Chroniques de mon jardin : Chasse au Lapin de Pâques

J’ai organisé une chasse aux grandes zoreilles! Je vous laisse faire le tour du jardin et chercher le lapin en chocolat…
Il n’en reste plus qu’un, dépêchez-vous, les enfants ont trouvé tous les autres!

anémone blanda

Le feuillage persistant des ibéris limite la prolifération des adventices et la floraison mellifère, de mars à mai, est très courtisée par les abeilles.

ibéris

J’ai planté des iris pour la première fois l’année dernière: des cadeaux de Pascale et d’Isabelle. Celui d’Isabelle offre sa première fleur en ce moment et j’adore sa couleur, difficile à rendre en photos…

le petit iris pumila d’Isabelle, merveilleuse couleur! (sans doute iris pumila ‘Cherry Garden’?)

L’été dernier, Pascale m’a aussi apporté un petit bout de son dicentra eximia ‘Pearl Drops’, un coeur de Marie couvre sol aux feuilles découpées comme celles d’une fougère. Normalement ses fleurs blanches s’épanouissent plus tard, de mai à septembre.

dicentra eximia ‘Pearl Drops’ reçu de Pascale
dicentra eximia ‘Pearl Drops’

Les mésanges commencent le nettoyage des rosiers en mangeant les pucerons et autres parasites.

mésange bleue
lunaria annua ‘Variegata’
hellébore d’orient de Park Allée

J’aime tant les fleurs globuleuses, blanc verdâtre, de ce cognassier du Japon que m’avait offert Momo…
Chaque année je regarde l’évolution des boutons ronds jusqu’à l’épanouissement des généreux bouquets de fleurs.

chaenomeles 'Kinshiden'
chaenomeles ‘Kinshiden’

Ces jolis lamiers ne sont vraiment pas encombrants… J’aimerais même qu’ils s’étendent davantage…

lamium album
lamium album
lamium rose

Les bulbes botaniques sont vraiment adorables et reviennent fidèlement de nombreuses années…
Ils se multiplient même avec le temps.

tulipa bakeri ‘Lilac Wonder’, tulipes botaniques
tulipes botaniques 'Little Beauty'
tulipes botaniques ‘Little Beauty’

Les tulipes horticoles sont moins pérennes mais apportent une belle touche de couleur.

tulipes
Sous le cornus florida ‘Rainbow, tulipes ‘Light and Dreamy’
Sous le cornus florida ‘Rainbow, tulipes ‘Light and Dreamy’
tulipes frisées 'Bleu Heron'
tulipes frisées ‘Bleu Heron’

Le feuillage persistant et coriace des bergenia forme un couvre-sol efficace.

bergenia

La spirée arguta forme une fontaine blanche et parfumée…

spiraea arguta, spirée dentelée (syn. Spiraea multiflora Alba)

Les jolis boutons roses de mon nouveau malus ‘Sugar Tyme’ planté l’automne dernier, offrent à présent une délicieuse floraison blanche, légère, généreuse… (clic ici)

pommetier, malus 'Sugar Tyme'
pommetier, malus ‘Sugar Tyme’
saule tortueux
oiseau : une mésange sur la mangeoire silo

La pyrale de retour…. Pas de pitié!

J’adore la fanaison de cet hellébore!
hellébore d'Orient
hellébore d’Orient

Les pulmonaires se sont semées vraiment partout. Je dois les limiter. Mais les butineurs les aiment tant!

pulmonaire

Les narcisses continuent de fleurir les uns après les autres. En combinant les plus précoces et les plus tardifs, on a des fleurs longtemps!

narcisse ‘Géranium’

Mon prunus ‘Amanogawa’ fleurit dans Park Allée. Son port colonaire permet de le placer dans les petits jardins car il prend peu de place.
Les fleurs sont parfumées mais il faut s’approcher très près pour le sentir.

prunus ‘Amanogawa’

La tiarella ‘Sugar & Spice’ offre déjà de nombreux épis de fleurs roses qui vireront au blanc. C’est tôt, la saison est vraiment en avance cette année encore!

tiarella 'Sugar & Spice'
tiarella ‘Sugar & Spice’

Les fleurs sont là, les pollinisateurs aussi… J’ai toute mes chances d’avoir des pommes sur mes pommiers cordons!
Espérons qu’il n’y aie plus de gelée nocturne qui vienne gâcher tout ça!

pommier cordon
floraison d’un pommier cordon

Alors, où l’avez-vous trouvé Mon Lapin en chocolat?

18 commentaires sur “Chroniques de mon jardin : Chasse au Lapin de Pâques

  1. Et non, je ne l’ai pas trouvé : j’étais trop occupée à admirer les fleurs, à baver d’envie devant le dicentra, les pulmonaires et le lamium blanc que je ne peux pas acclimater au jardin alors que le jaune envahit tout. Et le chaenomeles un ravissement: il faudrait que je lui trouve une place. Bon je repars à la chasse au lapin

  2. Attention au gel nocturne qui pourrait bien sévir les 2-3 prochaines nuits !
    Je n’ai pas trouvé le lapin : je suis trop subjugué par tes jolies fleurs.
    Ma liste d’envie s’allonge avec ce magnifique prunus et ce cognassier blanc (j’en ai déjà deux rouges différents)?
    Il fait froid aujourd’hui. Pas trop de jardinage pour moi.
    Bon après-midi.

  3. Très jolie chasse au lapin et aux autres petites beautés dans ton jardin.
    A propos de la pulmonaria, la classique se ressème abondamment. Je l’ai mise dans mon coin sauvage. Mais dans mes parterres j’ai préféré choisir la variété Ankum qui elle se multiplie beaucoup moins. (Merci à Fred Gabriel à Malmedy où je l’ai trouvée)
    Bises
    PS Le lapin est derrière la feuille de chou !

    1. Merci Pascale! Je note!
      Bravo pour le lapin! Tu as trouvé! 😉
      Ici, j’ai repiqué une pulmonaire prélevée dans le jardin d’André Eve il y a quelques années et elle se sème généreusement. Ca ne me dérange pas, je limite les jeunes pousses… Mais quand je suis négligente, elles s’enracinent plus profondément et elles sont plus difficiles à arracher. C’est qu’elles étoufferaient leurs voisines! 😉

  4. Ton jardin est source d’inspirations, j’ai un faible pour le cognassier blanc.
    Tes enfants sont charmants, ils nous ont laissé le petit lapin, caché parmi les feuilles de bergenia.
    danielle

    1. Merci Danielle! Ne te fais donc pas d’illusion, ils ont laissé le lapin le temps de la photo mais à l’heure qu’il est, ils lui ont déjà mangé plus que les oreilles! 😉

  5. Le lapin se cache dans les bergenias. Jolie cachette.
    Je me permets une question…Le salix tortuosa est-il adapté aux petits jardins ( rectangle de plus ou moins 200 m2 ) ou vaut-il mieux l’éviter ?
    Merci

    1. Bravo! Vous avez trouvé!
      Ce ne serait pas mon premier choix pour un petit jardin. Ici, je le taille très sévèrement chaque année pour le maintenir dans des dimensions raisonnables. Cela dit, j’y arrive très bien donc c’est possible si on se tient à cette taille annuelle! (voici un lien vers un article sur la taille que je lui fait : https://lesjardinsdemalorie.be/taille-du-saule-tortueux/
      Il existe un saule à la fois pleureur et tortueux = le salix erythroflexuosa (hauteur 4m, largeur 2m) mais comme ses branches retombent, il prend de la place au sol contrairement au mien dont je peux fleurir le pied avec des arbustes et vivaces. ,
      Il y a d’autres saules, pas tortueux, à plus petits développement, comme le joli Mount Aso.
      Si c’est le coté tortueux qui vous séduit, il y a les noisetiers tortueux ou alors le robinier ‘Twisty baby’ 😉

      1. Merci pour votre avis, Malo. Je connais le noisetier tortueux mais je le trouve moins aérien. Je découvre le blog qui fourmille d’idées et de bon conseils. Je suis enchantée et ravie….

  6. Bonjour Malo, je suis ton blog depuis plus d un an. Je découvre tant de choses, c’est chaque fois un plaisir. Des plantes que je ne connais pas, des associations de fleurs, des gentilles couvrantes qui limitent le nettoyage des parterres.
    Le plus, pour moi, c’est qu après chaque publication j’ai à nouveau du tonus pour repartir travailler au jardin, qui est devenu ma passion des beaux jours.
    Je passerai le 7 juin, je me réjouis de voir ton jardin. À bien vite alors.

    1. Merci pour ce commentaire qui me fait tant plaisir! Quand je lis que mes articles peuvent redonner du tonus et un élan pour aller au jardin, ou alors distraire certaines personnes seules et déprimées par le confinement que nous vivons en ce moment, je me dis que j’ai atteint mon but!
      J’espère d’ailleurs pouvoir maintenir la journée du 7 juin mais j’avoue que j’ai de plus en plus de doutes… Peut-être faudra-t-il reporter à 2021 pour nous protéger les uns, les autres…

  7. J’avais une hésitation quant au lapin dans les Bergenias mais à la lecture des commentaires j’avais raison. Que dire chez moi le « lapin » est à mes côtés puisque c’est ainsi que j’appelle ma moitié…
    Comme toi, je pense que ma visite du 7 juin de ton jardin et de celui de Béné sera reporté. Croisons les doigts quand même sait-on jamais.
    Bisous

  8. Oui oui je l’ai trouvé. L’annee dernięre, j’ai trouvé un lièvre ( un vrai)caché sous une azalée. J’ai eu le temps d’aller chercher l’apn et de le prendre en photo . Mais quand je me suis approchée, il a détalé. Quelle surprise! C’est énorme! Cette année, pas de chasse aux oeufs avec les petites-filles. On ne les a pas vues depuis Noël. C’est long.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *