Chroniques de mon jardin: Le printemps m’émerveille

Beaucoup de travail en ce moment, la saison bat son plein dans les jardins!
Mais je m’accorde quand même une petite pause quotidienne pour faire le tour du jardin et prendre des photos de ce printemps qui m’émerveille toujours… Le moindre rayon de soleil me tire dehors par la peau du cou! Docile, je ne résiste pas, je ne fais aucune difficulté à le suivre…
Aujourd’hui encore, le jardin m’a conté fleurettes!  Il m’a dévoilé de tendres pousses, m’a montré ses bourgeons charmants et m’a chuchoté de belles promesses…
Ce midi, j’ai observé un duel de pies qui se bagarraient… Amusant spectacle dont j’ai fait un article ici.

Pendant ce temps, loin de ces enfantillages, une mésange s’affairait à construire son nid. J’ai ri de ses allées et venues avec le bec tellement rempli de mousses que je ne suis pas sûre qu’elle voyait encore où elle allait!

mésange charbonnière

Les hellébores finissantes ont autant de charme sinon plus qu’en début de floraison.

hellébore double

Cet hiver, j’ai enlevé une partie des muscaris armeniacum au bord de Park Allée pour repiquer à la place une belle bruyère rose foncé, assortie à mon hellébore.  La floraison de la bruyère se termine elle aussi, je vais bientôt la tailler. J’ai hâte qu’elle prenne de belles proportions car son coussin de feuillage persistant sera un atout supplémentaire au bord du chemin.

hellébore et bruyère assorties

Le printemps est là et bien là! Ça fleurit et ça bourgeonne de partout au jardin.  J’ai recoupé le feuillage des épimedium pour mettre en valeur la floraison. Le nouveau feuillage ne va pas tarder à pousser. Cet épimédium ‘Orange Konigin’ est un de mes favoris!  Généreux, lumineux et vigoureux!

épimédium ‘Orange Konigin’
épimédium ‘Orange Konigin’

Je coupe aussi le feuillage des muscaris armeniacum qui a tendance à cacher les fleurs.

muscaris armeniacum
narcisses ‘Tête à tête’
tulipes ‘Exotic Emperor’

S’il en est un qui me fait languir, c’est bien ce chaenomeles ‘Kinshiden’ dont je regarde chaque jour gonfler les nombreux boutons floraux… Ma patience est mise à rude épreuve!

chaenomeles ‘Kinshiden’

Le ravissant berberis buxifolia nana, planté en 2017 ne me fera pas attendre aussi longtemps!
Il sera bientôt éclaboussé de toutes ses petites fleurs jaune d’or!
Une alternative intéressante pour remplacer les buis…

berberis buxifolia ‘Nana’

Les jolies véroniques rampantes dont je vous parlais ce week-end (ici)

véronique rampante (peut-être veronica umbrosa ‘Georgia Blue’?), début de floraison, mars 2019)
Les primevères sont courtisées
bientôt les jolies tulipes botaniques ‘Lady Jane’

Hier, lors d’un coaching, Caroline m’a offert quelques pousses de cardamine quinquefolia, deux de bourrache vivace et un rejeton de son lonicera fragrantissima, cet arbuste extraordinairement parfumé qui fleurit en hiver! Je lui ai bien dit que je n’avais pas de place pour lui mais elle m’a montré le sien, en pot, qui vit sa vie tranquille. Alors j’ai mis ma pousse dans un gros pot aussi!
Il ne doit lui rester que 3 ou 4 fleurs mais j’adore y fourrer mon nez!

lonicera frangratissima

Autre cadeau, l’euphorbia characia que m’avait envoyé Anny par la poste en 2016 (c’était ici). Elle a pris une belle ampleur et je l’adore!

euphorbia characia reçue de Anny en mars 2016

Chaque matin, chaque soir, il y a des choses à découvrir. C’est un émerveillement de chaque instant à qui sait observer les petites choses, les petites bêtes, les détails infimes, la Nature en éveil, un bouton qui entrouvre ses pétales, une discrète pousse à peine sortie de terre…

5 commentaires sur “Chroniques de mon jardin: Le printemps m’émerveille

  1. C’est vrai qu’en ce moment et en fonction du temps, les choses changent énormément au jardin. J’ai planté mes pommes de terre, les oignons, les échalotes; j’ai semé les pois. Le travail ne manque pas. Avant de rentrer, j’ai fait le tour du jardin pour faire qq photos.
    Je coupe aussi les muscaris. Leur feuillage est trop long.
    Les fidèles hellébores fleurissent encore. C’est la plante idéale !
    Mon berberis fleurit déjà; ses fleurs sont orange. J’aime beaucoup.

  2. oui tous les jours des nouveautés au jardin ! Dans le sud nous avons quelques semaines d’avance,
    mais le même émerveillement. Les premiers syringa, et iris sont là . Je n’ai jamais pensé couper le feuillage des muscaris, mais il faudrait que le nettoyage de printemps soit terminé pour avoir le temps de le faire. Je ne trouve pas le berberis buxifolia nana dans mon coin, j’ai darwin nana, mais cette année il commence à être moins vert, pfff! ce calcaire !

  3. Je vais m’ empresser de couper les feuilles de muscaris. En effet, je désespérai de voir sur différents blogs de bien jolis muscaris mis en valeur alors que les miens n étaient que des feuilles.
    Ps : j ai tjs lu qu’ il ne fallait pas couper les feuilles des bulbes pour les régénérer !!??
    Lydie

    1. Ne coupe pas trop court, simplement raccourcir pour que les fleurs dépassent. Je coupe environ de moitié. Les muscaris armeniacum sont les seuls sur lesquels j’ai besoin de couper le feuillage.
      Sinon, tu as raison, on doit laisser faner le feuillage des bulbes avant de le couper 😉

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *