers buissons au port arrondi, éventuellement certains petits grimpants de vigueur moyenne (max. 3m de hauteur en pleine terre mais nettement moins en pot) que l’on palissera contre un treillis.

Les rosiers greffés sur Rosa multiflora ont un système racinaire dont l’extension est limitée donc mieux adapté à la culture en pot.

Choisissez-les indemnes de maladies, rustiques au moins jusqu’à -15° et à floraison longue ou continuelle de juin aux gelées.

Quelques exemples parmi tant d’autres…

 

Rosier ‘Astronomia’ (syn. ‘Sweet Pretty’)

❤ ❤ ❤ Arbustif (60 x 80 cm), larges fleurs simples rose doux (8 cm), non parfumé, Très remontant (06-09), très bonne résistance aux maladies et au gel, auto-nettoyant, convient aussi en pot.

❤ ❤ ❤ rosa ‘Astronomia’ (syn. ‘Sweet Pretty’), (Obtenteur Meilland 2006)

Rosier ‘Jardin de Granville’

❤ ❤ ❤ Buisson – 80 x 60 cm, Très remontant (06-10), coloris rose tendre au cœur, ourlé de blanc laiteux, Parfumé (rosier choisi par la maison Dior pour créer ses parfums), indemne de maladies.  Les fleurs tiennent bien à la pluie.
Obtention de Jérôme Rateau, 2010 (proposé exclusivement par «Roses anciennes André Eve »)

Rosier ‘Jardin de Granville’ chez mon amie Maryse, Rosier Buisson – Hybride moderne – Jérôme Rateau, 2010, (proposé exclusivement par « Roses anciennes André Eve »)

Rosier ‘Rosée du Matin’

❤ ❤ ❤  Rosier Buisson, Couvre sol 50 x 80 cm, Très florifère et très remontant, rose pâle à blanc

Rosier ‘Rosée du Matin’, Hybride moderne – Eve par Jérôme Rateau- 2011

Rosier ‘Dinky’

❤ ❤ Moschata, Arbustif 100 à 120 x 80 à 100 cm, Gros bouquets serrés de petites roses fuchsia, très remontant (06-09), Très sain, Rustique à-20°.

❤ ❤ rosa ‘Dinky’, (Obtenteur: Ann Velle Boudolf (Be) 2002)

Rosier ‘Sweet Knirps’ (et ‘Knirps’)

❤ ❤ ❤ Couvre sol très facile de culture (40 x 50 à 100 cm), petits pompons rose tendre, parfumés*, Très Remontant (06-10), Indemne de maladies (récompense ADR), Résistance au gel: -25°
Cultivé dans un pot assez haut, ses longues tiges forment une cascade de fleurs toute la saison.
NOTE: il existe aussi le rosier ‘Knirps’, rose plus soutenu, ❤ ❤ (Kordes 1997), 30 x 60 cm

rosier ‘Sweet Knirps’, Obtenteur: Kordes (De) 2017 (crédit photo Filroses)

Rosier ‘Larissa’

❤ ❤ ❤ (obenteur Kordes), 80 x 60 cm, très double, rose tendre, autonettoyant, port très couvrant, idéal en massif ou en talus, il convient aussi en pot, Très remontant et sain (ADR 2008, Rose d’or 2011), -20°

rosier ‘Larissa’ (crédit photo:  Sophie Plamont blog « Les roses du Jardin Secret »)

Rosier ‘Aspirin Rose’

❤ ❤ ❤  Une excellente alternative à ‘Iceberg’. 70 x 40 cm, blanc nacré, non parfumé, Très Remontant (06-09), floraison continuelle si on enlève les fleurs fanées au fur et à mesure, Très bonne résistance aux maladies (récompense ADR 1995) et au gel: -25°. C’est un arbuste facile et toujours propre car ses fleurs fanées tombent toutes seules.

rosier ‘Aspirin rose’, Floribunda, Tantau 1997 (crédit photo Sophie Plamont blog Roses du jardin secret

Rosier ‘Nozomi’

❤ ❤ ❤  Rosier miniature couvre-sol 30 à 40 cm x 1m, Très florifère en juin-juillet, petites fleurs simples de 3 cm, blanc rosé, puis petits fruits orangés. Hyper facile mais non-remontant. Intéressant en pot pour son port retombant en fontaine ou comme grimpant miniature sur une terrasse.

rosier ‘Nozomi’, Onodera 1968 Japon (crédit photo Charlotte Leblanc, blog « Jardin du Chat Vert »)

Rosier ‘Ariel’ & rosier ‘Myriam’

❤ ❤ ❤ Rosier Buisson- couvre-sol 60 cm, Très remontant, très facile de culture, fleurs de 4 cm rose vif, – NOTE : le rosier ‘Myriam, courir pour elles’ est la version rose soutenu de ‘Ariel’

Rosier ‘Ariel’, Evecoso, Rosier Buisson – Hybride moderne – Eve par Jérôme Rateau, 2013 (crédit photo Jérôme Rateau)

 

rosier ‘Myriam Courir pour elles’ , obtenteur Jérôme Rateau 2016 (crédit photo Jérôme Rateau)

Rosier ‘Aquarelle’

❤ ❤ ❤ Buisson de 50 x 40 cm en pot, Très florifère, Remontant, « autonettoyant », Petits fruits oranges en automne. (proposé exclusivement par la pépinière Melarosa)

rosier ‘Aquarelle’, Obtention Créamelarosa – Jean-Lin Lebrun (crédit photo Jean-Lin)

Rosier ‘Les Yeux d’Elsa’

❤ ❤ ❤  Arbuste couvre-sol souple (60 x 80cm et+), très florifère et très remontant. Il fleurit continuellement de fin juin aux gelées. Parfumé*
Jean-Lin Lebrun, son obtenteur, suggère même de le palisser en petit grimpant sur terrasse mais attention aux épines!
(proposé exclusivement par la pépinière Melarosa)

rosier ‘Les Yeux d’Elsa’, obtention Creamelarosa – Jean-lin Lebrun (crédit photo Jean-Lin)

 Rosier ‘Jubilé Warstein-saint-Paul’

❤ ❤ ❤ ❤  petit arbustif couvre-sol (70cm) Très remontant (floraison continue tout l’été), très sain, parfumé*. En pot, ses tiges graciles, retombent avec grâce.
(proposé exclusivement par la pépinière Melarosa)

rosier ‘Jubilé Warstein-saint-Paul’, Obtenteur: Jean-Lin Lebrun – Créamelarosa (France) 2014 (crédit photo David Henriet blog Plaisir-Jardin)

Rosiers ‘Little White Pet’ (et ‘Little ‘Pink Pet’)

❤ ❤   Floribunda 1879, Couvre-sol 60 à 80 cm x 60 cm, fleurs en petits pompons blancs, (boutons rouges), Très Remontant (05-10), Très bonne résistance aux maladies mais mauvaise tenue à la pluie. Convient en pots. Résistance au gel: -20°. Il tolère la  mi-ombre mais il y sera peut-être un peu sensible au marsonia.
Il faut enlever les fleurs fanées pour que le rosier garde belle allure (elles ne tombent pas naturellement) et fleurissent toute la saison.
NOTE :  ‘Little Pink Pet’ (x de Moschata – Scarman 2003) double, rose.

rosa ‘Little White Pet’ Obtenteur : Peter Henderson, 1879

Rosier ‘Innocencia’

❤ ❤ ❤ ❤ Floribunda, Arbustif/Couvre Sol (50 x 60 cm), blanc pur, Parfumé*, Très Remontant (05-10), du printemps aux premières gelées des centaines de petites fleurs semi doubles blanc pur qui tiennent bien à la pluie sans brunir, indemne de maladies (récompense: ADR 2005), Résistance au gel: -15°, Obtenteur : Kordes (De) 2003
NOTE : voir aussi ‘Diamant’ ou ‘Opalia’

rosier ‘Opalia’

Rosier ‘Philippe Starck’

❤ ❤ ❤ Rosier Buisson au port étalé, 70 cm, très facile de culture, très remontant, parfum léger*

Rosier ‘Philippe Starck’, Rosier Buisson – Hybride moderne – Eve par Jérôme Rateau 2013 (crédit photo Jérôme Rateau)
Rosier ‘Philippe Starck’, Rosier Buisson – Hybride moderne – Eve par Jérôme Rateau 2013 (crédit photo Jérôme Rateau)

Rosier ‘Pacific Dream’ (syn. ‘Blue For You’)

❤ ❤ ❤ Floribunda 2007, Arbustif (90 x 60 cm), fleurs semi-doubles d’un coloris original, lavande, violet, bleu ardoise (évitez-lui le plein soleil de midi afin de profiter pleinement de ces nuances), Parfum de violette***, Très Remontant (06-09), Indemne de maladies, Résistance au gel: -15°.

rosier ‘Blue for You (ou ‘Pcific Dream’) Obtenteur: James (UK) 2006

Rosier ‘Lupo’

❤ ❤ ❤ Miniature de 20 cm en tout sens, de couleur rose, très Remontant (06-11), très bonne résistance aux maladies et au gel (-20°)

rosier ‘Lupo’, Obtenteur: Kordes (Ger) 2000 (crédit photo Filroses)

Rosier ‘Apricot Clementine’

❤ ❤ ❤  Miniature 50 x 40 cm, orange abricoté, parfumé à la mandarine***, Floraison continuelle si on enlève les fleurs fanées au fur et à mesure (06-09), Très bonne résistance aux maladies. Obtenteur : Evers (De) 2001

Rosier ‘Bonapart’

❤  Arbustif 45 x 60 cm, rose foncé, parfumé*, Très Remontant, il fleurit tout l’été sans interruption (06-09), Indemne de maladies (récompense ADR 2000) et très résistant au gel (-25°).
Obtenteur : Kordes (D) 2006, Floribunda 1999.

Rosier ‘Bowled Over’

❤ ❤ ❤ Floribunda, Arbustif 90 x 70 cm, grosses fleurs très doubles, couleur ambre doré abricot, parfumé**, Très Remontant tout l’été (06-09), Très sain et résistant au gel (-20°), Obtenteur : Tantau 2001.

Rosier ‘Blanche Cascade’

❤ ❤ ❤  Floribunda, Couvre Sol (70 x 70 cm), blanc, Léger parfum de citronnelle*, Facile de culture, Très florifère, très remontant (06-09), indemne de maladies, Très bonne tenue à la pluie et Résistance au gel -20°, Obtenteur : Delbard 2000

Rosier ‘Champagne Moment’ (Lion’s Rose)

❤ ❤ ❤ une bonne alternative au rosier ‘Iceberg’, Arbustif 70 x 60 cm, blanc crème nuancé de champagne, Parfumé**, Très Remontant (06-09), indemne de maladies, Résistance au gel: -25°, Obtenteur : Kordes 2002

Rosier ‘Easy Does It’

❤ ❤ ❤  Floribunda 2008, Arbustif (110 x 90 cm), floraison continuelle de grandes fleurs ébouriffées aux couleurs exotiques (mangue, pêche, abricot), Parfum fruité***, Très Remontant (06 – 10), indemne de maladies (récompense AARS (All American Rose Selection) en 2010), Résistance au gel: -25°, le rosier est autonettoyant et ne demande donc que très peu d’entretien. Obtenteur : Harkness (UK) 2008

Rosier ‘Susan Williams-Ellis’

❤ ❤ ❤ Austin 2010, Arbustif (110 x 90 cm), Très Remontant (05-10) floraison précoce et continuelle jusqu’aux premières gelées, fleurs doubles (9-10cm) blanc pur, très parfumées***,  Indemne de maladies, Résistance au gel: -25, les fleurs tiennent bien à la pluie, Obtenteur: Austin (2010)

Rosier ‘Venice’

❤ ❤ ❤ ❤  Généreux couvre Sol (80 x 100 cm), très facile de culture, charmantes petites fleurs blanches de 5 cm, avec des étamines orangées, Très Remontant (06-09), Indemne de maladies (récompense ADR 2003), Soleil ou mi-ombre, Résistance au gel: -25°.
Il se plaît au soleil mais peut aussi illuminer la mi-ombre. Les fleurs résistent aussi bien au soleil qu’aux fortes pluies. Il reste toujours propre même si on n’enlève pas les fleurs fanées et il fructifie joliment.

rosier ‘Venice’ Obtenteur: Noack(De) 2003

Rosier ‘Westzeit’

Buisson arrondi (60 x 50 cm) orange cuivré lumineux, très facile de culture mais peu parfumé*. Très Remontant (05 -10) il se couvre tout l’été de jolies fleurs de taille moyenne (6cm). Indemne de maladies (récompense ADR 2007), Bien résistant au gel.
Il sera ravissant associé au rosier ‘Venice’, simple, blanc pur aux étamines jaune-orangé.

rosier ‘Westzeit’ (obtenteur : Noack 2004)

Rosier ‘Hansestadt Rostock’ (syn. ‘Mythique’)

❤ ❤ ❤  Floribunda, Arbustif (80 x 70 cm), bouquets de grandes fleurs doubles jaune-ambre-abricot, Parfum léger miel & citron*, Très remontant (06-10), Indemne de maladies, Résistance au gel: -25°

rosier ‘Hansestadt Rostock’ Obtenteur: Tantau (De) 2010 (crédit photo Filroses)

rosier ‘Voyage’

❤ ❤ ❤ Nostalgie, Obtenteur: Tantau 2013, Arbustif (90 x 70 cm), rose tendre, lilacé, Très parfumé ***, Très Remontant (06 – 10), Indemne de maladies, Résistance au gel: -20°

Rosier ‘Roxy’

Floribunda , Arbustif (40 x 40 cm), Mauve, Très Remontant (06- 10), Indemne de maladies (récompense: ADR 2011), pour bordures ou en pots, Résistance au gel: – 25°

rosier ‘Roxy’ Obtenteur: Kordes (De) 2007 (crédit photo Filroses)

Rosier ‘Rotilia’

❤ arbustif 70 x 50 cm, floraison abondante et continue (06-10), larges bouquets de fleurs moyennes, rouge carminé. Parfum léger* robuste, indemne de maladies (ADR 2005 et de nombreux prix dans des compétitions internationales). Résistance au gel: -15°, soleil ou mi-ombre, tolère la pluie.

Rosa Rigo® Rotilia (Kordes 2002) (crédit photo Marie-Therese Desvignes)

Rosier ‘Peach Clementine’

Miniature 40 x 40 cm, roses assez grandes et très doubles couleur rose pêche, parfumé**, Très Remontant (06 – 10), Résistance correcte aux maladies, il supporte la mi-ombre mais résistance moyenne au gel (-12°) Obtenteur: Tantau (De) 2002

rosier ‘Peach Clementine’ (Tantau 2002) (crédit photo Filroses)

Rosier ‘Sister Elizabeth’

Petit anglais au port lâche, 80 x 80 cm, fleurs doubles rose lilas, très remontant (06-10). Parfum puissant***, mais résistance aux maladies moyenne, Résistance au gel: -15°, et il n’aime pas la pluie!

rosier ‘Sister Elisabeth’ (Austin 2007) (crédit photo Filroses)

Mais encore…

Quelques exemples de Rosiers miniatures : ‘Queen Mother’ (rose doux), ‘Lillyrose’ (rose tendre), ‘Allegro Symphonie’ (rose saumon), ‘Judy Fischer’ (rose foncé), ‘Bridal Meillandina’ (blanc pur), ‘Pink Drift’ (rose vif), ‘Peach drift’ (rose-pêche), ‘Sunny Pin’s’ (jaune), ‘Tilt Symphonie’ (rouge),…

Des couvre-sol :  ‘Juanita’ (rose vif), ‘Mini léonardo da Vinci’ (rose), ‘Canicule’ (jaune) et tant d’autres…

rosier ‘Castor’

Des rosiers buissons : ‘Marie Pavié’ (blanc rosé), ‘Buff Beauty’ (abricot chamoisé), ‘The Fairy (rose), ‘Bonica’ (rose vif), ‘Emera’ (fuchsia), ‘Suneva’ (jaune), ‘Amber Queen’, ‘Ballerina’, ‘Bougainville’ (rose, accepte la mi-ombre), ‘Petite Françoise’, ‘Reine des Violettes’, ‘Vent d’Été’…
Clic ici pour voir une liste de petits rosiers de bordure qui peuvent aussi convenir en pot. 

rosier ‘The Fairy’

Des petits rosiers grimpants

Des grimpants de vigueur moyenne (max. 3m de hauteur en pleine terre mais nettement moins en pot) par exemple ‘Narrow Water’, ‘Sourire d’Orchidée’ (nacré), ‘Guirlande d’Amour’ (blanc), ‘Carla Fineschi’ (rouge carminé), ‘Mini Eden’ (version miniature de ‘Pierre de Ronsard’), ‘Perennial Blue’…

Rosier ‘Narrow Water’

❤ ❤ ❤  petit rosier grimpant à fleurs rose lilas pâle, acceptant la mi-ombre et la culture en pot.

❤ ❤ ❤ Rosier ‘Narrow Water’, petit rosier grimpant à fleurs rose lilas pâle, acceptant la mi-ombre et la culture en pot

Rosier ‘Perennial Blue’

❤ ❤ ❤  Petit rosier liane (350 x 250 cm) rouge lilacé et parfumé**, Très Remontant (06-09) et indemne de maladies, Résistance au gel: -20°. Très facile de culture.

❤ ❤ ❤  rosier ‘Perennial Blue’, Obtenteur : Bernard Merhing (UK) 2003 (crédit photo Filroses)

 

Et vous, cultivez-vous des rosiers en pot? Lesquels? Les recommanderiez-vous?
Est-il facile de les garder en bonne santé quand ils sont en pot?
N’hésitez pas à partager votre expérience ici…

21 commentaires sur “Cultiver un rosier en pot

  1. Je ne suis pas fan du tout de la culture en pot. mais bon…
    On n’a pas toujours le choix

    Un bon petit rosier pourpre renseigné par Jean Lin Lebrun : Purple Rain

    1. Quand on n’a pas de jardin mais qu’on aime les roses… J’ai rencontré la semaine dernière une dame qui a dû abandonner son beau grand jardin pour aller en appartement après le décès de son mari. Aujourd’hui, elle a un grand balcon, et les roses lui manquent…

  2. En général, je mets en pots, les rosiers qui végètent et qui reprennent mal. Mais j’ai acquis Marie Paviél’année passée, en pot, et je vais essayer de le conserver ainsi cette année. Et peut-être encore White Little Pet dont je n’ai pas encore trouvé la place définitive et qui est encore en jauge… Merci pour cet article complet!

    1. Tu me fais penser que j’ai acheté ‘Xantippe’ à racines nues l’automne dernier et comme je ne savais pas où le mettre, je l’ai mis en pot. Pour le moment il y est toujours… Il y restera peut-être car je ne sais pas plus où le mettre aujourd’hui… mdr

  3. J’aime beaucoup tes suites d’articles sur les rosiers : les sans épines, en pot…
    Bien que les plantes en pot pour moi, comme je n’ai aucune rigueur pour les arrosages, j’évite soigneusement. Je me connais. Je ne suis pas faite pour les potées.
    Par contre, j’ai bien envie d’avoir ton avis sur deux autres facettes des rosiers.
    1 – Les auto-nettoyants (Mon coté paresseux a pris le contrôle du clavier là)
    2 – Les roses qui tiennent bien en bouquet ! Mis à part les hybrides de thé évidemment.
    En tout cas , merci pour tous ces articles toujours forts intéressant et cette énergie que tu mets à notre service pour élargir nos compétences au jardin.
    Bises

    1. Quel article et quel travail pour récolter toutes ces données! Merci de nous faire connaitre tous ces jolis rosiers(je les voudrais presque tous)Je n’ai pas eu le temps de planter toutes mes boutures de rosiers; il m’en reste 5 dont Astronomia et un autre dont je n’ai plus le nom en tête ,je vais les mettre en pot et les chouchouter cet été avant de les planter cet automne.

    2. Je suis comme toi pour les potées, c’est pas mon truc, je néglige les arrosages et avec des rosiers en pots, je crois que j’oublierais même le surfaçage et l’engrais…
      Bonnes idées d’articles, moi aussi je suis paresseuse à mes heures…
      Pour les bouquets, comme j’en fais rarement, il faudrait que je fasse un sondage,… 😉

  4. Chez moi, près de Liege, Guirlande d Amour se comporte très bien en pot. J applique les recommendations de Malorie pour les soins de culture et il va bien. Il est très sain SANS MALADIES. Bien l arroser abondamment et régulièrement et le nourrir.

    1. Merci Michelle pour ce commentaire sympa! Grâce à toi, ‘Guirlande d’Amour’ pourra rejoindre la liste des grimpants qui se plaisent aussi en pot!

  5. Merci Malorie…encore des belles roses j ai mis en terre la semaine dernière Astronomia et Yann Arthus Bertrand…On est en pleine effervescence printanière…Bonne journée dans les fonds de pots je mets aussi des coquilles de noix ou des bouchons…

  6. Et bien, quel article ! C’est super Malo, bravo 🙂
    Concernant l’arrosage, je me contente d’un arrosoir de 15 litres par pot au printemps et à l’automne et je passe à deux arrosoirs de 15 litres par semaines en été. Mes rosiers et autres plantes en pot (dont deux malus, deux hydrangeas, un hedera arborescens, un choisya etc, etc…il faut bien « meubler » les terrasses ») semblent se satisfaire de ce régime
    Astronomia, en pleine terre chez moi, est un monstre ! La culture en pot doit freiner ses ardeurs 😉

  7. Bonjour Malo
    Merci pour cet article super intéressant.(mais quelle tentatrice tu fais)!
    Je garde en pot quelques rosiers souvent en attendant de leur trouver une place au jardin .Dernièrement j’ai gardé Bossa Nova ou the faun en pot pendant deux ans et il était très beau ;maintenant une place s’ étant libérée en terre je lai replanté .j’ai eu aussi Bonica ,The Fairy(qui s’adapte à tout )Clair Matin(et d’autres certainement) qui ont vécu en pot avant de rejoindre le jardin !
    Moi c’est de la place sur ma terrasse qu’il me faut faire car je cultive beaucoup en pot et j’y installe mes plantes d’intérieur en été .
    Effectivement cela demande des soins ,des arrosages suivis et d l’engrais .
    De plus il faut pouvoir compter sur quelqu’un l’été lors des absences !
    Bonne journée !

  8. C’est vrai que la tentation est forte. J’en ai encore plantés 9 le week-end dernier. Des idées et conseils que j’avais pris lors de votre passage sur Jardins et Loisirs. Mon époux m’a dit que je ne pouvais plus acheter de rosiers mais il me reste encore le plaisir de les marier avec d’autres petits bijoux. Merci Malorie.

  9. Quelle tentatrice tu fais! plein de rosiers intéressants!
    Je dirais pourtant que jamais je ne mettrais « Sourire d’Orchidée  » en pot , il est ingérable! et je viens de planter « Narrow Water » et « Perrenial Blue » ils ont déjà atteint le haut de ma palissade d’1m80!!!en 3 ans.
    par contre tous les polyanthas devraient convenir …
    Enfin pas trop pour moi, car je ne veux pas sacrifier mes vacances ! même pour les rosiers que j’aime tant!
    merci pour tes articles , tous passionnants!

    1. Bonjour.
      Il est importnt d’avoir du matériel de coupe bien aiguisé et désinfecté. J’ai de très bon sécateurs bien aiguisés (marque Felco et Okatsune). Un ébrancheur pour les plus grosses branches et même une petite scie pour les branches encore plus grosses. Outils bien désinfectés entre chaque rosier, surtout s’ils sont malades..

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *