Des pommiers cordons au milieu des fleurs

Malgré un jardin déjà densément planté, j’ai encore trouvé le moyen d’y installer deux pommiers cordons, il y a de cela un peu plus d’un an. On voit souvent ces pommiers cordons ceinturant des potagers mais rarement dans un jardin d’ornement.  Aussi donnent-ils une petite touche d’originalité à cette terrasse ronde, sans pour autant l’encombrer. Et le jardin fleuri devient nourricier…

J’ai pu laisser sous les branches toutes sortes de vivaces de bordure, géranium, asters, primevères, alchemille… et planter des bulbes printaniers, sans que les plantes ne se gênent mutuellement. Quelques semis spontanés d’annuelles apportent un côté naturel qui me plaît.

La récolte de cette année s’annonce déjà assez généreuse…

pommier cordon en bordure de terrasse
un pommier cordon avec des sisyrinchium striatum et des semis spontanés de verbascum autour de la terrasse.

La taille est facile à effectuer, autant que la récolte d’ailleurs! Pour peu qu’on taille régulièrement en été, et qu’on éclaircisse les fruits en surnombre avant fin juin, on obtient de belles pommes.

pommier attaché sur son support horizontal
pommier cordon

Je les avais achetés chez un pépiniériste producteur de ma région (la pépinière fruitière de Blanmont, cultivée de manière totalement écologique). Ce sont donc des sujets bien adaptés à mon sol et à mon climat.
Le pépiniériste spécialisé dans les arbres fruitiers a par ailleurs été d’excellent conseil pour m’aider à trouver les variétés qui me conviendraient. D’autant plus que je voulais choisir des fruits non seulement pour leur goût, mais aussi pour leur couleur: en face du massif jaune, des pommes jaune orangées et en face du massif pourpre, des pommes bien rouge foncé!

pommier cordon

Je souhaitais un support horizontal solide qui épouse l’arc de cercle de la terrasse ronde. J’ai donc fait réaliser un support en fer forgé sur-mesure, à un prix tout à fait raisonnable, chez un artisan du coin (clic ici pour en savoir plus).

Qu’ils soient en cordon, en palmette ou en U, les fruitiers formés ont l’avantage de prendre peu de place tout en offrant une belle récolte. Les cordons bordent joliment un parterre ou un carré potager, les U ou double U sont ravissants palissés sur un vieux mur, la palmette est idéale pour former une clôture…
Les fruitiers formés sont plus cher car leur formation demande quelques années en pépinière mais on peut néanmoins assez facilement former soi-même un cordon à partir d’un scion. (choisissez-en un greffé sur un porte-greffe pas trop vigoureux, sans quoi la taille devient difficile et la productivité moindre).

J’ai hâte de voir mûrir nos pommes du jardin et surtout d’y croquer à pleines dents!

4 commentaires sur “Des pommiers cordons au milieu des fleurs

  1. dans mon jardin j’ai 3 pommiers en palmette (pas contre un mur) et ils sont menés en hauteur,
    au départ il s’agissait juste de scions, maintenant au bout de 10 ans, ils sont magnifiques, sur plusieurs branches, et donnent depuis longtemps,
    le seul problème est la taille, à faire au moins 2 fois par an, et dès qu’on relâche notre attention, pschitt, ça pousse très fort!
    et toi, comment fais tu pour juguler la pousse?
    bonne soirée Malo, à bientôt

  2. oui si vous pouviez nous donner un conseil en photos sur la taille ! jetrouve ça tellement compliqué ds les livres avec tout ce vocabulaire particulier

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *