Eranthis, petits soleils d’hiver

Près de chez moi, autour des arbres caducs, l’herbe est parsemée depuis début février de petites fleurs sauvages aussi jaunes que des boutons d’or. Ce sont des Eranthis. Une belle surprise que cette petite plante bulbeuse qui fleurit très tôt en fin d’hiver, en même temps que les perce-neige! 

L’Eranthis, également appelé Aconit d’Hiver, Helloborine jaune

Portées par de courtes tiges, les fleurs solitaires s’épanouissent presque au ras du sol, comme posées sur une collerette de petites feuilles vertes.

Elles ne s’ouvrent complètement qu’en plein soleil ou à l’ombre légère et se referment la nuit ou les journées grises.

L’Eranthis, Un petite fleur solitaire, jaune vif, de 3 cm de diamètre, en coupe à 6 pétales, sur une courte tige, avec une couronne de feuillage vert

Elles vont probablement coloniser peu à peu l’espace jusqu’à former de larges tapis fleuris car les eranthis se naturalisent facilement dans les sous-bois clairs, en sols frais.
Si le terrain leur plaît, elles se ressèment spontanément, pouvant même devenir envahissantes.

L’Eranthis, également appelé Aconit d’Hiver, se naturalise facilement en sous-bois clair et frais

La floraison à lieu de fin janvier à mars, en fonction des conditions climatiques, perçant souvent la neige.

L’Eranthis, floraison en février-mars. Fleur solitaire de 3 cm, jaune vif, à 6 pétales.

Jolis mariages

Parfaits dans un jardin naturaliste, sous les arbres et arbustes caducs, dans un sous-bois clair ou sur un talus, mais on peut aussi en faire de jolies potées fleuries avec d’autres bulbes printaniers.
On les associera naturellement aux hellébores et aux bulbes botaniques qui fleurissent en même temps : perce-neige, narcisses, crocus, anémones blanda…

On les installera par exemple sous un hamamélis, un jasmin d’hiver ou un chèvrefeuille d’hiver (lonicera fragrantissima)…
Ou en avant-plan d’un mahonia, qui lui préfèrera la mi-ombre…

anémone blanda et perce-neige

Plantation

  • Plantez les petits bulbes à l’automne, à 2 ou 3 cm de profondeur, espacés de 5 cm.
  • On peut aussi diviser les touffes au printemps, après la floraison, comme pour les perce-neige.
  • En sol fertile, riche en humus, bien drainé mais restant frais l’été, neutre à calcaire.
  • En plein soleil ou à l’ombre légère : dans une prairie, un talus ou un sous-bois clair.
  • Si nécessaire, marquez l’emplacement car l’eranthis disparaît complètementen été.

Soins

  • Aucun entretien particulier.
  • Le feuillage des arbres et arbustes caducs tombe en automne et se décompose, formant de l’humus qui nourrit naturellement ces bulbes… À défaut, on peut leur donner du compost ou autre amendement organique, en automne.
  • Ils redoutent la sécheresse.
Eranthis

8 commentaires sur “Eranthis, petits soleils d’hiver

  1. Je les trouve bien jolies et leur précocité m’avait convaincue. Hélas, elles ne se plaisent pas chez moi. Après deux ou trois essais de plantations de bulbes du marché, j’en ai prélevé chez des amis, mais l’échec est le même : 1 fleur, tous les deux ou trois ans!!! Ni rongeur, ni maladie… mais pas de fleurs! Je les admire ailleurs… Bonne journée!

  2. Très jolies fleurs mais bulbes très capricieux pour la germination. J’en ai 5-6 en fleur actuellement. J’ai lu récemment qu’il fallait les tremper dans l’eau 24h avant la plantation. Parfois difficile de distinguer la partie supérieure des bulbes.

    1. Oui en effet, si les bulbes reçus par correspondance sont secs dans leur emballage, on peut les faire tremper pendant 24h avant plantation. C’est inutile lorsqu’on replante des bulbes tout de suite après division des touffes.

  3. Bonjour, j’ai habite une trentaine d’année à Merlemont commune de Philippeville, là, l’eranthis se plaisait, se multipliait dans un sol à tendance calcaire drainant. J’ai déménagé depuis 2 ans en bord de Meuse, à Revin dans les Ardennes française. Le terrain est argileux à tendance acide et l’eranthis ne s’ y plaît pas. Je pense que la qualité du sol joue.

  4. J’ai ai chez moi en Auvergne. Aucun entretien spécifique n’est à prévoir hormis une division des tubercules. Il faut également veiller à ne pas leur faire subir de sécheresse en arrosant généreusement de sorte que le sol ne se dessèche pas en été, comme il a pue se passer chez moi.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.