Mes incontournables : Géranium endressii

Tout l’été, le beau feuillage vert de ce géranium vivace est constellé de mignonnes petites fleurs mellifères, rose pâle, lumineuses, fonçant avec l’âge.
Persistant en climat doux
, il forme un couvre-sol efficace, capable d’étouffer les herbes indésirables!  Il fleurit vraiment longtemps, sans demander d’entretien. Je le conseille sans hésiter aux jardiniers débutants et/ou paresseux, tellement il est facile de culture!

géranium vivace endressii, 40 x 50 à 60 cm, (semi)-persistant, toute exposition, tout sol riche et frais, Rustique au-delà de -15°C

Où l’installer ?

Son seul ennemi est la sécheresse prolongée ce qui, avouons-le, peut poser des soucis ces derniers été!…

Mais sinon, il se plaît à toutes les expositions, bien que sa floraison soit moins généreuse à l’ombre qu’au soleil.
Il accepte tout type de sol fertile et frais, même calcaire, et apprécie particulièrement les terrains humides.
Même les pieds dans la fange, il est heureux!
Dans un sol argileux, détrempé en hiver, il peut être une solution à bien des déboires…

Il ne craint pas la concurrence racinaire et peut parfaitement habiller le pied d’arbres et arbustes.

Grâce à ses rhizomes traçants, il s’étale progressivement pour former un tapis de 40 cm de haut, prompt à coloniser un talus en sol frais, voire à remplacer la pelouse dans un coin du jardin dont on veut limiter l’entretien! (Densité de plantation : 4 à 5 / m²)

Chez moi, ce couvre-sol m’évite de devoir tondre autour du pied de la balançoire. De la même façon, il peut simplifier l’entretien des bordures, au pied du fil à linge, le long de la serre, autour d’un banc…

Comme il ne demande aucun soin, il satisfera les jardiniers « contemplatifs » 😉
Installez-le sans hésiter autour de votre maison de campagne, dans un jardin naturel, au pied des haies ou autour d’une pièce d’eau.

géranium endressii

Entretien du géranium endressii : simple comme « tondeuse »!

Je vous conseille de le rabattre au ras du sol après la floraison estivale.
Moi, je n’hésite pas à passer simplement la tondeuse sur la touffe aux alentours de juillet/août. Il fait rapidement un nouveau feuillage bien fringant et sa floraison n’en est que plus généreuse à l’automne!

Cette façon de procéder est très rapide et facile si les géraniums sont plantés en bordure de pelouse ou le long d’une haie, ou même si vos endressii remplacent la pelouse dans un coin plus « sauvage » du jardin où vous n’allez pas marcher.

Si vous ne voulez pas le voir se ressemer spontanément, supprimez les fleurs fanées avant la montée en graines. Cela évitera qu’il ne devienne envahissant…

géranium endressii
G. endressii, après avoir été tondue, la touffe fait rapidement un nouveau feuillage frais!

Avec qui le marier?

Je ne surprendrai personne en suggérant de les marier avec des roses! J’adore les roses!
Ce géranium leur habillera le pied avec élégance et finesse.
Il s’associe aussi bien avec du blanc, du rose, du violet, du pourpre et même du rouge…

Avec d’autres variétés de géranium vivaces à fleurs plus grandes, aux teintes plus soutenues ou encore au géranium pratense, aux fleurs doubles…
Avec son petit frère, le G. endressii ‘Beholder’s Eyequi est une obtention particulièrement florifère, rose foncé, plus soutenu, blanc-verdâtre au coeur, on peut créer une vague de petites fleurs nuancées…

En sol frais, avec des anémones d’automne, des astilbes, darmera peltata, la cardamine des prés, filipendula (reine des prés), des carex, des deschampsia cespitosa, hakonechloa, bugles rampants (ajuga reptens), eupatoire (eupatorium perfoliatum), lythrum virgatum, de belles fougères, des primevères (prumila vialii ou des primevères du Japon ou des primevères candélabres pulvérulenta), des iris du Japin (iris ensata),…

rosier 'Pearl Drift' et géranium endressii
rosier ‘Pearl Drift’ et géranium endressii
géranium endressii
géranium endressii
G. endressii
géranium endressii

12 commentaires sur “Mes incontournables : Géranium endressii

  1. Je découvre enfin son petit nom! J’en ai pris quelques boutures il y a deux ans chez une amie qui n’en pouvait plus d’être envahie, et je m’en félicite… Il est vraiment tout terrain et je vais le multiplier sur mes talus ingrats! Merci pour son nom…
    Bonne journée.

    1. J’ai en effet déjà lu qu’il était envahissant mais ce n’est pas du tout le cas chez moi…
      Il faudrait couper les fleurs fanées en fin d’été, avant la montée en graines, afin d’éviter les semis intempestifs 😉

  2. Ce fut mon premier géranium , un cadeau du jardin d’une amie, et le début d’une passion!
    je ne regarde plus vraiment maintenant , ayant d’autres géraniums plus  » selects » lol!!!
    mais il est beau , j’ai du le diviser qqfois, en 30 ans , c’est normal.
    Chez moi, il n’est pas envahissant .

  3. Après avoir lu ton article je veux en avoir ce beau géranium!! Malheureusement je suis en Argentine et ici il n’y a pas ces maisons ou pépinières qui vendent des graines.. je vais voir si quelqu’un pourrait m’envoyer quelques semis.. je le vois bien comme couvre sol entre mes roses Charles Aznavour. Merci Malorie!! Bonne journée!!

  4. Je n étais as trop sure de son nom non plus et grâce à toi maintenant j’en suis sure .
    J’ai acheté un seul godet il y a longtemps à la ferme où j’achetais des légumes .J’en ai maintenant un peu partout et c’est un redoutable couvre sol que j’aime beaucoup .Ces derniers hivers le feuillage a plus ou moins persisté .Je retiens le remplacement d’un petit coin de pelouse ,je n’y avais pas pensé !
    merci Malo !

  5. Parmi toutes les vivaces, il faut leur réserver de la place. Toutes les variétés de géranium sont le meilleurs moyens de garnir et d’animer des massifs à l’ombre ou aux soleils

  6. Excellent choix, que seraient nos jardins sans les géraniums vivaces. Rustiques et robustes, ils offrent une floraison abondante dans de nombreux colories. Ils sont idéals en couvre sol ou au pied des rosiers, certaines variétés possèdent un feuillage pourpre. Mes meilleurs vœux pour 2021 et beaucoup de belles réalisations au jardin. Bonne fin de semaine.

  7. je suis bien contente que tu fasses sa promotion par ce que il n’est jamais cité ds les blogs.
    il a ttes les qualités plus 1 dont tu ne parles pas ( ou alors j’ai lu trop vite )il est en ce moment il est encore bien vert !
    c’est le bouche trou idéal !il faut simplement le couper fin juillet et 15 jours après il remet des feuilles bien vertes et parfois refleurit.
    envahissant pour certains mais s’arrache facilement

    1. Merci pour ce commentaire! C’est vrai que son feuillage toujours présent en hiver s’ajoute à toutes ses autres qualités! Il mérite d’être davantage connu… et planté!

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *