Il est recommandé de ne pas tailler les haies après la mi-mars…

La saison de nidification a commencé et plusieurs espèces d’oiseaux construisent leur nid dans les haies. Pour ne pas les déloger pendant cette période cruciale, il est recommandé de ne pas tailler les haies ni d’élaguer les arbres entre le 15 mars et la fin du mois de juillet.
De plus, les haies servent aussi d’habitat aux insectes et aux petits mammifères, comme le muscardin et le hérisson d’Europe.
Alors, si vous êtes un tant soit peu soucieux de préserver la biodiversité, évitez si possible de tailler les haies de mars à fin juillet.
Et pourquoi ne pas laisser une petite zone de prairie naturelle comme refuge pour les amphibiens, les insectes et les petits mammifères?

jeunes merles dans le nid
jeunes merles dans le nid
haie champêtre: églantier, noisetier, viorne obier et aubépine

7 commentaires sur “Il est recommandé de ne pas tailler les haies après la mi-mars…

  1. En effet d’autant plus que pour la première fois ,une petite famille d’oiseaux a élu domicile dans mon lierre.Je ne sais pas qui ils sont ,mais c’est un vrai bonheur de les entendre.

  2. Dans mon petit jardin de ville, je n’ai malheureusement pas de haie, juste des murs de parpaings pas très sexy et inhospitaliers pour la faune (hormis les escargots qui adorent se nicher dans les anfractuosités)… Mais tu fais bien de rappeler que les haies ne sont pas juste des délimitations ou des brise-vue naturels pour nous les humains, mais aussi et avant tout des lieux de vie pour les petits animaux !

  3. Coucou Malo,
    ton article n’est pas inutile car un petit rappel est parfois nécessaire.
    En dehors des haies et des arbustes, il y a deux nichoirs et c’est un pur bonheur de pouvoir observer le va-et-vient des mésanges près de celui qui est à portée de ma vue.

  4. Je laisse les grandes haies jusqu’à la fin aout.. par contre, je retaille les petites haies, car elles sont trop importantes pour les petits jardins ou j’habite et que le charme est hyper poussant. Par contre, je n’ai jamais observé de nids dans ces petites haies basses.. et je taille le plus souvent simplement au sécateur.

  5. Depuis que je sais que le lierre est un refuge ainsi qu’un garde-manger pour les oiseaux et les insectes, je laisse le très gros buisson de lierre au fond du jardin sans y toucher toute la saison, je le limite juste un peu avant l’hiver. C’est vrai que les fleurs attirent énormément d’abeilles et autres insectes et que les oiseaux viennent volontiers s’y cacher…
    Peut-être aurai-je le plaisir d’y repérer un nid cette année 🙂

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.