🔎 Les bryophytes… Les quoi???

« Les bryophytes…
– Les quoi???
– Les bryophytes : les mousses, les sphaignes, des plantes terrestres qui ne possèdent pas  de vrai système vasculaire.
– Ah! Et en langage clair… »

Connaissez-vous la commissaire Bombardier, l’héroïne de romans policiers drôles et bien ficelés?
Catherine Secq, l’auteure, a toujours été passionnée par la nature et les plantes. Elle parvient donc à nous embarquer dans les enquêtes criminelles de sa commissaire, tout en nous apprenant un tas de trucs fascinants sur les plantes!
Dans son premier roman policier intitulé « Meurtre bénévole », j’ai pioché ces quelques lignes qui nous en apprennent un peu plus sur les… Bryophytes, justement!

« – Les bryophytes n’ont pas d’organes équivalents aux racines et qui leur permettraient d’absorber l’eau.
D’ailleurs, en cas de sécheresse, ces plantes se mettent en état de survie; elles deviennent marron la plupart du temps et renaissent lorsque la pluie arrive. »

« Ce sont des plantes à toute épreuve, car, comme elles sont capables de se nourrir de l’atmosphère en captant tout ce qu’elles peuvent par leur surface aérienne, elles ont réussi à coloniser une grande partie de la planète.
D’ailleurs, quand les terrils du nord de la France n’ont plus été exploités et qu’on a laissé la végétation sauvage s’y installer, ce sont les premières plantes qui y sont apparues. »

« Elles se contentent de tellement peu pour vivre.  Leur aptitude à la survie force le respect. »

« Connaissez-vous cette anecdote canadienne? Des bryophytes qui étaient restées prisonnières dans la glace pendant environ quatre siècles ont ressuscité lorsqu’elles ont été à nouveau exposées au soleil et à l’air.  Vous imaginez? »

« On cite souvent les « mauvaises » herbes comme indestructibles, mais elles sont largement battues par les bryophytes. »

Si vous avez envie de lectures à la fois drôles et instructives pour les semaines à venir…
Les 4 premiers polars de Caterine Secq sont sortis aux éditions Librinova »
(« Meurtre bénévole », « Ne jetez pas les morts au compost »,
« Le macchabée givré, à servir bien frais » et « Dédicace sans auteure »)

19 commentaires sur “🔎 Les bryophytes… Les quoi???

  1. Bonjour, est-ce que cette mousse pourrait servir de sphaigne pour remporter les phanaleopsis, confinement oblige, les jardineries sont fermées ?? Merci

    1. Toute cette petite végétation fait le charme de nos jardins, il arrive même que l’on découvre par ci par là de toutes jolies petites fleurs.
      Et puis un très belle touffe de sphaigne séchée fait une magnifique deco en hiver
      Merci pour tous ces partages, je me régale ….

  2. Cet article est top, avec de magnifiques images. Personnellement j’adore les mousses, les champignons et les fougères, tout ce qui rappelle les sous-bois et leurs bonnes odeurs. Un jour, il faudra présenter le Blob (physarum polycephalum) cette espèce de tâches jaunes que l’on voit sur les troncs d’arbre. Ni plante, ni animal, ni champignon, cet être vivant a pourtant plusieurs cerveaux, sait se déplacer et a bien d’autres capacités étonnantes. Bravo Malorie et merci d’avoir contribué ainsi à faire connaître la commissaire Bombardier. Elle te salue elle aussi ! Mon amitié.

    1. Si je vois passer le blob, je lui tire le portrait en prévision… Et si tu en parles dans un bouquin, je n’aurai qu’à copier 😉
      Amitié à vous deux!

  3. J’ai la chance d’avoir beaucoup de mousses sur mes murets en pierre sèche, je suis fascinée par ces « univers miniatures ».. mais je viens de découvrir un nouvel auteur, à lire sans faute (déjà les titres des livres sont prometteurs !) – Merci beaucoup pour la découverte (et les magnifiques photos)

    1. Je les trouve bien jolies aussi ces mousses. 😉
      La commissaire Bombardier a un humour sympathique, parfait pour se sortir un peu de ce confinement! Bonne lecture!

  4. Jaime beaucoup les mousses. Merci pour les idées de lecture. Je viens de commander le 1er sur kindle. J’ai visité des jardins de mousses au Japon et c’est splendide.

  5. Je ne connais pas ces polars !
    C’est un monde à part. En macro, c’est très joli ! Sinon, moi, j’essaye de m’en débarrasser. Comme il fait très humide, ils poussent partout !
    Bon weekend.

    1. « Des polars, tout sauf noirs! » 😉
      L’auteure est membre bénévole de l’Association des Amis d’André Eve et passionnée par les plantes. Elle a travaillé toute sa vie dans l’horticulture et fait profiter les lecteurs de ses connaissances dans le domaine.
      Tout ça m’a donné envie de découvrir ses livres les uns après les autres.
      Pourquoi se débarrasser sans cesse des mousses qui reviendront à chaque fois, plutôt que d’apprendre à faire avec et voir leur beauté?

  6. Bonjour, Je vais regarder toutes ces petites plantes d’un autre oeil…. je les trouvais déjà charmantes lorsqu’elles habillaient mes pierres et que je ne savais rien d’elles !
    Et vifs remerciements pour la chronique littéraire…. je vais lire Catherine SECQ….
    Bon week-end jardinier….

    1. Dans ses livres, tout en suivant l’enquête, on apprend des choses sur les plantes et la nature, et souvent ou sourit aux réparties drôles de la commissaire et de son adjoint… De la lecture idéale pour se détendre, et c’est utile en ce moment…

    1. Et moi je vous remercie pour ce gentil message que vous m’écrivez! Ca me fait très plaisir si je peux être une petite « bulle d’oxygène » pour d’autres… En ce moment, les gens en ont besoin 😉

  7. Chouette article, j’ai remarqué que lorsque je tonds les mousses, les oiseaux mésanges et merles passent de suite après, je crois qu’ils y trouvent des choses qu’ils aiment manger.. (ou bien est ce pour faire des nids ?) J’aime bien les mousses moi aussi

    Merci pour toutes tes productions ! et les si jolies photos que tu partages

  8. Bonjour,
    Tout d’abord merci pour votre blog je trouve plein de superbes idées pour mon jardin !
    Ma fille à trouvé de la mousse 😉 dans la pelouse et j’aurais aimée avoir plus d’information sur celle ci
    Est il possible d uploader la photo ?

    D’avance merci

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *