Mon exubérante rhubarbe en bac

Je voudrais rédiger un article gourmand sur mon exubérante rhubarbe en pot, en vous faisant saliver devant des photos de nos délicieux crumbles fraise/rhubarbe, framboise/rhubarbe, pomme/rhubarbe ou prunes/rhubarbe…
Mais le crumble est à chaque fois mangé avant que j’aie eu le temps de le photographier! C’est ballot quand même!

rhubarbe en bac
La rhubarbe (rheum) cultivée en bac de 45 cm de diamètre x H 35 cm. Elle crée une masse verdoyante très décorative. 50 cm à 1m de haut et au moins 1m de large!

Qu’à cela ne tienne, je vous présente quand même ma belle rhubarbe!

Heureusement qu’elle est installée en dehors de mon potager car elle prend beaucoup de place! Parfois jusqu’à 1,20m d’étalement. C’est une plante perpétuelle, qui reste plusieurs années en place.

rhubarbe (rheum) en bac
rhubarbe (rheum) dans un bac de 45 cm de diamètre x H 35 cm

C’est tout bon!

Quand j’étais petite, en début d’été, je croquais les premiers bâtons, crus, que je trempais dans un petit pot de sucre pour atténuer l’acidité du goût!
Heureusement que la rhubarbe est très peu calorique! 😉  (15 kcal/100 g)
Je ne prépare jamais de confitures mais avec Zoé, on adore cuisiner de délicieuses tartes ou crumble pour le goûter ! Parfois de la compote
Au printemps, il est inutile de peler la rhubarbe mais en septembre, elle s’avère souvent plus filandreuse.

pétioles de rhubarbe

Conservation

On ne peut conserver les bâtons de rhubarbe que quelques jours au réfrigérateur (elle devient rapidement molle), néanmoins on peut les couper en tronçons pour les congeler. Mais vous l’aurez compris, chez nous, ce n’est pas nécessaire! Je ne cueille que la quantité dont j’ai besoin et je la cuisine aussitôt!
A peine sorti du four, et c’est déjà mangé! On l’aime encore un peu tiède…

rhubarbe, les pétioles des feuilles, ou bâtons de rhubarbe, sont consommés, le plus souvent cuits, en tartes, en confiture ou comme légume.
rhubarbe, les pétioles des feuilles, ou bâtons de rhubarbe, sont consommés, le plus souvent cuits, en tartes, en confiture ou comme légume.

La rhubarbe est très connue pour son effet laxatif dû à sa richesse en fibres.
Très riche en potassium et en phosphore. Riche aussi en calcium et magnésium. Bien pourvue en vitamine C.

Récolte des pétioles de rhubarbe

La récolte a commencé en mai/juin!  Les pétioles du printemps étaient plus tendres mais ceux de septembre/octobre sont encore bien appréciés!
Comme je cueille régulièrement quelques tiges pour cuisiner, le plant a le temps de se régénérer au fur et à mesure et nous offre deux longues périodes de récolte.

la rhubarbe: de nouvelles apparaissent encore à la base... le plant a le temps de se régénérer au fur et à mesure
la rhubarbe: de nouvelles apparaissent encore à la base… le plant a le temps de se régénérer au fur et à mesure

Entretien du plant de rhubarbe

Mon pied de rhubarbe est simplement planté dans un grand contenant (une cuvelle de maçon de 45cm de diamètre x H 35 cm) et j’ai tendance à l’oublier dans son coin légèrement ombragé, au détour d’une allée, quasiment sans arrosage, sans le moindre paillage, sans soins particuliers…

Il est dit que la rhubarbe nécessite un sol frais, riche et profond, et qu’elle mérite un apport annuel d’engrais organique (par ex. du compost mûr ou du fumier bien décomposé, en automne).

J’ai lu aussi qu’elle avait réellement besoin d’arrosages réguliers en cas de sécheresse prolongée ou de fortes chaleurs, avec un paillage pour garder le sol frais et un emplacement à l’ombre claire (par exemple au pied d’un petit arbre caduc)
La mienne se contente vraiment de peu! Je l’arrose quand j’y pense (au pied, pas sur le feuillage)…
C’est vraiment une plante facile à cultiver et dont la récolte est généreuse!

Le seul soin serait d’ôter les derniers pétioles fanés à l’approche de l’hiver.
Les rhizomes se mettent en sommeil pendant l’hiver, mais de nouvelles tiges émergeront à nouveau dès les premiers jours du printemps.
Idéalement, il faudrait diviser la souche tous les 4 ou 5 ans.

Faut-il couper les fleurs ? On peut couper les tiges florales pour concentrer l’énergie de la plante sur les pétioles.
Cela dit, les laisser ne va pas diminuer la récolte, ni avoir d’incidence sur le goût des pétioles. Mais supprimez-les quand même avant la montée en graines, histoire de ne pas en être envahis!

fleur de rhubarbe
fleur de rhubarbe

Multiplication de la rhubarbe – Plantation

Quand j’ai eu mon jardin à moi, j’ai emmené un bout de la rhubarbe de mon papa!

Les rhizomes se divisent assez facilement, d’un simple coup de bêche, au printemps. Il s’agit de prélever une bonne partie des racines situées en périphérie de la souche.
Ensuite, on repique immédiatement le morceau, pas trop profond pour laisser affleurer les bourgeons à la surface, et on arrose. Fastoche!

Choisissez le bon emplacement, légèrement ombragé. Apportez une bonne dose de compost mûr à la terre.
Si vous plantez plusieurs plants, espacez-les d’un bon mètre.

Les feuilles de rhubarbes vont dans le compost

Les larges feuilles gaufrées ne se mangent pas car elles sont très toxiques.

Je les laisse se décomposer au sol, à côté de mon bac de rhubarbe, ou alors je les met au compost où elles disparaissent aussi très rapidement.
En effet, elles sont intéressantes pour le compost contrairement à une idée fausse qui circule parfois.
J’ai d’ailleurs appris que le système digestif des vers de terre contenait des bactéries précisément chargées de la décomposition de l’acide oxalique (l’élément toxique contenu dans les feuilles de rhubarbe).
On peut donc utiliser ce compost sur nos plantes en toute confiance.

On peut aussi en faire du purin répulsif pour lutter, entre autre, contre le ver du poireau, les chenilles et les pucerons. Néanmoins, ce purin étant un insecticide puissant, il faut l’utiliser avec une grande modération! Essayez plutôt d’attirer au jardin les insectes auxiliaires et prédateurs naturels.

 

Et la photo du crumble alors???
Une autre fois peut-être… si on ne le mange pas trop vite!

17 commentaires sur “Mon exubérante rhubarbe en bac

  1. Voilà une excellente idée ! En pleine terre, les rats taupiers en font leur festin… Ma cuvelle de maçon sert déjà de point d’eau mais je vais chercher un autre grand contenant ! Belle semaine à toi !

  2. Quelle chance elle est magnifique ! Je ne suis pas chanceuse avec elle, plantée en bac justement cette année elle disparait régulièrement faut dire que je l’ai entourée de fraisiers ! Donc je pense à la mettre en pleine terre du coup ou peut-être en garder une en bac toute seule un peu ombragée. Qu’en penses-tu ?

  3. Belle rhubarbe en effet. Après plusieurs essais infructueux (emplacement sans doute…), depuis quelques années j’ai enfin de la rhubarbe au jardin pour notre plaisir ainsi que de connaissances.
    Il faudra freiner l’ardeur de tes gourmands afin de nous montrer une photo de votre crumble préparé en duo.
    Bisous

  4. J’aime la rhubarbe par dessus tout en desserts. J’ai toujours voulu en avoir au jardin mais comme ça demande de la place je n ai jamais osé en planter! Merci pour ton article car je découvre qu on peut sonc facilement la cultiver en pot! Trop bien!!! Merci je vais me mettre en quête d un pied!

  5. on en a enfin au jardin, c’est pas trop tôt 😉 c’est rare qu’un aliment fasse l’unanimité ici, et la rhubarbe est ce miracle 😉 ma belle-mère m’en donne souvent, je n’ai jamais vu des monstres pareils, avec deux tiges j’ai fait 8OO grammes de compotée ( de quoi faire deux tartes )…je crois que les feuilles s’utilisent pour nettoyer les casseroles ( peut-être celles en cuivre, je ne sais plus exactement )

  6. Quelle bonne idée…. Deux années de suite que mes rhubarbes disparaissent sous les crocs des rats taupier. Il m’en reste un tout petit bout. Je vais me dépêcher de la mettre en bac. Merci pour l’idée. J’adore la rhubarbe

  7. Bonne nouvelle :elle vit en pot !
    Je n’y ai jamais pensé et ne voulais pas encombrer mon petit jardin en la plantant en pleine terre .
    j’aime beaucoup faire des confitures,des tartes et des crumbles aussi .
    La confiture de rhubarbe sublime la glace à la vanille également !
    Merci !

  8. Je suis trés surprise ! Je sais que les feuilles de rhubarbe sont trés toxiques donc je les mets …….à la poubelle ! Jamais je n’aurai pensé qu’on pouvait les mettre au compost ? Ah ça alors quelle découverte ( pour moi )

    1. Il y a bien d’autres plantes dont les feuilles sont toxiques et on peut les mettre au compost : digitale, aconit, nicotiana, les feuilles et tiges de pommes de terre, et la rhubarbe… 😉

  9. Ah quelle bonne idée! Ma rhubarbe a subitement disparue du potager comme la ciboule st jacques et l’oseille!!! Quelle dimension de bac ou de pot choisir pour installer un plant ? Christine

  10. Est-que mon plants de rhubarbe victoria serait bien dans un bac en bois 3 pieds × 3 pieds × 2 pieds de profond. Cependant il serait au soleil.

    1. Pour les dimensions du pot, certainement oui.
      Pour le plein soleil, cela dépend aussi de votre climat… Nous ne devons pas être dans la même région géographique car ici, on ne calcule pas en pieds 😉

  11. Bonjour Malorie, je viens de découvrir ton site….très beau et que de bons conseils, merci ! J’apprend donc aujourd’hui qu’il est possible de faire la culture de la rhubarbe en pot…qu’elle bonne idée! Mais des pots qui résistent au froid, ici au Québec où c’est habituel d’avoir du -30C en hiver, il n’en existe pas. Que penses-tu si je la mettais au garage l’hiver ? Il est chauffé à 10C. Merci, Hélène

    1. Bonjour,
      Même les grosses cuvelles de maçon en plastique noir très épais ne résisteraient pas au gel?
      Ici en Belgique ma rhubarbe supporte sans soucis -15° environ, occasionnellement encore moins.
      Je ne sais pas trop pour le garage à 10°… A mon avis cela doit convenir. Ou même un abri non chauffé mais protégé, comme une serre… Voire simplement une double ou triple couche de voile d’hivernage pour entourer tout le pot? Si vous essayez, n’hésitez pas à venir me dire ensuite ce que ça donne au Québec! 😉

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *