Bizarreries sur les rosiers : Mutation et retour au type (Sports)

Il arrive que l’on observe des pétales d’une couleur différente sur une rose. C’est probablement la manifestation d’un retour au type d’origine, un peu comme si le rosier « se souvenait » d’un de ses « parents »…
On appelle cela « Mutation » ou « Sports ». Ces termes désignent les mutations naturelles que l’on peut observer parfois sur certains rosiers, principalement au niveau des couleurs, mais aussi sur les formes, le nombres de pétales, le port…

Mutation (ou Sports) sur le rosier ‘White Grootendorst’ dont une fleur est mélangée d’une pointe de rose… (photo Helene Dussourd)
mutation sur le rosier 'White Grootendorst'
mutation sur le rosier ‘White Grootendorst’ dont une fleur est mélangée d’une pointe de rose… (photo Helene Rouge cabane)

Si un véritable amoureux des roses observe une mutation intéressante dans son jardin, il sera tenté de prélever la branche pour la greffer avec l’espoir de réussir à « fixer » cette mutation, c’est-à-dire en croisant les doigts pour qu’elle se reproduise sans fin.
C’est entre autre le cas du surprenant rosier violet foncé ‘Burgundy Ice’, qui provient d’une mutation naturelle et spontanée découverte en 1998 sur le célèbre rosier blanc ‘Iceberg’ (syn. ‘Fée des Neiges’).

Ainsi, il arrive régulièrement que ‘Burgundy Ice’ « se souvienne » de ‘Iceberg’ et retrouve une touche de blanc. Ce phénomène montre que le rosier fait un retour au type d’origine, autrement dit que les gènes du caractère blanc de ‘Iceberg’ se manifestent à nouveau. Cette mutation est temporaire, elle ne se reproduit pas forcément lors des floraisons suivantes…

mutation sur le rosier pourpre ‘Burgundy ice’ : il a fait une fleur presque toute blanche…

Et vous, avez-vous déjà observé une mutation sur un rosier?

8 commentaires sur “Bizarreries sur les rosiers : Mutation et retour au type (Sports)

  1. Bonjour Malo. Je l’ai observé sur un rosier rose non remontant qui a fait une fleur bicolore l’année dernière et cette année et sur une pervenche qui avait une fleur moitié blanc moitié violet. Bizarre vous avez dit bizarre!

  2. Bonjour Malo,
    Oui deux fois avec deux rosiers Winchester Cathedral qui, de fleurs blanches, ont produit des roses roses aussi (Winchester, mutation de Marie-Rose). Charmant !
    Je profite d’écrire maints remerciements pour tout ce que vous offrez : de merveilleuses photos, articles, partages, pour étayer mes envies, connaissances, c’est un plaisir de vous lire.
    Belle semaine.

  3. C’est rigolo merci pour cet article car j’ai pensé a de la radioactivité de Tchernobyl lorsque j’ai vu apparaître une fleur blanche sur mon rosier rouge! Etonnante nature!!!

  4. Ceci s’observe en effet, mais ce qui m’a intriguée, c’est ce qui ressemble à une atteinte « virale? » Une grosse branche d’un rosier chez mes voisins donne des petites feuilles, (pas du tout le porte greffe) et des fleurs petites décolorées et chiffonnées.
    Normalement ce sont des rosiers rouge pétant (issus d’une variété allemande je crois trouvés en jardinerie à gros débit)
    Et j’ai remarqué la même chose sur une des branches du rosier James Galway chez moi. Mais c’est moins net.. les feuilles restent normales, les fleurs étaient déformées et rabougries
    As-tu des données à ce sujet ?

  5. Bonjour Malorie,
    Je suis justement en train d’observer ce phénomène sur mon « Souvenir d’Adolphe Turc »: parmi une des grappes de fleurs rose saumon se trouve une fleur complètement rouge cerise encadrée par deux autres moitié cerise et moitié rose saumon…
    La nature nous fait souvent de jolis clins d’œil !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *