Mes indispensables : Teucrium hircanicum

Depuis que Virginie m’a offert un petit bout de teucrium hircanicum (Germandrée) il y a quelques années, cette vivace est devenue une de mes indispensables au jardin! En plus d’offrir une jolie floraison en épis mauves tout l’été, c’est l’une de celles qui s’en sort parfaitement malgré les sécheresses et canicules de ces derniers étés!

Teucrium hircanicum Germandrée iranienne, vivace (60 x 30 cm) à floraison pourpre-mauve, en épis, non parfumée, mellifère, de Juin à Août. Feuillage vert-gris, semi-persistant ou caduc selon le climat. Soleil

Ce teucrium est une vivace robuste qui aime le soleil et les sols bien drainés (elle redoute l’humidité hivernale).
Il forme assez rapidement plein de belles rosettes de feuilles duveteuses, semi-persistantes ou caduques selon le climat.
Ce feuillage vert-gris à l’aspect rugueux et pourtant tout doux, est déjà très joli à lui seul, au printemps, avant qu’émergent les longs épis de petites fleurs pourpre-violet qui fleuriront tout l’été, de juin à août, sur les tiges florales hautes de 60 cm.

Chaque année, je constate qu’elle est à la fois résistante au gel et bien adaptée à la sécheresse estivale. Deux qualités dont on va avoir besoin dans nos jardins pour l’avenir j’ai l’impression!

teucrium hircanicum, une valeur sûre par ces chaleurs estivales!
teucrium hircanicum
teucrium hircanicum

Où la planter? Avec qui?

Dans mon jardin, en sol ordinaire mais drainé en hiver, le teucrium hircanicum forme une jolie bordure le long de Park Allée, avec un carex et des géraniums vivaces… En second plan, j’ai installé un rosier rouge-pourpre, des campanules rose lilacé, des linaria, un géranium vivace pourpre, des catananches, des alliums sphaerocephalon…

Il est aussi un parfait candidat pour les jardins secs, les rocailles ensoleillées, les sols pauvres, même légèrement calcaires.  Dans ces conditions, il forme des mariages harmonieux avec d’autres pantes de terrain sec comme le thym, la lavande, les perovskia, des armoises, euphorbia myrsinites,… (voir plantes pour jardin sec)

un joli fouillis avec la campanule ‘Loddon Anna’, les alliums sparocephalon, un géranium ‘Catherine Deneuve’ et teucrium hircanicum de Virginie
rosier 'Darcey Bussel' et teucrium hircanicum
rosier ‘Darcey Bussel’ et teucrium hircanicum

Si on ne supprime pas les fleurs fanées, il se naturalise très bien par le biais de semis spontanés et nous fait cadeau de mariages toujours réussis, comme ici avec une achillée millefolium ‘Rose d’Antan’ et des gauras.
Je l’ai déjà vu avec une camomille (tanacetum partenium) et c’était ravissant!

achillea ‘Rose d’Antan’ et le teucrium hircanicum
teucrium hircanicum, semis spontané entre les pavés…

Plantation et entretien

Le Teucrium hircanicum aime le soleil et les sols secs, caillouteux et pauvres, même légèrement calcaires, mais il accepte aussi une terre de jardin ordinaire pourvu qu’elle soit bien drainée, surtout en hiver.
En sol fertile, elle grandira vite mais vivra un peu moins longtemps.
Dans les sols lourds, on les cultivera sur un talus, en surplomb d’un muret ou dans une rocaille.

Il suffira de rabattre en fin d’hiver les tiges sèches et enlever le feuillage abîmé.
On peut, au printemps, pincer les pointes des tiges pour obtenir une touffe plus basse mais plus dense et encore plus florifère.

teucrium hircanicum et clématis Henryana
rosier ‘Darcey Bussel’, campanule ‘Loddon Anna’, allium ‘sphaerocephalon’, teucrium hircanicum, géranium ‘Catherine Deneuve’
teucrium hircanicum
teucrium hircanicum

6 commentaires sur “Mes indispensables : Teucrium hircanicum

  1. a dit :

    Superbe …beau feuillage fleur mellifère que demander de plus et Hop encore une dans mon panier Merci Malorie…

  2. Je l’adore aussi. Il se plait bien dans mon jardin drainé. Je l’ai déplacé l’an passé pour garnir un nouvel endroit. Il se ressème facilement. Je compte un jour faire un article détaillé sur son semis et son développement au jardin. Mais je n’ai pas encore toutes les photos nécessaires. Bises à toi

  3. Plante que j’adore tellement qu’elle est facile, se ressème, et suivant ce que l’on veut , pouvons la « pincer » afin qu’elle soit plus trapue , je l’ai en plusieurs endroits, ne pas hésiter à l’adopter !

  4. Ca fait plusieurs années que je l’ai et elle est présente de plus en plus au jardin car elle se ressème bien et se transporte dans un autre massif facilement. Pas d’inconvénients pour cette plante qui n’a pas besoin d’arrosage et qui aime mon sol argileux mouillé et gelé l’hiver.

  5. Attention !
    Cette plante a un fort potentiel invasif ! Pire que la melisse, Expérience faite.
    Je l ai éliminée car je ne voulais pas perdre le contrôle.
    Dommage mais c est mieux de préférer des espèces plus « stables ».
    Bogue

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *