Oiseaux du jardin : la grive mauvis

Je l’ai vue de loin en haut du ginkgo et j’ai remarqué sa silhouette inhabituelle… mais sans zoom je n’aurais pas pu distinguer de quel oiseau il s’agissait.
Ce n’est qu’en hiver, semble-t-il, que cet oiseau migrateur trouve refuge sous nos latitudes plus tempérées. Elle se reproduit plus au nord. Chez nous, 4 espèces de grives sont répandues : la grive musicienne, la grive mauvis, la grive litorne et la grive draine.

Quelle grive ai-je observé? La grive mauvis…

On reconnaît la grive à son plumage brun tacheté, mais selon l’espèce, on constate des variantes de couleurs.
La grive ressemble beaucoup à la femelle du merle noir.

Sauf erreur de ma part, je pense pouvoir identifier sur mes photos la grive mauvis (Turdus iliacus), car sur la tête je vois nettement un fort sourcil blanc au-dessus de l’oeil et une autre raie blanche sous la joue; les flancs et dessous des ailes sont d’une belle couleur rousse.
C’est la plus petite des grives. Elle possède un plumage de couleur brun-olive sur le dos.  Le ventre est blanchâtre maculé de taches brun-olive. La base du bec est jaune. La queue est courte. La description correspond!
Il n’y a pas de dimorphisme sexuel.

grive mauvis,  on remarque le sourcil blanc et la raie blanche sous la joue; les aisselles rousses, le ventre blanc maculé de taches brun-olive.

La grive favorise les prairies où elle peut trouver sa nourriture, les bois, les bosquets ou les haies.
Certaines espèces s’aventurent aussi jusque dans les jardins et espaces verts des zones urbaines.

grive mauvis, notez le sourcil blanc et la raie blanche sous la joue; le plumage brun-olive sur le dos, la base du bec jaune.

L’alimentation de la grive varie selon la saison.
En automne et en hiver, la grive a un régime principalement végétal: fruits de l’aubépine, du houx, du  lierre ou du gui.
Au printemps et en été, elle diversifie son alimentation et mange des lombrics, des araignées, des escargots ou des limaces.

la grive mauvis

Reproduction

Toutes les espèces de grives nichent chez nous, à part la grive mauvis qui se reproduit dans les pays nordiques.  Elles installent leur nid dans un arbre entre 2,50 mètres et 9 mètres de hauteur selon les espèces. Seule la grive mauvis niche au sol sous des buissons.
La grive peut avoir 2 à 3 couvées par saison et elle pond entre 4 et 6 œufs à chaque ponte. La femelle couve les œufs pendant 12 à 15 jours. Les oisillons sont autonomes environ 30 jours après leur naissance.

la grive Mauvis, notez un sourcil blanc et une raie blanche sous la joue; Le ventre blanchâtre maculé de taches brun-olive. La base du bec est jaune.  la queue courte.

En hiver les grives litornes, mauvis et draines sont souvent en bandes plus ou moins bruyantes et farouches. Elles mangent des baies dans les buissons ou bien au sol. La musicienne est plus solitaire, discrète. Les grives litornes et mauvis sont parfois ensemble.

la grive mauvis, la queue courte,  taches rouille à l’aisselle
grive mauvis

3 commentaires sur “Oiseaux du jardin : la grive mauvis

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *