Chroniques de mon jardin : prémices du printemps

En hiver, les oiseaux ont besoin de boire et de se laver les plumes. N’oublions pas de leur installer des points d’eau au jardin…

Ici, les mésanges épluchent déjà les petites annonces immobilières! Si ce n’est déjà fait, il est grand temps de vider, nettoyer et réinstaller les nichoirs sinon la location risque de vous passer sous le nez!
Je devrais d’ailleurs me presser pour tailler ces rosiers grimpants! Si j’attends trop, je risque de déranger les jeunes parents au mauvais moment.

mésanges bleues en recherche d’un petit nid d’amour

Le rouge-gorge vient ramasser au sol, sous la mangeoire, la nourriture tombée…

rouge-gorge
rouge-gorge
rouge-gorge

Les perce-neige sont en fleurs, les crocus arrivent…

Je vois des hellébores partout!

un hellebore et des primevère
hellébore et primevère
un hellébore double blanc, sous le rosier ‘Constance Spry’

Les semis spontanés d’hellébores que j’avais déplacés tout petits dans des coins reculés du jardin, en fond de massif ou sous les arbustes, sont en fleurs cette année! Des blancs, des roses, ça fera un joli camaïeu plus tard.

perce-neige, et semis d’hellébores

Une mésange qui semble aimer les hellébores…

Le même coin de jardin sous un autre angle… Je vous remontre dans quel état Nala a mis la pelouse?…

D’autres semis spontanés s’installent volontiers au jardin. C’est l’avantage des jardins naturels avec une bonne dose de « laisser-faire »! Je n’aurai qu’à éclaircir si besoin.

bulbes et semis spontanés en pagaille (daucus carotta, pulmonaires et lunaria)
semis de Daucus Carotta ‘Dara’ (issu d’un cadeau de Pascale)
tulipes
petit crocus qui joue à cache-cache
pulmonaire
mésange bleue et pinson
le pinson des arbres reste à l’écart…

11 commentaires sur “Chroniques de mon jardin : prémices du printemps

  1. Tu as échangé Nala contre un sanglier ?…………… 🙂
    Alors chez moi en Alsace je suis encore bien loin de voir autant de bulbes en fleurs que chez toi…
    Mais c’est toujours un bonheur de se promener dans ton jardin grâce à tes photos.
    Belle soirée
    Isa K

  2. Bonjour Malo,
    C’est toujours agréable de voir le renouveau dans le jardin. Je t’imagine derrière la fenêtre à guetter les oiseaux ou penchée vers la terre pour apercevoir les pousses qui sortent de terre.
    À quel stade et à quelle saison transplantes-tu les semis d’hellébore?

  3. Les oiseaux s’activent entre les tempêtes et c’est un bonheur de les voir faire. Une chouette balade autour des premières floraisons. J’ai beaucoup de semis de cerinthe et verveine de Buenos-aires et sans doute d’autres que je n’ai pas encore repérés. J’ai des semis d’hellébores élevés en pots depuis l’an dernier. Je pense les planter en massif le mois prochain, ça ira ?
    Belle fin de semaine. Bises

  4. Bonsoir Malo,
    Je suis épatée de voir tes primevères ! Pour la xieme fois cette année j’ai replanté des primevères achetées en fleurs à la pépinière, mais jamais elles ne se représentent l’année suivante et pourtant c’est tellement plus beau
    Est ce une variété spéciale que tu plantes au départ ?
    Ceci dit c’est un réel plaisir de se promener dans ton jardin,
    A peine lu ce dernier post’ que j’attends déjà le suivant
    Belle soirée
    Viviane

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *