Un coquelicot jaune ?

Un coquelicot jaune ? C’est le pavot des Pyrénées!
J’aime son aspect champêtre, ses pétales froissés, fins comme du papier de soie, et sa couleur lumineuse à mi-ombre.
Le Meconopsis cambrica n’est pas vraiment un coquelicot mais il en a la forme, l’allure, la légèreté…
C’est une plante vivace, rustique et facile de culture. Il repousse facilement d’une année sur l’autre et se ressème spontanément si le jardin lui plaît! Il sera parfait dans les jardins naturels…

Un coquelicot jaune? Meconopsis cambrica, le pavot des Pyrénées ou Pavot du Pays de Galles

Il apprécie tout sol plutôt neutre à acide, à condition qu’il reste frais, même l’été, mais bien drainé pour ne pas que les racines pourrissent. Il s’installe à mi-ombre. Autrement dit, pas du tout comme les coquelicots! 

Il vaut mieux récolter les graines et faire des semis directement en place car avec sa racine pivotante, il n’est pas aisé de le déplacer.

Un coquelicot jaune? Meconopsis cambrica, le pavot des Pyrénées

Les fleurs ne durent pas très longtemps mais elles se renouvellent, dit-on, d’avril/mai à octobre/novembre.
Je suis probablement distraite par la floraison des roses et autres en été, mais je ne me rappelle pas l’avoir vu fleurir si longtemps chez moi !
Il faut dire qu’il s’est installé tout seul, en fond de massif, et sous le couvert de ses voisines il passe presque inaperçu dans la végétation…

Un coquelicot jaune, le pavot des Pyrénées (Meconopsis cambrica)
Un coquelicot jaune? Meconopsis cambrica, le pavot des Pyrénées, au joli feuillage découpé

Si le soleil veut bien venir quand je rentre du boulot, je ferai de plus belles photos. Ce matin, il fait encore gris…

Un coquelicot jaune? Meconopsis cambrica, le pavot des Pyrénées ou Pavot du Pays de Galles
Un coquelicot jaune? Meconopsis cambrica, le pavot des Pyrénées ou Pavot du Pays de Galles
Un coquelicot jaune? Meconopsis cambrica, le pavot des Pyrénées ou Pavot du Pays de Galles
Un coquelicot jaune? Meconopsis cambrica, le pavot des Pyrénées ou Pavot du Pays de Galles
Un coquelicot jaune? Meconopsis cambrica, le pavot des Pyrénées ou Pavot du Pays de Galles
Un coquelicot jaune? Meconopsis cambrica, le pavot des Pyrénées ou Pavot du Pays de Galles

22 commentaires sur “Un coquelicot jaune ?

    1. Je pense que j’ai dû ramener une graine de chez André un jour… ou alors c’est un oiseau qui me l’a déposée… 😉
      Il est là depuis quelques années sans que je l’y ai installé en tout cas 😉

      1. Bonsoir Malorie
        Nous en avons depuis plusieurs années dans notre jardin, ils se ressèment à tout vent!
        J’ai arraché début mars une quantité de jeunes plantules afin de ne pas être envahie.
        Chez nous à Limal il pousse dans toutes situations mais il est vrai que les fleurs ne durent que quelques jours mais se renouvellent pendant plusieurs semaines
        Elles illuminent discrètement les massifs.
        Belle soirée à tous
        ,

  1. J’adore les coquelicots, ils s installent parfois dans les recoins des centres ville et amènent avec eux un petit bout de nature.
    Jaune, je ne connais pas !. Vivement du soleil pour sublimer ce joli coquelicot, et pour nous aussi . Belle journée.

    1. C’est vrai que c’est comme un bout de nature qui s’installerait en ville…
      Ce méconopsis n’a pas les mêmes conditions de culture que les coquelicots rouges de nos campagnes mais il pourrait sûrement s’installer dans des coins d’ombre fraîche en milieu urbain… Il faudrait lui en toucher un mot! 😉

  2. Une belle découverte! Les coquelicots rouges adorent mon sol et j’en trouve partout dans le jardin. Serait-il pareil pour celle-ci ? That is the question! Bises un peu fraîches ce matin

    1. Coucou Judith! Les conditions de culture ne sont pas les mêmes : le méconopsis aime les sols frais et la mi-ombre… Si tu as ça quelques part chez toi… 😉

    1. Ce n’est pas un vrai coquelicot puisque celui-ci est vivace et préfère la mi-ombre dans un sol frais. Mais il en a la forme, l’allure, la légèreté, le côté champêtre que j’aime beaucoup moi aussi. 😉

  3. Je pense que c’est lui que j’ai vu l’an dernier dans le jardin d’une amie. Il était tellement lumineux! Maintenant j’ai son petit nom, merci!

    1. Je vais essayer de penser à en récolter… Faut lui dire de ne pas se faire trop discret pour que j’y pense quand les capsules de graines seront à maturité… 😉

  4. j’en ai beaucoup qui se ressèment bien mais uniquement dans le massif nord, donc à l’ombre et au frais! j’ai essayé ailleurs, pas moyen…..il ne supporte pas la sécheresse.
    Il faut tout de même dire que ce n’est pas un papaver mais un meconopsis…..donc pas les mêmes exigences!

  5. Hello Malo
    J’en avais trouvé en jardinerie:des jaunes et oranges et plantés au printemps de l’année dernière .
    .Mais je ne les ai pas pas retrouvés cette année ; je pense qu’ils ont été détruits par la canicule de l’été dernier .Effectivement les conditions de culture ne sont pas celles des coquelicots .

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *