Travaux de janvier: taille et palissage des rosiers lianes

Pour toute personne à peu près sensée, ou ayant le vertige, vouloir maîtriser et palisser un rosier liane est tout simplement de la déraison!
Mais les jardiniers passionnés se laissent souvent emporter dans cette folie…  Le rosiériste André Eve était de ceux-là, lui qui en a palissé des dizaines sur ses pergolas!

Qu’est-ce qu’un rosier liane?

Les rosiers lianes sont des rosiers grimpants vraiment très vigoureux.  Ils dépassent les 4 mètres de haut et certains peuvent aller bien au-delà de 10 mètres!
Leur très grande végétation les destine généralement à escalader des vieux arbres ou des conifères mais il est aussi possible de les laisser courir sur un talus ou de les palisser soit pour habiller une façade, soit pour couvrir une pergola ou une grande gloriette.
Beaucoup donnent des cynorhodons, petits fruits orangés à rouges, décoratifs en hiver.

les milliers de cynorrhodons de mon rosier liane issu d’un semis spontané

Dans mon jardin, le liane ‘Paul Himalayan’s Musk’, au parfum puissant, est planté à la base de la tour du toboggan.

rosa ‘Paul Himalayan’s Musk’ sur le toit de la tour du toboggan

La majorité des rosiers lianes ne sont pas remontants, c’est-à-dire qu’ils offrent une seule floraison par an, mais elle est toujours spectaculaire!
‘Roville’, une obtention d’André Eve, est un des rares lianes remontants et je profite donc longtemps de ses larges églantines rose vif!

rosa ‘Roville’, un liane remontant palissé sur la pergola

Comment tailler un rosier liane?

Ceux qui partent à l’ascension des arbres ne nécessitent pas de taille et se développent naturellement.  De toute façon, ils sont inaccessibles, la question est réglée!

Mais pour ceux qui sont palissés sur un support, une taille devient indispensable pour éviter qu’ils ne prennent trop d’ampleur.
André Eve les taillait toujours dès le mois de janvier car la reprise de végétation est précoce et un palissage plus tardif risquerait bien d’abîmer les bourgeons prometteurs.
Perché sur une échelle, il faut supprimer le bois mort, bien entendu, puis les anciens bouquets floraux et les tiges trop frêles, chétives.
Couper ou attacher avec un lien souple les branches qui gênent le passage.

Je laisse la suite à votre appréciation car il n’y a pas une seule loi qui régit la taille de ces géants: selon le support, soit on s’arrête à cet entretien succinct, soit on taille plus sévèrement.

Personnellement, je garde seulement 3 à 5 belles branches principales, plus quelques vigoureuses branches secondaires, et je supprime le reste (voir photo ci-dessous). Certains de ces rosiers sont tellement vigoureux qu’ils sont capables de faire des pousses de plus de 3m de long en une saison.
Cette taille assez sévère retarde peut-être légèrement la floraison, ce qui n’est pas bien grave…
Pour les palisser, je les dirige en éventail pour éviter que les branches s’entrecroisent et j’attache avec un lien souple, pour ne pas blesser les tiges.

le rosier ‘Roville’, après la taille et le palissage. 5 tiges principales et quelques belles secondaires, palissées en éventail sur le support… Le reste est taillé très court. (photo de janvier 2017)
A nouveau la pergola de ‘Roville’ mais en 2019 cette fois, avec les lianes ‘multiflora’, un autre liane issu d’un semis spontané, puis ‘Mademoiselle des Minuits et ‘Roville’, après le nettoyage et palissade de ces 4 géants
rosier ‘Adélaïde d’Orléans’ avant la taille
rosier ‘Adélaïde d’Orléans’ après la taille. Les plus belles tiges de 2018 sont palissées, le feuillage semi-persistant a été coupé au sécateur, les tiges légèrement épointées (couper la pointe)

Taille des lianes au jardin d’André Eve

Ce week-end, j’étais à Pithiviers, dans le Loiret, dans le jardin privé d’André Eve, pour l’Association des Amis d’André Eve.
Avec d’autres bénévoles, nous avons consacré deux jours à tailler et palisser les lianes des pergolas.
Lisez le compte-rendu de la charrette de janvier 2017 que j’avais publié sur le blog de l’Association des Amis d’André Eve (clic ici).

Dans le jardin personnel d’André Eve, taille des rosiers lianes sur les pergola, en janvier 2017

Bientôt le printemps…

Avec tout ça, on sent déjà venir le printemps qui ouvrira la saison et nous propulsera au jardin pour le grand nettoyage.
La végétation reprend, les jeunes pousses affleurent parfois, les hellébores fleurissent, le printemps est donc proche!
Mais attendons encore un peu pour nettoyer le jardin car de nombreux insectes auxiliaires s’abritent du froid sous les feuillages et tiges sèches. Il ne faut pas les déranger…
A plus tard pour la suite des travaux au jardin!

8 commentaires sur “Travaux de janvier: taille et palissage des rosiers lianes

  1. Très intéressant! J’ai une petite question: Mon Filipes Kiftsgate a une super fructification toujours bien présente! Les oiseaux n’ont pas l’air de se servir! Penses-tu que nous devons supprimer tous ces bouquets de cynorrhodons? Merci pour tes conseils! Bisous

    1. Pareil ici avec mon liane issu d’un semis spontané: il est rempli de cynorrhodons encore très décoratifs et j’ai du mal à les supprimer tellement je trouve ça joli! Je le taillerai en dernier…
      Bien sûr tu peux sans problème attendre février avant de tailler ton ‘Filipes Kiftsgate’. D’ailleurs, la prochaine charrette chez André Eve pour tailler les lianes n’est prévue que les 8 et 9 février. Pour autant, n’attends pas que les bourgeons soient trop avancés car tu risques de les abîmer en intervenant… La reprise de végétation des rosiers lianes est généralement plus précoce.
      Sinon, tu peux toujours en faire un énorme bouquet de cynorrhodons à suspendre au jardin au cas où les oiseaux changeraient d’avis quand il fera vraiment froid…

  2. J’ai aussi un ‘Paul Himalayan’s Musk’ sur une arche. Chaque année il est magnifique et pourtant il a été déplacé deux fois. Exhubérant, assez agressif, nous le taillons deux fois après la floraison pour ne pas qu’il entraîne l’arche par grand vent.

  3. Pour tailler mon Filip Kifsgate il me faudrait une nacelle car il a colonisé mon noyer !
    Roville va devoir subir une taille obligatoire car je dois accueillir ma nouvelle gloriette et cela me stresse ,normalement dans une quinzaine de jours !
    Marietta Silva Tarouca ,Théo et sourire d’orchidee vont certainement souffrir aussi mais pas le choix !
    Tes conseils sont judicieux car ils arrivent au bon moment !!!
    Si je comprends bien tu ne gardes pas les branches secondaires ?
    Gros bisous glacials

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *