L’aphidius, un auxiliaire au jardin

« Mais qu’est-ce que c’est encore cela? » se demande-t-on en découvrant ces espèces de pucerons obèses, beige clair, collés sur un rosier… .

Rassurez-vous, rien de grave, que du contraire!
Avec les voraces larves de coccinelles et de syrphes, voilà d’autres auxiliaires parasites de pucerons!

C’est une sorte de petite guêpe noire ( l’aphidius)  qui pond ses œufs dans les pucerons.
L’adulte passe inaperçu mais la femelle pond des centaines d’oeufs dans le corps des pucerons!
Elle ressemble à ce genre de petit moucheron qu’on voit là, sur la photo. C’est peut-être elle la maman!?

Une dizaine de jours après le parasitisme, la larve fixe le puceron sur la feuille et tisse un cocon dans le puceron pour former une momie qui ressemble à ce puceron obèse, beige clair.
La guêpe adulte sortira en perçant un trou rond et bien net.

Comme la nature est bien faite!…

10 commentaires sur “L’aphidius, un auxiliaire au jardin

  1. Ouille, donc faut pas tout écraser sitôt qu’on voit un intrus sur le rosier! Faudra que je sorte ma loupe pour mieux regarder. Merci pour l’info. Vous êtes un puit de science en plus de votre don esthétique.
    Bonne journée

    1. Bonjour,
      Oui, c’est vrai qu’on a vite tendance à penser que ce sont des parasites ainsi accrochés aux feuilles! Il est toujours bon de se renseigner pour ne pas éliminer les auxiliaires du jardin!
      Merci beaucoup pour votre gentillesse!
      Bonne journée!
      Malorie

  2. Bonjour Malorie,

    Grand merci pour ce beau billet fort instructif ! Et bravo pour la qualité des clichés.
    Je ferais attention, désormais, en inspectant mes rosiers !
    Belle journée !

    1. Merci beaucoup!
      Il y a tant de choses à observer dans la nature! C’est toujours un plaisir de faire des découvertes!
      Belle journée ensoleillée!

  3. je pense me souvenir que tu en as déjà parlé, mais j’avais complètement oublié, ton billet est fort instructif..
    j’ai appris à connaitre nombre de petites bêtes (plus ou moins sympa) avec tes articles depuis quelques années, dont les osmies, que je vois en grand nombre autour de ma mare en ce moment..
    bon après midi Malo, bises

  4. Ça alors ! J’en ai trouvé hier dans un magnifique lupin que j’adore, hélas c’était avant de lire ton billet… Il y en avait une quantité incroyable, ivre de rage j’en ai ecrabouille un maximum ! Bon ce matin il y en a encore, je vais surveiller cela. Merci infiniment de toutes tes informations, j’apprends bcp de choses. Beau dimanche de Normandie à toutes et tous.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *