🌳 Albizia, l’Arbre à soie

En promenade avec Nala dans mon village, la spectaculaire floraison estivale d’un albizia a attiré mon attention de loin!  Ses pompons soyeux lui ont valu le doux nom de « Arbre à soie ».
Cette floraison originale, parfumée et mellifère, est mise en valeur par le superbe feuillage vert tendre, très divisé et pas trop dense, qui en fait un arbre idéal pour un ombrage léger dans le jardin.
Grâce à son beau port étalé, cet arbre caduc reste décoratif toute l’année.
Et en plus, il supporte parfaitement la sécheresse!

albizia julibrissin, Arbre à soie
albizia julibrissin, Arbre à soie, Mimosa de Constantinople, Hauteur : 6 à 12m, Soleil, Sol ordinaire, drainé, floraison estivale

Je me souviens, quand on a aménagé la terrasse ronde au fond du jardin, on a hésité à planter un albizia pour l’ombrager en été… Nous les avions admirés en vacances dans le sud de la France et puis aussi dans le jardin personnel d’André Eve…
Mais finalement, nous avons opté pour l’acer griseum, moins « exotique »…

L’albizia aurait bien convenu aussi car c’est une arbre de plein soleil, à installer en situation chaude, dans un sol sec et drainé.  Il accepte même en terrains pauvres et caillouteux.
Résistant bien à la sécheresse, il s’adapte à peu près partout où les hivers ne sont pas trop rigoureux (une fois ses racines bien installées, il résiste à de brèves gelées mais jamais au-dessous de -15°) mais il ne supportera pas d’avoir les pieds dans l’eau!

Il atteint couramment 6 à 7 m de hauteur (et peut aller jusqu’à 12 m et + dans des conditions optimales) et 5 à 8 m d’étalement.
Sa croissance est rapide (il atteint 2 m de haut en 4 à 5 ans), mais sa durée de vie est assez courte, dépassant rarement les 25 ou 30 ans.
Peu importe, il est tellement spectaculaire que ça vaut la peine de l’avoir au jardin!

albizia julibrissin, Arbre à soie
albizia julibrissin, Arbre à soie, très belle silhouette étalée qui offre un ombrage léger.

La floraison

L’albizia fleurit en plein été, à partir de mi-juin/début juillet, et jusqu’en août-septembre selon le climat. Les fleurs parfumées, nectarifères et mellifères, attirent les abeilles et les papillons.
Les pétales sont très courts et ce sont les nombreuses étamines, très longues, qui leur donnent la forme de pompons à l’aspect plumeux et très doux.
Ses fleurs sont roses, rouges ou blanches selon les variétés.

En automne, elles donnent des fruits sous forme de longues gousses aplaties renfermant les graines.
Il arrive que l’Albizia se ressème spontanément et se développe là où on ne l’attend pas…

albizia julibrissin, Arbre à soie
albizia julibrissin, Arbre à soie, les fleurs aux étamines blanches à la base et rose à l’extrémité sont très lumineuses!

Le feuillage

Le fin feuillage caduc est très élégant, léger comme des plumes! Il rappelle un peu celui des fougères.
Les feuilles sont deux fois découpées : elles se divisent souvent en 8 à 12 paires de folioles, elles-mêmes divisées en 20 à 50 foliolules… (c’est joli comme nom « foliolules »!)
Il a la particularité de pouvoir bouger ses folioles : elles se replient la nuit et lorsque la luminosité est faible.

albizia julibrissin, Arbre à soie
albizia julibrissin, Arbre à soie
albizia julibrissin, Arbre à soie
albizia

Où l’installer?

L’Albizia a un port naturellement étalé, avec des branches très horizontales, ce qui lui permet d’atteindre facilement 5 ou 6 mètres d’envergure, voire davantage.
Plantez-le donc de préférence en isolé, au milieu d’une pelouse, pour mettre sa silhouette en valeur, et prévoyez suffisamment d’espace autour de l’arbre pour qu’il se développe librement sans avoir besoin de tailles trop sévères.
En plus, il suffira de tondre la pelouse pour ramasser les fleurs cotonneuses emportées par le vent.

Installez le transat et profitez d’un moment de détente sous son ombre agréable…  Il forme un véritable « parasol » avec son houppier aplati, et le fin feuillage qui tamise le soleil en légèreté…

L’albizia est un arbre facile de culture. Il apprécie la chaleur et le plein soleil. Plantez-le dans les régions où l’hiver n’est pas trop rigoureux (-10°/-15°), et dans une bonne terre de jardin, neutre, légèrement acide ou légèrement calcaire, en sol profond et bien drainé, voire sec, même sableux ou caillouteux.
L’albizia est parfait pour un jardin en bord de mer ou en ville puisqu’il résiste très bien à la pollution atmosphérique.
Evitez les terres lourdes et trop fraîches.
Ses plumets tiendront plus longtemps à l’abri des vents forts.

albizia julibrissin, arbre à soie
albizia julibrissin, arbre à soie

Evitez de le planter près d’une piscine car son pollen et ses fleurs s’envolent au gré du vent!
Il est préférable de ne pas le planter trop près d’une maison ou d’une terrasse car ses racines s’étalent, et produisent parfois des rejets qui risqueraient d’abîmer le bâtiment.

albizzia julibrissin, arbre à soie : les fleurs tombent sur le sol, emportées par le vent…

Jolis mariages…

On peut un peu lui habiller le pied avec quelques feuillages ou floraisons et mettre l’accent sur les associations de couleurs dans les massifs situés en arrière-plan : de grandes anémones du Japon, de hautes graminées, un Althaea cannabina, un buddleia…

Dans tous les cas, optez pour des plantes qui apprécient aussi les situations chaudes et sèches.

albizia julibrissin, Arbre à soie
albizia julibrissin, Arbre à soie

Au pied, installez par exemple quelques bulbes printaniers et éventuellement des iris, des ibéris, calamintha nepeta, des campanules des murs, des géraniums sanguineum, un géranium ‘Katherine Adèle’, un trifolium rubens, une achillée millefolium rose, un nepeta ‘Dawn to Dusk’, des liriopes muscaris, des coréopsis roses, des salvia nemorosa, des sauges officinales, des sedum, des anaphalis triplinervis ou des helianthèmes…

albizia julibrissin, Arbre à soie
albizia julibrissin dans le jardin personnel d’André Eve avec à son pied quelques iris Lilliput. Un fond sombre met la floraison en valeur

Pour un jardin d’inspiration méditerranéenne, créez un jardin sec avec des lavandes, un phlomis (sauge de Jérusalem), des santolines, des gaura lindheimeri, un laurier rose ou un Lilas des Indes…
Et pourquoi pas une bignone, une glycine ou un bougainvillier palissé contre un mur?

Dans un jardin de style exotique : des palmiers Trachycarpus fortunei, des yuccas, du ricin, des fétuques ou des Phormium.

albizia julibrissin, Arbre à soie
albizia julibrissin, Arbre à soie

Entretien de l’albizia julibrissin

Adulte, l’albizia ne demande aucun soin particulier, il est résistant à la sécheresse et il supporte plus facilement les hivers froids (il peut tolérer entre -10 et -15 °C). N’arrosez un albizia adulte que si ses feuilles jaunissent.

Par contre, les jeunes sujets réclament plus d’attention durant leurs 2 premières années car ils sont plus sensibles au froid et à la sécheresse.
En été: arrosages réguliers jusqu’en septembre et paillage pour préserver un peu de fraîcheur.
Protégez sa cime par un voilage pour éviter que le soleil ne brûle les jeunes pousses.
En hiver: protection avec un double voile d’hivernage en cas de gel et un épais paillis de feuilles mortes au pied.
Ces précautions ne seront plus nécessaires après deux années de croissance.

Au printemps : L’albizia est adapté aux sols pauvres, ses besoins en engrais ou compost sont donc assez faibles. On peut néanmoins en apporter un peu au début du printemps afin de favoriser la floraison (facultatif)
L’albizia appartient à la famille des Fabacées comme les haricots, les pois, la glycine, le mimosa et l’acacia. Ces plantes ont la particularité de ne pas avoir besoin d’engrais azotés, puisque leurs racines, en s’associant avec des bactéries, ont la capacité de fixer l’azote atmosphérique.

On peut supprimer les branches basses gênantes et pratiquer éventuellement une légère taille de formation les premières années de l’arbre.

albizia julibrissin, Arbre à soie
albizia julibrissin, Arbre à soie

Tailler l’albizia

Il n’est pas indispensable d’intervenir car l’albizia a naturellement un joli port étalé et forme une cépée à partir de plusieurs troncs partant de la base.
Il est parfois juste nécessaire de réduire ou rééquilibrer sa ramure en fin d’hiver. Coupez les branches malades ou mortes avant la reprise de la végétation. Supprimez les rameaux qui se croisent en ne gardant que les branches les plus vigoureuses, afin de maintenir le port étalé de la plante.
Supprimez les rejets régulièrement (ce sont les pousses qui se développent au pied de l’arbre).

La silhouette peut être « modelée » si on souhaite le former sur tige ou obtenir une couronne en parasol. Ces tailles de formation s’effectuent durant les premières années.
L’albizia supporte mal une taille très importante une fois adulte.

On pratiquera la taille au début du printemps car il se cicatrise mieux à cette époque de l’année et aura le temps de se remettre avant l’hiver.

Pour former un albizia sur tige, on ne conserve que la tige la plus forte et la plus droite, qui deviendra le tronc principal. Tuteurez. Supprimez les tiges et rejets qui repoussent du pied au fil des années, ainsi que les rameaux latéraux…
Coupez la tête de la tige principale lorsqu’elle a atteint la hauteur désirée et à partir de là, laissez les rameaux latéraux se développer à son extrémité.

albizia julibrissin
Albizia

Plantation de l’albizia

Vous trouverez en pépinières des plants en motte, en conteneur ou à racines nues…

Quand ? Si la douceur du climat hivernal le permet, installez-le à l’automne pour favoriser l’enracinement et donc la reprise.  Mais attendez après la mi-mai si vos hivers sont froids!

Comment ?

  • Faire tremper la motte.
  • Creuser un grand trou de plantation (minimum 2 x plus large et profond que la motte à placer).
  • Assurer un bon drainage avec une couche de 10 cm de graviers ou de pouzzolane.
  • Démêler légèrement les racines et positionner la motte au centre du trou. Le haut de la motte doit se trouver au niveau du sol.
  • Tuteurer si il s’agit d’un sujet formé sur tige (ce n’est pas nécessaire pour un albizia en cépée)
  • Reboucher avec un mélange de terre de jardin et de compost mûr ou de fumier. Si votre sol est très pauvre, faites un apport conséquent d’humus.
  • Tasser et arroser généreusement. Arrosez régulièrement les semaines qui suivent la plantation.
albizia julibrissin, Arbre à soie
albizia julibrissin, Arbre à soie

Variétés

  • A fleurs rouges : Albizia julibrissin ‘Cyrano’, (jusqu’à 10 m x 8 m, -10°) ou ‘Ombrella’ (port en ombrelle) ou ‘Rouge de Tuilière’ ou ‘Fan Silk Flam’ ou ‘Red Silk’
  • A fleurs blanches : Albizia julibrissin ‘Alba’ (petit arbre de 4 à 6 m de haut (-13 °C) ou ‘Tinkle Bell’s’ ou ‘Amara’,
  • A fleurs jaunes : Albizia ‘Lebbek’
  • A feuillage pourpre : Albizia julibrissin ‘Summer Chocolate’ (6 à 8 m x 4 m, -12 °C).
  • A port très étalé : Albizia julibrissin ‘Rosea’, (7 m x 10 m, rustique et bonne résistance à la fusariose (-22 °C).
  • A port pleureur : Albizia julibrissin ‘Pendula’ (2,5 à 3 m de haut, rose-rouge.
  • A port en ombrelle : Albizia julibrissin ‘Ombrella’ (5 à 10 m x 8 m, fleurs rouge)
albizia julibrissin, Arbre à soie
albizia julibrissin, Arbre à soie

Maladies et parasites de l’albizia

L’albizia n’est pas particulièrement sensible aux maladies mais il peut être envahi par des psylles ou des cochenilles dont la présence favorise le développement de la fumagine (champignon noir). Agissez donc sans tarder dès l’apparition des premiers symptômes.

  • Les cochenilles = petites bêtes blanches sur le revers des feuilles => pulvérisez par exemple un mélange d’huile végétale et de liquide vaisselle à parts égales, dilué à proportion d’une cuillerée à café (= 5 ml) pour 150 ml d’eau.
  • Les psylles = minuscules insectes qui grignotent les feuilles de l’albizia, les fleurs puis les gousses. Une substance collante recouvre les feuilles, qui se déforment puis tombent prématurément => coupez et débarrassez-vous des parties atteintes. Pour lutter contre les psylles, introduisez son prédateur naturel : Anthocoris nemoralis.
  • La fumagine : une « poudre noire » recouvre les feuilles. En prévention : Nettoyez les feuilles avec un jet d’eau suffisamment puissant, sans pour autant abîmer les feuilles.
  • La fusariose : sur l’arbre, les feuilles semblent fanées => éliminez toutes les parties atteintes pour éviter la propagation de la maladie.
albizia julibrissin, Arbre à soie
albizia julibrissin, Arbre à soie

3 commentaires sur “🌳 Albizia, l’Arbre à soie

  1. J’ en admire un couleur pourpre au cours de mes promenades ,il a été planté l’année dernière dans un jardinet devant une maison et il est déjà magnifique cet été !
    Pas assez d’espace dans mon jardin hélas !
    Bon weekend Malo .

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *