🌳 3 arbres à belle écorce

Planter un arbre au jardin est intéressant pour apporter de la hauteur mais aussi pour créer un coin ombragé aux beaux jours. Les arbres ont un attrait supplémentaire toute l’année si on les choisi avec une belle écorce. Mais quel arbre choisir? Voici mes 3 coups de coeur.

L’heptacodium miconioïdes (syn. jasminoïdes).

Maintenant que le chemin est pavé, à l’entrée du jardin, je vais pouvoir planter l’heptacodium de mes rêves près du portillon, devant la fenêtre du bureau. Il sera taillé en transparence, sur 3 troncs bien dégagés, pour lui donner une silhouette plus élancée et gracieuse..
C’est un arbuste ou petit arbre mellifère. Sa floraison estivale, blanche et parfumée se termine en passant au rouge lumineux. Avec l’âge, sa belle écorce beige s’exfolie. Il résiste à -15 ou -25° (selon les sources!).
Il se contente de
tout type de sol, au soleil ou à mi ombre et peut atteindre 2,5 à 6 m x 3 m d’étalement.
Il sera idéal près de l’entrée du jardin pour que l’on profite de son parfum et de sa floraison tardive.

Le prunus serrula

En visitant le Jardin d’Elle, lors de nos vacances en Normandie, nous avions repéré son écorce magnifique, qui s’exfolie, acajou brillant!
Il accepte tout type de sol et toutes expositions. Il atteint 8m x 4m.

Prunus serrula dans le jardin de Berchigranges

L’acer griseum,

J’ai un faible pour sa belle écorce brun cannelle s’exfoliant en larges rouleaux et son beau feuillage aux belles couleurs d’automne orange à rouge écarlate…  Il aura sa place au bord de ma terrasse ronde.
Sa croissance est lente. Selon les sources, il mesure jusqu’à 4 à 8 m.
Rustique jusqu’à -30° mais il doit être à l’abri du vent malgré son excellente rusticité.

acer griseum

Alors, vers lequel votre coeur balance-t-il? Le prunus avec son écorce acajou, l’heptacodium pour sa floraison estivale parfumée ou l’acer pour ses couleurs d’automne?

Je n’ai  malheureusement que deux places au jardin…
Pour la Saint Valentin, je m’en fait offrir un des trois et je lui en offre un autre. Oui, on va faire comme ça, hein mon Valentin?

36 commentaires sur “🌳 3 arbres à belle écorce

    1. Tiens, j’en parlais justement hier sur facebook où je demandais des avis et conseils pour ma cousine qui aimerait planter un lagerstroemia dans son jardin. Mais ils ne sont pas très rustiques et c’est risqué chez nous, en Belgique! Dommage d’ailleurs car ils sont superbes!

  1. Il me semble que l’Acer griseum est celui qui s’adapte le mieux chez nous, et qui ne fait pas trop de concurrence racinaire. L’heptacodium.. je ne sais pas trop..

  2. ah! le choix d’un arbuste ou d’un arbre qui nous engage pour un certain temps contrairement à une simple vivace que l’on peut déplacer d’un coup de bêche est un vrai dilemme… j’essaye pour ma part (je dis bien j’essaye) de penser à sa taille adulte et de ses conditions de culture …. pour choisir celui qui va le mieux s’acclimater. ah oui j’essaye aussi quand j’ai choisi de ne pas avoir de regret pour ceux que je ne planterai jamais… c’est cela le plus dur!

    1. Oh que oui, le choix est d’autant plus difficile que c’est « pour la vie », et pas comme une vivace que l’on déplace… Le choix n’est pas simple. J’ai renoncé au prunus vu que j’ai déjà ‘Amanogawa’ pas très loin et que son feuillage est moins attractif… Mais j’adore son écorce! 😉

  3. J’ai également un faible pour l’Acer…
    Tu vas certainement trouver une troisième place en cherchant bien, non ? Tu ne crois pas ?
    Nala va t’aider dans ta recherche.
    Bises,
    Isa

  4. Moi, j’aime les Acer. Pour une entrée, l’Heptacoïdium me semble plus adapté. Il est plus petit qu’un arbre, sa floraison blanche en juillet-août est parfumée, et ses bractées rouges tiennent bien jusqu’à la neige! Son feuillage n’est pas en reste. En plus, il se laisse tailler sans rechigner. Je l’ai au jardin, je l’ai retransplanté pendant les travaux, et il est resté splendide, avec une très bonne reprise, et une floraison immaculée : bref, je suis une inconditionnelle!
    Bonne journée!

  5. J’ai moi même acheté l’automne dernier un Heptacodium. J’ai craqué pour son feuillage qui commençait à changer de couleur. J’ai également été attirée par sa floraison qui a lieu en fin de saison quand beaucoup d’arbustes s’essoufflent. D’après le pépinièriste (Hennebelle), il est également très mellifère. Comme mon fils fait de l’apiculture, cet argument m’a également interpellé. En fin de saison, les abeilles ont moins à butiner… Toujours d’après le pépinièriste, il n’est pas encore très répandu. Ce qui peut être un argument si on cherche un arbuste que l’on ne voit pas encore dans tous les jardins. Le mien est encore juvénile. J’espère qu’il passera bien l’hiver. En principe, il est bien rustique. A bientôt.

    1. Il a vraiment de nombreux atouts cet heptacodium! 2 ans que je le regarde sur les foires aux plantes… Je suppose que le tien passera l’hiver, car en effet, on le dit bien rustique! Tu me diras?
      Bonne soirée!

  6. Coucou Malo, je viens d’aller voir sur le net des photos de l’heptacodium. Quel joli petit arbre. Il a tout pour plaire. J’ai vu qu’il se taille très bien en transparence. Bisous.

  7. Ah ! si je pouvais prendre tous les arbres inscrits sur une liste grande comme ça !!! !!!! L’heptacodium présent au jardin depuis 3 ans a déjà développé une belle ramure cannelle qui s’exfolie ,et ses fleurs parfumées de fin de saison sont un must; L’acer griséum est un des rares a pouvoir s’adapter à ma terre calcaire et prend tout son charme à l’automme pour son feuillage doré et en hiver pour son écorce qui commence juste à s’exfolier mais n’a pas encore pris sa belle couleur cuivrée ( 3 ans également, il demande de la patience). Le prunus serrula vient de faire son apparition chez nous à l’automne , son tronc est déjà rouge mais je pense que son seul attrait sera pour l’hiver et je n’ai pas de recul .

      1. Au bout de trois ans , il fait 1m80 environ; il était tout petit à la plantation et j’étais impressionné par la vitesse de développement; il s’est très bien adapté à notre terrain calcaire très drainant; beaucoup mieux que l’Acer qui a eu du mal la premiére année avec la sècheresse de l’été et le vent d’Est; il faut voir aussi en fonction de la terre que l’on a et des conditions athmosphériques ; chez nous, l’acer est limite à cause du calcaire.

  8. Je réfléchis moi aussi à un arbre à petit développement qui viendrait remplacer notre saule tortueux et j’hésite entre un cercis ou un prunus.. Je le veux pourpre, pour contraster avec le reste de la végétation environnante! et je le veux en fleurs le printemps..
    On a tous des exigences différentes!

  9. Je n’ai pas lu les commentaires précédents … mais pour ma part, je choisirais le Prunus serrula car il offre 3 intérêts sur l’année, sa floraison, son écorce et ses couleurs automnales … je vais d’ailleurs en planter un … Bisous

    1. Tu as raison, il a des attraits successifs… L’heptacodium aussi a de nombreux intérêts sur l’année: la floraison blanche et parfumée en été puis rouge jusqu’en novembre, le tronc, les couleurs d’automne… Mais il est plus petit!…
      L’acer griseum a un feuillage assez joli et aussi de belles teintes automnales… mais la floraison en moins 😉

  10. Bonsoir Malorie, l’heptacodium est un très bon choix, j’adore ce petit arbuste qui est super pour la taille en transparence, il n’est pas si petit que ça !!!. Je n’ai pas ce prunus, mais il m’a toujours fasciné. J’aime moins l’acer griseum. Bisous

  11. D’après ce que je sais par mes visites de jardin, l’Heptacodium pousse vite et devient assez important en développement, l’avantage ce sont ses fleurs parfumées en fin d’été , c’est intéressant
    Bises
    MC

    1. Merci Marie-Claude! Je suis rassurée de lire qu’il pousse vite car j’ai hâte d’avoir un arbre de belle taille, même si le jardin est l’école de la patience 😉
      Bon dimanche!

  12. Coucou Malo, ah ben pour une première visite de retour, c’est un vrai dilemme ! Je ne connaissais pas l’heptacodium, mais il est splendide ce petit arbre ! C’est celui-là que je prendrais, car il est moins courant et si le parfum est bien là, c’est l’idéal pour une entrée. J’aime beaucoup l’acer griseum.

  13. Bonsoir Malo.
    Mon cœur va vers l’Heptacodium qui chez moi a poussé très vite et atteint déjà presque 5 m, je l’ai taillé en transparence avec 3 troncs qui s’exfolient, sa floraison est magnifique en été.
    Autrement j’aime bien les deux autres, l’Acer griseum mais il pousse lentement et le Prunus serrula à pousse plus rapide qu’il faut tailler en transparence aussi pour bien voir ses troncs.
    Le choix est difficile quand on n’a pas assez de place au jardin, j’en sais quelque chose moi qui voudrais tout avoir sur un terrain de 500 m².
    Amitiés .
    Jean-Claude

  14. J’ai pensé à toi tout à l’heure, J’étais à la pépinière du Try, pour la porte ouverte annoncée dans l’émission Jardins et Loisirs, et je cherchais des petits arbres pour mon jardin. J’avais cherché, et j’ai opté pour l’Heptacodium, pour un Cognassier, et pour un Choisya ternata AZTEC GOLD® ‘Hilgold’, un petit Hamamélis Diane, .. ils fermeront la liste de mes plantations, qui comptait déjà, un Cornus Eddie’s White Wonder, un Sambucus nigra Black Lace. un Magnolia suzan, et un amélanchier, .. Des arbustes à petits fruits, quatres hydrangeas, deux Viburnum et.. des rosiers.

    En tous cas, MERCI pour ta réflexion.. elle m’a ouvert la route..

    1. Tu as fait de très bons choix! Un cognassier, ça me fait envie aussi!
      Il est très beau ce cornus kouza!
      Quels hydrangeas as-tu choisi? Et quels viburnums? Et quels rosiers? Je suis curieuse tu sais!!!
      Bisous

      1. Viburnum bodnatense’ Aberconway’ (cadeau de Moyesii hier) et j’avais trouvé en septembre le Viburnum plicatum ‘Watanabé’..

        Hydrangeea, j’ai les paniculata ‘Bobo’ et ‘Phantom’ j’ai aussi un macrophylla nikko blue et un Wedding Gown, (et j’ai une bouture d’Anabelle !) et puis une azalée caduque et trois japonaises, et 2 petits Rhodo, Red Jack et ‘je ne sais plus’, j’ai aussi une spirée arguta, et un exhochorda niagara.. je pense que j’ai peut être un peu poussé.. Mon jardin aura besoin d’une bonne dose de fumier chaque année.. il me manque encore des vivaces, j’ai mis juste quelques aster à l’automne.. Les bulbes, là je me suis lachée, j’ai testé surtout les offres chez Lidl et Aldi.. c’est fou ce qu’on y trouve

    2. Merciiiiiiii ! je le croyais Kousa, mais je savais qu’il était issu d’une hybridation un peu particulière..
      En tout cas, il est bôôôô et a résisté aux méchants hivers de 2010, 2011,

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *