🐝 Fabriquer des abris pour les abeilles solitaires

Au moins 85 % des abeilles sont des abeilles solitaires.
Ces insectes pollinisateurs jouent un rôle très important au jardin car ce sont elles notamment qui visitent les premières fleurs des arbres fruitiers. Malheureusement elles sont en déclin, entre autre à cause de l’emploi des pesticides et de la raréfaction des espaces d’habitats propices à leur nidification.

Une des solutions pour pallier à cela est de leur fabriquer des nichoirs appropriés.
Afin d’éviter la propagation des maladies entres les abeilles, le mieux est de leur installer de petites structures. L’hôtel à insecte géant, même s’il est esthétique, est déconseillé pour cette raison.
Profitez-en pour les observer avec les enfants!

A chacun son nichoir

Il existe plus de mille espèces d’abeilles solitaires (osmies).

Elles recherchent de petites cavités pour y faire leur nid et pondre leurs œufs.
Si elles n’en trouvent pas dans la nature, elles s’installent parfois dans les trous d’aération des fenêtres, dans les creux du mobilier de jardin ou dans le mortier des joints entre les briques d’un mur.
Tout à fait inoffensives, elles ne piquent que si elles se sentent agressées et leurs piqûres sont bénignes.

les abeilles solitaires, osmies, creusent des trous dans les joints des murs en briques

Un nichoir pour les abeilles xylicoles

Le terme « xylicole », du Grec xulon (bois), désigne les insectes qui habitent dans le bois.
Le chêne, le hêtre, le robinier faux acacia, le châtaigner ou le charme conviennent bien à ce type d’abris.  Évitez absolument d’utiliser du bois tendre comme le pin et le peuplier, qui gonflent à l’humidité (et évidemment évitez le bois traité!).

Une bûche de bois dur percée de trous (10 cm de profondeur pour max. 15mm de diamètre). La diversité des diamètres permet de multiplier la variété des occupants. A noter que les trous de 8 mm de diamètre sont souvent occupés.

Pour augmenter la durée de vie de votre nichoir, clouez sur le dessus une planche qui fera office de toit.

Placez la bûche sur un piquet, un muret ou suspendue à un arbre.

un nichoir pour les abeilles solitaires xylicoles

Un nichoir pour abeilles caulicoles ou pour abeilles rubicoles

Les abeilles « caulicoles », du latin caulis (tige) et coler (habiter), établissent leur nid à l’intérieur des tiges creuses des plantes (bambou, renouée du japon, weigélia, hydrangéa, deutzia, la symphorine… la canne de Provence, le roseau, les tiges de certaines ombellifères comme le fenouil).
Les tiges creuses doivent être bouchées à une extrémité. Pour cela, utilisez les noeuds naturels (bambous) ou trempez l’une des extrémités de la botte dans de l’argile délayée dans un peu d’eau.

Les abeilles « rubicoles » , du latin rubus (ronce), nidifient dans les tiges à moelle (ronce, rosier, framboisier, sureau, fusain, arbre à papillons, chardon).

Avec les enfants, un jour de pluie, nous avons fabriqué 3 fagots avec des tiges de deutzia, pour les abeilles caulicoles.

Confectionnez  de simples fagots de tiges creuses ou à moelle (diamètre intérieur maximum 12 mm) d’environ 10 cm de long, dont un des côté est fermé avec de la boue d’argile.
Des bambous font parfaitement l’affaire car si l’on prend garde à l’endroit où l’on coupe, ils sont bouchés d’un côté, au niveau du noeud.
On peut également faire un nichoir d’une vingtaine de centimètres avec un nœud central, permettant alors une entrée de chaque côté!
Vous améliorerez la longévité des tiges en les protégeant des intempéries grâce à un tube en plastique (type canalisation P.V.C.) mais c’est bien moins joli!

Certaines abeilles privilégient des tiges horizontales pour nidifier, d’autres des tiges verticales ou fortement inclinées. Aussi disposez plusieurs bottes de tiges fixées sur des piquets selon des inclinaisons variables.

nichoir pour les abeilles solitaires, abeilles caulicoles

Un nichoir pour les abeilles maçonnes ou osmies

Des briques creuses bouchées au mortier feront leur bonheur. Il faut prendre la peine de préparer la mixture dont on doit les remplir (2/3 de terre argileuse pour 1/3 de sable fin) et bien laisser sécher avant de les installer au jardin.

nichoir pour abeilles solitaires: abeilles xylicoles, abeilles caulicoles, abeilles rubicoles et abeilles maçonnes ou osmies

Comment installer vos nichoirs ?

  • A minimum 50 cm du sol
  • Dès janvier/février car les premières abeilles sortent dès que les températures atteignent 12°, vers mars-avril.
  • A l’abri des intempéries
  • Orientés sud ou sud-est, ainsi les nichoirs seront dos aux vents dominants et face au soleil du matin.
  • Dans un environnement riche en floraisons sources de nectar et de pollen de mars à septembre, car elles se nourrissent du nectar des fleurs qu’elles pollinisent.  clic ici pour découvrir les plantes mellifères et nectarifères. 

Le saviez-vous?

Ces abeilles sauvages ne vivent pas en société et ne produisent pas de miel.  Elles ne sont pas agressives envers les humains. Plus de la moitié n’ont même pas de dard.
Leur seul but dans la vie est d’assurer leur descendance et elles en profitent au passage pour polliniser les fleurs.
Dans chaque galerie de nidification, l’abeille solitaire pond une petite dizaine d’œufs. Pour chaque œuf, elle dépose du pollen, de petits insectes et autre nourriture pour les futures larves, puis elle colmate le trou pour créer une loge fermée avant de pondre un autre œuf, et ainsi de suite le long de la galerie. L’abeille qui a pondu mourra avant la fin du développement de cette nouvelle génération.

abeille solitaire dans un nichoir à insectes du commerce

Un peu de bricolage pour ce week-end?

Mais vous pouvez aussi choisir d’installer un nichoir à insectes du commerce

13 commentaires sur “🐝 Fabriquer des abris pour les abeilles solitaires

  1. Encore un bel article. Je suis actuellement en première année en école d’apiculture. Nous aurons bientôt une conférence sur la compétition ente abeilles sauvages et abeilles domestiques.
    Je me permets une remarque, afin d’éviter la propagation des maladies entres les abeilles, le mieux est de leur installer de petites structures. L’hôtel à insecte géant , même s’il est esthétique est déconseillé pour cette raison.

  2. Bonjour, que de beaux article ! Merci Malo

    J’ajouterai qu’en me posant la question de l’entretien nécessaire ou non de ces logis..
    J’ai pu lire qu’elles font elles-même le ménage. Un hôtel peut donc rester en place sans rien y faire plusieurs années..

    1. Merci pour ce complément d’info! C’est facile à fabriquer et encore plus facile d’entretien! Même les paresseux n’ont plus aucune excuse… 🙂

  3. Bonjour,
    Je me posais la même question que Françoise !
    Nous avons réalisé un hôtel à insectes il y a quelques années mais je ne sais jamais s’il faut le laisser tel quel ou apporter des modifications.
    Merci pour cet article

  4. Chez moi, elles nichent, chaque année, dans les trous d’aération des fenêtres. Mais je compte bien leur installer un hôtel « 5 étoiles » avec l’aide de mes petits enfants qui viennent loger quelques jours durant leurs vacances de Carnaval . J’aime beaucoup vos articles.

    1. C’est vraiment une très belles activité à faire avec les enfants et en plus, ils en profiteront sur le long terme puisqu’ils pourront observer les abeilles qui vont et viennent sans fin et finissent par colmater le trou dans lequel elles auront pondu… Un bon moyen le sensibiliser les plus jeunes à la nécessité de sauver nos abeilles…
      Merci pour votre gentil commentaire! A bientôt!

  5. Ton billet est passionnant malo. J’ai fabriqué il y a quelques années une échelle avec des bambous pour faire grimper une clématite qui n’a jamais voulu pousser mais j’ai laissé l’échelle en place lorsque j’ai vu qu’elle était très appréciée par de petites abeilles. Un petit fagot par ci par là c’est joli en plus d’être utile. Bisous

    1. Ici, elles nichaient dans le mortier entre les briques de la maison, avant qu’on ne refasse l’isolation. Depuis plusieurs années, les divers nichoirs installés au jardin sont toujours pris d’assaut! 😉

  6. C’est très instructif, j’ai appris beaucoup et n’imaginais pas autant de genres. Je me demande où tu trouves toutes ces informations, c’est génial.
    Bisous Malo, bonne journée

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *