Insecte ravageur des rosiers : La Mineuse des tiges

En cette fin d’hiver, je taille beaucoup de rosiers chez mes clients et je rencontre régulièrement des tiges de rosiers parasitées par la mineuse des pousses, ou mineuse des tiges. On la repère facilement grâce aux trous au niveau des coupes de l’année précédente.

la mineuse des pousses, ravageur des rosiers. Symptômes : des trous sur les coupes de l’année précédente

Les mineuses sont des larves de mouches ou de papillons qui causent des dégâts chez certains végétaux, au jardin, au verger ou au potager, en creusant des galeries soit sous la surface des feuilles, soit dans les tiges.

Ce que j’observe cette année sur les rosiers, ce sont des mineuses des tiges qui se nourrissent en creusant des galeries dans les tiges. J’en avais déjà vaguement entendu parler mais je ne les avais jamais observées avant cette année! Or, en ce moment, j’en observe très régulièrement chez mes clients quand je taille des rosiers!

la mineuse des pousses, ravageur des rosiers. Symptômes : des trous sur les coupes de l’année précédente

Pourtant, on ne s’alarme pas forcément en voyant les trous sur les anciennes coupes, car au début les branches qui sont au-dessus restent vigoureuses et les bourgeons se développent normalement, probablement sur quelques réserves de sève?…

Il faut dire aussi que un trou n’est pas toujours déjà parasité quand on l’observe, mais c’est indéniablement une porte ouverte aux maladies, champignons et aux insectes qui viendraient y pondre… A surveiller attentivement donc!

jeunes pousses de rosiers
les branches parasitées ont été supprimées et pourtant, elles semblaient saines, et la végétation démarrait comme si de rien n’était…

Mais ensuite, si la branche est parasitée, elle se dessèche car le flux de sève est interrompu.
En effet, en coupant, on remarque que le centre de la tige est rempli d’une substance noire qui a plus ou moins la texture du marc de café (déjections?).
Pour arriver jusqu’au bois sain, il suffit parfois de raccourcir la tige de quelques centimètres mais parfois il faut carrément tailler plusieurs dizaines de centimètres, voire descendre jusqu’au collet du rosier…  On peut éventuellement essayer d’enfoncer un fin fil de fer dans le trou pour évaluer sa profondeur et si besoin, confirmer le « diagnostic »…

Le bois sain a une moelle blanche (à gauche), tandis que dans les tiges où la mineuse est passée, le coeur est noir (au centre et à droite)
Le bois sain à une « moelle » blanche (à gauche), tandis que dans les tiges de rosiers où la mineuse des pousses est passée, le coeur est noir (à droite)

La cause…

Si on décortique, on trouve généralement une ou plusieurs larves à l’intérieur de la tige. Le développement de ces larves qui creusent des galeries dans la tige interrompt les flux de sève.

Nous avons là un vrai nuisible à éliminer! Nous l’appellerons « la mineuse des tiges » mais j’ignore quelles sont les espèces de mineuses qui s’en prennent spécifiquement aux rosiers…
Il faudrait que je prenne davantage de temps pour creuser moi aussi… Creuser le sujet, pas les tiges…
(voir Ardis pallipes, Ardis brunniventis et A. sulcata larve jaunâtre à tête brun foncé qui fore de haut en bas. Cladardis (= Monophadinus) elongatula, larve jaune-brun à tête brune qui fore de bas en haut. Ou alors peut-être la larve d’un coléoptère appelé bupreste du rosier (coraebus rubi) ou le Cossus gâte-bois cossus cossus)…?)

J’ai beaucoup cherché pour trouver ces parasites dans les tiges que j’avais récupérées…

J’ai beaucoup cherché pour trouver ces parasites dans les tiges que j’avais récupérées…

Il y a quelques jours chez une cliente, nous sommes tombées sur une grosse larve dodue, brun foncé, d’environ 15mm…
J’ai trouvé ici 2 espèces de cocons avec des larves blanches d’un demi centimètre environ.
Peut-être des espèces différentes? Ou alors la même espèce mais à des stades de développements différents?…

la mineuse des pousses, ravageur des rosiers. les larves se développent au coeur des tiges

Et ici une sorte de « bouillie » brune et visqueuse dans la tige… Aurais-je coupé la mineuse en deux en essayant de décortiquer la tige?…

une « bouillie » brune dans la tige… Aurais-je coupé la mineuse en deux en décortiquant la tige?…

Dans un premier temps, je n’avais pas vu de bestiole dans les résidus noirs de ce bout de tige… mais ensuite, il m’a semblé voir quelque chose qui bougeait… J’ai regardé de très près pour repérer ces deux « vers » parasites minuscules. J’en ai sorti un de là pour mieux le distinguer et le photographier… il est si transparent que l’on voit tout son tube digestif! (D’après mes premières recherches, elle ressemble à une larve de sciarides mais les dégâts occasionnés ne correspondent pas à cette espèce)…

mineuse des pousses dans une tige de rosier parasité
mineuse des pousses dans une tige de rosier parasité
mineuse des pousses dans une tige de rosier parasité
mineuse des pousses dans une tige de rosier parasité
mineuse des pousses dans une tige de rosier parasité

 

Que faire?

Si le trou est parasité, il est nécessaire d’intervenir très rapidement car la larve cause des dégâts importants : elle se nourrit de la tige en s’y enfonçant. Le creusement des galeries entraînant le dessèchement des tiges et l’affaiblissement, voire la mort du rosier si elle descend jusque dans le collet. La seule solution est de raccourcir la branche parasitée aussi bas que nécessaire, jusqu’à la moelle saine, blanche, pour enlever le parasite. Coupez toujours au-dessus d’un oeil bien dirigé pour que le rosier renouvelle sa ramure de manière équilibrée.

la mineuse des pousses, ravageur des rosiers. les larves se développent au coeur des tiges
la mineuse des pousses, ravageur des rosiers. les larves se développent au coeur des tiges
la mineuse des pousses, ravageur des rosiers. les larves se développent au coeur des tiges
la mineuse des pousses, ravageur des rosiers. les larves se développent au coeur des tiges
dégâts de la mineuse des pousses, ravageur des rosiers. Les larves se développent au coeur des tiges
En descendant toujours plus bas, la tige est remplie d’une matière « poudreuse », noire… (dégâts de la mineuse des pousses)

Ces trous dans le bois sont en plus une porte d’entrée pour les maladies, champignons et insectes parasites!

A supprimer: un trou dans le bois est une porte d’entrée pour les maladies, champignons et insectes parasites!
l’entrée du trou a formé une petite cavité, refuge pour un minuscule escargot et quelques cloportes qui y ont passé l’hiver au chaud…

On y découvre parfois aussi des pontes…

ces trous dans le bois peut servir de lieu de ponte pour des insectes…
ces trous dans le bois peut servir de lieu de ponte pour des insectes…
ces trous dans le bois peut servir de lieu de ponte pour des insectes…
pontes non identifiées dans un trou dans une tige de rosier

36 commentaires sur “Insecte ravageur des rosiers : La Mineuse des tiges

  1. Bonjour Malo et merci pour ces précieuses informations. Les forsythias sont en fleurs, je vais donc commencer à tailler les rosiers (ça c’est toi qui me l as appris ).
    Je serai très attentive en taillant et si je vois un petit trou de mineuse,… Zig !!!
    Bon week-end et vive le printemps

  2. Bonjour Malo,
    Honnêtement votre article me désole. Dans mon jardin de Bretagne j’ai dû me résoudre à retirer mes fuchsias dévorés par la gale, je les ai rabattus plusieurs années de suite espérant que ce traitement radical suffirait à éliminer le mal mais rien n’y a fait. Ils étaient magnfiques et tous ont été contaminés. Si maintenant mes rosiers que j’aime tant sont attaqués par cette mineuse…
    Mais merci pour vos articles qui sont toujours intéressants.
    Françoise

    1. Bonjour,
      Oh non j’espère que nous ne ferons pas face à une invasion à ce point! J’en vois plus qu’avant c’est certain mais si on y est attentif, cela ne devrait pas être fatal à nos rosiers 😉
      J’ai écrit cet article car il vaut mieux prévenir que guérir mais il ne faut pas s’alarmer… Profitez de vos beaux rosiers encore longtemps! 😉 Bon dimanche!

  3. Oh là, je vais scruter les tiges de mes rosiers car ton article me fait bien peur. Pour l’instant il ne me semble pas avoir cette saleté de bestiole au jardin mais un homme averti en vaut deux comme dit le proverbe. Merci de nous avoir alertés !
    Bon week-end.
    Siam

    1. Oui, comme il me semble en voir plus souvent qu’avant, je pense qu’il vaut mieux prévenir que guérir! Surtout que l’on trouve peu d’infos à ce sujet sur internet…
      Bon dimanche

  4. Merci infiniment Malo ,un de mes rosiers avait une branche attaquée ,sans savoir ,j’ai coupé tant qu’il y avait du noir…….Maintenant, grâce à vous ,je suis informée .Je vais donc refaire une tournée de sécateur.
    Bon week-end

  5. Bonjour Malorie, il existe à présent in insecticide  »Bio » destiné à combattre les mineuses que ce soit chez les légumes ou les plantes d’ornement :  »Conserve Garden » d’Edialux (mouches mineuses, mineuses, mouches du chou, chenilles, doryphores, teigne du poireau, psylles, trips)
    Dose apulvériser: 2-6 mL/5litres d’eau
    Existe en 20 ml: 15,95 Euros
    en 60 mL : 33,95 Euros
    Patrick

  6. Je n’ai jamais vu ce phénomène sur mes rosiers mais désormais je les observerai plus attentivement. Les dégâts occasionnés ressemblent à ceux de la zeuzère sur les lilas que j’ai malheureusement constatés plusieurs fois chez moi.
    Merci de nous avoir alertés.

    1. La zeuzère est en effet aussi une mineuse des tiges…
      Il y a de nombreuses espèces de mineuses qui s’en prennent à différents types de plantes qui leur sont spécifiques… Chez moi la zeuzère est presque venue à bout de ma viorne Mariesii :/
      Sales bêtes hein!

  7. doit-on bruler les déchets de taille ou peut-on les mettre dans le container vert ? Merci pour l’info, je n’ai rien vu pour l’instant. Michèle

    1. J’ai trouvé très peu d’infos sur les espèces de mineuses spécifiques aux rosiers. En tout cas j’ai lu que pour la zeuzère des fruitiers par exemple, il était conseillé de brûler les parties atteintes…
      Par précaution, je préconiserais donc la même chose pour les rosiers…

  8. Ton article très instructif fait peur. Surtout que tu dis que tu trouves de plus en plus de ces horreurs. Je vais vérifier tous mes rosiers en tremblant. Un grand merci Malo pour cet avertissement. Bisous

    1. J’ai fait une inspection plus poussée des miens aussi, à force d’en voir chez mes clients… Maintenant il faut dire que tous mes clients n’ont pas forcément pris grand soin de leurs rosiers ces dernières années… Ce sont parfois de vieux rosiers, des jardins longtemps délaissés avec de nouveaux propriétaires qui les reprennent en main depuis peu…

  9. Merci beaucoup Malorie je me demandais ce qu’étaient ces trous, hop je vais reprendre mon sécateur. OU plutôt le grand sécateur à manche, car parfois ces trous se trouvent très bas, cela va m’obliger à vraiment ratiboiser certains rosiers. Triste. Mais je passe en mode attaque.

    1. Si jamais, pour être sûre que le trou soit parasité avant une coupe très radicale, on peut enfoncer un fin fil de fer et voir la profondeur de la galerie…

  10. Eh bien dis donc ! Tu me fais peur !
    J’ai déjà vu des trous comme ça dans mes rosiers, mais ne n’y ai pas fait plus attention que ça ! Je vais donc être attentif ! Encore un fameux phénomène !
    Merci pour l’info et bon dimanche.

  11. Bonjour Malo, j’entend parler de cette mineuse depuis près de 10 ans, j’ai vu des photos similaires aux tiennes (mais de moins bonne qualité, tu t’es dépassée là !! ) Si tu as déjà été sur le forum « planète des Rosiers » il s’agit de Rescht (pseudo), lui visiblement en a en région parisienne, mais par contre, je ne pense pas qu’il en ait en Franche Comté. A part dépister au plus vite, couper et bruler, je pense qu’il n’y a rien à faire..

    1. Je regrette de ne pas être armée de mon bon appareil photo à chaque fois que je taille chez des clients, j’aurais au plusieurs occasion de photographier la bête…
      Je ne vois pas les publications sur la mineuse sur le forum… Il faut être abonné pour avoir accès aux infos.

  12. ce sont des mouches, ces mineuses? quelle sorte de mouche donne ces larves blanches?
    En sais tu davantage sur ces mineuses?
    merci pour cet article, j’aimerais avoir plus de renseignements STP

    1. Mouches, papillons…? Comme mentionné dans l’article  » j’ignore quelles sont les espèces de mineuses qui s’en prennent spécifiquement aux rosiers… Il faudrait que je prenne davantage de temps pour creuser le sujet… »
      (voir Ardis pallipes, Ardis brunniventis et A. sulcata larve jaunâtre à tête brun foncé qui fore de haut en bas. Cladardis (= Monophadinus) elongatula, larve jaune-brun à tête brune qui fore de bas en haut. Ou alors peut-être la larve d’un coléoptère appelé bupreste du rosier (coraebus rubi)…?)

  13. Voilà un article bien intéressant. Vous m’avez encore appris quelque chose.
    PS: il fait tellement froid que j’ai déjà souvent mis le snood.

  14. Olala ces sales betes ! J’ai deja vu des trous bien ronds comme ceux la , je les trouve meme beaux
    Mon mari m’en montre souvent quand il rentre son bois , on trouve ça tellement bien fait et régulier qu’on est en admiration
    il faudrait peut etre mettre du mastique quand on coupe des grosses branches de rosier ?
    Merci pour ce bel article , je vais partir a la chasse aux trous !

  15. J’ai jamais vu ce ravageur chez moi ni ses dégâts.
    Pour savoir qui est le responsable, tu peux élever les larves jusqu’un adulte apparaisse. Tu le fais ensuite déterminer par un entomologiste. En tout cas, tes larves ressemblent bien à des larves de coléoptères. Bonne soirée

  16. Comme toujours, hyper intéressant. Merci pour tes recherches et ces conseils avisés.
    J’irai faire le tour des rosiers le WE.
    Malheureusement, j’ai eu ce coup là il y a deux ans sur un nouvel arbre planté au jardin. Un beau fagus de 4 m. Pour une fois que je cassais ma tirelire pour acquérir un plus grand spécimen. Et bien j’ai du le couper à 1m50, pas le choix La galerie s’étendait sur 60 cm et le point de départ était à 2m. J’avais remarqué que la partie supérieure était en souffrance. Après la coupe j’ai compris pourquoi. C’est la vie ! On n’y peut pas grand chose

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *