Le temps des graines : linaria purpurea

Celles-ci se ressèment spontanément, toutes seules comme des grandes, ce sont donc des graines faciles que l’on peut d’ors et déjà semer à la volée dans les massifs!
Puisque c’est maintenant que les graines mûres, brunes et sèches, tombent sur le sol autour du pied mère, elles peuvent bien tomber sur la terre, ailleurs, chez des amis, comme si le vent les y avait menées au hasard.

linaria rose ‘Canon Went’
linaria ‘Canon Went avec rosa ‘Harlow Carr’ et ancolies
rosa ‘Darcey Bssel’ et linaria mauve
linaria

Associée à d’autres annuelles, le côté naturel, bucolique, est encore renforcé.

linaria mauves avec rosa ‘Princesse Alexandra of Kent’, nigelles de Damas, hebe pinguifolia
orlaya et linaria

Elles sont de ravissantes compagnes, fines et élancées, pour les roses.

rosa ‘Acropolis’ et linaria

Quand elles fanent, elles forment des chapelets de petites capsules renfermant les graines. Laissez sécher ces hampes avant de récolter les graines, puis semez.

linaria graines

Elles fleurissent en juin/juillet et encore en septembre ou octobre si elles sont rabattues.
Elles attirent les abeilles et papillons.

linaria

La linaire apprécie une exposition ensoleillée, un sol léger, pas trop sec à frais. J’ai pourtant lu ici et là qu’elle pouvait se ressemer même dans des interstices de murs, ou en bordures d’allées de graviers. Je suppose donc qu’elle peut s’implanter aussi dans un sol léger. Pourquoi ne pas essayer? Il y a tout à gagner!

linaria avec des hémérocalle

Au jardin, si j’y pense, je repiquerai un petit plant de la linaire rose près du rosier ‘Héritage‘ car je trouve le mariage tendre et doux.  Et moi la douceur, ça me plaît!

8 commentaires sur “Le temps des graines : linaria purpurea

  1. Ce sera une très jolie association avec le rosier… Heritage est un rosier très romantique… Je l’adore !!… La linaire, je l’ai découverte cette année, dans les différents blogs des seedloveurs : qu’elle soit blanche-rosée ou bleue, elle est vraiment très jolie !!… et paraît facile. J’aimerai beaucoup la découvrir « en vrai » et l’essayer dans mon jardin.
    Je me pose toutefois la question de son emplacement : se plairait-elle dans un environnement sablonneux et chaud ?… (avec arrosages quotidiens)…
    Fleurit-elle longuement ?
    Merci d’avance,
    Bonne Soirée,

    1. Elle est en effet facile!. D’après ce que j’ai lu ici et là, elle se ressème même dans des interstices de murs, ou en bordures d’allées de graviers. Je suppose donc qu’elle peut s’implanter aussi dans un sol sablonneux. Pourquoi ne pas essayer? Il y a tout à gagner! Elle fleurit en juin/juillet et encore en septembre ou octobre si elle est rabattue. Elle apprécie une exposition ensoleillée, un sol léger, pas trop sec à frais.
      Je peux partager quelques graines si tu me laisses ton adresse en MP…
      Bonne soirée et bon dimanche!

  2. Effectivement,moi non plus je ne connais pas et j’ai découvert également sur d’autres blogs; ça me tente beaucoup,surtout les claires car j’ai beaucoup de bleu dans le jardin; quel travail,le stockage de toutes ces graines!!! Bon dimanche et à bientôt,je vais respirer l’air pur d’Auvergne pour une semaine.

    1. Penses à me laisser ton adresse à ton retour et je t’en enverrai! Je n’ai plus de graines des ancolies ‘Blue Barlow’ mais je note que tu les aimes pour l’année prochaine! 😉
      Bonne vacances!

  3. Fantastique Malo cette association en rose si délicate avec Héritage ! C’est une plantoune que je n’ai pas du tout au jardin et d’ailleurs je n’en vois jamais chez les pépiniéristes, serait-ce parce qu’elle se ressèment justement ? Ces post sont bien intéressants, je trouve que cet été se prête bien à la récolte de graines avec cette chaleur dont nous n’avons guère l’habitude en Bretagne. Tes nigelles blanches sont bien belles je n’en ai que des bleues.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *