Parasite des jardins: le criocère du lis

Les criocères du lys, petits coléoptères rouge vermillon (Lilioceris lilii) qui mesurent environ 8 mm, ont fait des ravages sur ma fritillaria persica!
Ni une ni deux, je les ai anéantis, massacrés, écrabouillés, aplatis!
Ils ne se sont pas privés, eux, de bousiller ma fritillaire!

criocère du lys

Il m’a suffit de mettre la main en dessous de la tige attaquée pour que les criocères se laissent tomber dans ma paume. Ils font le mort pour m’échapper?… hé hé… Eh bien ils sont morts! Sproutch! Beurk!
Les larves, qui ressemblent à s’y méprendre à des déjections noires, subissent le même sort que leurs parents!

Il paraît que le marc de café les éloigne. A tester!

On conseille de planter une fritillaire comme « appât » pour protéger les lys!
Comme elle fleurit très tôt au printemps, avant les lys, elle attire les criocères du jardin. Il suffit alors de les y massacrer avant l’apparition des lys.
Ma fritillaire s’est scarifiée pour rien, je n’ai même pas de lys!

13 commentaires sur “Parasite des jardins: le criocère du lis

  1. Mais c’est une invasion!
    En plus des rats taupiers, des limaces, j’ai de mysterieuses bestioles qui me mangent les boutons de roses! Litteralement sectionnés!
    Oh my god! Al’attaque!

  2. Mdr .., Que de brutalité ;-). J’ai du mal à t’imaginer aussi cruelle … Mais que ferions nous pas pour sauver nos plantes :-). Tu me donnes des idées …
    Bisous Malo

  3. Avec toute la pluie qu’on a eue ces derniers temps, les goinfres du jardin sont déchaînés… Je t’admire d’avoir le courage de les traquer et de les exterminer, moi je suis plus dans le laisser-faire navré 😉 Bisous et bon courage !

  4. Ici ce sont les limaces qui font des dégâts. je pensais naïvement que comme il y avait eu une gelée à moins 5°C ici entre noël et nouvel an, il y aurait moins de limaces, hélas je me trompais, j’ai récolté aussi des bébés limaces, les vilaines, je n’ose pas dire ce que j’en ai fait..

  5. je rentre du jardin, et devinez ce que j’ai fait ! j’ai « semé » les petits granulés bleus,
    après avoir vu les feuilles d’ancolie déchiquetées, pour le moment les hostas résistent, ils ont quand même eu droit aux granulés bleus.

  6. Pas de quartier! J’ai éradiqué aussi les criocères, je tiens à voir les lys fleurir ! En attendant, le ciel pleure à grosses gouttes et pas moyen de rester 5 minutes dehors ! Où est passé l’anticyclone ?… bises, Shuki

  7. Ah là là ! Les lys, je n’essaie plus depuis 20 ans, j’ai déposé les armes. pour les mulots.. est ce que Nala aurait du flair pour les déloger ? tu peux lui expliquer, Isis trouve les nids et croque les bébés comme si c’était des chocotofs.. (sauf qu’elle fait des grands trous.. mais bon…)
    La biodiversité.. c’est franchement dur dur parfois.. pffffffffff

  8. horreur ! Moi j’ai ramassé un seau d’escargots ,grosses et petites limaces noires , je suis allée les verser dans le bois près de chez moi ! n’ont pas intérêt à revenir !

  9. Hé! la nature se réveille en même temps que les fleurs!
    Mes narcisses et mes belles tulipes Akebono ont été le festin des limaces pendant ces grandes pluies… et ça continue aujourd’hui. J’ai craqué et mis des grains bleus – bio! – qui fondent sous la pluie comme le sucre…
    Les charançons grignotent, les limaces font de la dentelle, les chenilles roulent les fleurs de rosiers, mais les punaises mangent les pucerons et les oiseaux ont des oeufs dans leur nid!
    🙂

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *