Hydrangea gelé

Tout n’est pas rose au jardin… La fin d’hiver a été si douce que la végétation était repartie joyeusement, avec presque 1 mois d’avance… Mais les gelées tardives de fin mars et début avril ont occasionné quelques dégâts sur toutes les jeunes pousses.

Les tendres pousses de mes petits hydrangea serrata et surtout celles de mon grand hydrangea macrophylla, ont grillé lors des gelées nocturnes, fin mars.

hydrangea serrata : le feuillage un peu grillé par les gelées tardives

Je ne m’inquiète pas pour eux, ils repartent bien et font déjà un nouveau feuillage. Néanmoins, leur floraison est un peu compromise pour cette année. Je les ai arrosés deux fois pour palier au manque de pluie de ces dernières semaines.  Mes deux serrata sont encore jeunes et je les laisse tranquille pour le moment. Je retaillerai les parties sèches fin avril.
Mais comme mon vieux macrophylla était devenu encombrant à côté de la cabane et sachant de de toute façon je n’aurais sans doute pas de fleurs cette année, j’ai saisi l’occasion pour le retailler d’un gros tiers ce week-end.

hydrangea macrophylla grillé lors des gelées tardives, fin mars
hydrangea macrophylla grillé lors des gelées tardives, fin mars
hydrangea macrophylla grillé lors des gelées tardives, fin mars
hydrangea macrophylla grillé lors des gelées tardives, fin mars

Certains rosiers avaient aussi pris un petit coup dans l’aile. Je m’en suis si peu inquiétée que je n’ai même pas pris de photos… J’ai simplement recoupé les parties atteintes. Les rosiers vont de toute façon faire un nouveau feuillage puis des bourgeons. La floraison sera simplement un peu retardée.

feuille de rosier après les gelées tardives
les jeunes pousses du rosier ont gelé mais le nouveau feuillage pousse…

Bref, tout n’est pas rose mais rien n’est bien grave…
Ce sont les aléas de la météo et le jardinier ne peut que s’y plier humblement…

16 commentaires sur “Hydrangea gelé

  1. Hydrangeas grillés aussi dans mon coin de Normandie, puis sécheresse… j’ai fait comme vous, patienté et arrosé : surprise, ils me refont des boutons floraux et repartent aussi du pied. ne jamais désespérer 😉
    Un grand merci pour ce blog découvert récemment, chaleureux, pratique, sans le soupçon d’arrogance et de « je vais vous apprendre ce qu’il FAUT faire » que l’on voit trop souvent ailleurs. Bref, vous jardinez comme j’aime et votre post devenu un rendez-vous que je ne manque pas.

    1. Bonjour,
      Nous sommes nombreux je crois à avoir des hydrangea qui ont subi ces gelées… Mais ils s’en remettent, heureusement!
      Un tout grand merci pour votre commentaire tellement gentil qui me touche beaucoup!
      Si mes articles dégagent tout ce que vous dites, j’en suis ravie, car c’est l’esprit que je voulais qu’il aie 😉
      Belle journée!

  2. Chez moi aussi les hydrangeas ont souffert, mais uniquement les macrophyllas, le Serrata n’avait pas encore sorti ses jolies pousses. J’ai retaillé, mais je pense que pour cette année c’est un peu perdu.
    Le weigellia en pot sur la terrasse a vraiment souffert, j’espère qu’il fleurira plus tard.
    Pourvu que les Saints de Glace ne soient pas au rendez-vous !
    Belle semaine à tous et continuons à chatouiller nos pupilles avec ce que la nature nous offre…

    1. Mon macrophylla a aussi souffert davantage que les serrata qui étaient tout de même moins développés.
      Belle fin de semaine et joli 1 er mai!

  3. Coucou Malo, j’ai quand même été surprise que ce petit gel abîme aussi fort mon bel hydrngea Cotton Candy. C’est vrai qu’il était tout vert, en avance et paf, tout brun des pieds à la tête. Heureusement, Thierry de Rickel a envoyé une newsletter en disant de les arroser, de ne pas les couper et qu’ils allaient repartir…Belle journée. Après nous aurons de la pluie bienfaitrice pour le jardin. Bisous

    1. Les jeunes pousses étaient si tendres encore…
      Comment s’en sort ton Cotton Candy? Refait-il des pousses?
      La pluie est là; par intermittence, depuis 3 jours! Le jardin est Heureux!
      Bisous

  4. Tous les ans le printemps me fait le même coup: je taille les pousses des roses et ça repart!
    La sécheresse a aggravé la reprise de certaines vivaces et certains rosiers bien gelés mais avec un peu d’attention (j’arrose depuis 2 semaines environ), les végétaux sont tous bien repartis.
    Bonne journée!

    1. Oui, finalement, rien de dramatique! Les rosiers en tout cas n’en souffrent pas du tout et la floraison ne manquera pas d’être au rendez-vous!
      Bon 1er mai!

  5. Bonjour Malorie, chez moi aussi région de Mons c’est encore la cata une année de plus , cela dure depuis 4-5 ans, la plupart de mes rosiers ont leurs jeunes pousses gelées, j’avais aussi planté un nouveau rosier en décembre( hors gel) qui avait 3 belles branches et des boutons  »prometteurs », hélas ces boutons se sont bien developpés avec l’hiver doux et ensuite detruits complètement, les tiges ont suivi, mon hydrangéa macrophylla a gelé lui aussi,mon Pieris  »forrest flame » j’ai perdu une bouture de 3 ans de viorne  »Juddii »,un Daphné Eternal Fragrance (gelé en partie), une azalée  »Pontique », pas mal de vivaces aussi mon jardin se trouve au Sud mais est aussi balayé par les vents froids et sec de l’Est.
    Patrick

    1. Oh là là, c’est triste de perdre des plantes :/
      Les hydrangea (et autres arbustes en général) exposés au sud débourrent plus tôt au printemps que ceux exposés au nord. Les gelées tardives sont donc plus critiques pour eux. Il faudrait pouvoir abriter les jeunes plants et boutures du vent d’Est…
      En ce qui concerne les rosiers, ces gelées tardives n’ont pas d’influence grave. Il suffit de tailler un peu plus court pour enlever les parties grillées et ça repart. La floraison est juste reportée de quelques semaines…
      Si cela fait 4 ou 5 ans que vous avez le même coup, peut-être devriez-vous envisager de tailler plus tard dorénavant, vers la mi mars, pour ne pas devoir tailler 2 fois…?

  6. Ah c’est donc ça le problème. J’ai également constaté ce type de dégâts sur mes rosiers et sur d’autres arbustes. Je n’avais pas compris que c’était lié aux dernières petites gelées
    Merci de m’avoir encore appris quelque chose Malorie!

  7. Les aléas de la nature, comme tu l’écris, mais la nature peut se ressaisir rapidement aussi. Dans mon jardin mes hydrangeas ont souffert les uns plus que les autres mais il n’y a pas qu’eux.
    J’attends patiemment pour voir avant d’intervenir. La seule chose que je fais c’est les arroser un peu car la sécheresse et les vents d’Est qui balaye le jardin ne leur convient pas.
    Mon mari et moi pensons que par rapport à il y a quelques années et dès lors que notre environnement n’a pas fort changé les vents fort et asséchant sont plus fréquents.
    Belle semaine et à bientôt.

    1. Notre climat change c’est vrai, et probablement serons-nous amenés à revoir nos copies et adapter nos choix végétaux à l’avenir…
      A quand un bananier près de la terrasse ? 😉

  8. Pareil chez moi ,dans le nord de la France ,mais c’est plus le vent d’est que les gelées qui ont vraiment été légères qui a grillé les jeunes pousses (tout a démarré très tôt cette année) .Finalement rien de bien grave ,tout est reparti . Tous les ans je maudis ce vent d’est qui sévit au printemps !

  9. Pour les hydrangeas, ça devient une habitude !
    Du coup, ils sont plutôt moches ! Si c’est comme ça tous les ans, je n’en veux plus !
    Il est tombé 1,5 gouttes de pluie cette nuit…

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *