Chroniques de mon jardin: Chouette, il neige!

Quelle belle surprise ce matin au réveil: le jardin était tout de blanc vêtu et les flocons continuaient à tomber!  Spectacle féérique…
On peut se réjouir pour les plantes quand le jardin se couvre d’une épaisse couverture de neige car ce manteau immaculé est protecteur et nourricier. L’adage le dit : « Neige de février vaut fumier. »

Alors bien sûr on râle quand il faut prendre la route parce que c’est dangereux, mais si ça peut vous consoler, le jardin, lui, ne se plaint pas!
En ce qui me concerne, après une fraîche balade avec Nala, je reste bien au chaud près de la cheminée et je lève souvent la tête de mon travail pour regarder voltiger les oiseaux. La neige les a incités à s’approcher des mangeoires et j’en ai profité pour faire, avec un peu d’avance, le comptage des oiseaux du jardin pour Natagora.

Les vivaces fanées et les graminées n’ont pas été coupées avant l’hiver: leurs inflorescences séchées protègent les souches du froid, elles abritent les insectes auxiliaires du jardin qui se montreront utiles dès les premiers beaux jours, et en plus elles restent décoratives, surtout avec la neige et le givre.

 

Avec la neige, on voit mieux le support des pommiers cordons qui entoure la terrasse.
C’est Olivier, le mari de mon amie Béné, qui l’a réalisé sur mesure en arc de cercle. (clic)

Une autre de ses réalisations soutient le miscanthus qui ploie sous la neige.

Le froid a ramolli les cynorrhodons des rosiers qui font maintenant le régal des oiseaux. Sur la pergola, les rosiers lianes que je n’ai pas encore taillé sont pris d’assaut!

Et Nala s’éclate dans la neige!

Les bienfaits de la neige pour le jardin

Lorsque une épaisse couche de neige poudreuse recouvre les végétaux, elle constitue un excellent isolant thermique : elle renferme une importante quantité d’air et, bien à l’abri sous leur manteau protecteur, les plantes souffrent moins des gelées nocturnes tandis que les micro-organismes continuent ainsi à travailler à la fertilisation de la terre. La neige maintient une température au sol voisine de zéro degré.

L’avantage de la neige par rapport à la pluie, c’est que l’eau pénètre dans le sol en profondeur, plus lentement, au fur et à mesure de la fonte, tandis que la pluie s’infiltre plus vite dans le sol.
Je lis des informations contradictoires concernant un éventuel apport en azote: les flocons de neige, plus légers que les gouttes de pluie, ont plus de temps lors de leur chute de se charger en azote atmosphérique. Certains prétendent que lorsque la neige fond, les bactéries du sol transforment l’azote de l’air en composé assimilable par les plantes. Ailleurs on lit que, lors du dégel, ce gaz léger repartirait naturellement dans l’air. Allez savoir…

Autre effet fertilisant de la neige : elle accélère la décomposition des feuilles mortes, qui se transforment en matière organique qui nourrira le sol.

Le froid réduit les acariens, certains pucerons, cochenilles, larves…   Par contre, les limaces bénéficient de cet abri douillet et seront donc quasiment aussi nombreuses au printemps!

Les bulbes printaniers ont besoin d’une période de froid pour fleurir au printemps! Fin janvier, les premiers bulbes pointent mais ils sont résistants au froid!

la neige constitue un excellent isolant thermique pour les plantes

Les bons gestes en cas de neige au jardin

  • Tant que la neige est légère et poudreuse, secouez délicatement les branches fragiles des arbustes persistants, pour les débarrasser de la neige qui fait ployer les branches et qui risque de casser les rameaux sous son poids (camélias, rhododendron, conifères, bambous,…)
  • Nourrissez les oiseaux : ils ont des difficultés à trouver leur nourriture en hiver et encore plus quand elle est recouverte par la neige : ils apprécient donc de trouver de la nourriture dans les mangeoires. Vu tous les services qu’ils rendent en dévorant pucerons et autres parasites, on leur doit bien ça!  Fabriquez vous-même des boules de graisse pour les oiseaux.
une mésange charbonnière, un verdier et un moineau à la mangeoire.

Les gestes à éviter…

  • Évitez de marcher sur la pelouse, cela pourrait abîmer le gazon.
  • Évitez de déneiger les allées avec du sel car l’eau salée peut brûler les racines des végétaux.  En plus, le sel est un poison pour la microfaune du sol et pour les oiseaux susceptibles de venir s’abreuver aux flaques laissées par la neige fondue.  Des eaux de ruissellement gorgées de sel sont néfastes pour les nappes phréatiques.
    Épandez plutôt du sable, des cendres ou de la sciure de bois : ils ne feront pas fondre la neige mais vous éviteront de glisser dessus.

12 commentaires sur “Chroniques de mon jardin: Chouette, il neige!

    1. Merci Catherine! Ça me fait très plaisir de te lire ici ! La neige tient encore chez nous mais on annonce 3° de plus qu’hier dans la journée… Sera-t-elle fondue ce soir?… On verra.
      Bises

  1. de jolies photos, et une Nala toute heureuse!
    merci pour les recherches sur la neige, je suis une fille de Lorraine et la neige, le verglas, les petits matins frigorifiques, j’ai bien connu,
    ici en sud Bretagne, pas encore de neige, et je n’en ai pas vu depuis plusieurs années (peut être plus de 10 ans!)
    bonne journée Malo

    1. Hello Catherine! J’imagine que ça doit quand même te manquer la neige!? Parfois… 😉
      Toi qui es en Bretagne, connais-tu le jardin de Kerusten? Les nouveaux propriétaires sont belges. Je les ai rencontrés hier et leur projet de reprendre ce jardin de roses anciennes est tellement exaltant que je me dis que j’irais peut-être bien faire un tour en Bretagne dans les mois qui viennent!
      Bisous

  2. Merci Malorie pour ce bel article sur nos amis ailés qui perdent tant d énergie à se nourrir par ce froid …Je refais sur la neige le dessin de mes futurs parterres …les gouttes le chasse neige est passé hier mais on ne vois plus la trace de son passage…Bonne journee

    1. Bonjour! Ce week-end, c’est le comptage des oiseaux pour Natagora, il s’agit de savoir les reconnaître! 😉
      De futurs parterres… Voilà qui me laisse rêveuse! 😉 Des projets plein la tête alors, en attendant le printemps!?
      Bonne journée!

    1. Hello! Ici elle tient encore pour le moment mais on annonce un léger redoux. On verra ce soir…
      J’ai repéré des oiseaux qui sont peut-être toujours là mais qu’en tout cas je n’ai pas l’habitude d’observer parce qu’ils se cachent bien: troglodyte, accenteur et aussi un couple de verdiers.
      Il y a encore de nombreuses espèces que je n’ai encore jamais vu ici mais ceux que j’accueille me ravissent déjà! D’ores et déjà un excellent week-end! Merci pour tous tes commentaires qui me font toujours très plaisir!

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *