Mes indispensables : Orlaya grandiflora

Ah! La belle sauvageonne! Quelle finesse! Quelle légèreté!
Ses larges ombelles blanches, très mellifères, aussi délicates que de la dentelle, sont indispensables dans les jardins naturels!

une coccinelle sur l’orlaya grandiflora. Les pétales des fleurs disposés sur le pourtour, très longs, accentuent l’effet de fine dentelle.

Elles soufflent un vent de légèreté et de spontanéité sur toutes les scènes créées au jardin! Je la laisse se ressemer au hasard et elle se marie aussi bien avec les roses qu’avec d’autres annuelles qu’elle accompagne à merveille!…

orlaya grandiflora (Orlaya à grandes fleurs) et rosier ‘The Pilgrim’

Cette annuelle fleurit entre mai et juillet puis se ressème facilement, au soleil, si le jardin lui plaît, mais sans jamais devenir envahissante car le feuillage est fin et les semis indésirables s’arrachent facilement. Elle n’aime pas la concurrence des racines et s’installe donc là où il y a de la place…

Dianthus carthusianorum (Oeillet des chartreux) et orlaya grandiflora
oeillets des Chartreux et orlaya au bord de la terrasse ronde

Très mellifère, elle attire nombre de butineurs.

orlaya grandiflora
orlaya grandiflora
orlaya et rosier 'The pilgrim'
orlaya et rosier ‘The pilgrim’
orlaya grandiflora
Orlaya grandiflora, caucalis à grandes fleurs, larges ombelles plates (8 – 10 cm), aux petites fleurs centrales entourées de fleurs dissymétriques aux grands pétales blanc pur.

Où la semer?

Elle n’est pas difficile : elle aime le soleil et s’accommode parfaitement des sols secs, pauvres et caillouteux, calcaires et même argileux à condition qu’ils soient drainés.

Elle pousse même spontanément dans les joints entre les pavés de ma terrasse. Dans ces conditions, elle reste plus petite (25 cm) que dans les massifs dont le sol est enrichi, où elle atteint parfois 60 cm de hauteur.
Orlaya grandiflora ‘White Finch’ est plus haute que l’espèce type (jusqu’à 1 m).

semis d’orlaya entre les pavés de la terrasse
orlaya grandiflora et coquelicot
orlaya grandiflora et coquelicot, semés en bordure du trottoir dans très peu de terre
coquelicots et orlaya grandiflora
coquelicots et orlaya grandiflora
orlaya grandiflora et coquelicot
orlaya grandiflora et coquelicot

Chaque touffe porte des tiges fines, très ramifiées, avec un joli feuillage finement découpé. La plante se développe à partir d’une racine pivotante, qui s’enfonce en profondeur. La sécheresse ne lui fait pas peur !
Elle ne demande absolument aucun entretien.

orlaya grandiflora et erysimum 'Bowles mauve'
orlaya grandiflora et erysimum ‘Bowles mauve’
orlaya grandiflora 'White Finch' de Jocelyne
orlaya grandiflora ‘White Finch’ de Jocelyne
orlaya grandiflora
orlaya grandiflora

En charmante compagnie…

Elles sont ravissantes en compagnie des verveines de Buenos Aires, des nigelles de Damas, des pavots de Californie (eschscholtzia), des stipas, des briza media, des oeillets des Chartreux, des cosmos…
On peut aussi l’associer aux rosiers, aux lavandes, aux giroflées….
Elles allègent les grosses fleurs des iris ou des pivoines…

orlaya, linaria et nigelles autour de la pivoine ‘Duchesse de Nemours’, au bord terrasse ronde
allium 'Violet Beauty' , nigelles de Damas et orlaya grandiflora
allium ‘Violet Beauty’ , nigelles de Damas et orlaya grandiflora
Orlaya grandiflora, caucalis à grandes fleurs, larges ombelles plates, aux petites fleurs centrales, entourées de fleurs dissymétriques aux grands pétales blanc pur.

Récolte des graines et semis

La floraison laisse place à des graines munies d’aiguillons crochus.  Quand elles sont mûres (brunes et sèches), elles tombent au pied de la plante et j’obtiens des semis spontanés.

En fin d’été, j’en récolte pour les semer à la volée, directement en place, en pleine terre, ici ou ailleurs… Ils fleurissent en mai l’année suivante.
Je ne prend même pas la peine de préparer le sol, ni de recouvrir les graines de terreau, ni d’éclaircir les semis… Facile, tranquille…

Pour récupérer ces graines sans me piquer les doigts, je coupe les tiges et les secoue au-dessus d’une enveloppe en papier. Ainsi je peux les semer chez des amis ou chez des clients, même jusqu’au début de printemps pour une floraison estivale.

graines d'orlaya grandiflora
graines d’orlaya grandiflora

L’orlaya est aussi très joli en bouquet, qu’il soit en fleurs ou en graines d’ailleurs!

allium, nigelles, orlaya
autour de la terrasse ronde, pommier cordon et orlaya
Orlaya grandiflora et linaria purpurea autour de la terrasse ronde
Orlaya grandiflora et agastache
Orlaya grandiflora ‘White Finch’ et agastache
orlaya grandifloa ‘White Finch’, agastache et rosier
rosier ‘Sibelius’ et orlaya grandiflora

Pour les graines d’orlaya, on les vend chez kokopelli, et chez Silène.
Vous trouverez les adresses ici…

11 commentaires sur “Mes indispensables : Orlaya grandiflora

  1. Je les aime beaucoup!! Mais j’aime toutes les ombellifères en général. Les miens se sont bien ressemés aussi dans le nouveau jardin et j’ai hâte de pouvoir les prendre en photo avec leurs voisines! Bon week-end!

  2. Je l’ai « découverte » dans un village du Lubéron – et depuis je n’ai eu de cesse de la semer, de l’espérer, et d’être déçue. Elle ne veut rien savoir de mon jardin, alors que j’aime tellement ses fleurs papillon! Une merveille chez toi!

  3. La plante idéale pour les débutants ou les paresseux, merci.
    Je me demande à quoi ressembleraient nos jardins si tu n’existais pas Malo, la fée des jardins.
    danielle

    1. Ils seraient tout aussi beaux… il y a tant d’autres sources d’inspiration et d’information sur la toile…
      Mais merci quand même du compliment! 😉

  4. Egalement une de mes chéries. L’ideal quand on n’a pas encore beaucoup de vivaces dans un nouveau parterre. Merci d’en parler. Elle le merite. Je l’adore

  5. J’adore cette plante mais elle n’est pas revenue cette année,pourtant c’était resemée l’an dernier!bizarre,nous avons une terre sableuse et pauvre.Je retenterai en 2021 cette belle vivace.

  6. Magnifique découverte pour moi, merci beaucoup Malorie!
    J’en aimerais bien quelques graines pour l’accueillir dans mon p’tit jardin. Où pourrais-je en trouver?
    Merci pour tes reportages, conseils, photos qui agrémentent mon temps libre puisque je n’ai pas l’occasion de partir en vacances, … j’y suis un peu grâce à toi…

    1. Bonjour,
      On les vend chez kokopelli, et chez Silène. Le lien avec leurs adresses est en fin d’article…
      J’en récolterai mais je n’en aurai pas pour tout le monde 😉

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *