Bizarreries de la nature… fasciation

Parfois, mon véronicatrum ‘Fascination’ offre quelques fleurs curieusement déformées, terminées par un drôle de petit panache aplati. Ces bizarreries, dues à une croissance anormale du sommet de la plante, s’appellent fasciation (et pas fasciNation, même si c’est son nom, ça n’a rien à voir…)

fasciation : tératologie végétale sur le veronicastum virginicum ‘Fascination’

La fasciation est une déformation en forme de faisceau.
Si la déformation est en forme de crête, on appelle cela « cristation ».
Ce sont deux formes de « monstruosité végétale ».

tératologie végétale: Fasciation sur une fleur de veronicastum
tératologie végétale: Fasciation sur une fleur de veronicastum

Ces anomalies se produisent tant sur des fleurs que sur des rameaux ou des tiges de tout un tas de végétaux tels que veronicastrum, digitales, lunaria, echinacea, tournesols, delphinium, lespedeza, pissenlits et pâquerettes, primevères, érables, saules, forsythias, et plus particulièrement encore sur les cactées qui sont dès lors très recherchées par les collectionneurs de piquants aux formes originales.

fasciation : tératologie végétale sur tige de lespedeza
fasciation : tératologie végétale sur tige de lespedeza (Crédit photo Arlette Crabos, Merci Capucine!)
Fasciation sur une fleur de veronicastumon'
Fasciation sur une fleur de veronicastum (tératologie végétale)

L’origine de ces phénomènes est encore incertaine, mais probablement due à des mutations des cellules ou causée par des phénomènes externes : infections bactériennes, attaques d’insectes, traitements chimiques ou dommages environnementaux.
Mais après tout, on s’en fout! Ce qui compte, c’est que c’est une curiosité végétale sans danger pour les plantes.

floraison d'un véronicastrum avec des exemples de tératologie végétale : Fasciation
floraison d’un véronicastrum avec des exemples de tératologie végétale : Fasciation

En botanique, la tératologie végétale est une discipline qui étudie les déformations anormales des plantes, parfois appelées « monstruosités végétales ». Je vous avais déjà parlé de la phyllodie et de la prolifération que l’on observe parfois sur les roses.

Avez-vous déjà observé ces curieuses déformations sur des plantes ?

12 commentaires sur “Bizarreries de la nature… fasciation

    1. Coucou. J’observe le même phénomène sur mon véronicastrum depuis 2 ou 3 ans. Certaines extrémités sont aplaties ou même aplaties et « tournicotées ». Je trouve ça très sympa, j’aime les originalités au jardin. Maintenant je saurai dire que c’est une fasciation. Merci Malo. Bonne journée à toi.

  1. Bonjour Malo, je l’observe depuis des années sur un lespedeza . La première fois que j’ai vu ce phénomène j’ai cru que la plante était malade.

    1. Oui c’est vrai que c’est étonnant et cela pose souvent question quand on ne connaît pas le phénomène. Si tu as une belle photo de fasciation sur ton lespedeza, je suis preneuse pour illustrer mon article 😉

  2. Fasciation très esthétique sur Véronicastrum 🙂 Au jardin je ai observé ce phénomène sur Lysimachia punctata, plusieurs fois à des années d’intervalle sur le Lespedeza, même chose sur une ou deux tiges d’une glycine centenaire et sur un Salix sachalinensis.

  3. Hello Malo
    j’ai vu ce phénomène au chateau du Riveau il y a quelques années sur des veronicastrum fascination et j’en ai acheté en rentrant de vacances .Chez moi le phénomène n’apparait pas .Je n ‘ai pas du avoir la bonne variété (erreur d’étiquette sans doute )!
    Mais j’aime beaucoup cette véronicastrum si verticale et si solide !

  4. Tous les ans depuis que j’ai le Veronicastrum Fascination il me fait ces étrangetés et c’est le seul à le faire car les autres variétés ne l’ont jamais fait : je trouve que c’est original.

  5. Déjà observé à plusieurs reprises. Maintenant grâce à toi j’ai appris le nom donné à cette « mutation ». Toujours apprendre, tous les jours. Merci pour tout

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *