Chroniques de mon jardin: du bonheur à partager

Aujourd’hui était encore une belle journée ensoleillée! Les mésanges font leur nid, les abeilles sont de sortie, les papillons aussi et les coccinelles… Quel privilège, particulièrement en ce moment, d’avoir un jardin pour s’évader!

Ici, la solitude ne me pèse jamais… J’observe avec émerveillement toutes ces infimes petites choses, les fleurs qui éclosent, les feuillages qui se déploient, le tourbillon des osmies qui s’éveillent…
(PS: il n’est pas trop tard pour construire des nichoirs à osmies et les installer au jardin!)

Dans mon refuge, j’observe, je taille, je plante, je me ressource, je rêve souvent,… Je me vide la tête au point de ne plus voir passer le temps… C’est Nala qui me rappelle que c’est l’heure de la promenade quand elle a envie de se dégourdir les pattes.

Par les temps qui courent, cet avant-goût de printemps est une chance inestimable!
Imaginez la galère que serait ce confinement en hiver, avec la pluie…

Ce sera l’occasion de rattraper le retard accumulé dans la taille des rosiers et autres arbustes à floraison estivale dans mon jardin.
J’ai beaucoup taillé et nettoyé les massifs chez les autres lors de mes coaching-jardin, mais j’ai négligé mon jardin à moi et il réclame un peu d’attention…

J’ai l’habitude de travailler de la maison ou d’être en plein air dans vos jardins. Mon quotidien n’est donc pas tellement chamboulé si ce n’est que j’ai enfants et mari à la maison.
Pour mes ados, ce confinement ressemble davantage à une épreuve, mais ils trouvent de quoi s’occuper.
Et je pense bien aux personnes qui n’ont pas de jardin et auxquelles la solitude pèse…
Voici les petits trésors du jour dans mon jardin, en espérant qu’ils vous apportent aussi une petite bouffée d’oxygène…

dicentra spectabilis album

Quand les narcisses auront fini leur floraison, je couperai les hampes florales mais PAS le feuillage, afin de permettre aux bulbes de se régénérer…

Je continue de nourrir les oiseaux du jardin… sans oublier de leur mettre de l’eau!

Presque ton sur ton, le papillon!

En nettoyant les massifs, je débusque quelques insectes auxiliaires qui ont passé l’hiver bien à l’abris sous les feuillages et les souches de vivaces…

Cet erysimum est un des mes incontournables au jardin (clic ici)!

erysimum ‘Bowles mauve’
tulipa Turkestanica
lamium
Park allée
helleborus orientalis ‘Double Pink’
laurier tin
laurier tin
cyclamen coum

Il y a des semis spontanés partout…

semis de primula vulgaris
primula vulgaris

Je déplace maintenant les semis d’hellébores.
Il ne faudrait pas laisser le pied d’une belle hellébore se laisser envahir par plein de semis. On perdrait vite l’hellébore « mère », choisie pour ses diverses qualités. Il vaut donc mieux enlever les semis spontanés, les déplacer, les offrir…
Les jeunes plantules doivent être repiquées à leur place définitive dès que possible. Elles mettent souvent 2 ou 3 ans avant de fleurir pour la première fois et réservent de belles surprises puisque les semis ne sont pas fidèles au pied mère. On obtient ainsi de nouvelles formes et couleurs.

semis d’hellebores orientales
un hellebore orientale qui monte en graines
jacinthe
première fleur du geum
muscaris
jacinthes
tiarella
jeunes pousses d’un acer
hellébore orientale

Prenez bien soin de vous et des autres!

16 commentaires sur “Chroniques de mon jardin: du bonheur à partager

  1. C’est vrai Malo quelle chance nous avons de posséder un jardin où il est possible de se promener, de s’évader mais – et surtout – d’y travailler et d’oublier un peu les jours sombres que nous vivons.
    Aujourd’hui, mon mari et moi avons scarifié la pelouse (assez grande) mais je n’ai pas oublié d’observer mes deux nichoirs mais tout est calme bien que beaucoup d’oiseaux et notamment les mésanges vont et viennent au mangeoires aux boules et aux cacahuètes. J’attends…
    A très bientôt et surtout prend soin de toi et de tes proches.
    Un gros câlin à Nala.

    1. Tant de choses à faire et à observer! Quel bonheur!
      J’espère que les mésanges trouveront tes nichoirs accueillants et confortables ce printemps!
      Bises

  2. Bonjour Malo, au moins on n’a plus à choisir entre sortir et rester… et il fait bon dehors !
    Quelle chance d’avoir un jardin…
    Dans mon hameau nous avons des réfugiés épidémiques qui ont fui les villes, c’est surréaliste.
    Tes photos sont top.
    Bises

    1. Profitons de nos jardins! Les urbains ont fui la ville pour bénéficier eux aussi de cette chance que nous avons au quotidien… Mais la savourent-ils autant que nous? A mon avis, ils retourneront bien vite en ville dès que les risques seront écartés…
      Qu’ils ne vous apportent pas le virus surtout! 😉
      Bises

    1. Bonjour,
      J’ai certains hellébores issus de semis spontanés au jardin et que j’ai déplacés aux endroits où je les voulais, et d’autres hellébores que j’ai achetés pour leur originalité, forme ou couleur…

      1. Bonjour Malorie
        Est ce que vous enlevez les feuilles des hellebores, est ce le bon moment pour déplacer les petits semis? ??Merci
        Annie
        Votre jardin est magnifique

        1. J’enlève les vieilles feuilles noircies ou abîmées mais pas forcément tout le feuillage, cela dépend… Sur les plus jeunes hellébores, ce n’est pas nécessaire d’enlever toutes les feuilles.
          Et oui, je déplace en ce moment les semis spontanés. Je l’ai d’ailleurs fait cet après-midi justement 😉
          Bon début de printemps au jardin! Merci!

  3. Très joli comme d’habitude Malorie! c’est vrai que nous avons une grande chance d’avoir un jardin! très jolie la photo avec les tourterelles…

    1. J’attendais sur la terrasse pour photographier la mésange rentrer dans le nichoir le bec plein de mousse… Et les tourterelles sont venues juste à côté… Une chance!

  4. Deuxième jour de confinement pour moi avec télé travail et ça a été dur aujourd’hui. Je n’étais pas motivée pour travailler. de la fenêtre, je voyais le beau soleil dans le jardin et les poules gambadaient. ça va être long les deux semaines et si ça tombe, il y en aura une 3ème…
    A bientôt

  5. Avec ce soleil, c’est fantastique et ceux qui ont un jardin ne s’ennuient jamais!
    J’ai des semis spontanés d’hellébores et de primevères partout aussi.
    J’ai commencé le désherbage notamment dans le potager. Malheureusement je n’ai pas trouvé de pommes de terre à planter et je pense que toutes les jardineries sont fermées…
    Bonne fin de soirée.

    1. C’est vrai que c’est sûrement plus agréable avec cette météo printanière! Il faut voir le bon côté des choses 😉
      Merci pour ce gentil commentaire! Joli printemps!

  6. Je vois que nous avons les mêmes bonheurs… en matière de jardin.
    Hier j’ai pris du temps à raccourcir les sommets de haies de charmes.
    C’est un conseil que tu pourrais donner à tes clients. C’est le bon moment, il n’y a pas de feuille ou presque et on voit bien ce qu’on coupe. Chaque année, on passe le taille haie, mais il se forme une sorte de ballet en hauteur qui monte d’année en année.
    Résultats, on part d’1m70 à plus de 2m et cela devient compliquer à entretenir
    En prenant un bon taille-branche, on peut raccourcir correctement tant qu’on a pas à faire à de gros troncs. cela repousse de toute façon très vite.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *