Que voyez-vous?

Saperlipopette! En plus des pucerons, vous voyez maintenant comme des petites mouches blanches sur les jeunes pousses?! Les aleurodes dites-vous?! A moins que soit des cochenilles!?
Détrompez-vous! Il n’y a rien de tout ça! Ce ne sont que des exuvies blanches, c’est-à-dire les peaux que les pucerons abandonnent lorsqu’ils muent! No Stress! Laissez faire…

des pucerons verts et des exuvies blanches, ce sont les peaux que les pucerons abandonnent lorsqu’ils muent

des pucerons verts et des exuvies blanches, peaux que les pucerons abandonnent lorsqu'ils muent

5 commentaires sur “Que voyez-vous?

  1. Grâce à votre article sur les maladies des rosiers et à votre série Que voyez-vous, j’ai pu identifier ce matin pendant mon tour de jardin sur mes rosiers des pucerons obèses parasités (youpi) et (malheureusement) le travail du charançon-sectionneur-de-boutons. Je l’ai même pris en flagrant délit. Il est tout petit et plutôt rapide à se cacher! Merci encore pour toutes ces informations si bien présentées (vos photos macro sont géniales).

  2. Laisser faire…je n’ai pas le choix à moins de mettre mon potager sous cloche! A cause des meligethes, plus de choux, de radis, de navets, de choux rave et même le raifort…les feuilles sont criblées de trous, réduites à de la dentelle et rien ne pousse. Ces « bêtes à colza » comme on les appelle familièrement chez nous annihilent toute récolte de cette famille de plantes que j’aimais pourtant avoir dans mon assiette. Quel remède? Les plantes dites répulsives ne servent à rien. Vous avez une idée? Merci!

    1. Problème similaire chez moi, mais moins prononcé que chez vous. Je vous plains! Pour les méligèthes je ne connais que deux solutions: un voile de croissance ou filet fin étalé sur les légumes sensibles et bien ancré sur les côtés ou sous posé sous forme de mini-tunnel, ou bien choisir des variétés qui se sèment pendant l’été quand il y a moins de méligèthes (je dis bien – ‘moins’). La seule année où j’ai eu de beaux radis au feuillage intact, c’est parce que je les avais semés sous un mini-tunnel pour les manger plus tôt. Courage!

  3. Un grand merci car j’allais vous poser la question de l’identification de ces trucs blancs ! Ma voisine me soutenait en effet qu’il s’agit de mouches…
    Mes rosiers ne craignent donc rien. J’ai adopté la puceron zen attitude cette année et grâce à vous, j’ai effectivement remarqué syrphes, pucerons momifiés et surtout les colonies de pucerons qui disparaissent…

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *