Que voyez-vous?

Des boutons de roses envahis de méchants pucerons?

Détrompez-vous! Les pucerons ont tous été mangés par les larves de syrphes et de coccinelles et de chrysope…!
Ne restent plus que les exuvies blanches, c’est-à-dire les peaux que les pucerons abandonnent quand ils muent!

Que voyez-vous?

Encore des pucerons? Seulement des pucerons? Regardez mieux!
Observez, sur la feuille de gauche, la minuscule larve de syrphe qui s’apprête à faire un festin! Elle est si petite qu’elle vient sans doute de sortir de l’œuf… On pourrait l’écraser avec les doigts en la prenant pour un puceron!
Une pulvérisation d’insecticide, même bio, savon noir, purins maison, la tuerait en même temps qu’elle éliminerait les pucerons! Pourtant, à elle seule, elle en mangerait des centaines… si on la laisse faire!

Que voyez-vous?

La tige de ma bourrache couverte de pucerons noirs?
Moi je vois, juste au-dessus, un minuscule oeuf blanc, un oeuf de syrphe… La larve viendra bientôt se régaler!

pucerons et oeuf de syrphe sur bourrache
pucerons et oeuf de syrphe sur bourrache
un oeuf de syrphe et des pucerons noirs sur la bourrache
un oeuf de syrphe et des pucerons noirs sur la bourrache

Que voyez-vous?

Argh! Des pucerons? Toujours plus grands, toujours plus gros? Des pucerons beiges obèses?
Ils ont en réalité été parasités par l’aphidius, une guêpe minuscule qui pond ses oeufs dans le corps des pucerons!
Ce que vous voyez, ce sont donc des « momies » de pucerons. L’aphidius adulte sortira en perçant un trou…

auxiliaires du jardinier: ces "momies" de pucerons sont des pucerons parasités par des larves d'aphidius
auxiliaires du jardinier: ces « momies » de pucerons sont des pucerons parasités par des larves d’aphidius
momie de puceron parasitée par une petite guêpe (l'aphidius'). L'adulte a percé un trou pour sortir de la momie
momie de puceron parasitée par une petite guêpe (l’aphidius’). L’adulte a percé un trou pour sortir de la momie

Alors, vous voyez bien, laissez faire la Nature!
Ne pulvérisez pas à tout va votre insecticide, même bio, même le savon noir et les purins maison, qui tuent les insectes auxiliaires en même temps que les pucerons…
Même si on ne le voit pas toujours à l’oeil nu, il y a tout un monde minuscule qui nous aide en secret…

26 commentaires sur “Que voyez-vous?

  1. Super que tu puisses montrer des photos si détaillée, sans le voir, je reste simplement confiante, et il suffit d’attendre un peu car les pucerons disparaissent rapidement…
    Maintenant, les plantes souffrent moins de chaleur et de soif, donc elles résistent mieux c’est manifeste ! Bonne soirée

  2. Bonjour, je confirme : mon sureau black lace était couvert de pucerons noirs qui avaient doublé la grosseur de ses branches. 3 jours plus tard, il était nickel sans intervention de ma part. Un allié était passé par là.

    1. Magnifique expérience! Merci de la partager ici! 😉
      Ces prédateurs naturels sont d’une efficacité incomparable! Seulement 3 jours et tout est nickel!

  3. Merci pour ce petit cours bien utile. J’ai eu énormément de pucerons cette année, il semble que mes alliés du jardins commence à en venir à bout mais ça a pris beaucoup de temps, et il y a eu beaucoup de morts, notamment dans les semis. Actuellement j’ai plus de sphyres que jamais, elles ont du bien profiter de la situation.

    1. Les larves ont pu se régaler chez vous! 😉
      Les syrphes n’oublieront pas cette adresse et reviendront dans votre « resto à volonté »… 😉

  4. Bonjour Malorie,
    Merci pour ce cours très interessant qui nous fait découvrir ce que l’on ne verrait même pas à l’œil nu. Je vais sortir ma grosse loupe et faire un tour vers mes rosiers.
    Lydie

  5. Moi aussi je laisse les pucerons sur mes rosiers…Une amie voulait enlever les pucerons de ses rosiers..si si elle trouvait ça moche..(??)Bon.. je n’ai pas su la convaincre de laisser faire la nature..elle va mettre du savon noir..3 semaines après elle a oublié son rosier et de mettre son savon noir, et les pucerons…ont tous disparus!! La nature est bien faite non?

    1. Eh bien, voilà une bien bonne leçon pour elle et pour tout ceux qui lisent ce commentaire! 😉 Sans doute maintenant partagera-t-elle cette expérience avec ses amis et connaissances pour que eux aussi fassent preuve de patience… Ainsi, on avance, on avance… Les mentalités évoluent… Merci!

  6. Je lis à chaque fois tes articles et j’en tire souvent un enseignement que je m’efforce de mettre en pratique surtout s’il s’agit d’aider notre nature si fragilisée.
    Donc, j’ai observé mes rosiers et autres arbustes sur lesquels des pucerons s’étaient invités en nombre et petit à petit la colonie envahissante diminue ou a disparu. Merci donc à nos alliés naturels.
    Belle fin de semaine et à bientôt.

    1. C’est super Monique! Merci alors de m’avoir fait confiance et de venir partager cela en commentaire sur le blog… Si d’autres lisent tous ces retour d’expériences positifs, peut-être auront-ils envie de faire preuve de plus de patience eux aussi et enfin laisser faire la Nature!?…

  7. Super et très pédagogique.
    Cela mérite une plus grande diffusion. Les photos sont superbes et très parlantes.
    Je suis d’accord avec vous quand au recours aux produits même bio. Il faut savoir attendre et trouver l’équilibre entre la nourriture (pour les adultes), les proies et les auxiliaires.

    1. Merci beaucoup! Vous avez raison, du coup, je viens de remettre cet ancien article à la une du blog et je l’ai repartagé sur facebook! Il n’y a pas meilleur moment que le printemps pour faire une nouvelle fois passer le message 😉
      Bon dimanche!

  8. Bonjour Malo. Tu as un microscope à la place des yeux? Magnifiques, ces photos !
    Je me demande si le jardinier écolo n’est pas un jardinier paresseux. Moi j’ai la flemme de bêcher, de remplir le pulvérisateur pour traquer les bébêtes ,de me promener avec la brouette pour enlever les déchets verts ,d’arroser et en fin de compte j’ai tout juste.

  9. Merci pour ces belles photos et vos explication. Je ferai 1ttention la prochaine fois que je voudrais écraser des pucerons. En cette saison, lorsque ma fille trouve parfois une coccinelle, elle s’amuse de la déplacer sur un de mes rosiers.

  10. Merci Malo! Billet très intéressant! Je ne pulvérise rien mais il est bien de savoir comment les petits habitants de nos jardins les habitent et s’en nourrissent!

  11. WHoua ! Génial cet article, et photos parfaites pour se faire l’oeil sur ces p’tites bêtes, et cette année je suis concernée par les pucerons, alors je vais aller jeter un oeil 😉
    Je n’ai fais que des pulvérisation d’eau, j’utilise juste la « puissance » du jet pour nettoyer, aucun produit, et je fais ça un peu à l’arrache, alors les pucerons ne doivent pas me craindre beaucoup 😛
    Belle soirée !

  12. Formidable cette leçon merci !
    me permets tu de transmettre ton message au site Gerbeaud , rubrique  » questions- réponses  » ?

    ma fille était super contente d’apprendre cela et m’a dit que tu avais une vue de lynx !

    1. Bonjour,
      Oui bien sûr tu peux! Plus on diffusera ce genre d’infos, plus il y aura de gens conscients que ce petit monde existe et qu’on peut lui faire confiance, même si on ne les voit pas à l’oeil nu… 😉

  13. Ah ! Comme je suis bien d’accord de laisser faire la nature !
    J’ai une inquiétude, mon érable est couvert d’une sorte de colle brillante et de pucerons. les mésanges sont en train de nourrir…Je croise les doigts pour que ces pucerons-là les intéressent !!!

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *