🐞 Comment accueillir les coccinelles au jardin?

La coccinelle est l’alliée du jardinier, pourvu que le jardinier ne lui nuise pas…
Aussi, pour les accueillir au jardin, il faut commencer par arrêter les traitements (qu’ils soient chimiques ou bio et même les purins et savon noir!) et offrir le gîte et le couvert à ces « bêtes à Bon Dieu ».

Le gîte et le couvert

Si elles y trouvent des abris douillets, les coccinelles hibernent au jardin à l’état adulte. Chaque hiver, elles trouvent refuge sous les vivaces avachies, dans le broyat, dans les crevasses de l’écorce des arbres, dans un coin de jardin un peu négligé, une souche, des tiges creuses, quelques branchages, le tas de bois, des interstices dans un mur de briques ou de pierres, un pot de terre cuite abandonné… Si on le remplit de paille, c’est un 4 étoiles! D’où l’intérêt de ne pas trop nettoyer son jardin en automne!

Les coccinelles sortent de leur léthargie au début du printemps pour dévorer les premiers pucerons.
Rapidement, elles mettent beaucoup d’ardeur pour assurer la pérennité de la race…

Accouplement des coccinelles, au mois d’avril

Puis elles pondent des centaines de tout petits oeufs jaunes collés au revers des feuilles, à proximité d’une colonie de pucerons.  Pendant ce temps là, les pucerons pullulent et on est souvent tenté d’intervenir! Pourtant, il faut encore patienter avant l’éclosion des larves de coccinelles, une petite semaine plus tard…! Et il faut parfois attendre 2 à 4 semaines pour qu’elles soient en nombre suffisant….

Oeufs de coccinelles

De ces oeufs sortent de minuscules larves noires… : une seule larve dévore 150 à 200 pucerons par jour !
Voici les larves de coccinelle, toutes jeunes. Leur allure est plutôt éloignée de l’individu adulte.

larves de coccinelles

Elles ont bien grandi et je m’inquiète un peu pour les dernières, elles n’ont plus rien à manger!…

larve de coccinelle asiatique (avec deux bandes parallèles oranges, et des appendices plumeux noirs ou oranges caractéristiques)

Une fois sa croissance terminée, la larve de coccinelle se transforme en nymphe immobile.

Une fois sa croissance terminée, la larve de coccinelle se transforme en nymphe immobile.
Une fois sa croissance terminée, la larve de coccinelle se transforme en nymphe immobile.

 

Je suis d’autant plus enchantée de les accueillir au jardin que de nombreux pucerons attendent d’être dévorés!
Je ne fait rien pour les déloger avant l’heure, ce serait ôter le pain de la bouche de leurs prédateurs naturels!

une ancolie infestée de pucerons

Supprimer les traitements

Pour que les insectes auxiliaires du jardinier s’installent durablement au jardin, il faut supprimer les traitements chimiques, nocifs pour les insectes et la faune en général. (clic ici pour apprendre à reconnaître les différents prédateurs naturels de pucerons)
Même les traitements insecticides bio (purins naturels et savon noir) doivent être employés avec très grande modération car ils ne sont jamais sélectifs:  ils tuent aussi les insectes et larves qui sont utiles tant pour la pollinisation que pour l’équilibre écologique du jardin.
En plus, si vous supprimez tous les pucerons, les coccinelles ne viendront pas, faute de nourriture! Pas folles les coccinelles!

pucerons

Pour éliminer en deux temps trois mouvements tous les pucerons, les coccinelles et leurs collègues sont parfaitement efficaces et en plus c’est on ne peut plus écologique!

une coccinelle dévore les pucerons

Les larves ont commencé le festin… Elles dévorent les pucerons plus voracement encore que les coccinelles adultes : une seule larve dévore jusqu’à 200 pucerons par jour !

une larve de coccinelle, vorace, mange un puceron

C’est le grand nettoyage de printemps… Voilà un bouton de rose impeccable!

une larve de coccinelle

Il y a aussi des solutions pour éloigner les pucerons de nos fleurs préférées… tout en respectant de biotope! (clic ici)

Préserver au jardin des fleurs sauvages

Pour que les coccinelles aient de la nourriture (et donc des pucerons!) à leur disposition, il est bon de préserver au jardin des fleurs sauvages, une prairie fleurie ou même un bout de terrain en friche si vous avez la place.
Les coccinelles apprécient tout particulièrement les orties qui sont une de leurs plantes hôtes favorites, mais aussi les carottes sauvages, les achillées, les anthémis, les centaurées, la bourrache et l’absinthe…  tandis que la capucine, la fève ou les rosiers sont de véritables garde-manger qui se couvrent de pucerons!

une coccinelle sur l’orlaya

Des refuges naturels

Par ailleurs, pour inciter les coccinelles à s’établir au jardin, on peut leur installer des refuges « naturels » (herbes sèches, feuilles mortes, petits fagots de branchettes, broyat, bûche percée de petits trous…) ou plusieurs petits abris à insectes (évitez à tout prix les grands hôtels, voire H.L.M. qui favorisent la propagation de maladies et rendent leurs « locataires » plus vulnérables aux prédateurs!). Installez ces petits refuges et abris à l’abri du vent et de la pluie, dans des endroits ensoleillés.

abris à insectes

Evitez d’introduire des coccinelles asiatiques!

Si vous êtes tenté d’acheter des larves de coccinelles en jardinerie, choisissez impérativement des larves de coccinelles européennes. Celles à deux points sont les plus voraces en pucerons.
Évitez à tout prix les larves de coccinelles asiatiques, une espèce invasive qui fragilise très fortement les populations de coccinelles locales, sans compter les dégâts sur les cultures de fruits en automne et le fait qu’elles hibernent en nombre à l’intérieur des maisons…

Ce n’est pas bien compliqué d’attirer les coccinelles et autres auxiliaires au jardin! A vous de jouer!

1 commentaire sur “🐞 Comment accueillir les coccinelles au jardin?

  1. Pst !!! les orties sont un habitat favori de la coccinelle à 7 points !
    Il en faut donc un peu, une année, il y avait une forêt d’orties autour de ma clôture , j’y ai vu des centaines au moins de coccinelles. le lendemain, le gars qui venait donner un coup de main avait tout passé au méchant gros désherbant… je l’aurais tué !!!
    Bises

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *