🐝 Le téléphore, un allié du jardinier

Le téléphore livide se reconnaît principalement à ses élytres roux et son thorax orange.
On l’observe d’avril à août.
Ce sont des auxiliaires du jardinier car les adultes se nourrissent de petits insectes et participent à la pollinisation. Les larves sont également prédatrices, mais surtout d’escargots ou de vers de terre.

Cantharis livida – téléphore livide (7 à 10 mm sans les antennes),  sur une alchemille, en juin

Elles passent l’hiver dans le sol, sous les feuilles mortes, d’où l’importance de laisser une couverture végétale sur le sol pour abriter cette petite faune durant l’hiver!

Un autre téléphore, bicolore celui-ci…

Téléphore moine ou téléphore lateralis? sur rosa ‘Belle des Fagnes’

3 commentaires sur “🐝 Le téléphore, un allié du jardinier

  1. Moi qui ouvre rarement l’ordi le matin, je reçois à l’instant votre article…
    Je commente peu souvent, mais je voudrais simplement vous redire tout le plaisir que j’éprouve à vous lire… Vos messages, vos photos, vos conseils, la présentation de tout cela, tout m’enchante !
    Merci mille fois de continuer à nous enchanter dans votre si beau jardin…
    Françoise

    1. Laissez-moi vous dire à mon tour tout le plaisir que j’ai à lire votre mot!
      Cela m’encourage et me donne envie de continuer mes publications quand je sais qu’elles apportent un peu de plaisir à des lecteurs!
      Merci beaucoup d’avoir pris le temps de m’écrire!
      Bel été à vous!

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *