Le myosotis des jardins, « herbe d’amour »

Dans le langage des fleurs, le myosotis signifie le symbole éternel du souvenir, un amour vrai qui résiste au temps, malgré la séparation et tous les défis…  On est en plein dedans non ?!
Donc, vous offrir aujourd’hui ces mignonnes fleurettes champêtres, c’est tout à fait de circonstance!

myosotis des jardins
myosotis des jardins : de mars à juin, cymes de petites fleurs (0,3 à 1cm) aplaties, bleues à œil jaune.

Ces jolis bouquets de petites fleurs bleues, souvent utilisés en rocaille, ont aussi leur place dans mes massifs.
Hautes de 20 à 30 cm, en fleurs de mars à mai, elles s’immiscent dans les bordures où elles apportent une touche de légèreté et de naturel qui me plaît beaucoup aux côtés des narcisses, tulipes, pensées et primevères…

Outre sa variété la plus connue, à petites fleurs bleues à cinq pétales, il existe aussi des myosotis à fleurs roses, violettes ou blanches.

myosotis des jardins
myosotis des jardins

Dans mon jardin, je la laisse se ressemer toute seule, où elle veut.  J’arrache simplement les petits plants qui seraient mal placés. C’est quand même génial ces semis qui ne demandent pas l’intervention des jardiniers paresseux!

myosotis des jardins
myosotis des jardins,

Installer du myosotis au jardin

On peut donc facilement semer en place à partir du mois de mai et durant toute la période estivale, pour une floraison l’année suivante. Pour cela, coupez les tiges florales séchées quand les gousses de graines s’ouvrent, et secouez-les à l’endroit où vous souhaitez voir fleurir des myosotis l’année suivante.

Sinon, on trouve aussi, dans les jardineries, des plants de myosotis en godets, à planter en pleine terre en automne. Ils ont ainsi le temps de former leur système racinaire pour mieux fleurir au printemps suivant.

Idéalement, les myosotis se plaisent à l’ombre légère ou au soleil mais en situation non brûlante!
Dans tout sol ordinaire, de préférence léger, plutôt riche et frais mais drainé. 

Installez les myosotis au pied des framboisiers, l’odeur des myosotis contribuerait à protéger ces fruitiers du ver des framboisiers.

myosotis des jardins
myosotis

Entretien du myosotis

Chez moi, l’entretien est facile : je ne m’en occupe pas du tout!  Je la considère comme une jolie sauvageonne qui doit se débrouiller toute seule.
Faute d’arrosage, les plants qui se sont installés dans des coins trop secs sont souvent atteints d’oïdium (feutrage blanc sur les feuilles), alors je les arrache. C’est mon choix, je ne veux pas d’un jardin « sous perfusion »…

Un arrosage sans excès permet d’éviter le développement de maladies cryptogamiques. A contrario, l’oïdium ou le mildiou peuvent attaquer le myosotis en cas d’humidité importante.

Si vous craignez d’être envahi, supprimez les fleurs fanées au fur et à mesure.
Mais gardez-en quelques-unes si vous voulez avoir des semis spontanés!

Après la floraison, arrachez les variétés annuelles dont la touffe devient peu esthétique.  Si les myosotis sont vivaces dans votre région et sous votre climat, rabattez-les pour que la touffe puisse passer l’hiver.

myosotis des jardins
myosotis des jardins

Et comme dirait mon ami Myosotis:
« Fabriquez-vous des souvenirs avec ceux que vous aimez et prenez soin d’eux! »

10 commentaires sur “Le myosotis des jardins, « herbe d’amour »

  1. Je les laisse faire ! Se ressèment où ils veulent , j’aime beaucoup ! Merci pour tous tes supers articles, bon dimanche très ensoleillé dans la région parisienne

    1. Ca doit être superbe en bord des routes boisées! J’aime aussi le printemps! Et l’été, et l’automne et… Il y a des beautés à chaque saison! 😉

  2. C’est une facile qui se ressème partout! je suis en train de l’arracher, même sans secouer, j’en retrouve partout l’année suivante!
    qu’appelles tu myosotis vivace stp ?

    1. Le Myosotis est presque toujours cultivé en annuelle voire en bisannuelle mais selon le climat, il se comporte parfois en plante vivace de courte vie et revient donc après l’hiver.

  3. Oui, quand on les regarde de près, ces fleurs sont jolies, mais la plante devient vite moche.
    De plus, elle se ressème n’importe où. J’en ai marre, je n’en veux plus, je les arrache.

  4. Chez moi ils font ce qu’ils veulent ,ils mettent en valeur toutes les autres plantes ! Des petits nuages bleus dans tout le jardin !
    Dès qu’ils ne sont plus beaux j’arrache tout et je les retrouve l ‘année suivante sans rien faire d’autre !
    Belle journée Malo !

  5. Ces jolies petites fleurs ont aussi colonisé certains de mes parterres, tout comme les jacinthes sauvages, et je les laisse car j’aime leur couleur et leur délicates fleurs.
    Belle semaine et à bientôt.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *