Syrphes et larves de syrphes, qui êtes-vous?

Le syrphe est un insecte pollinisateur, « ami du jardinier », totalement inoffensif.
La larve du syrphe se nourrit essentiellement de pucerons mais parfois aussi des cochenilles, des psylles et des cicadelles.

Les syrphes

Les Syrphes sont une famille de mouches qui butinent les fleurs. Il en existe plusieurs centaines d’espèces!
On les reconnaît à leur petite taille et à leur vol parfois saccadé, avec des déplacements très rapides et aussi un vol stationnaire.

insecte: un syrphe (sauf erreur de ma part Episyrphus balteatus adulte) sur une campanule 'Loddon Anna'
insecte: un syrphe en vol stationnaire (sauf erreur de ma part Episyrphus balteatus adulte) sur une campanule ‘Loddon Anna’

Ces mouches imitent souvent les formes et les couleurs des abeilles ou des guêpes : leur corps est rayé de brun et de jaune ou parfois totalement brun selon les espèces et la tête possède de grands yeux proéminents.
Pour de nombreux syrphes, les yeux du mâle sont rapprochés tandis que ceux de la femelle sont séparés.

insecte Syrphe (peut-être Syrphe Epistrophe nitidicollis? mais j'ai un doute car les antennes ne sont pas jaunes)
Syrphe (peut-être Syrphe Epistrophe nitidicollis? mais j’ai un doute car les antennes ne sont pas jaunes)

On les connaît souvent moins bien que les abeilles et pourtant, les syrphes sont des pollinisateurs importants.  On les observe souvent en été lorsqu’ils butinent les fleurs.
Les syrphes adultes se nourrissent, selon les espèces, de pollen et de nectar, sur une large gamme de fleurs.

Le Syrphe porte-plume (sphaerophoria scripta)
Le Syrphe porte-plume (sphaerophoria scripta), un syrphe de petite taille et de forme allongée (5 à 7 mm). L’abdomen, qui porte de larges marques jaunes, est plus long que les ailes.

La femelle pond durant sa vie d’adulte entre 2000 et 4500 œufs, sur les plantes infestées de pucerons. Ils sont le plus souvent isolés ou, parfois, pondus par deux, sur une large gamme d’espèces végétales.
A côté de cette coccinelle, un minuscule oeuf de syrphe, comme un grain de riz de 1mm.

La coccinelle à damier - Propylea quatuordecimpunctata, jaune et noire avec des motifs carrés, (5 à 6 mm) et 1 oeuf de syrphe ceinturé.
Un oeuf de syrphe, blanc, à côté d’une coccinelle à damier qui mesure 5 à 6 mm
un oeuf de syrphe et des pucerons noirs sur la bourrache
un oeuf de syrphe et des pucerons noirs sur la bourrache

La phase larvaire, pendant laquelle le syrphe se nourrit de pucerons dure 3 semaines environ. Ensuite, elle se métamorphose dans une « pupe » en forme de goutte d’eau (ce stade correspond par exemple à la chrysalide pour un papillon).
De la pupe sort un imago (= adulte).

pupe de syrphe
pupe de syrphe, en forme de goutte d’eau, à l’intérieur de laquelle se déroule la nymphose..
pupe de syrphe
pupe de syrphe, en forme de goutte d’eau, à l’intérieur de laquelle se déroule la nymphose..
Le Syrphe porte-plume (sphaerophoria scripta)
Le Syrphe porte-plume (sphaerophoria scripta), un syrphe de petite taille et de forme allongée (5 à 7 mm). L’abdomen, qui porte de larges marques jaunes, est plus long que les ailes.
Le Syrphe porte-plume (sphaerophoria scripta)
Le Syrphe porte-plume (sphaerophoria scripta), un syrphe de petite taille et de forme allongée (5 à 7 mm). L’abdomen, qui porte de larges marques jaunes, est plus long que les ailes.
Syrphe à croissants (Scaeva, appelé aussi syrphe du poirier)
Syrphe à croissants (Scaeva pyrastri, appelé aussi syrphe du poirier), assez grand comparé à d’autres syrphes (11 à 15 mm). Il est noir, avec 3 paires de lunules blanches ou crème en forme de croissants.
Syrphe à croissants (Scaeva pyrastri)
syrphe sur le rosier ‘Gentle Hermione’ – Syrphe à croissants (Scaeva pyrastri, appelé aussi syrphe du poirier), assez grand comparé à d’autres syrphes (11 à 15 mm). Il est noir, avec 3 paires de lunules blanches ou crème en forme de croissants.

 

Les larves de syrphes

Une seule larve de syrphe peut manger entre 700 et 1200 pucerons et autres durant les 3 semaines que dure sa croissance (le nombre de pucerons consommés varie avec la température et l’humidité). Ces larves sont extrêmement voraces et se nourrissent de la plupart des espèces de pucerons.
Elles sont donc de précieux auxiliaires dans la lutte biologique contre les pucerons.

La larve de Syrphe à croissants a un corps vert clair (ou parfois rose), aplati, avec une ligne plus claire sur le dos. Elle ressemble à une petite sangsue et se nourrit de pucerons. On ne peut pas la confondre avec une chenille car on ne distingue ni tête, ni pattes.

larve de syrphe
larve de syrphe, un précieux auxiliaire du jardinier
larve de syrphe
larve de syrphe
larve de syrphe

Cette autre larve de syrphe, qui ressemble à un asticot transparent (organes visibles par transparence) est, sauf erreur de ma part, une larve de Syrphe ceinturé (Episyrphus balteatus).

Sauf erreur de ma part, cette larve « asticot » transparente (organes visibles par transparence) est plus précisément une larve de Syrphe ceinturé (Episyrphus balteatus)
Sauf erreur de ma part, cette larve « asticot » transparente (organes visibles par transparence) est plus précisément une larve de Syrphe ceinturé (Episyrphus balteatus) qui mange un puceron.

Voici peut-être l’heureuse maman qui visite un grand nombre de fleurs.

insecte: un syrphe (sauf erreur de ma part Episyrphus balteatus adulte) sur une campanule ‘Loddon Anna’
insecte: un syrphe (sauf erreur de ma part Episyrphus balteatus adulte) sur une campanule ‘Loddon Anna’
larve de syrphe
larve de syrphe, prédateur de pucerons

La larve de Syrphe est aveugle. Lorsqu’elle « chasse », elle balance l’avant de son corps en un large mouvement latéral pour détecter les pucerons, puis elle projette une salive collante sur sa proie pour l’immobiliser.
Elle perce le puceron avec ses pièces buccales pour aspirer l’hémolymphe (le sang des invertébrés, souvent incolore). Une fois la proie vidée de son contenu, il n’en reste qu’une sorte d’exuvie abandonnée par la larve.

J’ai filmé une larve en plein repas et j’ai monté cette vidéo de 3 minutes… (en réalité, elle a mis 12 minutes à manger les 5 pucerons).

Comment les préserver?

  • Pour attirer les syrphes au jardin et près des cultures fruitières ou potagères, plantez des plantes fleuries, en particulier des ombellifères comme la carotte sauvage ou le fenouil, mais aussi des phacélies, des oeillets d’Inde…
  • Installez un petit bassin où les syrphes pourront s’abreuver et certaines espèces pourront même y pondre leurs larves.
  • Ensuite, évitez autant que possible de pulvériser des produits, qu’ils soient chimiques ou bio, car ils peuvent déstabiliser l’équilibre naturel entre proies et prédateurs.
    Même le savon noir va nuire aux insectes « amis », que l’on appelle insectes auxiliaires du jardinier.
un syrphe sur le rosier ‘Sally Holmes’

syrphe sur rosier ‘Sally Holmes’

4 commentaires sur “Syrphes et larves de syrphes, qui êtes-vous?

  1. Mon jardin en bourdonne, et je m’amuse à les identifier… j’avais déjà vu des oeufs blancs, croyant que c’était du ressort des pucerons, mais je n’ai jamais prêté attention à leurs larves. Ton article va m’aider à les repérer. Pour moi, ils sont vraiment le signe d’un jardin en bonne santé, même s’ils ne suffisent pas à manger tous les pucerons – et cette année, de ce côté, c’est l’abondance!
    Merci et bon dimanche.

  2. Encore un article bien utile et intéressant. Tu as vraiment l’oeil et tes photos sont superbes. Qu’est-ce que tu utilises comme appareil et objectif? Merci et bonne journée

  3. Incroyable! J’identifie enfin ce que j’ai vu sur un rosier la semaine dernière… une sorte de chenille dodue sans pattes…. Les sorties au jardin sont pleins de belles découvertes. Merci beaucoup pour cet article !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *