Mahonia

Le Mahonia est un arbuste au feuillage persistant, brillant et coriace, avec une lumineuse floraison hivernale.
Les grappes de fleurs jaunes parfumées et mellifères permettent aux abeilles d’avoir du nectar à une période où les fleurs sont rares. Elles sont suivies de baies bleu foncé appréciées des oiseaux.

mahonia aquifolium, mahonia à feuilles de houx, une floraison mellifère au parfum de muguet

C’est un arbuste au port dressé et qui pousse lentement. La plupart mesurent entre 1 et 3 m de hauteur, mais il en existe de 30 cm ou de 5 mètres!
Avec le temps, la base de l’arbuste a tendance à se dégarnir, dévoilant une belle écorce ridée, brune veinée de gris.
Les fleurs sont regroupées en grappes terminales, parfois très compactes, parfois très allongées selon les variétés. Le feuillage donne un petit côté exotique au jardin et prend de belles teintes automnales.

mahonia

Où le planter?

Rustique (-20°) et peu exigeant quant à la nature du sol, le mahonia se plaît à l’ombre ou à mi-ombre, dans une haie champêtre, sous des arbres caducs, en lisière de forêt ou dans un massif.
Son important système racinaire permet même de l’employer pour tenir des talus.
Il se cultive dans tout type de terrains pourvu qu’ils soient frais et bien drainés, même pauvres, de préférence neutre ou légèrement acide. En revanche, il faut absolument éviter les sols lourds, compacts et trop humides. Choisissez un emplacement abrité des vents froids.

mahonia

Jolis mariages…

Composez un tableau lumineux en plantant à son pied des hellébores d’orient, des perce-neige, des éranthis hyemalis et des fougères.

Intégrez le mahonia dans une haie champêtre vivante et variée, en compagnie d’autres plantes qui ont un intérêt hivernal telles que le feuillage persistant du laurier tin, du houx, du sarcococca, du ligustrum ou de la viorne ‘Davidii’, la floraison des chimonanthus praecox, daphné odora, hamamelis, jasmin d’hiver, le bois coloré des cornus ou encore les baies du callicarpa et de la symphorine.
Alternez avec des arbustes caducs comme le charme, l’aubépine, des berberis, fusains,…

Le Mahonia aquifolium, fleurit plus tard, au début du printemps, en même temps que les bulbes de narcisses, muscaris, scilles, jacinthes des bois, tulipes, crocus…

mahonia

Lequel choisir?

Personnellement, je préfère les variétés plus compactes, qu’on peut utiliser en arbuste de « bourrage » dans les haies champêtres et bocagères, ou sous des arbres caducs, en lisière d’un petit bosquet.
Je n’affectionne pas du tout les mahonia plantés en isolé, mais c’est une question de goût.
Le feuillage très fin de ‘Soft Caress’ ou ‘Nara Hiri’ est beaucoup plus charmant que celui du mahonia commun, mais ils sont aussi plus sensibles au froid…

Mahonia pumila et Mahonia repens, ne dépassent pas 30 cm de hauteur.

Mahonia commun – M. aquifolium (mahonia à feuilles de houx), 1m à 1,5 mètre. Floraison entre février et avril, grappes jaunes, assez courtes et compactes. Feuillage coriaces et épineux, rouge en hiver. On peut le multiplier en prélevant des drageons, juste après la floraison, pour les transplanter.
Cette espèce tolère assez bien le calcaire.

Mahonia aquifolium ‘Apollo’ 80 cm, plus florifère que le type. Floraison en février-mars, parfumée, jaune foncé. Feuillage vert sombre virant au pourpre en hiver.

Mahonia nitens ‘Cabaret’, 50 à 150 cm, Floraison de août à novembre, grappes orange cuivré en bouton, s’épanouissant jaune pâle. Feuillage épineux, pourpre en hiver.
Grâce à son port compact, il s’adapte bien à une culture en pot.

Mahonia ‘Soft Caress’ 1m, Floraison de septembre à novembre, parfois même dès le mois d’août. Elégant feuillage, très doux, sans épines, extrêmement fin et délicat. Un peu moins rustique que les autres variétés, (-10 °C), il nécessite une protection hivernale les premières années.

Mahonia confusa ‘Nara Hiri’ 120 cm, Floraison d’octobre à décembre en longues grappes jaunes. Feuillage fin, argenté, découpé en de nombreuses folioles, qui évoque celui des fougères. Il n’est pas épineux.

Mahonia Japonica ‘Hivernant’, 150 cm, Floraison de décembre à mars, Feuillage épineux, vert sombre avec des nervures jaunes.

Mahonia x media ‘Charity’ 2 à 5 mètres de haut! Floraison de novembre à février, longues grappes dressées de fleurs jaunes très parfumées. Grandes feuilles composées, élégantes.

Mahonia en habits d’automne…
mahonia

Entretien

Il est conseillé d’effectuer une taille après la floraison, en fin d’hiver, surtout durant les premières années pour inciter la plante à se ramifier : éliminez les branches mal dirigées, et coupez les bouquets de feuilles terminales.
Au début, un arrosage régulier favorisera l’enracinement.
Une fois adulte, le mahonia nécessite très peu d’entretien: il se passe de taille et d’arrosage et devient assez résistants au gel et à la sécheresse.
Installez une épaisse couche de paillage au pied pour le protéger du gel et apportez éventuellement un peu de compost bien décomposé au début du printemps.

Les mahonias sont sensibles à la rouille (petites taches orangées sur les feuilles) et à l’oïdium (feutrage blanc sur le feuillage). Ce sont des maladies cryptogamiques favorisées par une conjonction de chaleur et d’humidité, et par un emplacement trop confiné.
Supprimez et brûlez les parties atteintes afin d’éviter l’expansion de la maladie.  Limitez les arrosages et surtout évitez de mouiller le feuillage. Taillez le mahonia pour aérer sa ramure et ainsi permettre à l’air de bien circuler au centre de la plante. Vous pouvez pulvériser du purin d’ortie ou une décoction de prêle.

mahonia

9 commentaires sur “Mahonia

    1. Mystère… Peut-être pourriez-vous cette année le retailler légèrement et chaque année lui mettre une bonne dose de compost au pied et puis une épaisse couche de paillis pour qu’il ne souffre pas de la sécheresse? Mais bon, au bout de 30 ans, il n’y aura probablement plus de miracle…
      Et les mahonia n’apprécient pas du tout d’être déplacés donc ce n’est pas une solution non plus…

  1. C’est vrai le mahonia est un bel arbuste au beau feuillage lustré et aux fleurs parfumées. Il ne demande pas beaucoup d’entretien. C’est un plaisir au jardin.

  2. mon mahonia commun (comme d’autres arbustes et arbres dans mon jardin) est « apparu » un beau jour, probablement apporté par un oiseau, le vent, ou un autre petit animal de nos campagne. J’ai ainsi un aulne, des cotoneasters, des houx, … jamais plantés par moi. Ainsi que de nombreuses fleurs …
    Sous mon mahonia pousse depuis 2 ans un autre arbuste, dont le feuillage lui ressemble un peu, mais est différent. Je fais des recherches pour lui trouver un nom.
    Toujours heureuse de vous lire. Je vous souhaite une bonne semaine – il va faire beau et ce n’est pas encore interdit de jardiner ! Michèle

  3. Merci pour cette présentation complète. Je suis de plus en plus tentée par cet arbuste si lumineux mais j’appréhende les semis spontanés. Je lorgne sur le mahonia « soft caress » (déjà repéré dans la jardinerie du coin).
    Bonne journée.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *